Révélation : quand la France voulait créer un «Israël pied-noir» en Algérie

CDG Lombardi
Charles De Gaulle recevant David Ben Gourion à Paris. D. R.

Par Kamel M. – L’historien Roland Lombardi est revenu sur un «aspect international méconnu de la guerre d’Algérie», à savoir «le regard et l’implication d’Israël dans le conflit». L’historien révèle que la France avait envisagé, avec Israël, de créer une enclave en Algérie, une sorte d’Etat dans l’Etat qui réunirait la communauté juive.

L’historien français, qui rappelle que les services secrets israéliens étaient présents en force en Algérie durant la guerre 1954-62, note que des «réunions régulières» ont eu lieu entre les responsables des services de renseignements français et israéliens, lesquelles ont «permis d’échanger des informations cruciales et sensibles, notamment au sujet du soutien que l’Egypte apporte aux nationalistes algériens».

Le Mossad israélien a également participé à «l’exécution d’actions subversives, consistant à organiser, par exemple, des actes de sabotage et d’autres opérations spéciales non conventionnelles». On apprend ainsi que le FLN n’était pas uniquement en guerre contre la France, mais aussi contre l’Etat hébreu, «Israël jouant directement un rôle important dans la lutte contre le FLN algérien, à l’étranger, certes, mais aussi, chose méconnue jusqu’ici, sur le sol même de la colonie française», écrit Roland Lombardi, dans une étude historique parue dans Réseau International.

On apprend aussi que le Mossad encadrait des «milices juives d’autodéfense» et participait même «directement à des opérations de contre-terrorisme» – traduire les actions menées par l’ALN, via des renseignements recueillis auprès de ressortissants israéliens «nombreux» et qui «bénéficiaient d’une totale liberté de mouvement». «Très présents en Algérie pendant le conflit, ils recueillent de nombreuses et d’importantes informations sur les activités des nationalistes algériens. Informations dont ils font bien sûr profiter pleinement les autorités françaises et qu’ils récoltent notamment grâce à l’importante communauté juive dont, notons-le au passage, nombre de ses membres sont arabisants et parfois très proches de la communauté musulmane», précise l’historien.

Roland Lombardi se réfère aux révélations d’un ancien agent du Mossad, Avraham Barzilai, en poste en 1956 en Algérie, sur «une opération des services israéliens consistant à entraîner et armer des groupes composés de jeunes juifs de Constantine pour faire la guerre au FLN et notamment une opération de représailles lancée sur ses ordres et menée par des hommes de sa cellule après un attentat à Constantine, le 12 mai 1956».

A l’approche de l’indépendance, Israël faisait savoir à De Gaulle que «l’abandon de l’Algérie par la France» signifierait un «bouleversement radical». Dès lors, une option fut envisagée pour placer l’Algérie dans le giron d’Israël, en y créant un Etat qui regrouperait la communauté juive d’Algérie. «Cette nouvelle voie va être étudiée très sérieusement», écrit l’historien, qui cite un rapport intitulé «Faut-il partager l’Algérie ?». Le rapport, élaboré par un proche du général De Gaulle, envisageait, entre autres, de «partager» Alger «comme Berlin ou Jérusalem» : «La Casbah d’un côté, Bab El-Oued de l’autre, une ligne de démarcation au milieu.»

David Ben Gourion s’est déplacé «en personne à Paris» pour «conseiller et essayer d’influencer le général De Gaulle pour suivre l’option de la partition», révèle enfin l’historien Roland Lombardi, qui explique que l’indépendance de l’Algérie allait marquer, aux yeux des Israéliens, la fin de leur alliance avec la France qui «ne se justifie que par l’existence d’un ennemi commun».

K. M.

Comment (49)

    mouatène
    15 juillet 2018 - 15 h 00 min

    oh que non !!!! quel est l’algérien qui pourrait se permettre une quelconque insulte des martyrs de la sacrée révolution du peuple algérien ? il ne peut y avoir un seul! oui, effectivement, le 12 mai 1956, entre midi et 13 heures, il y a eu un attentat à constantine,dans le bar MAZIA à la rue de sidi lakhdar. une douzaine de blessés s’en est résulté. suite à cela il y a eu une chasse à l’homme et des accrochages ont eu lieu entre l’armée coloniale et le FLN. et ça n’a aucun rapport avec le sujet qui fait débat. j’aimerais que nos historiens nous apprennent surtout notre histoire. qu’ils nous parlent surtout des méfaits du colonialisme qui a sévit chez nous et dont nos parents ont subi. quant à nous, nous étions enfants et ont étaient beaucoup lus occupés à jouer à « délivrance » au « dynoiyo » aux « billes » et à la « toupille ». si vous avez remarqué, ce n’est que quand la méche est allumée que tout le monde « silentieux » crie à la fete.




