Affaire de la cocaïne : mafias au service de puissances ennemies en Algérie

cocaine mafias
Que va livrer encore l'affaire Chikhi ? D. R.

Par Dr Arab Kennouche – On a peut-être trop vite fait d’oublier que les mafias traditionnelles sont souvent infiltrées par de puissants services secrets qui se jouent d’elles (ou collaborent) pour approcher et corrompre des personnages importants dans la hiérarchie sécuritaire de pays visés, comme dans le Chili de Salvador Allende des années 1970, ou même dans l’affaire du président J.-F. Kennedy. Alors, aura-t-il fallu une affaire de cocaïne pour mettre au jour une faiblesse de certains secteurs de la sécurité nationale, comme le donnent à penser les limogeages en série de grands responsables de la police et de la Gendarmerie nationales en Algérie ? Peut-on raisonnablement croire, tout de même, que 701 kg de cocaïne sont suffisants à déstabiliser un Etat vaste comme l’Algérie, alors que d’autres nations rongées par la drogue depuis des lustres continuent de vivre sans problème de viabilité ? Kamel «El-Bouchi» aurait-il pu déstabiliser à lui seul le pays qui l’a vu pourtant prospérer ? Comme dans un jeu de poupées russes, l’affaire Chikhi n’aura été que la partie visible d’un iceberg bien plus profond, lui constitué de mafias manipulées par des services spéciaux dont l’objectif est de ronger l’arbre sécuritaire de l’Algérie. De la drogue à l’immobilier, il est facile de parvenir au centre des secrets stratégiques du pays pour un service extérieur expert dans l’infiltration des pouvoirs.

En effet, à y voir de plus près, on peut se demander comment un promoteur immobilier avisé, semble-t-il, aurait pu mettre de la drogue dure en si grandes quantités dans des cartons de viande portant les indications de son destinataire, nom, prénom et adresse à Alger, à savoir lui-même. C’est la première grande question qui n’a dû échapper à personne, car relevant d’un degré de logique élémentaire. Comment donc un privé facilement identifiable a-t-il pu commettre pareille grossière erreur de débutant, sachant que la même personne n’hésitait pas à se constituer des preuves irréfutables en filmant les notables qu’il corrompait, marque d’un certain degré de dextérité ? Une seule réponse tombe sous l’évidence : Kamel Chikhi bénéficierait de soutiens de taille dans des appareils sécuritaires au point d’être assuré de pouvoir faire passer sa drogue. Ce qui veut dire que Chikhi et sa bande ont pu pénétrer à un très haut niveau de corruption des secteurs de sécurité importants en Algérie contre d’autres incorruptibles qui n’auraient jamais accepté de mettre le feu dans leur propre demeure.

Si, donc, comme le prétend la thèse officieuse des médias, Chikhi s’est livré à un trafic d’envergure de cocaïne, en n’hésitant pas un instant à utiliser ses propres cartons comme de vulgaires mules, après s’être fourni au Brésil, en viande et en cocaïne, on doit également accréditer la thèse que de hauts fonctionnaires sont impliqués aussi dans cette affaire. L’un ne va pas sans l’autre. Chikhi n’aurait pas pu agir de la sorte sans de hautes assurances à Oran et ailleurs en Algérie. Mais aurait-il pris le risque de passer par une Espagne en crise tendue avec le fléau de la drogue et devenue impitoyable à ce sujet ?

Difficile d’admettre que Chikhi et ses acolytes aient pu créer des ramifications dans la péninsule ibérique à un haut niveau de sécurité, et même au Brésil où il se fournit en viande, pour garantir un parcours sans risques à la substance illégale importée. Non assuré d’un voyage sans risques à toutes les étapes du parcours de l’importation, on peut donc difficilement croire que les frères Chikhi aient pu y laisser passer de la drogue en Europe où des autorités portuaires et douanières ne lui sont pas acquises, comme elles le seraient à Oran. L’étape finale d’Oran n’a donc aucune valeur si, plus en amont, la drogue cachée pouvait facilement être découverte.

En définitive, la thèse d’une corruption hyperactive de l’appareil sécuritaire algérien, dans ce qu’il serait convenu d’appeler une makhzenisation de l’Algérie, n’est guère recevable. En effet, l’Algérie n’est encore pas devenue ce narco-Etat que les médias semblent dépeindre dans l’épouvante d’une affaire peu commune à de telles proportions. L’affaire Chikhi ne ressemble pas dans ses contours à une opération mafieuse d’envergure internationale, car la chaîne de transmission ne correspond en rien à un schéma obéissant à des critères géoéconomiques, suivant une logique mercantile, d’efficience et de rentabilité. Quelle lecture en faire alors, sinon celle du crime organisé transnational de droit commun peu probable ?

Une autre thèse régulièrement évoquée serait celle d’un financement du terrorisme islamiste. La presse algérienne a fait cas des accointances des frères Chikhi avec la mouvance du MSP, de la culture islamiste de l’Algérois au sens large. Sans aller jusqu’à cet extrême, qui est de rigueur ailleurs en Afghanistan et au Pakistan où la culture du pavot a largement financé les guerres islamistes, en Algérie ce phénomène reste dérisoire et peu praticable. Chikhi aurait-il créé un précédent ? Difficile de pencher pour cette thèse car la cocaïne n’étant pas un produit local en Algérie, comme le pavot en Afghanistan, on voit mal l’intérêt de faire pénétrer des cargaisons en Algérie au risque de se faire cueillir, tout en cherchant à la revendre en dollars dans un marché inexistant ou ailleurs en Occident, en prenant les risques d’une deuxième traversée de la Méditerranée.

