Washington appelle au boycott du pétrole iranien

pétrole Etats-Unis
Les Américains demandent à tous les pays d’arrêter leurs importations de pétrole iranien. D. R.

Les Etats-Unis demandent à tous les pays de stopper complètement leurs importations de pétrole iranien d’ici le 4 novembre s’ils veulent éviter les sanctions américaines rétablies après le retrait de Washington de l’accord sur le nucléaire iranien, a déclaré, ce mardi, un haut responsable américain.  «C’est une de nos principales priorités de sécurité nationale. Je n’irai pas jusqu’à dire zéro exemption de manière définitive, mais la position est bien que nous n’octroyons pas d’exemptions», a prévenu ce responsable du département d’Etat dans un échange avec la presse.

Prié de dire si tous les pays doivent ramener leurs importations de pétrole à zéro d’ici le 4 novembre, il a répondu : «Oui.» Ce diplomate vient de se rendre dans de nombreux pays européens et asiatiques, et échangera prochainement également avec la Chine et l’Inde auxquelles il formulera les mêmes demandes. «Nous leur demanderons que leurs importations de pétrole descendent à zéro», a-t-il insisté, précisant que la réduction doit intervenir «maintenant» pour que les achats soient totalement stoppés au 4 novembre.

Le président américain, Donald Trump, rappelle l’AFP qui rapporte l’information, a annoncé, le 8 mai, son retrait de l’accord international de 2015 censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, qu’il juge trop laxiste. Il a rétabli, à cette occasion, toutes les sanctions américaines levées dans le cadre de cet accord, y compris les sanctions secondaires qui frappent les entreprises étrangères qui continueraient de faire affaire avec Téhéran.

Ces dernières doivent donc choisir entre leurs investissements en Iran et leur accès au marché américain. Washington leur avait donné un délai de 90 à 180 jours pour se retirer du marché iranien. Les pays européens ont tenté, depuis mai, sans grand espoir, de négocier des exemptions épargnant certains secteurs ou contrats, mais ce responsable américain a confirmé, ce mardi, la ligne dure affichée par l’administration jusqu’ici.

R. E.

Comment (8)

    Hi Mister Trump...
    27 juin 2018 - 13 h 05 min

    Pourriez vous faire cette proposition à Poutine ou à la Chine …

    Hi Trump , trust you are fine , just to say : could you suggest such good idea to the big Russia and big China ?
    let’s see their reaction …

    5
    2
    Anonyme
    27 juin 2018 - 11 h 51 min

    Les Iraniens vont trouver la parade je leurs fait confiance

    6
    1
    Vangelis
    27 juin 2018 - 11 h 08 min

    Il est anormal qu’un pays, un seul, les USA, dictent leur conduite au reste du monde.

    Si les états du monde laisse faire, il y aura une espèce de superpuissance supranationale qui fera exécuter ses propres lois à tous les pays.

    Espérons qu’il y aura une levée de bouclier devant cet état de fait gravissime et porteur de graves dangers.

    8
    1
    LE NUMIDE
    27 juin 2018 - 7 h 17 min

    L’ORDRE SEMITIQUE CANNIBALE DU MONDE : pour faire plier les Perses à la toute puissance Hogra raciste et despotique juive et arabe , les USA veulent affamer l’Iran .. les autorités iraniennes qui se prennent pour plus arabes que les Koreiche sont noyées dans leur idéologie chiiste arabe et dans leur combat sans issue pour une Cause arabo-islamique qui ne concerne pas les Perses qui souffrent du poignard arabo-islamique de la trahison dans le dos de leur nation ….Au lieu de revenir à leur Identité persane et sortir du marécage des affaires Semitiques arabo-juives ( les perses comme les peuples Goys et Aadjams doivent comprendre définitivement que les arabes et les juifs sionistes ne sont pas des ennemis mais sont de plus fidèles amis , alliés et cousins sur le dos des peuples de la Terre ) , les Perses au lieu rétablir leur puissance sur leur vraie Cause Persane et non sur la Cause Factice et fausse des traitres arabes , doivent s’émanciper des illusions Sémitiques et avancer la tête haute vers le monde .. C’est ce jour la que les Perses auront leur revanche

    4
    4
    Anonyme
    27 juin 2018 - 3 h 52 min

    « J’ORDONNE ET T’EXÉCUTES » !
    On voit qui tient les commandes, rien de nouveau sous le soleil avec en sous-mains l’entité sioniste qui a oeuvré pour que les USA se retirent de l’accord sur le nucléaire iranien.
    Toujours et encore l’entité sioniste.

    11
    3
    ichou
    26 juin 2018 - 21 h 54 min

    le prix va grimper et c’est une bonne nouvelle pour l’Algérie.

    8
    10
    chark
    26 juin 2018 - 20 h 25 min

    Moi j’appelle au boycott du papier toilette dollar sur toute la surface de la terre !

    27
    8
      bougie
      27 juin 2018 - 8 h 31 min

      L’idéal c’est de faire du dinar algérien une des monnaies de référence mondiale ,incontournable ,en accord avec la vision du futur du président Bouteflika !

      5
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.