    1



    0
      Anonyme
      16 juillet 2018 - 11 h 27 min

      Avec un débat libre et sans aucune exclusion archives et témoignages venants de tous les acteurs, Combattants FLN Messalistes, harkis et administrateurs mais aussi civils qui ont payé le plus loud des tribus et le bourreau se trouvait des deux cotés et bien bonhomme tu changera d’avis ou tu… en espérant continuer quand même à toucher les dividendes de cette guerre que tes semblables ont transformé en vache à lait, ce sont les mêmes individus qu’ont remué ciel et terre pour ne passer leur service national qui te saoulent matin midi et soir sur ce qu’aurait fait de ses ascendants pour l’Algérie il y a plus d’un demi siècle.




      1



      1
    Briba
    15 juillet 2018 - 1 h 05 min

    L’histoire est reelle quant a l’intrusion du mossad en Algerie. Le 12 mai 1956 alors que nous revenions de la piscine sidi m’cid une bande a peine age de 15 ans, nous avions essuyes des coups de feu provenant du quartier juif situe de l’autre cote du ravin. Pour notre salut nous etions obliges de crapahuter derriere la rembarde de la corniche pour eviter les tirs. Une fois arrive dans notre quartier ‘souika’ j’ai su que mon pere etait absent. Je me suis retourne au quartier ‘ francais ‘ pour retrouver mon pere qui du son salut a la fuite dans l’eglise du sacre coeur. Le lendemain les choses se sont clarifies donc apres l’appel du president F Abbas pour rallier la communaute juive a notre combat. Le mossad allie a la main rouge avait decide du contraire. Sur injonction de Pradel denomme don mufragui et Povro ‘deux corses’ la milice juive allait commettre sur les constantinois. Les 2 corses etaient des proprio de bars ‘cafeteria pour l’un et taverne st jean pour l’autre’. La milice constitue d’un policier ayoun d’un manutennionaire denden et le tortionnaire de la ferme ameziane denomme l’aveugle. Les cibles etaient fixes a savoir ‘les indigenes’ comme beaucoup de gens avaient pris a la fuite par instinct de survie seules les impotents ages et faibles physiquement ont subis les foudres de cette milice. Le cafetier ‘ami boudjema et ensuite un gardien de toilettes publiques taxes le lendemain de terroristes par la presse. Donc toute supputation ou commentaire hasardeux n’est en fait qu’une injustice pour un crime deja odieux en l’espece surtout venant d’un compatriote donc une insulte aux martyrs de notre chere patrie.




    2



    0
    mouatène
    14 juillet 2018 - 21 h 36 min

    les ennemis de l’algérie lancent des petites phrases et « nos intellectuels » en font des dissertations pour faire peur au peuple. Allah yéhdi ma khallaq !!!




    2



    0
    Ariel CHAROGNE
    14 juillet 2018 - 6 h 53 min

    C’est étonnant de voir les gens découvrir cette histoire et surtout la contredire sans preuves en tentant des diversions puériles sur le régime algérien actuel! C’est pourtant un fait historique qu’Israël est un allié de la première heure des puissances coloniales européennes que sont le Royaume-Uni et la France à qui il doit sa création dans ce qu’on appelait encore au début du 20e siècle: la Palestine! Ce qu’on ne comprend pas dans cet article c’est qu’en réalité, Israël a non pas mené des actions parce que c’était la France ou pour les beaux yeux de la France ou de la communauté juive algérienne mais parce qu’Israël luttait contre l’Égypte des nationalistes nassériens à Suez (cf. Protocole de Sèvres) en réaction à la nationalisation du canal par le héros Égyptien Gamal Abdel Nasser et qu’il s’en prenait donc aux intérêts défendus par cette Égypte au rang desquels les solidarités envers les décolonisations du sud et en particulier celle de l’Algérie! Israël a frappé le ravitaillement des révolutionnaires du FLN par les révolutionnaires Égyptiens car les intérêts d’Israël ont toujours été du côté des colons au détriment de la liberté et de l’autodétermination des peuples! Israël a toujours rusé, usé et abusé de la force et des manipulations pour isoler les forces émancipatrices du monde arabe, les neutraliser! Les Sud africains qui connaissent l’atrocité de l’apartheid ne se sont jamais trompés sur Israël et Nelson MANDELA, l’homme de paix dont la mémoire est régulièrement célébrée est l’homme qui a déclaré un jour que:  » Nous ne savons que trop que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens »…




