Aïssa minimise les agressions contre les imams : 93 cas enregistrés depuis 2016

Aissa mosquées
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs. New Press

Par R. Mahmoudi – Selon le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, les services de son département ont enregistré 93 agressions contre des imams dont la plupart ont eu lieu en dehors des mosquées.

En réponse à une question des journalistes, le ministre a voulu minimiser l’ampleur de ces cas d’agression, en assurant que ce chiffre «n’est pas aussi inquiétant et aussi grave qu’on essaie de le faire croire», ajoutant que l’Algérie compte 17 000 mosquées à travers son territoire.

Contredisant ce que lui-même avait laissé entendre dans une série d’alertes lancées sur sa page Facebook ces derniers jours, le ministre a tenu à préciser que «la plupart des agressions relèvent de problèmes personnels ayant eu lieu hors des mosquées ou en raison d’un malentendu, comme ce fut le cas d’un imam de la wilaya de Skikda, agressé par un individu qui pensait que cet imam le visait dans un prêche qu’il avait prononcé». Sur le même ton rassurant, Mohamed Aïssa souligne que tous les imams qui ont été victimes d’agressions physiques ont obtenu réparation.

Or, dans ses précédentes alertes, le ministre s’est alarmé contre une offensive menée par des islamistes extrémistes, «partisans de la fitna», selon ses propres termes, pour avoir le contrôle des mosquées et investir notamment les comités de gestion de ces mosquées.

Pour le ministre des Affaires religieuses, ce qui doit réellement interpeller les responsables ce sont les agressions qui ont lieu à l’intérieur des mosquées, «sans aucun respect pour le caractère sacré des lieux», chose qui appelle, selon lui, l’intervention de l’Etat pour protéger la mosquée et l’imam dans le cadre des lois de la République.

Dans ses messages, Mohamed Aïssa avait exhorté les imams à déposer plainte en cas d’agression, en leur assurant le soutien de son département, prêt à se constituer partie civile.

Dans le même sillage, le ministre a révélé que le ministère de la Justice se penchait sur l’introduction de nouveaux articles dans le Code pénal, visant la protection de l’imam dans l’exercice de ses fonctions.

R. M.

Comment (17)

    DYHIA-DZ
    9 juillet 2018 - 14 h 47 min

    C’est malheureux de remarquer que le ministre n,a aucune autorité sur ces mosquées gérées par les Wahhabo-Salafistes.
    Je ne comprends pas une chose: L’Algérie envoie des imams à l’étranger pour prêcher la tolérance, pendant que nos mosquées sont colonisées par les wahhabites et la doctrine wahhabite.

    Kahina-DZ
    9 juillet 2018 - 14 h 16 min

    La question qui s’impose: Pourquoi ces mosquées ne respectent pas les lois de l’ÉTAT ALGÉRIEN??
    C’est une preuve que ces mosquées sont gérées de l’extérieur…
    Ces mosquées sont-elles financées par les Wahhabites ?? Les satans wahhabites prennent le droit de s’adresser directement à ces mosquées sans gêne.
    Et vous voulez promouvoir l’autonomie financière des mosquées ?? Un grand danger pour l’Algérie

    isghi
    9 juillet 2018 - 13 h 56 min

    Il ne faut pas jouer à la foi forcée!!! Il est peut-être encore temps de dissocier la religion de l’état pour le bien de tous!

    Nasser
    9 juillet 2018 - 13 h 42 min

    Il devrait plutôt défendre ceux d’Algérie d’abord qui se font lyncher par les islamo-wahabites au lieu de celui de Toulouse qui ne fait qu’exprimer et relayer une vérité historique documentée. Beaucoup de « hadiths » (attribués faussement au Prophète) et de fatwa d’ibn Taymyya (le référents des wahabo-salafistes) incitent à combattre et tuer les « mécréants », s’emparer de leurs richesses, les asservir par l’esclavage.

    17
    Hakikatoune
    9 juillet 2018 - 11 h 49 min

    Cher internaute @Nasser 8 juillet 2018 – 22 h 12 min , je suis d’accord avec vous que ce Mimistre qu’on croyait « intelligent et ouvert » devrait d’abord s’occuper des son propres ministère où pullulent des hauts fonctionnaires salafistes , wahabiste et extrémiste ! Vous voulez une preuve ?? Eh bien il y a quelques jours on a entendu un haut fonctionnaire interviewé dans une émission de Télévision algérienne qui disait des propos rétrogrades et insultants envers la femme algérienne ! Pour lui , la femme ne peut pas avoir les mêmes droit que l’homme et c’est pour lui tout à fait normal ! A propos du divorce , il défendait l’idée que seul l’homme avait le droit de divorcer car si on donne ce droit à la femme , « mateufrèche » comme il dit , car elle va changer d’homme tous les ans !! Quand il aura réglé ces questions dans son propre ministère, après il pourrait « s’attaquer » aux mosquées. Je vous promets que ces propos ont été tenu par ce haut cadre ! Horribles propos, hélas pas très relayés par la presse et les journalistes !

    NB : au moment des prières , l’ambiance de ce ministère ressemble à celle d’une mosquée ! Et en plus il faut voir l’état des lavabos, des salles d’eau etc… etc… au moment des ablutions ! Je sais que beaucoup d’internautes vont trouver tout cela tout à fait normal car on est dans un pays musulman ! Eh oui !! Pour moi, on devrait plutôt nommer cet endroit : la mosquée des Affaires religieuses et des Waqfs. Ce n’est pas une administration publique !!