Si un quelconque parti islamiste cherchait à se financer par ce moyen, il laisserait la drogue pénétrer les marchés d’Europe, remonter vers le Nord à partir des ports espagnols qui sont des points de chute vers les grandes places financières européennes. Le financement de l’islamisme est beaucoup plus direct, effectué par des Etats bien connus, qui ont les moyens de ne prendre aucun risque comme le supposerait ce long périple de la viande «empoisonnée» des Chikhi.

Enfin, on fait aussi référence à une volonté délibérée de déstabiliser l’Algérie, en ayant comme point de mire l’élection présidentielle de 2019. C’est la thèse la plus plausible car comportant un fort degré de lecture politique, au détriment de celle de mafias organisées en Algérie, ou d’un narco-terrorisme peu évident à mettre en pratique. Mais alors, on peut se demander, dans le sillage de cette thèse, quel intérêt avait la partie espagnole à avertir l’Algérie ? Et quel intérêt aurait eu l’Algérie à ébruiter l’affaire aussi rapidement au point de remettre en cause toute sa sécurité nationale ? Le mal a-t-il été commis par les Occidentaux en avertissant l’Algérie d’une cargaison malveillante, ou bien par l’Algérie en en faisant une grande affaire d’Etat ? Fallait-il médiatiser à outrance cette affaire de cocaïne au détriment de la sécurité nationale, ou bien attendre patiemment le déroulement de toutes les enquêtes ? Y a-t-il eu surexploitation politique d’un événement grave mais somme toute gérable au niveau sécuritaire ? Le véritable danger concernant cette affaire de drogue réside dans la perméabilité des appareils sécuritaires du pays.

Car, si on peut admettre que le but ultime de tout trafiquant reste l’enrichissement personnel, comme le laisse supposer l’arrestation de nombreux affairistes, il existe une catégorie de personnels en lien avec la sécurité de l’Etat algérien, au sens large du terme, dans les organes de sécurité mais aussi dans ceux de la magistrature, qui ont délibérément ou non marchandé leur charge et leur position dans la hiérarchie sécuritaire du pays pour satisfaire des objectifs de politique internationale de pays ennemis, et de nature hautement stratégique. Si donc les supputations vont bon train sur l’origine de la drogue et le rôle des acteurs algériens impliqués, une seule préoccupation doit désormais retenir l’attention de la hiérarchie militaire, celle d’un nettoyage des secteurs gangrenés par l’affairisme mettant en danger la sécurité du pays.

A. K.

Comment (57)

    STOP 5 ème MANDAT !!
    14 juillet 2018 - 14 h 02 min

    La CIA doit s’occuper de ses affaires…. car il y en a dire sur ces monstres et ce qu’ils s’amusaient à faire avec la cocaïn pour inonder l’Amérique latine de drogue etc….Pour tout le monde cette grosse prise des 701 kg était pour le seul but d’écarter et de limoger des hommes intègres génant pour le 5ème mandat Francais sur le sol Algérien. Il est temps que le peuple reprenne son indépendance volé !




    2



    3
      guezguét
      15 juillet 2018 - 11 h 12 min

      c’est drole de lire que la CIA doit s’occuper de ses affaires. Le propre d’un service secret c’est de s’occuper justement des autres pays . C’est sa mission principale.




      1



      0
    Anonyme
    14 juillet 2018 - 12 h 43 min

    LA QUESTION QUE JE ME POSE: SUPPOSONS QUE LES AUTORITÉS ESPAGNOLES AURAIENT FERME L ŒIL. QUE SERAIT DEVENUE CETTE QUANTITÉ DE COCAÏNE ? LA DEUXIÈME QUESTION: QUELLE EST L INTÉRÊT DES ESPAGNOLES A INFORMER LES AUTORITÉS ALGÉRIENNES ? TOUTES LES RÉPONSES A VENIR VIENDRAIENT D ESPAGNE ET NON DE L ALGÉRIE !




    3



    2
    Que la CIA dégage !!!
    14 juillet 2018 - 2 h 16 min

    Le loup Amériquain veut mettre son nez dans nos affaires, sachant que la CIA est spécialiste dans les trafiques et noyade et la mise à mort de certains pays par la cocaïn




    4



    4
      Anonyme
      14 juillet 2018 - 11 h 04 min

      La CIA va vous épingler un par un.




      3



      2
        Dz
        14 juillet 2018 - 14 h 16 min

        @anonyme 11h04
         » la cia va vous epingler tous »
        C’est qui « vous »?
        Et toi qui es tu?




        2



        0
    al h'memdji
    14 juillet 2018 - 0 h 13 min

    ya sidi donc si chikhi est innocent al hamdoulilah wallah c’est une tres bonne nouvelle pour le peuple algerien , l’auteur AK a reussi a elucider cette affaire la ou meme la CIA , le FBI nos vereux douaniers ont echoue , …et dire que chikhi al misskine dhalamnah ..wallah suis content de notre justice et de nos journalistes juges procureurs , oui oui chez nous la profession de journaliste couvre de large segments de la justice ..
    al hamdoulilah




    6



    2
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 23 h 37 min

    …..

