Hadj 2018 : premier vol vers les lieux saints le 25 juillet

hadj, Hadjis
La saison du Hadj 2018 est déjà sur rails pour son lancement. New Press

Le premier vol des hadjis algériens vers les lieux saints est programmé pour le 25 juillet, a annoncé le Directeur de l’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), Youcef Azzouza.

Azzouza a précisé, dans une déclaration à la presse, en marge d’une session de formation au profit des membres de la délégation algérienne de la mission du Hadj organisée à Dar El Imam (Mohammadia), que «le premier vol des pèlerins algériens vers les lieux saints est programmé pour le 25 juillet et sera précédé d’un vol transportant les encadreurs devant accueillir les hadjis algériens aux aéroports de Djedda et de Médine en Arabie Saoudite».

La mission s’est renforcée cette saison par plus de 500 accompagnateurs volontaires, outre les 800 membres officiels, a-t-il fait savoir. Les membres de l’inspection auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs ont été chargés du suivi de la performance des membres de la mission, ainsi que les agences de voyages pour s’assurer de «leur respect des missions qui leur ont été assignées et garantir un meilleur service aux hadjis algériens».

S’agissant des sessions de formation lancées par l’Office, Azzouza a affirmé qu’elles visaient «l’habilitation des membres de la mission leur permettant d’acquérir les compétences et l’expérience requises afin de faire face aux différentes problèmes et difficultés que rencontrent nos hadjis algériens dans les lieux saints». Ces formations s’ajoutent à la caravane du Hadj qui avait sillonné plus de 33 wilayas à travers le territoire en avril et mai derniers consacrée à la formation des hadjis.

R. N.

Comment (3)

    Slam
    9 juillet 2018 - 12 h 59 min

    500 accompagnateurs volontaires + 800 membres officiels. ça y est le Paradis est complet ! Les autres, garez vous à coté, allez voir en face s’il reste des places.

    3
    1
    Anonyme
    9 juillet 2018 - 12 h 26 min

    Allez enrichir nos pires ennemis que sont les saoudiens devrait être considéré comme une trahison à l Algérie !!!
    Pourquoi l état continue à octroyer des sommes importantes en devises à ceux qui partent au Hadj et pas pour les autres destinations?
    C est de la pure ségrégation entre citoyens algériens .
    L état ne devrait pas faire de distinction entre ceux qui veulent y aller et ceux qui ont une morale et des valeurs humanitaires,sauf s il encourage l hypocrisie de certains.

    6
    3
    El Houari
    9 juillet 2018 - 5 h 19 min

    Volé,Tué,corrompre;mentir;trahir;injuste;et manipuler;et pour tout effacer il suffit juste de quelque jours de sacrifice et le paradis est assuré,croyant pour certains que le paradis ou le FLN et FIS ont des actions ou des amis qui attribuaient les places;c’est archi faut

    8
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.