    5



    3
    Mme CH
    14 juillet 2018 - 1 h 00 min

    Effectivement, bien avant l’historien Roland Lombardi, j’ai eu l’occasion de lire une thèse de Doctorat algérienne en histoire sur le débarquement des alliés en Afrique du Nord, soutenu en 2015, où l’auteur avait soulevé ce point concernant la création d’une enclave en Algérie dans la région de Biskra, « une sorte d’Etat dans l’Etat qui réunirait la communauté juive »….!!

    Donc attention leurs plans sont toujours en cours, souvenez-vous, il n’y a pas longtemps un « gouvernement pied-noir » est récemment né en France (2017). Ce dernier est en quête d’un territoire. L’État qu’il compte créer sera baptisé la « Fédération des deux rives » les pieds noirs ont demandé « …..Il est présidé par Pierre Granès, astrophysicien. Il comprend également une assemblée nationale, composée de trente-cinq “députés désignés”. Elle est présidée par Christian Schembré, président pour Montpellier (France) de l’Association pour la promotion du peuple pied-noir. Son exécutif est composé de 13 ministres, dirigé par Jacques Villard, cofondateur, en 1973, du Cercle algérianiste. »….Le « gouvernement pied-noir » s‘est également doté d’organes sensibles notamment d’un service de renseignement (SERES) . »….« Nous venons de signer un compromis de vente pour l’acquisition d’un terrain de 285 ha au nord de Montpellier, du côté de Viols-le-Fort. Ce sera notre première ambassade », a indiqué Jacques Villard, qui a ajouté que des prospections se font en Algérie. « Si l’État algérien l’accepte, je prends tout de suite l’avion pour Alger ! », a-t-il ajouté…. »….!!! Attention, Attention, pendant que vous chantez Frère Jacques dormez-vous et toutes les autres chansons de la dormette, petit à petit l’oiseau fait son nid avec la connivence des orbitons corrompus gardiens du Temple et des manchots nourris au fromage puant…!!




    13



    2
      Briba
      15 juillet 2018 - 1 h 02 min

      Madame, j’ai apprecie l’une de vos analyses auxquelles j’agree formellement. J’aimerai que dans mon pays autant de femmes de votre valeur. Cela me conforte enormement en mon for interieur au des critiques asverbes lus ca et la ainsi que la conjoncture que nous vivons. Merci Madame que Dieu vous preserve




      1



      1
        Mme CH
        16 juillet 2018 - 19 h 55 min

        Merci Mr Briba, j’ai aussi apprécié vos deux commentaires dans cette rubrique…!! Certains gardiens du temple, font tout pour obtenir le match nul entre l’armée coloniale barbare et ses colons et le FLN….voulant nous faire Oublier que le FLN était en légitime défense….qu’il luttait pour l’indépendance… pour cela tous les moyens étaient bons pour faire mal aux barbares qui nous ont colonisés en employant la force extrême…! D’ailleurs, la résolution de l’ONU affirme « le droit inhérent des peuples coloniaux de lutter par tous les moyens nécessaires contre les puissances coloniales qui répriment leur aspiration à la liberté et à l’indépendance. »…. elle dit « tous les moyens nécessaires » et le FLN a employé tous les moyens nécessaires en face de l’une des plus grandes puissances à l’époque.

        A la question de savoir pourquoi il eut recours aux attentats à la bombe ? Le grand Larbi Ben M’Hidi Allah Yarhmou a répondu « Donnez nous vos avions, nous vous donnerons nos couffins »…

        Allah Yarham Echouhadas..!