    13
    Anonyme
    8 juillet 2018 - 21 h 32 min

    Nos imams? Quels imams?
    D’ici quelques temps ils seront imposés par les wahabites des Al Saoud! Notre pays est trop faible pour imposer quoi que ce soit.
    Vous n’avez pas remarqué, ces jours-ci, pour la première fois en Algérie, des femmes en « djilbab » conduire des voitures? Bien-sur quelles devront certainement lever « leur rideau » en cas de contrôle d’identité au début! Ce sera temporairement; ensuite ce sera attenter à la liberté de la femme ! Ce sera « haram » au policier de lui exiger ce contrôle!
    L’Etat est-il assez fort pour intervenir en interdisant le « djilbab » en cas de conduite de voiture! Nous ne le pensons pas!
    Savez vous pourquoi ce phénomène apparaît subitement?…. Simplement parce que les « islamo-wahabites » des al Saoud ont « hallalisé » (après avoir « haramisé » cela durant 80 ans) la conduite des femmes.
    C’est un phénomène introduit, il y a quelques jours, par les maîtres al Saoud au reste du monde musulman sunnite.
    Nos « bougnoules » suivistes, riches, abrutis par les discours de leurs maîtres saoudiens, leur référents en tout, permettent maintenant à leurs femmes ou filles de conduire à condition que ce soit « anonyme » comme l’exigent les « oulémas » des al Saoud!…………..Même leur code de la route nous sera, d’ici peu imposé, et ce par faiblesse de notre Etat qui est incapable de décider pour ces choses!…..En attendant de subir leur …gouvernance!

    5
    3
    PREDATOR
    8 juillet 2018 - 16 h 30 min

    « Dans le même sillage, le ministre a révélé que le ministère de la Justice se penchait sur l’introduction de nouveaux articles dans le Code pénal, visant la protection de l’imam dans l’exercice de ses fonctions. »

    Pourquoi pas un garde du corps pour chaque imam tant que vous y êtes
    yakhi moussiba

    8
    5
      Nasser
      8 juillet 2018 - 22 h 12 min

      ce Ministre! Il fuit ses responsabilités! Son Ministère est infestés de fonctionnaires wahabo-salafistes! Ne sait-il pas que la loi protège déjà les fonctionnaires (est donc les imams qui sont fonctionnaires) dans l’exercice de leur fonction??

      5
      2
        Anonyme
        9 juillet 2018 - 10 h 03 min

        Qu’ils Remplacent le code pénal par « Sahih el Bokhari » et on en parle plus !

          Nasser
          9 juillet 2018 - 13 h 15 min

          « Sahih el Bokhari »? il n’y a, à 90%, que des insanités qui contredisent le Coran même!!! sans parler des faits et gestes abjects et impudiques qu’il attribue, sous forme de hadiths, au Prophète !!

    PREDATOR
    8 juillet 2018 - 16 h 22 min

    IL SOUFFLE LE CHAUD ET FROID CE MONSIEUR
    IL EST EN TRAIN DE COMMENT ON DIT « IFEK OUI HADJI »
    A L »approche de chaque election ( bidons bien sur) ils nous ressortent ce vieux disque rayé, comme si vous êtes des saiints

    6
    5
      Sourire
      9 juillet 2018 - 14 h 59 min

      Si vous ne comprenez pas l’humour au second degré abstenez vous de commenter, vois mettez de l’eau dans le moulin des imbéciles. Respectueusement.

    Gatt M'digouti
    8 juillet 2018 - 12 h 20 min

    C’est pas catholique toutes ces contradictions ya cheikh Aissa !
    Dawakhtna ! ou bien serais tu un adepte du fameux : Armons nous et……..¨Partez !!!!

    7
    8
    Hold up prévu !
    8 juillet 2018 - 9 h 50 min

    Certains Imams sont utilisés voir formés par l’occident de près ou de loin pour manipuler des jeunes en Algérie juste avant les élections.

    5
    15
      Hakikatoune
      8 juillet 2018 - 11 h 02 min

      @Hold up prévu ! , « imams » formés par l’occident ou par l’Arabie Saoudite et les autres monarchies du Golfe ????

      9
      9
    LOUCIF
    8 juillet 2018 - 9 h 42 min

    Ya tonton Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs , tout çà pour çà ???

    Cela fait des jours et des jours que tu menaces, tu brandis la loi, tu jures de sévir, tu jures de punir les dérives et les excès dans et aux abords des mosquées et là tu te dégonfles comme une ballon de baudruche pour nous annoncer aujourd’hui qu’il n’y a rien de tout çà et que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes … des mosquées algériennes ! Pas sérieux tous çà tonton Aissa !!!

    11
    8
    Les Égarés
    8 juillet 2018 - 9 h 02 min

    Tous ces Extrémistes soi-disant Salafistes ou Ikhwans..qui cherchent à s’emparer du contrôle des Mosquées , dans le seul but de propager leur version Wahabite de l’islam car pour eux tous les autres Imams propagent le Shirk et sont Hors islam !!…ces Wahabites sont la source de la Fitna et extrémisme qui va jusqu’au Terrorisme . .Cette secte Wahabite ( les Ikhwans..ou Frères Musulman Wahabite..) a une Croyance Antropomorphiste qui est de croire que Allah est un Homme qui monte et descend et s’assoit si il le veut véritablement selon Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs…. Nous devons tous barrer la route du Wahabisme et faux Salafistes en Kamis Nikab qui propagent un faux Islam Antropomorphiste et font le Takfirisme envers tous Musulmans refusant cette maudite Croyance les taxants d’Appostats .. .

    9
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.