ENCRBC : un mastère de restauration des biens culturels à la rentrée prochaine

ENCRBC
L’ENCRBC est placée sous la tutelle du ministère de la Culture. D. R.

L’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels (ENCRBC), créée en 2008, a en charge la formation des cadres dans le domaine de la conservation-restauration des biens culturels.

L’ENCRBC lancera, à la rentrée prochaine, un mastère dans cette spécialité. Cette formation, d’une durée de deux années, est gratuite pour toute personne ayant un diplôme de premier cycle confirmé ou une licence.

Située à La Casbah, dans une maison traditionnelle appelée Dar El Souf, l’ENCRBC est placée sous la double tutelle du ministère de la Culture (tutelle administrative) et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (tutelle pédagogique). Elle a pour mission principale la formation supérieure, la recherche et le développement technologique dans le domaine de la conservation et de la restauration des biens culturels mobiliers ou immobiliers.

Ce mastère prépare au métier de conservateur-restaurateur d’objets d’art dans les spécialités de la peinture sur chevalet, du papier (dessins, lithographies, estampes, gravures, livres, manuscrits…) et de la céramique (faïences, porcelaine, terres cuite…) et objets de fouilles.

Les modalités d’inscription et autres informations utiles seront dévoilées incessamment sur le site de l’ENCRBC.

R. C.

Commentaires

    Anonyme
    2 juillet 2018 - 4 h 09 min

    Que dire ? Bravo ! Puis: il était temps. Et avec tous les vestiges que nous avons en Algérie, y a du boulot ! si vous regardez les vestiges ottomans, romano-numides, berbères antiques ou musulmans, byzantins, français, c’est absolument impressionnant. Le tourisme culturel chez nous peut vraiment s’appuyer sur quelque chose de consistant et cela à travers tout le pays. Nos voisins, figurez vous, n’ont pas le quart de la moitié du centième de cette richesse.




    49



    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.