        2



        0
    Rascasse
    13 juillet 2018 - 20 h 30 min

    Je me dis que si effectivement y’a un génie qui protège l’Algérie des sionistes alors pourquoi ce génie ne sauvent-ils pas l’Algérie de ce pouvoir?? Non non il faut arrêter la paranoïa, le danger c’est ce système qui a pousser l’Algérie dans le gouffre , l’Algérie est maintenu actuellement à l’etat végétatif afin de spolier en toute quiétude et sans guerre , les officines occidentales ont compris comment procéder en douceur




    15



    13
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 19 h 43 min

    .Comment le Mossad et Shamir ont sauvé De Gaulle:
    …. »En effet, le Mossad sous la direction européenne de Shamir et avec le concours du célèbre professeur Youval Neeman, avait réussi à pénétrer les réseaux terroristes du FLN et régulièrement, les agents israéliens fournissaient à Shamir des informations capitales sur les opérations terroristes du mouvement nationaliste algérien contre l’armée française…. »




    3



    6
    Rayés Al Bahriya
    13 juillet 2018 - 18 h 26 min

    Et aussi le mossad….et les anciens ultra de
    L’ OAS.




    10



    4
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 18 h 13 min

    Certains ont tendance à confondre le Mossad comme étant un service de renseignement classique alors qu’il est tout sauf un service de renseignement. Il enseigne à aller dans l’autre sens, celui des ténèbres. Il n’a pas cette fonction d’aide et d’appoint à l’armée régulière mais celle, exclusive, d’accompagner le sionisme à s’ériger en tant que doctrine triomphante de la mondialisation/globalisation. Il est le promoteur de la marque Hoolywood. Il est la FED et le Wall Street. Le projet Manhattan, c’était lui avec, en bonus, Hiroshima et Nagasaki. Il est le constructeur et le démantleur du mur de Berlin. L’Europe de l’euro, c’est encore lui. Définir ce qu’est le Mossad est mission impossible si on ne croit pas aux Livres saints. C’est parce qu’il a réussi à faire passer l’idée qu’il est un service de renseignement classique qu’il a réussi à entrainer la DGSE –juste après la bataille du ‘puits du sage’ en Lybie- dans des affaires qui risque de compromettre les fondements de l’Etat français dans l’espace et dans le temps. il existe des juifs d’Algérie, des juifs sionistes et les autres juifs. La première catégorie n’a rien à voir avec la troisième, pour ce qui est de la seconde, le Pape François y consacrera un bon chapitre dans ces mémoires à venir.




    13



    2
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 19 h 22 min

      Petit clin d’œil à notre ami Bernard Bajolet là où il se trouve en ce moment (°^*)




      6



      2
    Rayes Al Bahriya
    13 juillet 2018 - 17 h 59 min

    Le MAK a pris le relais….




    20



    8
    Raselkhit
    13 juillet 2018 - 17 h 57 min

    Pour les vieux constantinois il est de notoriété public que Raimond faisait partie de ces milices et était un agent informateur et du Mossad et des services français Quand à Gaston Ghenassia (Enrico Macias )était un tueur de l’OAS connu surtout quand il était pion au Lycée d’Aumale à Constantine




    23



    1
    yabdas
    13 juillet 2018 - 17 h 49 min

    revisiter l’histoire de l’Algerie combattante,le pouvoir colonial,outre le probleme du Sahara,avait programme le detachement de l’Oranie du reste du pays pour en faire une entite francaise devant servir a y regrouper tous les pieds noirs.




    9



    3
    Dojo
    13 juillet 2018 - 15 h 53 min

    Encore une fois des proches amis de Ferhat Mehenni, ça saute aux yeux tout çà!




    13



    13
    nectar
    13 juillet 2018 - 15 h 11 min

    Le mal est en nous, pour justifier notre incompétence à développer ce pays pourvu de toutes les merveilles de la Nature, on cherche à noyer le poisson avec des histoires nulles et qui ne tiennent pas debout. Les juifs auraient été un atout majeur, si le FLN avait su les attirer et les protéger des arabo-baathistes qui ont sinistré le fondement d’un pays, qui est l’éducation nationale..




    20



    20
      Djamel Zerda
      13 juillet 2018 - 17 h 05 min

      Totally agree with you!!!! On nous sort des histoires à la .. pour continuer à nous endormir alors que le pays est en feu et est complètement dilapidé par les mêmes personnes et leur progéniture depuis 1958.




      17



      14
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 18 h 05 min

      Comme d’habitude les neos harkis ( pour rester poli ) font remparts pour leur maitre…
      Ecoeurant




      11



      7
      Mme CH
      14 juillet 2018 - 15 h 07 min

      Après une bonne Zerda il faut bien qu’on prenne un bon Nectar bien glacé….(sourires)…!

      Non messieurs, ce ne sont pas des histoires nulles ou à dormir debout…!!! La thèse que j’ai lu comptait des données référencées et des N° de boîtes d’archives, donc il s’agissait bien de la création d’un état pour les juifs en Algérie…!!