    « il y a quelques jours, l’ancien wali d’Oran, Frikh, a cru utile de revenir sur cet épisode lors de son passage dans une émission diffusée par la chaîne privée KBC. Il suggère l’ouverture d’une enquête sur l’affaire de la mafia de la cocaïne impliquant de hauts cadres de l’Etat. Proposition qui va droit dans le sens de ma lettre ouverte que je vous adresse, Monsieur le Président ».

    Date: 2016 Sans commentaires




    1



    1
    Nous sommes encore colonisé !
    13 juillet 2018 - 23 h 36 min

    Comme c’est encore la France qui gouvernent par les Valets qu’elle a placé à la tête de l’Algérie, l’affaire de cocaïne était dans le seul objectif de faire tomber des têtes qui gêne au 5ème mandat Francais sur le sol Algérien !!! Merci ( AP ) de faire paraitre mon message qui fera réfléchire plus d’un.




    5



    2
    Anonymous
    13 juillet 2018 - 20 h 18 min

    SCOOP : la reconduction de l’ Accord de peche UE-Maroc qui expire apres demain dimanche vient d’etre rejeté cet apres midi par la majorité des 18 Etats de l’UE sur les 26.
    Bravo au peuple du Sahara occidental.




    27



    5
      Abbes
      13 juillet 2018 - 20 h 55 min

      Anonymous mieux que cela. dimanche prochain il va y avoir une « marche du Millionnaire » pour la liberation de chef du peuple Rifain (Nasser Zafazafi) and Co et les gens comencent a parler d’un « Printemps Marocain » pour faire DEGAGER la feodale predatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour humilier et asservir le peuple marocain.




      24



      5
    locatoni
    13 juillet 2018 - 20 h 12 min

    guerre civile, maroc accusé…des jeunes drogués sans travail ni avenir = maroc…traffiquant de cocaine=maroc…prostitution et delinquence = maroc….les algeRiens sont des anges sur terre….skizofrne…page zioniste qui continue a semer la haine entre les berbers de l’afrique du nord voici ce que vous etes gang de mercenaire chiens de la france et ses zioniste




    7



    26
      Othmane
      13 juillet 2018 - 20 h 27 min

      @locatoni
      Tu sembles oublier que l’Algerien a bcp de defauts mais ne loue jamais ses enfants auz pedophiles europeens et pervers khalidji, comme il n;envoie jamais ses filles se prostituer au Moyen Orient et en Afrique et que nos mamans ne sont pas des sorcieres et que nos grandes mamans ne sont pas des femmes-mulets, espece d’esclave consentant dont la seule reference de citoyennete se rapporte a ta maniere de te courber pour faire ce fameux baise-main




      28



      5
      RasElHanout
      13 juillet 2018 - 20 h 33 min

      Ya rkhiss de locatoni tu parles de chiens de la france alors que cette derniere a dit officiellement que le  » Maroc est une Maitresse dont on n’est pas forcement amoureux mais qu’on se doit de proteger ?  »
      Qui est la chienne de la france dans cette affaire ?




      26



      6
        RasElHanout
        13 juillet 2018 - 22 h 11 min

        ERRATUM
        L’ex ambassadeur de la france aupres de l’ONU a New York a dit plutot :
         » Le Maroc est une Maitresse ……………dont on n’est pas particulierement amoureux mais qu’on se doit de proteger ? ».




        13



        6
      IMAZIREN
      13 juillet 2018 - 23 h 27 min

      @ locatoni : EL DJAZAÏR kbira 3lik, balayes devant ta porte avant de vouloir balayer devant celle des autres.




      5



      1
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 20 h 01 min

    Le grand nettoyage aurait du avoir lieu avec les affaires sonatrach, khalifa,l’autoroute etc… Face à l’impunité, le banditisme et le trafic de tout genre ont depuis fleuri. Nos véritables ennemis ont élu domicile ailleurs, mais crèchent au pays de khali Moh.
    Il n’est jamais trop tard quand il s’agit de se débarrasser de la pourriture. Il faut avoir le courage de commencer et d’aller jusqu’au bout, si on veut récupérer le pays,et prouver que celui ci ne fait partie des cartels. Mais certains individus peuvent en faire partie,vu l’énormité du scandale,et leur appétit vorace pour le fric,même sale.




    12



    1
    Rayes Al Bahriya
    13 juillet 2018 - 18 h 12 min

    Selon des dires….
    C’est plutôt le milieu , dont El Hamel et son épouse et son filw , le Général Zerhoini qui voulaient lancer ou créer des chambres froides pour conditionnement de la viande importée.
    Sauf que , des gens malpropres ont mouillé ces foireux affairistes avec de la Cocaïne.

    À savoir….




