Condamné à 7 ans de prison pour «espionnage» : Merzoug Touati en grève de la faim

Mer Touati
Lors d'un rassemblement à Tizi Ouzou pour la libération de Merzoug Touati. D. R.

Par Hani Abdi – Le blogueur Merzoug Touati observe depuis le dimanche 8 juillet une grève de la faim illimitée. C’est ce qu’a annoncé son avocat, Boubekeur Hamaïli, dans une déclaration rendue publique aujourd’hui.

L’avocat, qui a plaidé la cause de Merzoug Touati avec Me Salah Debbouz, affirme avoir rendu visite à son client le mercredi 11 juillet. «Je l’ai trouvé dans un état psychologique et physique inquiétant, après deux jours de grève de la faim», assure son avocat, selon lequel Merzoug Touati a recouru à cette forme extrême de protestation pour réclamer son innocence et exiger l’annulation de sa condamnation à 7 ans de prison ferme pour une affaire d’«espionnage».

Me Hamaïli affirme que son client demande également une enquête sur la violation du secret d’instruction, après «les fuites organisées» à travers un média privé bénéficiant de complicités en haut lieu de l’Etat. Merzoug Touati exige donc sa libération et l’annulation du jugement prononcé par la cour d’appel de Béjaïa.

Emprisonné à Oued Ghir, Merzoug Touati veut par sa grève de la faim faire pression sur les hautes autorités du pays, considérant que son procès «est éminemment politique». La condamnation du blogueur a provoqué des réactions des ONG de défense des droits de l’Homme mais aussi de certains partis de l’opposition.

Des sit-in et des rassemblements de solidarité ont été organisés. Dans un communiqué, les animateurs du Café littéraire de Béjaïa se sont insurgés contre «les violences policières qui ont ciblé des militants et élus municipaux de cette localité» et appellent «fortement à une indispensable solidarité citoyenne et agissante avec toute victime de ce régime dictatorial, quelles qu’en soient leurs convictions politiques, philosophiques ou religieuses».

H. A.

Comment (23)

    Tangoweb54
    15 juillet 2018 - 16 h 40 min

    Si c’était un citoyen Algérien de l’Est ou de l’Ouest ou du Sud il sera condamné plus sévèrement et ne trouvera personne pour le défendre, mais i l y a une catégorie d Algériens qui se prennent pour des supers citoyens ils font ce qu ils veulent même au prix de la trahison de leur propre pays et ils trouve ça anormal et surtout injuste d’être jugés et condamnés.Dès qu’ un membre de ces supers Algériens est appréhendé pour un grave délit tout le monde ce mobilise et on le fait passer pour un pauvre et gentil citoyen victime de l injustice, voila ce qu on appelle les deux poids deux mesures ayant court dans notre cher pays. Mais…jusqu,a quand va durer cette situation ?????

    2
    2
      Anonyme
      16 juillet 2018 - 15 h 04 min

      Si on commence a metre les points sur le “I” comment la justice va-t-elle considérer un type qui détourne des milliards vers l’étranger avec probablement l’aide d’étrangers ? Des mercenaires qui volent les caisses de l’état algérien sont reçus par des zaouias et ne sont même pas inquiétés. Ils sont pires que tous les espions du monde car ils sont prêts a vendre et faire couler leur pays. Alors Mr Tangoweb54, quelle conclusion tireriez vous ? Tous ces gens dont on parle sont de la même region: De l’ouest , de Tlemcen et certains sont même nés au maroc, un pays qui nous veut du bien !
      Un pauvre jeune inexpérimenté qui échange quelques lignes devient un espion. Et Ould Keddour comme l’a souligné Slam ? a-il été convoqué au tribunal militaire de Blida ? Mais lui il est d’ou ? De Tlemcen Certainement pas de Kabylie.
      Alors s’il vous plait cessez vos suppositions illogiques et votre régionalisme latent. Ceux qui ont vendu le pays et ses ressources sont bien connus par notre peuple. Ils n’ont pas besoin « d’espionner »; ils offrent tout sur un plateau d’argent en direct en guise de pouvoir et de passports étrangers.