      Les juifs (sauf une poignée) ont applaudi le décret Crémieux de 1870…ils étaient tout contents d’être francisés (toujours M3a Al Wa9af)….!!!

      « Par le senatus-consulte (décret impérial) du 14 juillet 1865, d’une grande générosité, les musulmans d’Algérie se voient reconnaître la nationalité française sans qu’il leur soit nécessaire de renoncer à la loi coranique.
      Le projet se heurte à l’opposition violente des colons européens. Ces derniers, qui se situent du côté de la gauche républicaine, seront parmi les plus ardents à combattre Napoléon III et à se réjouir de sa chute.
      La IIIe République, qui succède au Second Empire, prend le contre-pied de la politique napoléonienne en intégrant plus étroitement l’Algérie à la France. Mais avec le décret Crémieux, qui abroge le senatus-consulte de 1865, elle établit une discrimination inédite entre les juifs, élevés au rang de citoyens français, et les musulmans…. »

      « Le décret Crémieux offre la citoyenneté pleine et entière aux juifs d’Algérie sous réserve du renoncement à la loi mosaique et à ses prescriptions contraires au droit civil en matière matrimoniale……
      Il consacre en Algérie la rupture entre les colonisés (exclusivement musulmans) et les colonisateurs, qui viennent d’Europe et auxquels s’assimilent désormais les juifs… »

      Donc les carottes étaient déjà cuites Mr Nectar, et comme toujours ce sont les socialistes (L’internationale sioniste franc-maçon) qui étaient contre l’indépendance et à l’origine des grandes Roublas en Algérie…!

      Qui est Crémieux…??? C’est Adolphe Crémieux, à l’origine Isaac-Jacob Adolphe Crémieux, né le 30 avril 1796 à Nîmes et mort le 10 février 1880 à Paris, est un avocat et homme politique français, dignitaire de la franc-maçonnerie, promoteur de l’Alliance israélite universelle et fondateur de l’École normale israélite orientale….Crémieux est élu député du département d’Alger jusqu’en 1875…Wama Khafia Kana A3dam..!




      4



      1
    Felfel Har
    13 juillet 2018 - 14 h 51 min

    Pour moi, il s’agit d’une histoire à dormir debout, car elle tente d’accréditer l’idée d’une influence israélienne sur la politique française dés 1956-1958. Répandre de telles inepties revient à donner à cet État-croupion un prestige qu’il est loin d’avoir et de mériter. Par contre, ce qui se passe aujourd’hui en France démontre, non pas l’influence, mais la main-mise de l’extrême-droite israélienne sur la classe politique, le monde des affaires et du capital, et finalement sur les media lourds, tous sionisés. N’applaudissons pas les tentatives de cette grenouille qui cherche à nous impressionner en voulant se faire aussi grosse que le boeuf!




    23



    10
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 14 h 50 min

    selon les dires d’ un ex officier du mossad les milices juives à Constantine et avec eux le fameux Macias , commettaient des attentats dans des lieux fréquentés par des européens , qu’on collait par la suite au FLN




    23



    5
    Du coté de chez Swann
    13 juillet 2018 - 14 h 45 min

    Excusez moi, mais tout en respectant les opinions, les analyses, et les sentiments des uns et des autres, je pense que tout ce qui concerne le « printemps arabe » et son aboutissement était apparent depuis le début car fait dans la hâte, avec la complicité du « propriétaire » des lieux, par ceux qui voulaient devancer l’histoire par peur de voir cette dernière les prendre de court.
    Bref, dans toute cette histoire comme dans tant d’autres, je continue à apprécier quelque chose chez tata May et tata Poisson d’Avril.

    Cependant, l’article m’a donné l’envie d’aller gambader du coté de nos montagnes pour m’apercevoir que les femmes de, du coté des voisins de chez Swann, ces braves gens de l’histoire qu’on appelait les Lombards, avaient un lien dans le génie, le sacrifice et la vaillance avec nos femmes des vallées des Aurès, qui se déguisaient en hommes pour combattre, seules, les lâches turks (j’assume).

    En effet, les vigilantes lombardes auraient sacrifié leur belles nattes de cheveux pour en faire des barbes fake, et augmenter ainsi l’impression du nombre face aux hordes agressives des vandales.

