Mustapha Guitouni rencontre Mike Pompeo et Rick Perry à Washington

Guitouni Pampeo Perry
Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, et le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Kaddour. New Press

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a rencontré le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo et le Secrétaire d’Etat à l’Energie, Rick Perry, en marge des travaux de la 27e Conférence mondiale du gaz et à l’occasion d’une réception organisée au Département d’Etat américain.

Guitouni, qui était accompagné de l’ambassadeur d’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra, et du PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Kaddour, a abordé avec ses interlocuteurs «certains thèmes en rapport avec la conférence sur le gaz ainsi que les relations bilatérales algéro-américaines, notamment dans le domaine énergétique», indique un communiqué du ministère de l’Energie.

Auparavant, Mustapha Guitouni avait rencontré le président-directeur général d’ExxonMobil, Darren Woods, et le patron de Chevron, deuxième plus grande compagnie pétrolière américaine après ExxonMobil. Le ministre était accompagné du PDG de Sonatrach, des présidents d’Alnaft et de l’ARH ainsi que de l’ambassadeur d’Algérie aux Etats-Unis. «Les parties ont abordé les opportunités d’affaires et d’investissement dans le domaine des industries des hydrocarbures en Algérie», avait souligné le ministère dans un communiqué laconique, sans plus de détails.

K. M.

Comment (7)

    Anonyme
    29 juin 2018 - 0 h 58 min

    Ils ont été cherché le soutien américain surtout et prêt a tte propositions qui iront ds leurs sens surtout aux yankees le visage pale et nous on a Houcha le vent avec bison pas futé sauf qui n échange plus du whisky et des fusils lol mais des villas et des nationalités américaines et des cptes en banques en dollars ; hé oui je n ai jamais vu un président américain foulé le sol algerien nos amis nos relations et nos traités meme leurs invitations de nos présidents chez eux sont très rare on peut les compter sr les doigt d une main ; les texans aiment que notre pétrole de Reagan au père Bush son fils et meme avt eux ;en fait les conservateurs et néo conservateurs s entende mieux avec l Algerie que les démocrates juste a cause du pétrole et du gaz mais ca n empêche pas Hillary en tt que sec d etat de sommer le pouvoir algerien ca reste la puissance number one exple pr le Mali ses aller retour ; sinon on a jamais existé pr eux ; si j oubliai et prtt a chaque fois ils n arrêtent pas de le répété des deux cotés ; la lutte anti terroristes . Trump et Bolton n aime pas le Maroc et son Roi et ne nous embête pas nous perso à part pr la Palestine et Israël mais vs verrez ce sera pt etre le premier a regler ce conflit meme si il a choisi son camp ; il règle tt avec le Corréen du nord va recevoir Poutine écrase l Europe et ses sionistes ; il l a dit avt son mandat qu il n aurait pas attaqué Saddam car il était ctre le terrorisme et Kadafi aussi pas Obama et les autres sionistes et grâce a lui le baril est monté depuis qu il est arrivé continue avt tt t es un grd homme d affaire milliardaire donc tu sais et tu connais la négoce srtt et eux n ont rien compris sauf les coréens le russe et meme l Iran il va trver un compromis vs verrez malgré Israël que tu rencontres après les avoir mal mené mais c était de la comédie ; les USA d abord et t a raison ; Dans ce cas Bienvenue Trump en Algerie tus seras le premier président américain ; juste après le Pape François. C est un vrai américain du Far West a John Wayne , c est pas un usurpateur néo conservateur dble nationalité qui a envahi le congrès et qui a fait ce monde du a ses politiques pr Israël . il va le détruire tt doucement Trump ; leurs lobbies et banques ; il avait dit aussi . il sert le peuple américain a qui il doit son investiture et pas ses chaines de médias de milliardaire et ses lobbies et acteurs qui soutenait la sioniste d Hillary. il va leur faire payer.

    predator
    28 juin 2018 - 16 h 37 min

    il ne faut jamais se fier à satan

    Anonyme
    28 juin 2018 - 1 h 25 min

    Pour etouffer la Russie economiquement en remplacant sa domination gazierre en Europe par le gaz Algerien. Une fois l Algerie cede et lache son alie indisponsable,la Russie ne viendra jamais en aide pour proteger l’Algerie au cas l ‘OTAN se srervira de l Algerie avec le meme sort que la libye.une Pierre deux coups.

    22
    5
    Mme CH
    28 juin 2018 - 1 h 16 min

    Ya si Guitouni, il faut faire très attention…! Il faut savoir danser avec les loups tout en protégeant la bergerie…!! Wal Hdith 9yass…!

    21
    5
    zarathoustra
    27 juin 2018 - 18 h 46 min

    C’est ce qui devrait etre fait depuis 20 ans……c’est le seul domaine de cooperation valable pour notre pays …le reste n’est que chimères ..il ne faut pas trop se leurrer.

    14
    7
    Mohamed
    27 juin 2018 - 18 h 42 min

    Vivement l’amélioration des relations entre l’Algérie et les USA !

    19
    6
    Felafel
    27 juin 2018 - 17 h 31 min

    Il y a un.article sur al manar « la demande en gaz laissera le pétrole de côté selon Total »
    (…)
    La consommation en gaz augmentera plus rapidement que celle du pétrole selon le PDG de Total cf. en marge World Gas Conference à Washington.

    20
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.