Ali Benflis candidat à la prochaine élection présidentielle de 2019

Benflis présidentielle 2019
Ali Benflis. New Press

Par Kamel M. – La maison d’édition française Riveneuve vient de publier un livre biographique sur l’ancien candidat à la présidentielle, Ali Benflis. Signé par Sebastien Boussois, l’auteur «livre la première biographie de celui qui pourrait être l’homme de la transition en Algérie quand l’actuel président, Abdelaziz Bouteflika, à la tête du pays depuis près de 20 ans malgré un AVC qui le paralyse, aura quitté le pouvoir», lit-on dans la présentation de l’ouvrage, qui rappelle que «les prochaines élections algériennes auront lieu en 2019».

La présentation du livre, au titre évocateur de Ali Benflis, un destin algérien, indique clairement que l’ancien chef de gouvernement compte se présenter à la prochaine présidentielle qui aura lieu en 2019, «année électorale en Algérie», selon l’éditeur, qui relève que ce rendez-vous politique majeur sera «un tournant historique à ne pas rater, alors que le pays est depuis des décennies saisi par un véritable coma politique».

Loin d’être neutre, l’éditeur de la biographie considère que l’Algérie, «plus grand pays d’Afrique, deuxième puissance militaire du continent» est «parmi les pays les plus corrompus au monde et a disparu des écrans radars de la communauté internationale», notant au passage que «ses recettes pétrolières ont été divisées par trois entre 2011 et 2017».

Qualifiant Ali Benflis de «principal opposant lors des deux dernières élections présidentielles algériennes», l’auteur de la biographie souligne qu’il est à la tête «du plus grand parti d’opposition» et révèle que Benflis «compte se proposer comme l’homme de la transition».

«Peut-on croire encore qu’un homme puisse tout changer après des années de déliquescence du pouvoir ? Peut-on imaginer un vaste mouvement civique et civil porté par un homme charismatique et fédérateur pour pousser à la transition démocratique», s’interroge-t-il néanmoins, dubitatif.

K. M.

Comment (34)

    STOP 5EME MANDAT FRANCAIS !
    14 juillet 2018 - 0 h 09 min

    ON EN VEUT PAS NOUS ON VEUT UN PRESIDENT OU UNE FEMME PEU IMPORTE MAIS PROCHE DU PEUPLE !!!




    0



    0
    Nadjib
    12 juillet 2018 - 23 h 27 min

    C’est dommage de voir tous ces commentaires acerbes sur ce grand Monsieur.




    0



    1
    pragmatisme
    12 juillet 2018 - 14 h 44 min

    Ah,revoilà le lièvre qui sort du clapier!!! moi je le croyais mort…




    7



    4
    LOUCIF
    12 juillet 2018 - 10 h 13 min

    Indépendamment du fait qu’il n’est pas normal qu’un handicapé (avec tout le respect qu’on lui doit) comme Bouteflika se représente, mais j’espère simplement que Benflis, comme ceux qui décideront d’aller à la prochaine présidentielle, n’iront pas sans exiger des conditions minimales au pouvoir : commission de surveillance et de contrôle des élections véritablement indépendante, non désignée par le pouvoir lui-même, question lancinante de l’actualisation des listes électorales, la question du vote des corps constitués de sécurité comme l’armée, la police, les pompiers, les gendarmes etc.., la désignation des fonctionnaires et le rôle de l’administration dans la gestion, la surveillance des bureaux de vote et le dépouillement des urnes, la question de la procédure de la centralisation informatique des résultats au niveau du Ministère de l’Intérieur, la question des bureaux de votes itinérants, etc… Je reviens toujours sur çà , car je trouve anormal , voir suspect, voir complice que des partis politiques dits d’opposition n’exigent pas des conditions, des réserves de ce genre !