    Ceci dit, un lombard ce n’est peut-être pas n’importe qui, d’autant plus qu’il peut même avoir des liens génétiques cette fois-ci avec nous du fait de leur origine probable de Norvège, puisque en Norvège on trouve déjà les communautés Sámi qui porteraient des marqueurs génétiques et des racines culturelles similaires aux nôtres. Serait-ce une tentative, mue par une poussée nostalgique et un appel de l’âme profonds de retourner dans la terre des ancêtres qui aurait incité les lombards à quitter la terre des fjords et des neiges et traverser ce no man’s land entre l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest pour être stoppé en fin de course par cette méditerranée que seules les forces conquérantes pouvaient traverser ? Les lombards n’étaient pas un peuple conquérant comme nous exactement. Pourquoi auraient-ils alors fuit la Norvège ?

    Rêveur faisant dans l’amalgame? Peut-être bien. J’aime rêver c’est vrai, mais je considère que l’amalgame pourrait aussi bien être au fond un condensé d’une opinion fondée que le discours traditionnel ne pourrait exprimer sans risque de confusion. N’a-ton pas longtemps considéré que le mythe est dépourvu de vérité historique a tord ?

    S’agissant de l’encre qui coule à propos de notre pays, je dirais simplement que depuis l’époque des lombards beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, qu’il est permis d’y nager, mais avec avec un peu plus de précaution je pense.

    Israël et les juifs connaissent bien l’Algérie qui les connait bien aussi, mais l’histoire ne devrait pas trop divertir de l’essentiel et trop s’attarder sur des obsessions que tout le monde ne partage pas. Alors, au lieu du « j’accuse », moi je préfère un «qu’ils s’excusent» et qu’on en finisse une fois pour toutes pour parler politique après. Le mur des lamentations peut servir le politique mais les lamentations en soi ce n’est évidemment pas de la politique.
    Je suis d’avis néanmoins qu’on ait notre propre « mur référence sacré » mais faudrait-il le construire avec les matériaux adéquats. L’Algérie est après tout en mesure de se hisser aujourd’hui au dessus de certaines craintes malgré les scepticismes.

    La France coloniale n’existe plus, la nostalgie est un sentiment naturel qui pourrait être accepté au niveau individuel et donc au singulier. les enjeux et les visés politiques, dont les nostalgies, qu’on en prenne conscience et qu’on se prémunisse contre leurs effets néfastes et cela ne veut en rien dire que les commentaires que je lis ici n’y participent pas.

    Merci




    7



    4
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 13 h 45 min

    La France depuis Napoleon voulait se débarrasser d’eux car ils constituaient et constituent toujours une menace économique dans le pays ou ils sont nombreux. Napoleon a voulu leur créer un état à Blida ou Constantine, à Oran aussi et Tlemcen. Hélas, ils sont encore en Algérie et recupere nos terre à coup de cooperative fonciere, une trouvaille pour recuperer à l’echelle industrielle nos terre et ils sont au pouvoir car si non jamais cette idée de cooperative ne serait né. Qui en a eu l’idée, c’est comme ça qu’il faut prospecter. Rappelez vous la taxe carbone, ils ont pillé l’union européenne de 50 milliard d’euro et les coupables sont réfugiés en Israël. Impossible de les extrader.




    19



    5
    Voiçi pourquoi la France.....
    13 juillet 2018 - 13 h 37 min

    Voiçi pourquoi la France achéte ses matiéres premiéres africaines à trés bas prix (cacao, café, fruits, etc):

    merci à AP de contribuer à ce que nous les africains sachions exactement voir un peu les dessous des cartes voilées.




    17



    6
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 13 h 22 min

    Dommage, on aurait pu y vivre comme des humains.




    8



    20
      L'inspecteur
      13 juillet 2018 - 19 h 22 min

      Ils te considéraient pas comme un être humain mais un en indigène.




      10



      2
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 12 h 46 min

    Israel est la plaie de ce monde!
    Seulement 6 ans apres sa création ce maudit pays est prêt a empêcher un autre d’accéder a son indépendance et retrouver la liberté [ c’est l’une des seules communauté qui crache a la gueule des algeriens apres avoir trouver refuge et protection pendant des siecles ]
    Dans l’histoire du monde il n’y aucun pays de la sorte
    Le retour de boomerang sera violent…




    32



    8
    abdel
    13 juillet 2018 - 11 h 37 min

    de gaulle n’aurait jamais accepté,il etait anisémite,rappelez- vous cette fameuse phrase qui lui a ete autant reprochée, »un peuple fier et dominateur ……etc,etc




    18



    8
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 14 h 55 min

      De Gaulle était un des leurs. Dogol en hébreu signifie gloire…




      5



      10
        Anonyme
        13 juillet 2018 - 17 h 16 min

        La reference est aux Gaulois, peuple francais , plier tout a’ votre obsession!