    10



    2
    Rascasse
    13 juillet 2018 - 17 h 50 min

    Au centre de cette affaire il y’a ce voyou arriviste de lboucher, ils sont des centaines de milliers comme lui en Algerie sur lesquels s’appuis le pouvoir politique, j’attire l’attention sur une chose ce voyou n’est pas surprotéger comme une pièce maîtresse du puzzle bien au contraire : on le fait sortir du tribunal tète découverte au su et au vue de tout le monde comme si qu’on avait pas peur pour lui d’etre éliminer de peur de donner toute la clique, on s’est même permis de prendre des photos de lui, comme si quand savait déjà quoi en faire que faire et où on vas avec cette affaire : ça va être du passé dans quelques semaines, tout comme toutes les autres affaires scabreuses que le peuple algérien subit depuis 1958, si AP laisse passer mon commentaire je le dis et redis non messieurs les voyous nous ne sniferons pas la cocaine pour que vos enfants restent éveillés, mais nous éveillerons nos enfants pour recourir notre indépendance.




    22



    5
    Mohamedz
    13 juillet 2018 - 16 h 39 min

    Mafia au service de puissances ennemies en Algérie ?
    Mr Arab Kennouche vous pensez vraiment qu’un Etat voyou comme le Maroc peut avoir le qualification de « puissance » ?




    21



    10
    MELLO
    13 juillet 2018 - 15 h 19 min

    Docteur, votre analyse semble nous ouvrir d’autres horizons ,tel ce barrage d’eau qui s’étale, au remplissage pour noyer encore et encore tous les terrains environnant. On ne doit pas ignorer que tout être humain qui découvre le monde de l’argent, continue à s’enrichir sans limite. Cet individu, Kamal Chikhi, avait trouvé le filon de l’importation des viandes, qui lui ouvre le  » droit  » de projets immobiliers. Lui n’est,en fait, que ce robinet d’eau ,en bout de cette chaîne de conduites qui sont branchées aux château d’eau. Donc le robinet ne peut donner que s’il est alimente’ par les réservoirs. 700 kg de cocaïne dépassent les capacités de ce Kamal El bouchi, il n’est qu’un pion de ce monde immonde qui nous gouverne et si , je dis bien si, la justice de ce pays veut bien accéder à toutes les ramifications, des milliers de responsables à tous les niveaux de l’État paieront les frais d’un tel acte , odieu par nautre et son impact. Les responsables de l’armée doivent s’auto-saisir pour traiter cette affaire d’une manière radicale , ça y va de la sécurité nationale.




    29



    6
    Felfel Har
    13 juillet 2018 - 15 h 04 min

    Une vérité s’impose, les pires ennemis de l’Algérie sont intra-muros, ils activent ouvertement en faveur de pays, d’institutions zaama humanitaires, de mutinationales, de lobbyistes qui ne nous veulent pas que du bien. Ils se vendent et mettent le pays aux enchères pour satisfaire des égos démesurés, des boulimies financières et surtout un désir de nuire. La « main extérieure » n’a aucune chance de réussir ses sales coups en Algérie sans leur complicité. Notre salut viendra le jour où une vaste opération d’épuration et d’assainsissement sera lancée pour les débusquer et les neutraliser.




    34



    4
    Ahmed ADDOU
    13 juillet 2018 - 15 h 01 min

    C’est une excellente chose que l’enquete aille au fond du probleme de cette affaire de 701 kg de cocaine afin de débusquer tous ceux qui sont derriere cette affaire.
    Néanmoins je ne comprend pas pourquoi rien ne se fait contre les centaines de tonnes de Haschich marocain qui se déversent chaque année sur l’Algérie et sont en train de détruire notre jeunesse tout en disloquant des familles ?




    45



    1
      Fodil
      13 juillet 2018 - 15 h 08 min

      @Ahmed ADDOU Vous croyez sincerement que le Pouvoir va perturber le commerce du Haschich de Escobar6 qui lui rapporte chaque annee l’equivalent de 23 milliards de dollars ? (selon une recente etude Yenkee).
      Moi j’en doute fort jusqu’a preuve du contraire.




      31



      6
    Larnaque
    13 juillet 2018 - 14 h 46 min

    Monsieur Kennouche, vous partez du principe que la coke fut embarquée au Brésil avec la viande. Et si en fait celle-ci fut plutôt embarquée en Espagne lors de l’opération de transbordement à Valence? Par qui et pourquoi? That’s the question. Vous n’êtes pas sans savoir que tous les ports du monde sont infiltrés par des trafiquants de tous bords bénéficiant de relais, rondement rémunérés, à tous les niveaux de la hiérarchie. Personnellement je ne crois pas au complot, c’est trop facile de toujours blâmer les autres quand les véritables et seuls criminels sont parmi nous et sévissent sans peur et sans scrupules depuis au moins deux décennies. Le recyclage de criminels avérés via les zaouias participe à cette entreprise tentaculaire de pillage du pays et d’abrutissement de son peuple.




