L’UA recommande la mise en place d’un mécanisme africain pour l’autodétermination du peuple sahraoui

Sommet de l'UA à Nouakchott.
Sommet de l'UA à Nouakchott. D. R.

La mise en place d’un mécanisme africain pour permettre à l’Union africaine (UA) d’apporter un «appui efficace» au processus conduit par l’ONU, basé sur les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, en vue de parvenir à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental, a été recommandée, dimanche soir à Nouakchott, par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki.

«Il est souhaitable que la conférence de l’UA mette en place un mécanisme africain à même de permettre à l’UA d’apporter un appui efficace au processus conduit par les Nations unies, basé sur les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité», a souligné M. Faki dans un rapport sur la question du Sahara Occidental présenté à l’occasion du 31e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA.

Les résolutions pertinentes de l’ONU ont, de façon constante, demandé aux parties de reprendre les négociations sous les auspices du secrétaire général de l’ONU, «sans conditions préalables et de bonne foi en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations unies», lit-on dans le rapport présenté par M. Faki lors d’une séance à huis clos au sommet de l’UA.

Ce mécanisme, selon l’APS qui rapporte l’information, encouragerait les parties à faire preuve de «flexibilité et d’esprit de compromis, interagirait avec les Nations unies et en tant que de besoin avec d’autres acteurs pour mobiliser le soutien le plus large possible aux efforts de l’ONU et réfléchirait, en étroite collaboration avec les Nations unies, à la substance du compromis souhaité», note le document, soulignant qu’il est «crucial que l’UA s’implique activement dans la recherche d’une solution au conflit, au titre de sa responsabilité dans la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur l’ensemble du continent».

Faki a également mentionné dans son rapport le rôle de l’UA qui devrait viser à «accompagner et à soutenir les efforts des Nations unies», précisant que l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies conduit, depuis sa prise de fonction, des «consultations intensives» avec les parties, lesquelles ont exprimé leur «engagement à coopérer avec lui».

Dans les conclusions de son rapport, le président de la Commission de l’UA a notamment affirmé qu’il est important que l’UA «se mobilise pour contribuer significativement à la recherche d’une solution et d’appuyer plus effectivement les efforts des Nations unies qui sont saisies du dossier».

R. I.

 

Comment (4)

    Les Égarés
    3 juillet 2018 - 8 h 59 min

    Dans la stratégie Occidentale Otan…Le Maroc (Pouvoir) en Afrique du Nord et Sahel joue le rôle Qu’Israël ou Saouds font au Moyen orient…aussi simple que celà !! Le principe est le même…des Poule aux oeufs d’or qu’il faut soigner …des postes avancés . .Tout s’explique sur l’Afrique du Nord à travers ce prisme..même pour le Sahara occidental. .Le Maroc n’est pas indépendant..trop compromis avec le Sionisme..




    6



    7
    Thami 20/02
    2 juillet 2018 - 16 h 39 min

    L’absence du Sommet de l’UA tenu en Mauritanie prouve encore une fois que M6 est le seul fossoyeur de notre peuple.
    En effet et après des années de plomb sous le règne du tristement célèbre le Glaoui H2, assassin et tortionnaire, notre le peuple voyait dans l’arrivée au pouvoir du jeune M6, une lueur d’espoir pour un avenir meilleur pour notre pays, un accès à l’éducation, à la santé, à une justice égale pour tous, à l’éradication de la corruption, etc… Il n’en est rien. Mimi6 a transformé notre beau pays en camps de travail pour des entreprises étrangères dont il est le principal actionnaire et qui exploitent une main d’œuvre corvéable à merci à des tarifs indécents.

    Pour autant, il a fait main basse sur des pans entiers de l’économie de notre pays, si bien que nous sommes devenus de simples clients de « Notre Ami le Roi » qui en quelques années a multiplié sa fortune par quinze en pulvérisant ainsi le surnom de « Roi des Pauvres » que le Makhzen lui a déniché de la littérature française.

    Tout le monde observe avec attention les réactions de notre peuple au travers des boycotts de produits de première nécessité, ce qui est l’émergence de la manifestation de notre mécontentement populaire et sa démonstration pour le droit à la dignité et au respect.

    LE FOSSEYEUR est en train de creuser sa propre tombe , fasse DIEU qu’il emmene avec lui celles et ceux qui l’ont accompagné durant son règne.




    24



    12
    Mouloudeen
    2 juillet 2018 - 16 h 27 min

    Le Maroc revient de Russie avec la « hchouma » et une amende de 65.650 $ (570 000 dh) et donc on peut dire qu’il ne revient pas les mains vides apres l’exploit réalisé en étant le 1er pays de ce mondial a etre éliminé juste apres deux matches, lol




    19



    11
    M'hamed HAMROUCH
    2 juillet 2018 - 16 h 18 min

    Tres bonne nouvelle surtout qu’on sait aussi que :

    1/- la Conférence des chefs d’Etats de l’Union africaine a decidé ce matin de la réouverture du bureau de l’UA au sein du quartier général de la MINURSO à Laâyoune.
    Ce retour confirme l’approbation de l’implication de l’Union Africaine dans le règlement du conflit en soutien aux efforts de l’ONU et a Mr Kohler le Representant personnel de Mr Guterrez son SG tout en balisant l’entrée en force de l’envoyé spécial de l’UA pour le Sahara occidental, Joaquim Chissano et aux autres structures de l’UA afin d’effectuer ses missions d’observations du respect des droits de l’Homme au Sahara occidental dont l’instance y afférente présidée Sylvain Oré n’avait pas cessé son souhait de se rendre au Sahara occidental.

    2/-Le président Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a réservé le samedi 30 juin, un accueil des plus chaleureux au Président de la RASD Brahim Ghali a sa descente d’avion. Ce dernier, main dans la main avec l’homme fort en Mauritanie, a été salué par la garde présidentielle alors que des dizaines de centaines de Sahraouis étaient également autorisés à entrer sur le tarmac de l’aéroport de la capitale pour souhaiter la bienvenue à leur Président Brahim Ghali.
    En revanche, le Chef de la délégation marocain, Berouita a eu droit à un accueil des plus glacial puisque son homologue Mauritanien, Ismail Ould Cheikh n’a pas même daigné se déplacer à l’aéroport pour recevoir le Berouita. Cette mission a ete confiée à un directeur au sein du ministère des Affaires étrangères de la Mauritanie.

    Ces informations sont verifiables y compris sur les Sites propagandistes du Makhnez tel qur Yabiladi.




    19



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.