      1
      2
    Slam
    15 juillet 2018 - 14 h 05 min

    Loin de moi l’idée de défendre un espion qui porte atteinte à la sécurité de son pays. Mais il ya de quoi se poser des questions. Un Ould Kaddour qui livre des secrets militaires aux américains et qui a mouillé dans une affaire de milliards de $, et qui est condamné à 2 ans et qui sort au bout de quelques moi, et qui est nommé Pdg de sonatrach… Et Un blogueur chômeur qui a essayé de faire une interview d’un officiel israélien qui se retrouve en prison pour 10 ans puis 7 ans. Comparez les peines et les motifs et faites votre propre conclusion. Juste une question de… Justice !

    4
    1
    Anonyme
    15 juillet 2018 - 13 h 25 min

    Vous parlez sans doute du Pdg de sonatrach qui a livré des secrets defense aux Yankees dans l’affaire BRC?
    Parce que ce pauvre Merzoug, à part compter le nombre de chèvres de son village je ne vois pas trop a quelle information secret défense il peut avoir accès. Il a peut être piraté depuis son village avec son débit Adsl le serveur central de la 1ere région militaire ? Un dangereux espion oui.

    3
    4
    boghni
    14 juillet 2018 - 21 h 40 min

    bonsoir tout le monde,je m’adresse a certains baudets qui pretendent que vendre son pays a l’ennemi est un acte de libertė???si notre regrettė colonel amirouche etait parmis nous,vous connaissez la suite.azul et tahia el djazair.

    6
    10
    kiki
    14 juillet 2018 - 13 h 29 min

    C trop cette condamnation je comprend le fait qu au vu des mauvaises relations que n autre état entretien et vu le contexte il soit puni au moins un an avec un rappel a la loi mais 7ans!!!
    Merzoug Touati, qui n’a obtenu que des emplois précaires depuis qu’il est diplômé de l’université, « n’a jamais occupé de poste à responsabilité lui donnant accès à des informations qu’il aurait pu communiquer » à une puissance étrangère.
    complétement paranoïaque

    17
    11
    AGHIOUL
    14 juillet 2018 - 11 h 57 min

    Touati est un diplomé issu d’un village qui ne trouvera jamais du travail car il n’a et n’aura aucun appui des c… qui ont confisqué notre inedependance

    18
    15
    A-Non
    14 juillet 2018 - 2 h 58 min

    Toute espionnage pour les intéréts de nos ennemis et autres est condamnable;mais pourquoi..? deux poids et deux mesure; lorsque OULD. espionne pour des étrangers on le monte de grade;et quand Merzoug on condamne;es-ce existe deux catégories d’Algériens ou les natif du Maroc sont plus Algérien que les autres,dire qu’on est indépendant je le crois pas

    17
    17
    Anonyme
    14 juillet 2018 - 0 h 07 min

    Qu’est-ce que un blogueur peut donner comme information à une puissance étrangère ?? Un bloguer simple citoyen,ni militaire ni Wali,ni ministre,ni,ni,ni…rien du tout. Les puissances étrangères ont toutes les infos qu’ils veulent à travers leurs diplomates. Toutes nos infrastructures,nos usines,sont réalisées par des etrangers,notre armement est fourni par les etrangers..le moindre projet est realisé par les etrangers.. Qu’avons nous à cacher qu’un simple citoyen peut révéler aux étrangers. ? C bizarre. A moins qu’on ne nous dise pas tout.

    20
    15
    Nasser
    13 juillet 2018 - 22 h 49 min

    Il n’y a pas de liberté d’expression pour les espions! Seule la prison les empêche de nuire à leur pays et de les soustraire au chantage des manipulateurs! Là, il sera en sécurité!

    67
    20
    Nasser
    13 juillet 2018 - 22 h 37 min

    Ils défendent soit un patriote soit un traître espion! Comme presque tous sont du MAK alors….De cette façon (pression) , ils n’ont aucune chance de lui faire bénéficier de quoi que ce soit! Les services de sécurité sont très pointus et fier sur ces questions. Impossible qu’il soit condamné pour espionnage sans des preuves irréfutables! Ce Touati n’est qu’un imbécile qui s’est fait avoir et ceux qui le défende des moutons sans culture…des canailles!