    32



    4
    Mohamed
    13 juillet 2018 - 14 h 46 min

    Salam aleikoum,

    Une citadelle est généralement stratégiquement imprenable quand des conditions sont réunies :
    – Des murailles et des remparts solidifiés et fortifiés avec des gardes bien aux aguets.
    – Des soldats bien entrainés et une coordination parfaite surtout par la transmission des ordres qui se fait par un soldat qui court bien, vite avec une condition parfaite.
    – Des provisions (nourritures, eau, médicaments, armes et munitions) disponibles pour tenir durant tout le siège.
    – Le chef est présent, motivant ses troupes, avoir l’air confiant et sûr.
    – Surtout que les portes soient bien fermés et bien gardées, les ponts levées et surtout compter sur la fidélités des sujets.
    Mais malgré cela, certaines citadelles se sont écroulées pas parce qu’elle n’était pas bien préparées ou mal défendues mais par l’agissement de certains des sujets qui ont vendu leur âmes contre quelques avantages auprès de l’ennemi.
    Donc, croyez moi, ni les sionistes, ni momo6, ni la France, ni les USA, ni GB, ni la Russie, ni la Chine, ni l’Arabie Saoudite, ni les Extra Terrestres, ni les martiens, ni même le diable ne me font peur, mais seul nos citoyens traitres qui me font peur car vous ne saurez jamais d’où viendra leur mauvais coup, alors la main étrangères ou même la main invisible gardez la pour vous, car s’il n y a pas de traitres de chez nous, ces pays que j’ai mentionné ne pourront jamais trouver d’attache et de liaison pour nous porter des coups.
    Il faut être sensé, ne soyons pas comme cet imbécile quand un homme sage lui montre la lune, cet imbécile regarde le doigt.




    22



    9
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 14 h 29 min

    Il y a 4 secteurs qui procurent une forme de rente (légale ou illégale) aux hommes du pouvoir:
    – les hydrocarbures
    – l’import-import destructeur de l’économie nationale
    – la contrebande à grande échelle (carburants, cigarettes..)
    – la drogue

    La drogue (même si l’affaire de la cocaine est la partie visible de l’iceberg) est une mini affaire comparée aux autres. Quand on place des repris de justice pour manager le secteur des Hydrocarbures, cela signifie qu’on a décidé de couler le navire.. et que les responsables de ce pays (hommes du pouvoir) ont changé de patrie (et de papiers).




    29



    5
    Chibl
    13 juillet 2018 - 13 h 59 min

    Que peut on attendre d’un pays gerer par ses ennemis.
    Bouteflika est bien revenu de France après ca convalescence habillé d’un survêtement de marque LACOSTE, dieu sait ce que représente LACOSTE pour les algeriens.
    apartir de la rien a dire, le FLN doit etre emmantelé et les fossoyeurs et imposteurs doivent êtres fusillés, rien de plus.




    32



    5
    Med Benhamou
    13 juillet 2018 - 13 h 19 min

    En parlant de « Service ennemi » moi je sais que Mimi6 est pret a déchiré l’Algérie afin de juguler son soutien a la RASD et ainsi maintenir sa colonisation du Sahara occidental au risque, dans le cas contraire, de disparaitre lui et sa prédatrice famille allochtone du Maroc.
    Donc rien d’étonnant si l’enquete finira un jour par nous dire preuves a l’appui que le Chef des Barons de cette affaire serait ce Mimi6 et que ce Kamel Chikhi and Co ne sont que des sous-traitants.




    36



    19
    Slam
    13 juillet 2018 - 13 h 07 min

    La Bleuite Complotite gagne même les esprits « spécialistes en narco ttrafic ».
    Un petit migrant est filmé en plein tabassage? c’est un complot
    Les assassins du FIS GIA AIS et Cie ont massacré des milliers de civils? c’est un complot
    Un Boucher importe de la cocaïne pour arrondir ses fins de mois? c’est encore un complot
    Une journaliste critique Bouteflika et son clan? encore un complot.
    Madjer échoue avec l’EN ? le Complot !

    Pour résumer : quand est ce qu’il n y a pas de complot ? Genre on a affaire à des crapules responsables de leurs actes ? Un « spécialiste » pourrait peut-être nous éclairer ?




    28



    24
      Lghoul
      13 juillet 2018 - 14 h 11 min

      « Pour résumer : quand est ce qu’il n y a pas de complot ? Genre on a affaire à des crapules responsables de leurs actes ? Un « spécialiste » pourrait peut-être nous éclairer ? » —— On n’a pas besoin de spécialistes pour répondre: Le complot s’arrêtera quand les vrais comploteurs contre l’Algérie et son peuple seront mis sous les verrous. Pour ce qui est des 250.000 morts sous le fis et le gia, si vous niez le vrai complot des wahabites et des salafistes contre notre pays, vous êtes probablement né après 1990.




      17



      8
        Slam
        13 juillet 2018 - 20 h 57 min

        D’accord. Les algériens sont donc des marionnettes que n’importe qui peut manipuler et « comploter » à sa guise?
        Parceque moi je pense que les vraies crapules n’ont pas besoin d’être manipulées pour commettre des crimes. A force de tout réduire à la manipulation et à la main de l’étranger, On infantilise le bon peuple et on évite de se poser les vraies questions qui fâchent. Manipulé ou pas, un criminel doit payer son crime. C’est ça la vraie justice.




        6



        1
          Lghoul
          14 juillet 2018 - 9 h 01 min

          La vraie question a se poser est: Depuis quand on est devenu un peuple manipulable et de cobbayes ? Depuis que le savoir est parti. Et on continue de le chasser pour le remplacer par la superstition. Depuis quand Belahmar et RHB sont apparus ?