    Je dis çà car lors des précédentes élections aucun parti politique n’a exigé ce minima, et après ils ont tous pleurés, ils ont tous chialé, ils ont tous bramé, ils ont crié à la fraude, à la non transparence des élections , mais c’était déjà trop tard ! Aller aux élections sans rien exiger au pouvoir est une façon d’être complice de ce pouvoir, une façon de le légitimer aux yeux de l’opinion nationale et internationale grâce à une mascarade électorale ! Il ne faut pas sortir de saint Cyr, faire Sciences Po pour arriver à cette simple conclusion , cette simple déduction mathématique ! Dire cela ne doit pas signifier qu’on est un harki, un non patriote, ou qu’on est en intelligence avec une puissance étrangère, comme le disent trop facilement certains !




    10



    5
    Anonyme
    12 juillet 2018 - 9 h 54 min

    le peuple veut des jeunes comme smail lalmas ou el mahi…




    9



    8
    Tranchant
    12 juillet 2018 - 8 h 18 min

    Sourire. Les vrais décideurs auraient donc choisi leur poulain?




    8



    7
    Aliloup
    12 juillet 2018 - 2 h 24 min

    Ali se réveille certainement juste rendre service a son Pharaon ou pouvoir;notre Ali n’est plus chaoui il s’est converti en Oujdi




    12



    8
    الهوارية في كندا
    12 juillet 2018 - 1 h 36 min

    La jalousie et le pouvoir pour enrichir ses enfants le rongent. L’Algérie marahich saybtlek, hta tji nta et ton livre bech tahakmou fina. … les Algériens feront front pour t’envoyer à la maison de retraite, c’est fini ton âge est dépassé, on ne veut plus de 3ajouz. on ne veut plus de revanchards.
    On ne va pas tourner en rond avec cet opportuniste qui veut simplement montrer à Bouteflika qu’il a pris son Koursi, Non pas question que ce type soit le président algérien. On fera front pour s’opposer. Ça me fait mal au cœur de lire cet article, je pensais qu’il avait son AVC à force d’ouvrir sa gueule pour le Pouvoir.




    13



    10
      nacer
      12 juillet 2018 - 10 h 56 min

      Reste là où tu es, apparemment tu ne connais M Benflis. je te rafraichis la mémoire si tu en as!!
      M Benflis est né en Algérie (Aurès) , fils de CHAHID, Magistrat de formation ayant occupé plusieurs postes ministériels….
      Il n’a jamais quitté le pays comme certains qui le font à chaque fois qu’ils n’ont plus de poste en Algérie, la vache laitière.
      Tu parle de son age??!!!! , et que tu vas permettre à un vieux de te gouverner, AS TU OUBLIE LE GENS QUI TE GOUVERNENT DEPUIS 20 ANS???
      Publier SVP




      11



      14
    Anonyme
    12 juillet 2018 - 0 h 35 min

    MR BENFLIS VOUS ET VOTRE GENERATION NE AVANT 62 ETES TOUS DES CORROMPUS ET ANALPHABETES ALORS LAISSER LE POUVOIR AU GENS QUI ONT ETE A L ECOLE ET SONT INTEGRES SVP LE CHANGEMENT VIENDRA AVEC LA GENERATION POST 62




    15



    9
    kamel
    11 juillet 2018 - 22 h 40 min

    oui bien sur à l’approche de cette échéance électorale,les loups font l’agneau , ils déclarent vouloir le bonheur de l’algérie , la démocratie, etc… la réalité ils n’ont jamais laissé un homme digne de l’algérie gouverner, ils ont leurs sbires ici, ils parlent de clans, ils ont toujours attaqué notre armée , même si oui il y a des militaires qui était corrompus ou qui ont commis des bavures pendant les événements d’octobre par exemple mais cette institution est resté dans son rôle de gardienne de la souveraineté de nos territoires et frontières et digne héritière de notre glorieuse ALN. contrairement aux civils à savoir le fln actuel qui a trahi le FLN historique. aujourd’hui je ne vois que ouyahia capable de redresser la barre du bateau algerie , par ses compétences , son patriotisme , son expérience du pouvoir , cadre de l’après indépendance , il a de la personnalité ,et il peut s’appuyer sur les cadres intègres de l’après indépendance . car il n’y a pas de clans pour moi, il y a juste les ennemi de l’algérie et les patriotes qui aiment l’algérie , voir wled lassel et wled lahram , quelque soit l’âge, la région, femme ou homme, le combat c’est celui là. vivement la 2ème république avec ouyahia qui sera notre poutine à nous. c’est juste mon avis.




