Inhumanité

Europe migratoire
La politique européenne pour trouver une solution à la crise migratoire a lamentablement échoué. D. R.

Par R. Mahmoudi Divisée, éclatée au sujet de la crise migratoire, l’Europe cherche désespérément un bouc émissaire qui puisse l’aider à sortir de cette grave impasse qui a fini par dévoiler la fragilité de cet édifice tant mythifié qu’est l’Union européenne. Après donc l’Italie, l’Allemagne, puis l’Espagne, la France se découvre tout d’un coup, malgré toutes les professions de foi et le donquichottisme de Macron, dans la même catégorie.

Face à la crise, les dirigeants européens tentent de justifier leur incurie ou leur politique inhumaine par un manque de «coopération» avec les gardes-côtes libyens, tout en accusant les mêmes Libyens de renvoyer les migrants, une fois interceptés en mer, dans des centres de détention «indignes» où ils risquent de retomber aux mains de trafiquants. Une façon de rejeter toute l’inhumanité du monde sur un pays dépourvu d’autorité stable et, surtout, de moyens efficaces pour juguler ce fléau. Ces Européens oublient que ce sont eux qui ont laissé la Libye dans cet état et qu’ils ne font quasiment rien (la conférence de Paris est déjà sérieusement remise en cause par l’offensive de l’armée de Haftar) pour aider les Libyens à reconstruire un Etat unifié, stable et viable.

Il y a aussi le rôle néfaste de certaines ONG occidentales qui ne fait qu’aggraver la crise, mais qui n’est pas du tout médiatisé en Occident, parce qu’il n’intéresse pas trop ces faux humanistes. Un responsable des gardes-côtes libyens a bien expliqué, dans une déclaration à la presse ce jeudi, comment ces ONG dites humanitaires, avec leurs boat-people affrétés pour sauver éventuellement des rescapés en mer Méditerranée accentuent le drame des migrants. Ces derniers, assurés qu’ils seraient repris par ces bateaux, se risquent à louer des barques très mal équipées. D’où l’augmentation effrayante ces derniers temps du nombre de naufrages, et donc de morts.

R. M.

Comment (10)

    Gatt M'digouti
    30 juin 2018 - 11 h 16 min

    Il faudra surtout essayer de comprendre cette mystérieuse citation du défunt Houari Boumediene :
    «Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.»

    1
    1
    Felfel Har
    30 juin 2018 - 10 h 47 min

    Les solutions sont pourtant simples si l’on considere que la crise migratoire est la resultante des conflits inities par l’OTAN en Libye et au Sahel. Que l’on retire les forces etrangeres de ces pays, que l’on cesse de comploter contre eux et le nombres de refugies subsahariens s’estompera! Mais l’Europe s’entete, elle ne renoncera pas a sa politique suicidaire. La pression qu’elle exerce sur les pays maghrebins pour accepter sur leur sol des centres de retention ne sera jamais la panacee.

    2
    1
    socrate
    30 juin 2018 - 3 h 02 min

    L’occident n’est pas responsable du ventre très fécond des sub-sahariennes qui enfantent des ribambelles d’enfants qui, plus tard, ne trouveront pas de travail, vu la faiblesse des économies locales. Certains pays comme l’Ethiopie se développent alors que beaucoup d’autres sont englués dans une corruption endémique. Là encore, le bouc-émissaire occidental a bon dos. Les africains doivent se prendre eux-mêmes en main et arrêter d’accuser les autres pour leur propre incapacité à établir des sociétés vivables et prospères.

    3
    1
      Zaatar
      30 juin 2018 - 6 h 36 min

      @socrate,
      Vas y combattre la nature l’ami et rends nous une réponse dans un siècle ou deux si tu es parvenu et si on est encore de ce monde. La lutte pour la survie est dans les gènes des hommes, tout comme l’est l’égoïsme et la prédation. Aussi, ce à quoi l’on assiste est tout à fait naturel et rien n’y pourra rien changer. Le problème demeurera ainsi jusqu’à un bouleversement mondial où l’on verra peut être une redistribution des cartes. Assisterons nous alors à des flux migratoires de l’Europe vers l’Afrique?

      2
      1
    UMERI
    29 juin 2018 - 21 h 52 min

    L’occident est responsable des malheurs que subissent les peuples africains et musulmans, à cause de leurs implication dans les conflits meurtriers, qui ont ensanglanté nombre de pays,Libye,Irak,Syrie,Yémen, ce qui a provoqué un flux migratoire important vers l’Europe. C’est aux pays, qui pilent leurs ressources naturelles,qu’il appartient de les prendre en charge. L’Algérie n’a aucune responsabilité vis avis de ces malheureux migrants.