          2



          0
    PREDATOR
    13 juillet 2018 - 12 h 51 min

    Tout ceci était étranger à nos valeurs ancestrales
    c’est depuis que notre pays a été ouvert au capitalisme sauvage et légué sur un plateau d’argent au soi disant privé que nos déboires ont commencé , un travail de sape a été mené ces deux dernieres décennies pour clochardiser la société a été entrepris: corruption, crimes sont légion courante ajouter à cela un président absent depuis des années si bien que d’anciens moutchous sont devenus milliardaires en un temps record,
    c’est un pays qui va droit vers l’abime et personne n’ose broncher!! Nous sommes tous complices du moins par notre silence et beaucoup ont trouvé leur compte quand à nous leurrer avec vos balivernes:que vous collez aux sioniste, makhzen ou je ne sais quoi c’est du khorti pur et simple, nous sommes seuls responsables de ce désastre par notre silence complice
    Aboyer dans les journaux comme je le fais ne sert à rien!




    36



    11
    Ziad ALAMI
    13 juillet 2018 - 12 h 50 min

    Je ne cesserais de dire et d’écrire VIVEMENT cette 2eme République Algérienne gérée par ses authentiques enfants propres et patriotes et ayant pour premiere mission le NETTOYAGE du pays du Million et demi de Martyrs de cette Mafia…




    52



    6
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 12 h 40 min

    Une chose est certaine les deux cancers:Corruption et trafic de la drogue sont les deux fleaux pour detruire un peuple..pour disloquer la cellule familiale pour detruire un Etat et aneantiront tout espoir a un Etat de se remettre.
    L Algerie doit absolument aneantir ses deux fleaux et les citoyens Algeriens doivent y participer…et etre tres vigilants…..la corruption et la drogue sont deux armes redoutables destructrices a long terme…la peine de mort est la reponse adequate aux trafiquants et corrompus de ces deux sources qui alimentent aussi le terrorisme et
    le radicalisme religieux …..point barre




    24



    2
    Mokrane
    13 juillet 2018 - 12 h 39 min

    Le titre de cet article aurait été adequat ainsi formulé : La mafia pseudo-algérienne narco-terroriste au service des ennemis de l’Algérie qui ont pour noms le Maroc, l’Arabie Yahoudite et la France.




    34



    12
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 12 h 39 min

    « …au service de puissances ennemies en Algérie » Je me suis toujours posé la question, pourquoi il n y a que les pays sous développés et les pays arabes vivant sous des dictatures médiévales qui font l’objet de complots sioniste et de la main étrangère.On n’a jamais entendu la France,l’Angleterre, les USA ou la Norvège crier au complot islamo-arabe et la main étrangère.C’est quand même bizarre !




    22



    24
    Wallou
    13 juillet 2018 - 12 h 12 min

    Si,comme toujours s’est jamais de notre faute;c’est la faute a la mains étrangère;nous connaissons par coeur cette réponse toute faite depuis l’indépendance de ce pays;les affaires sonatrach;autoroute d’est-ouest,khalifa bank;grande mosquée;affaires panama et paradis fiscaux;affaire de détournement du fonds destiné a nos agriculteurs;affaire la vente des tete de listes aux élections législative;affaires biens immobiliers a Paris et Londres;les milles milliards volatilisé;et la liste est longue;depuis l’arrivée de ce régime ou pouvoir le légale est devenu illégale;ou la corruption est devenus légale et la justice est aux plus offrant;qu’attendez vous d’autres le pire reste a venir;il suffit de voir le niveau de nos dirigeants et vous comprenez la réponse, nous sommes foutus et pour bien longtemps et ni mafia,ni la mains étrangère;ni M6; ni la France; ni Isarael;qui sont derrière nos malheurs; c’est bien nos traitres a passé trouble




    35



    36
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 11 h 46 min

    je n’ai pas bien saisi la suggestion suivante : »une seule préoccupation doit désormais retenir l’attention de la HIÉRARCHIE MILITAIRE, celle d’un NETTOYAGE DES SECTEURS GANGRENÉS§ par l’affairisme mettant en danger la sécurité du pays’…….

    c’est bien de vivre avec l’espoir lorsqu’on n’a plus rien d’autre …….mettre fin à 40 ans d’encanaillement et de corruption en une enquête ?…..




    34



    5
      elhadj
      13 juillet 2018 - 18 h 49 min

      qui nettoie qui, la réaction cinglante de l ex DGSN quelques heures avant soin limogeage a permis a l opinion publique de se faire une idée sur la probité mise effectivement en doute par cet ex responsable bien au fait de ce qui se passe secrètement dans les arcanes du pouvoir.aussi pour moraliser toutes les institutions du pays il y a nécessité absolue de renouveler en profondeur tout le personnel politique et gestionnaires des ressources du pays ,une opération qui devra toucher l ensemble des secteurs de la république.la mise a la retraite des plus de 65 ans s impose pour donner plus de vitalité, d efficacité, de clarté a une bonne gouvernance et efficacité du pouvoir judiciaire.




      5



      1
    mergou
    13 juillet 2018 - 11 h 23 min

    Le sens véritable du mot limogeage dans le système politique algérien à travers certains exemples les plus médiatisés, bouchouareb et le fameux cahier des charges pour l’assemblage des vehicules, khallil et l’affaire sonatrach et récemment l’affaire des 701 kgs de cocaïne, est exfiltration des mains de la justice.