        6



        6
        Anonyme
        13 juillet 2018 - 18 h 22 min

        Votre obsession paranoiaque d’Israël et des juifs vous empoisonne la vie et vous gâche votre existence. Israel n’a pas besoin de vous faire la guerre vous vous la faite vous même .




        4



        12
          Anonyme
          13 juillet 2018 - 18 h 48 min

          Il ne faut jamais penser avec des croyances ou des certitudes mais avec des recherches et des faits. Vous trouverez l’information ici :
          « Armand Bernardini, qui travailla alors à un « Précis d’onomastique judaïque », dont il a publié quelques extraits dans L’Ethnie Française d’avril et de septembre 1941, fait paraître dans Le Matin un article sur les patronymes des gaullistes de Londres.

          De Gaulle, par exemple, avec ses deux « l », comme Gallia, la France, est considéré par d’aucuns comme le sauveur du pays, comme Clovis ou Charlemagne, mais son patronyme, absent de l’Armorial de France, est des plus suspects. On trouve bien au début du XVIIe siècle, en Bourgogne, une famille de petits robins du nom de De Gaule (avec un seul « l »), mais elle n’est même pas mentionnée dans les registres de la grande revision de 1696. L’ouvrage de Paul Chapuy, consacré à l’origine des noms patronymiques français, ne fait état d’aucun nom même approchant. Les ouvrages de toponymie ne mentionnent aucune bourgade ou village dont un de Gaulle eût pu être seigneur ou manant.

          L’auteur a donc de bonnes raisons de poser en principe que ce « nom prédestiné » est a priori suspect d’être un nom forgé. Or il se trouve qu’en hébreu, Degol signifie, comme verbe, se glorifier ou s’exalter, et comme substantif, l’étendard. Quand on sait que de nombreux noms hébreux transcrits phonétiquement donnent des formes confuses avec des patronymes français, on peut se demander si l’homme-drapeau de la « France libre » ne brandit pas ataviquement l’étendard de Judas Macchabée. »

          Ne jamais penser avec des idées convenues, mais apprendre à penser contre les idées convenues. Sans rancune.




          7



          3
    Cheikh Hamdane
    13 juillet 2018 - 11 h 10 min

    J’ai vécu cette période. Dés le début des négociations avec la France coloniale, le Mossad avait instruit certaines familles juives proches du sionisme à usurper des états-civils de familles algériennes décimées par le colonialisme et de changer de région.
    Le Mossad avait aussi instruit les juifs une majorité à rallier l’OAS..
    A l’indépendance le système socialiste de Benbella et puis de Boumediene avait handicapé toute émergence de ces familles infiltrées, ce n’est que plusieurs années plus tard que certains ont émergés avec le pognon pour s’accaparer du pouvoir progressivement.




    35



    9
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 11 h 20 min

      Qui a mis au pouvoir benbella et boumdiene?? Vous voulez torpiller le monde!




      15



      10
        Cheikh Hamdane
        13 juillet 2018 - 18 h 40 min

        Boumediene a installé Benbella au pouvoir et au détriment du GPRA et de son chef Bousouf . Puis c’est Kasdi Merbah, Cherif Belkacem, Kaid Ahmed, Ahmed Bencherif et Bouteflika qui ont installé Boumediene.. Car Benbella quant il a reçu le message de Boumediene à travers « Driss Boukharta » qui était en réalité Bouteflika, avait sauté sur l’occasion, il voulait être président sans bagage..Et surtout il s’est imposé à la salle Magestic devant les héros baroudeurs et c’était le début de la casse….




        3



        1
          Juif errant
          14 juillet 2018 - 19 h 52 min

          Suite au coup d’ Etat contre le Gpra boumediene agent du caire a prua le pouvoir avec l’ autre jouet de abdelnasser. Un coup d’ Etat contre la legitimite’ politique, ce que la kabylie avait denonce’, ed c’ est le massacre d’ Etat en kabylie qui a ouvert la voie a’ la dictature militaire qui perdure encore.