    5
    2
    Zaatar
    29 juin 2018 - 20 h 16 min

    Normalement on devrait facilement comprendre que les richesses sur la planète sont finies et qu’elles sont inequitablement réparties ou distribuées à cause de l’égoïsme de l’homme et de sa nature prédatrice. Aussi les européens du fait de leurs natures de colonisateurs et de spoliateurs des richesses des autres notamment des africains ne font que subir un retour de boomerang tout à fait naturel. Car c’est aussi dans la nature de l’être humain à lutter pour sa survie et à chercher le meilleur ailleurs s’il ne l’a pas dans son environnement immediat. Lorsque les européens comprendront qu’il faut arrêter de pomper les richesses des autres alors ce jour là peut être ils verront les flux migratoires s’inverser.

    8
    1
    Zalzale06
    29 juin 2018 - 14 h 42 min

    Il Faut Faire Appel a SARKOZY
    Il Doit avoir l’Antidote

    33
    2
    Nasser
    29 juin 2018 - 13 h 40 min

    Le concept de frontière inégalitaire n’est pas une vue de l’esprit. Tout être humain se définit par rapport aux autres. S’il voit de l’autre côté d’une frontière des gens qui vivent mieux et que son pays le désespère, il franchira cette frontière. Les subsahariens le font avec l’Afrique du Nord et les africains en général le font avec l’Europe. C’est comme ça. C’est l’ordre naturel des choses. Maintenant l’Europe et certains pays de première ligne en particulier veulent mettre entre parenthèse les principes d’humanisme pour freiner ce flux. En se defausant sur des pays plus faibles. Pays émetteurs et de transit. C’est tout l’inconfort de la situation. Merkel dit que l’Europe est confrontée à son pire défi. Quand l’Algérie l’a dit on l’a accusé de tous les noms. Au nom de quel principe on doit subir le spectacle de femmes et enfants mendiant aux carrefours de toutes nos villes?

    9
    6
    Le Puits de Science nommé France
    29 juin 2018 - 11 h 41 min

    Personnellement, je ne peux avoir que ce rictus : L’Europe si loin en sciences et La France qui selon certains Algériens nés bêtes, (Et qui peut quoi contre la nature !), peut tout nous apprendre, comment gérer, comment vivre, eh!Bien elle doit sûrement avoir la clef dans ses laboratoires : Ressusciter El Gueddafi qui était leur garde-frontières, et simultanément refroidir Sarkozy et B.H.L et mettre leurs deux cadavres sur un bateau « migratoire », qui dérivera vers sa destination préférée, les bons lecteurs de AP savent son nom!

    9
    6
    صالح/ الجزائر
    29 juin 2018 - 9 h 20 min

    on ne peut pas indéfiniment fabriquer des guerres , piller des richesses , soutenir des dirigeants incompétents et impopulaires , accepter de l’argent sale dans ses banques blanchisseuses … , et puis se plaindre des invasions de nombres croissants de migrants venants des ces meme pays surexploités , appauvris et déstabilisés par la politique rapace , égoïste , avide et avare de certains pays occidentaux , comme les USA , la Grande Bretagne , la France et autres .
    pour résoudre totalement , ou partialement , le problème de l’émigration , les pays riches et sur-exploiteurs devraient rendre une partie des richesses volées aux pays surexploités et appauvris et les investir aux profits des populations , et non des dirigeants multi millionnaires et milliardaires , voraces , afin de créer les conditions favorables à la stabilité et « pour une vie meilleure » .
    Qui est responsable de l’émigration des vietnamiens , des Afghans , des Somaliens , des Irakiens , des Syriens , des Nigérians , des Maliens , des Latino Américains … et tant d’autres , si ce n’est les Américains , les Européens , les Turques ( pour le cas des Syriens ) , c’est à dire les expansionnistes occidentaux de l’OTAN , et leurs vassaux du Golfe , dont l’un des Emirs héritiers a avoué que la monarchie saoudite , de papa « Gardien des deux saintes mosquées» , avait propagé le wahhabisme à la demande de ses alliés ( de ses maitres yankees) , sans se soucier ni de la déstabilisation et destruction de nombreux pays musulmans frères( !?) comme : l’Afghanistan , la Somalie , l’Indonésie , l’Algérie , la Tchétchénie , le Mali , le Nigeria , la Libye , la Tunisie … et beaucoup d’autres , ni de l’avertissement du Coran dans la sourat Al-Maida , Aya 51 : « … . Celui d’entre vous qui les prend pour protecteurs fait partie des leurs . Certes, Dieu ne dirige pas les peuples iniques » ? .

    6
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.