    20



    34
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 11 h 08 min

    RAISON DE PLUS POUR QUE LA JUSTICE DOIT ÊTRE EXPÉDITIVE ET SANS APPEL




    37



    5
    Mohamed
    13 juillet 2018 - 10 h 41 min

    Salam aleikoum,

    L’auteur s’est lancé dans un roman de science fiction, tout est simple, des personnes de biens de chez nous, des algériens véreux, cupides et corruptibles ont ouvert la boite à Pandore.
    Sachez que des brebis galeuses sont partout, se fichant pas mal du serment envers la patrie occupe des postes importants, moi je le assimile à des agents indirects infiltrés pas parce que c’est un État étranger qui les a envoyé mais parce qu’ils offrent leurs services par cupidité, par gain facile, même si le diable en personne se présente pour leur dire, j’ai besoin de toi pour mon business (faut savoir utiliser les mots car si le diable leur dit que j’ai besoin de porter atteinte à ton pays, la réponse sera NON), cette brebis galeuse sautera sur l’occasion pour lui faciliter ce business en vendant leur âme pour quelques commission afin d’acheter un luxueux 4X4, bâtir une magnifique villa et s’offrir des vacances somptueux, voilà ses objectifs et son plan de carrière.
    Il est temps pour la grande purge contre les brebis galeuses dans toutes les institutions de l’État, ces brebis galeuses sont pire que la gangrène associée à un cancer qui détruit tout les fondements de notre Nation et affaiblie notre Patrie, et surtout ces brebis galeuses portent atteinte aux personnes intègres et honnêtes.




    31



    7
    LOUCIF
    13 juillet 2018 - 10 h 10 min

    Poh,Poh, Poh mon Dieu qu’est-ce qu’on va chercher là !!!! Pour moi, les choses sont plus terre à terre, pardon d’utiliser cette expression. C’est une affaire de trafic de drogue, de corruption et d’argent sale comme il en existe partout sur la planète terre, point barre ! Il faut mettre la vraie justice en branle et sérieusement, un point c’est tout. Qu’est-ce qu’on va chercher à droite et à gauche des explications …. ici Israël, là le Maroc, ici le Mossad, là la CIA , ici la lutte des clans, là le DRS , ici la déstabilisation du pays, ici la préparation du 5ème mandat etc… etc… ! Arrêtons notre délire !!!

    Ya el khaoua , restons calme ! L’existence de la corruption, le trafic d’influence, l’argent sale, la mauvaise manière de gérer la rente pétrolière ainsi la distribution politique, clientéliste et administrative des autorisations d’importations, qui existent depuis des lustres en Algérie est une réalité dans notre pays! Tout çà explique tout, et l’affaire de la cocaïne n’est qu’un élément du puzzle. Ce n’est que la partie visible du gigantesque l’iceberg de la corruption et du trafic d’influence dans notre pays. Pour ne citer que quelques « petites » affaires monstrueuses que tous les algériens connaissent, on peut évoquer par exemple : Sonatrach I et II , Khalifa et la surfacturation des importations. Et çà vous allez me dire que c’est encore le Mossad ou la CIA ou le Makhzen ou une puissance qui veut déstabiliser notre pays ??? Toutes ses affaires sont nées chez nous, elles viennent de chez nous , …et on peut leur faire confiance !!




    53



    40
    Lghoul
    13 juillet 2018 - 10 h 08 min

    Si des gens sont capables de voler a leur pays et leur peuple des milliards, cela sous entend qu’ils sont PRETS a le vendre avec le peuple au plus offrant. Pour ces gens il n’y a ni Algérie et ni peuple algérien. Ils ne connaissent que l’argent et le pouvoir et n’ont aune nationalité et ni loyauté envers quiconque. Ils contruisent des alliances de circonstance pour consolider leur position. Donc tout ce qui leur rapporte de l’argent est le bienvenu: De la drogue, la prostitions a la vente de secrets sur leur pays. c’est le pays des Al Capone en chaire en en os.
    Le problème est que toute cette gangrène qui est étrangère aux moeurs algeriennes est en train de se propager et se multiplier sans que personne puisse mettre le hola car la pyramide de l’infection est infinite. Avec l’argent qui coule a flot, ils ont corrompu tout le monde a tous les échelons et le seul remède qui pourra donner le salut au pays est la déracination, une bonne fois pour toute, de cette mauvaise graine qui n’a ni nationalité, ni sentiments qui est devenue intouchable. Jusqu’ā quand ces crimes vont continuer a être inpunis ? Jusqu’a ce que la pays soit légué aux puissance et services étrangers ? Il sera alors trop tard.




    40



    6
    karimdz
    13 juillet 2018 - 10 h 03 min

    Boucher ou pas, les cartons sont eux bien réels, et auraient pu innonder toute l Algérie de cette merde.

    Je ne partage pas l idée un montage pour ensuite prétexter le ménage dans nos services de sécurité, l histoire récente nous a démontré que de vastes mouvements avaient été opérés sans qu il y ait d affaire de cocaine.

    Je félicite en tous cas, les services de sécurité en Algérie qui sont très vigilants, et si des têtes tombes, elles tombent bien en occident, donc c est tout à fait normal.




    38



    9
    RasElHanout
    13 juillet 2018 - 10 h 00 min

    Il faut citer les choses par leurs noms surtout quand on parle d’ennemis de l’Algerie puisque ils sont notoirement connus et qui sont pas ordre d’importance le Maroc, la France, l’Arabie Yahoudite et « Israel ».