          0



          1
      Le sionisme ne gagnera jamais en Algérie
      13 juillet 2018 - 13 h 12 min

      Je ne peux pas mieux dire. Exact, des famille juive qui ont usurpé des noms musulmans et continuent jusqu’à aujourd’hui à piller le foncier algérien dans le but de créer un second Israël en face de la France. L’un de ces juif a même commencé à grignoter les bords de la base navale de Mers El Kebir et a même dit que si la guerre civile avait continué, il aurait pris bien plus de terres.




      20



      8
    walid
    13 juillet 2018 - 10 h 59 min

    Le Mossad n’a jamais quitte l’Algérie il est toujours la sous couverture Américaine et autres ( Ambassades)




    31



    8
    Argentroi
    13 juillet 2018 - 10 h 55 min

    Il faut dire cela à Enrico Macias qui accuse le FLN d’avoir assassiné son gendre Cheikh Raymond, né Raymond Raoul Leyris, en juin 1961 à Constantine. C’est peut-être cette cellule du Mossad installée à Constantine qui a assassiné ce dernier pour entrainer la communauté juive de Constantine à rejoindre massivement l’OAS née quelques mois auparavant en février 1961. Cette piste est doublement intéressante puisque le Mossad n’avait aucun scrupule à assassiner Cheikh Raymond du fait que ce dernier n’est pas véritablement juif car c’est un enfant illégitime de mère chrétienne et cela est amplement suffisant pour la tradition juive pour le considérer comme un goïm, un non juif ! Et Enrico qui accuse le FLN sans aucun millionième de preuve!




    41



    6
    Kahina-DZ
    13 juillet 2018 - 10 h 21 min

    La France ne voulait pas, mais elle veut toujours.
    Tous les indices montrent que ce projet est toujours sur la table de l’Élysée.




    34



    6
    Zalzale06
    13 juillet 2018 - 10 h 05 min

    On Etait Au Courant De Leur Participation Dans La Guerre D’Algerie
    D’ailleurs Ca N’a Pas Aidé La Communauté Juive a Vivre Paisiblement En Algerie
    Ces Israheiliens Ont Fait Beaucoup De Mal a Leur Communauté et Continue Encore




    39



    2
    karimdz
    13 juillet 2018 - 9 h 58 min

    Est ce une surprise, n est ce pas l état francais qui a créé avec l angleterre, l etat criminel israélien, un bastion en terre musulmane. Ils ont voulu faire la meme chose en Algérie, un bastion en Afrique, mais, les algériens ont résisté hamoudlilAh.

    Quand à la complicité de juifs d Algérie, je ne suis pas surpris, à commencer par le chanteur … macias, le nostalgique de Constantine, en réalité, de l Algérie française.

    C est dire que l ennemi sioniste l a toujours été, meme durant la lutte de libération nationale.




    35



    8
      Foolek
      13 juillet 2018 - 11 h 06 min

      Et puis le résultat on le voie très bien, le sionisme a sucé jusqu’a la moelle l’économie et les institutions Française




      30



      7
        Anonyme
        13 juillet 2018 - 14 h 31 min

        50 milliard d’euro en taxe carbone detournés et les auteur de ce hold-up se sont refugiés en Israel.




        15



        3
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 8 h 59 min

    Mais ça, on le sait. Jusqu’à aujourd’hui le second Israel est en marche en Algérie et l’Algérie est vendu à la découpe en France via des bureaux d’immobilier tenus par des algerien de confession juive mais qui en façade se font passer pour des musulmans, vot faire la omra dés que le soupçon se lève. Les bureaux sont là, les kiboutz s’appellent cooperative et les auteurs de ce plan ont eu pour grand père ayant profité de décret Crémieux. Mais personne ne veut bouger ou peut bouger une oreille, à croire qu’ils sont complice de ces concepteur d’un futur Israel.




    28



    22
      Selecto
      13 juillet 2018 - 10 h 21 min

      Depuis les années 2000 bizarrement la bibliothèque du centre culturel algérien de Paris est inondée de centaines de livres sur l’histoire, les traditions et la littérature juive notamment des juifs Marocains.

      La décision avait été prise par l’ex directeur Taleb Bendiab Mokhtar ami d’enfance de Bouteflika décédé l’année dernière en accord avec Alger, les acquisitions de ces livres continuent à ce jour.




      35



      6
        Anonyme
        16 juillet 2018 - 11 h 29 min

        Tu n’es pas obligé de les lire mec tu peux même ne pas y aller ! ou mieux ! mais ça sera difficile ! écris toi même des livres on viendra les lire si tu peux attirer l’attention de l’algérien lambda.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.