    6



    17
      Anonyme
      11 juillet 2018 - 23 h 39 min

      Oui c’est ce avec la capitale transférée à Tizi. Quelqu’un vient de dire qu’il ne votera pas Benflis. C’est son droit. Le explique pourquoi en donnant la raison fallacieuse de Khalifa. C’est maigre pour un seul mandat de premier ministre. Quid de ton favori qui cumulé 5 ouv6 fois ce poste sous 5 présidents (Zeroual + 4 manda). Donne-ns bienfaits enregistrés pendant tous ces exercices




      5



      4
      PREDATOR
      12 juillet 2018 - 1 h 37 min

      Ton Poutine à toi
      Ne parle pas au nom des autres




      7



      4
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 22 h 16 min

    Le pauvre Ali, il n’a rien compris. Pendant la présidence de Zeroual, tout le monde politique s’etait ligué contre le farouche auresien qu’il fallait pousser à la sortie pendant que son futur remplaçant achevait sa traversée du désert. Pendant que les graffitis  » Non au pouvoir chaoui » ou  » mort aux chaouia » prenaient les murs, Monsieur Ali fut associé au succès que l’on connait et qui ne plut pas au scientifique du FLN (il déboutonna Mehri) m. Dans une lettre au nouveau président, publiée dans El Moujahid, il lui reprocha d’avoir fait appel « au chaoui Benflis et au kabyle Ouyahia.
    Si Ali croyant son heure arrivée, se présenta contre celui qui l’avait fait premier ministre. On le traita de traître etdeous les noms (Benflis ta r’khiss) pendant que des amis étaient dispersés à Mostaganem par le c…. d’un grànd militant du redressement national. Pendant une campagne il fut carrément traité de terroriste.
    Cette annonce prouve et demontre ce qu’il n’a jamais cessé d’être : le dindon de la farce avec en plus cette fois-ci le rôle de lièvre pour le futur candidat. Entre-temps il va focaliser toutes les haines contre sa région et faire oublier la guerre des clans qui s’annonce sanglante.




    10



    8
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 22 h 03 min

    Tu es trop vieux grand père. L’affaire El Khalifa, c’était pendant que vous étiez premier ministre non? Va chercher ailleurs. On ne remplace pas un vieillard par un autre vieillard. L’Algérie mérite mieux que ça.




    31



    8
    Selecto
    11 juillet 2018 - 20 h 57 min

    Il est pour l’UMA donc je ne voterai jamais pour lui.




    24



    14
    Ch'ha
    11 juillet 2018 - 20 h 26 min

    Cette propagande SIONISTE et tartufferie monumentale.
    D’ENTRÉE DE JEU JE NE VOTE PAS POUR LUI.
    Alors plus corrompu que la République Française de l’État d’Israël tu meurs.
    Ça ose parler de soi-disant corruption du pays. C’est du même niveau que la propagande sur la soi-disant maltraitance des migrants.
    Du DÉLIRE !
    S’ils s’imaginent qu’ils peuvent imposer leur président aux algériens 😂😂




    20



    14
    pénaltie
    11 juillet 2018 - 19 h 48 min

    74 ans en 2019 ….non mais vous n’avez pas froid aux yeux …vous en voulez à tout prix à cette pauvre algérie qui peine vraiment à se construire convenablement .
    vous avez assez fait rire la galerie avec les deux échecs cuisants .;..ça ne vous suffit pas , vous voulez vraiment un 3 à 0 ???




    30



    7
    Logique
    11 juillet 2018 - 19 h 38 min

    Le futur président sera choisi depuis l’extérieur et ne travaillera pas pour les interrets du peuple mais pour les étranger à qui il leurs donnera gratuitement nos richesses.