    50



    14
    M'hamed HAMROUCH
    13 juillet 2018 - 9 h 52 min

    La seule hypothèse plausible a mon humble avis serait que cet arriviste de Kamel Chikhi ait été recruté par le Makhzen et certainement par Escobar6 en personne pour faire transiter cette drogue par l’Algérie du moment que Europol a renforcé et modernisé la surveillance sur le Maroc depuis que ce pays est devenu une importante plaque-tournante des drogues dures entre l’Amérique latine et l’Europe tout en se substituant aux pays du Sahel trop instables.

    Par conséquent, toute le reste relevé par la presse nationale (corruption pyramidale, passe-droit ciblé, caméra cachée etc…) participe de l’organisation de soutien a cette opération de transit certainement précédée par d’autres et que l’Espagne n’a pas eu la gentilesse d’aviser l’Algérie tant que Mimi6 faisait l’effort nécéssaire pour juguler le flux de migrants subsahéliens vers l’Espagne via Ceuta,Mellila,Détroit et ce, jusqu’a 2016 (une bizard coincidence avec le 1er Arret de la CJUE).

    Nous notons dans ce cadre, qu’en 2017 et a ce jour pour 2018, le triangle Ceuta,Mellila,Détroit est devenu le principal couloir de passage Sud-Nord de migrants en rapport avec les couloirs Libyen, Tunisien, Syrien et Turque.




    51



    38
      ALI
      13 juillet 2018 - 12 h 29 min

      @M’hamed HAMROUCH
      MERCI POUR CETTE TRES BONNE ANALYSE COMME A CHAQUE FOIS D’AILLEURS.




      29



      22
      Makhloufi
      13 juillet 2018 - 16 h 27 min

      Ya Hamrouch votre post a visé dans le mille rien qu’a voir le nombre de votants avec le pouce négatif vers le bas de la part des soldats du Net du Makhzen qui pullulent sur ce Site.




      13



      2
      Paris 75011
      13 juillet 2018 - 16 h 48 min

      M’hamed HAMROUCH merci pour votre eclairage plein d’objectivité surtout comme l’a dit un internaute sur ce Site que M6 est pret a tout pour détruire l’Algérie rien que pour maintenir sa colonisation du Sahara occidental. Merci encore une fois pour cet éclairage.




      12



      3
    Djeha Dz.
    13 juillet 2018 - 9 h 43 min

    Quelques soient les analyses et les conclusions qu’on veut tirer de cette scabreuse affaire, il y a des faits clairs et sans nuances qui ne datent pas de l’affaire Chikhi, qui depuis plusieurs décennies se perpétuent. Le fait de ne pas les avoir affronté et combattu, n’est qu’une conséquences logique de ce que nous vivons chaque jour dans cette Algérie avec cette politique machiavélique du ‘’ j’y suis j’y reste et advienne que pourra’’.
    • Une constitution élastique, remodelée selon les besoins du prince.
    • La corruption en tant que système politique et économique.
    • Une pseudo justice aux ordres du Chef
    • Une anarchie voulue au sein des organes de sécurité et de contrôle à tous les niveaux des secteurs stratégiques.
    • Un abrutissement programmé des nouvelles générations, etc..

    Tout a été fait pour miner l’état et la nation. Aujourd’hui, et ce n’est que le début. les conséquences de la politique menée jusque-là commencent à exploser et éclabousser leurs auteurs.
    L’Algérie ne peut être sauvée que par ses vrais enfants. Si cela est encore faisable ????
    Je l’éspere.




    29



    11
    BabElOuedAchouhadas
    13 juillet 2018 - 9 h 01 min

    « makhzenisation de l’Algérie » ? Superbe idee meme si au Marokistan on ne parle pas en kilogrammes de Cocaine mais en tonnes de Cocaine puisque la derniere saisie pour cette drogue dure en Octobre 2017 etait de 2,5 tonnes de Cocaine ou plus precisemment 2.558 kg de Cocaine.
    Une autre facon pour dire que ce… Chikhi devrait retourner chez le M… M6 pour refaire ses classes s’il arrive a corrumpre le gardien de prison d’El Harrach pour quitter son nouveau domicile.




    52



    12
    Zalzale06
    13 juillet 2018 - 8 h 50 min

    Le Boucher N’est Qu’une Mule
    A Son Insu , Sinon Pourquoi Tracer La Cocaine
    La Cocaine Devait Peux Etre Que Transiter Par l’Algerie Pour En Ressortir En Petite Quantité
    Par Valise Diplomatique ? Monnaie d’Echange
    Si Le Cercle Du Pouvoir Est Misterieux
    Alors Peu Problable En Vue De L’Election
    Les Agents Doubles Se Sont Mordues Les Jambes ( Entre Tous Les Services Sud Americain et Espagnol )
    Ce Qui A Creer La Confusion




    9



    42
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 8 h 50 min

    Le frère de Hamel ex responsable des ports Oran et Annaba est arrêté officiellement pour importation frauduleuse et officieusement personne ne sait, l’avenir le dira.




    38



    5
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 9 h 49 min

      Un autre frère de son frère venait d’être nommé Directeur Régional des Douanes à Tlemcen




      19



      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.