    36
    21
    Tinhinane-DZ
    13 juillet 2018 - 19 h 21 min

    En regardant la photo, j’ai lu :  » Libérez la liberté ».
    Je crois que la liberté d’expression en Algérie s’est transformée en la liberté de trahir et d’attaquer son pays.
    Qui est derrière ce rassemblement ??
    Pourquoi le Wali a t-il permis ce rassemblement qui touche à la sécurité du pays.

    64
    28
      Faqo-DZ
      13 juillet 2018 - 22 h 18 min

      Tinhinane-DZ, Kahina-DZ, DYHIA-DZ…tiens les trolls sont de sortie ce soir. Vous avez une autorisation jusqu’à minuit ! ensuite Retour Maison !

      19
      31
        Anonyme
        14 juillet 2018 - 12 h 37 min

        Il n’y a pas pire troll que celui qui s’allie avc des etrangers contre son propre pays!!! défends tes maitres israéliens et quand ils t’auront donner ton os a ronger ensuite retour maison

        14
        10
        Kahina-DZ
        14 juillet 2018 - 13 h 33 min

        @ Faqo ( mais pas DZ, car tu ne l’es pas).

        C’est à nous de te dire FAQO !!
        Tu es de la trempe de cet espion.
        Ton commentaire doit s’adresser à cendrillon…
        sur ce site nous défendons l’Algérie et non pas les ennemis de l’Algérie de ta trempe.

        18
        9
    Kahina-DZ
    13 juillet 2018 - 19 h 17 min

    Ils défendent le droit à l’espionnage ??
    J’ai l’impression que les Algériens sont devenus comme des girouettes facilement manipulables.
    Comment ose -t-on demander la libération d’un espion.
    Il ne reste plus rien, ni peuple ni responsables.

    63
    23
    DYHIA-DZ
    13 juillet 2018 - 19 h 13 min

    Ces organismes des droits à la trahison font beaucoup de bruits.

    Un espion est un espion. Il doit payer pour son espionnage.

    26
    23
    Cheikh Hamdane
    13 juillet 2018 - 18 h 49 min

    Nous n’acceptons pas de priver de liberté tout être humain, mais quad il s’agit d’intelligence avec l’ennemi, il faut accepter la condamnation et ne pas s’adonner au chantage… Certains algériens sans scrupule, observés en France lient des relations avec des agents du Mossad et des fonctionnaires de l’ambassade sioniste de Paris. IL FAUT ASSUMER ET TRÊVE DE CHANTAGE

    34
    23
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 18 h 38 min

    il n y a que dans les dictatures ou nous voyons des journalistes emprisonnés pour motif d’espionnage, mais quand nous sommes issue de Tlemcen nous sommes vite blanchi pour les memes motifs a l’exemple de Ould Kadour.

    28
    33
      Raselkhit
      13 juillet 2018 - 18 h 52 min

      Depuis quand ce petit margoulin est devenu journaliste Il voulait communiquer avec les services Israéliens Il n’a qu’a assumer ses actes Il a été jugé selon le droit Algérien Donc il doit payer Suffit ce genre de connerie Nous voulons sortir du tribalisme Il n’y a en Algérie que des Algériens Tout le reste nous ramène au moyen Âge comme le veulent les terroristes Wahhabites

      42
      26
        Anonyme
        13 juillet 2018 - 19 h 50 min

        ok, c’est pas un journaliste, mais plutôt un blogueur, un autre blogueur est mort en prison il y a de cela une année, si c’est un espion il doit etre fusillé pas emprisonné, de plus est ce que vous faites confiance a la justice de Louh?
        notre justice n’est elle pas instrumentalisée? juste pour ces 2 raisons je suppose que c’est une machination.

        22
        12
          Raselkhit
          15 juillet 2018 - 10 h 16 min

          Il ne suffit pas de dire n’importe quoi pour croire qu’on détient l’absolu vérité .I y a des juges des magistrats des avocats une opinion publique On arrête tous de se croire plus intelligent que tout le monde juste parce qu’on est pas d’accord avec le pouvoir La citoyenneté c’est de se conduire en « CITOYEN  » et non en anarchiste sans avoir aucun argument .

          3
          2
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 18 h 30 min

    C’est bon pour la fin !!

    4
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.