    17



    13
      Merzak
      11 juillet 2018 - 22 h 09 min

      Tu penses que le président actuel ou plutôt le groupe qui sont entrain de diriger le pays travaillent pour le peuple. Le dernier président qui a bien travaillé pour le peuple c’était Boumediene allay yarhmou.




      24



      11
        Anonyme
        12 juillet 2018 - 0 h 51 min

        Merci merzak. Boumediene a été le meilleur president de l’Algérie. A cette époque yavait ni corruption ni islamistes ignorants. Nous avons bâti une base industrielle unique au tiers monde,le salaire Max etait 2000 da,y compris boumediene,le smig je crois 400 da.
        Pas de corruption car pas de course à l’argent. Àvec 400 da/mois on vivait très à l’aise.




        14



        5
          Anonyme
          12 juillet 2018 - 10 h 43 min

          Tu te trompes….Boumediène pour faire face aux progressistes dont beaucoup ont été emprisonnés ou assassines ,encouragea les islamistes,arabisa l école,ramena les enseignants frères musulmans d Egypte….
          Tout a démarré avec la politique de Boumediène,les autres ont suivi




          9



          12
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 18 h 35 min

    Ils font semblant que le vote existe en Algérie pour l’extérieur . Ou bien ils sont de mèche avec le pouvoir pour ramasser des miettes à chaque mandat .




    21



    10
    TARZAN
    11 juillet 2018 - 17 h 58 min

    contre bouteflika lors de l’élection présidentielle il a été en france demander le soutien de la france!




    16



    21
      Moh
      11 juillet 2018 - 20 h 55 min

      Fabius avait dit qu’il était pour Bouteflika donc les deux se valent .




      6



      10
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 17 h 51 min

    Simple supputations de l’auteur. Benflis ne se présentera pas. Si quelqu’un se présente dans les conditions actuelles où ya pas de liberté d’expression,pas d’ouverture des télés à l’opposition et l’opinion,où les partis du pouvoir ont tous les priviléges…et l’opposition soumise à autorisations..refusées…c un lièvre. Sur les télés on ne voit que Oukd Abbas ouyahia mpa taj…tout est verrouillé. Pas la peine de jouer ,. Benbitour n’a jamais été invité à ennahar…encore moins aux télés publiques…




    23



    8
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 17 h 35 min

    le lievre se prepare




    22



    9
    fatigué
    11 juillet 2018 - 17 h 14 min

    keine chi ness ma yenda3rouch khlass….incroyable.




    20



    8
    Kahina-DZ
    11 juillet 2018 - 16 h 49 min

    Il faut savoir reconnaitre ses échecs. Ce Benflis était déjà en haut, qu’a t-il fait.
    Ras Le Bol de vos histoires de vengeances qui bloquent le pays..

    Nous n’avons pas de frontières à ouvrir !!




    32



    13
    mouatène
    11 juillet 2018 - 16 h 44 min

    mesdames et messieurs bonjour. Si Ali est un citoyen algérien et c’est son droit constitutionnel de se présenter à toutes les éléctions. imaginez Si Ali Président !!! ce ne sera pas un poisson mais une baleine d’avril !




    19



    19
    predator
    11 juillet 2018 - 16 h 42 min

    «parmi les pays les plus corrompus au monde et a disparu des écrans radars de la communauté internationale»,

    c’est la triste réalité hélas
    le seul homme éligible est bien Benbitour mais il ne pourra rien tellement aussi que presque tout le monde a trouvé son compte en cette médiocrité
    trop tard




    19



    26
    Chibl
    11 juillet 2018 - 16 h 34 min

    BenFlis est un leurre politique, a chaque election presidentielle le pouvoir nous sort ce Benflis pour brouiller les cartes.




    32



    11
    RODEO
    11 juillet 2018 - 16 h 14 min

    Qui a bu boira , dit l’adage !!!




    24



    7
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 16 h 05 min

    Il etait deja au pouvoir et a montrer toute son incompetence a gouverner…plutot il avait une grande competence dans l art de foutre le chaos economique et civil…..il n a aucune chance il recoltera un zero vigul quelques chose des voix….




    35



    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.