Emploi : 63% des travailleurs activent dans le secteur privé en Algérie

travailleurs
L'industrie manufacturière emploie 415 000 femmes en Algérie. D. R.

Le secteur privé emploie 6,95 millions de travailleurs, soit 63% de l’emploi total en Algérie, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS). Quant au secteur public, il absorbe près de 4,09 millions de travailleurs, soit 37% de la population occupée qui est de 11,048 millions de travailleurs, indique l’enquête réalisée en avril dernier par cet Office sur la situation du marché du travail.

Les 11,048 millions de travailleurs se composent de 9,073 millions d’hommes (82,1%) et de 1,975 million de femmes (17,9%).

Concernant la répartition de la population occupée par secteur d’activité, il est constaté que les plus gros employeurs sont le secteur de la construction avec 1,9 million de travailleurs (17,2% de l’ensemble de la population occupée), suivie de l’administration publique (hors secteur sanitaire) avec 1,73 million d’employés (15,7%), du commerce avec 1,71 million (15,5%), de la santé et l’action sociale avec 1,56 million (14,1%), des industries manufacturières avec 1,33 million (12%) et de l’agriculture avec 1,14 million (10,4%), alors que les travailleurs des autres services sont au nombre de 819 000 (7,4%).

L’industrie et de l’artisanat occupent 1,93 million de personnes (17,5%) les services, commerçants et vendeurs 1,88 million (17%) et les professions intellectuelles 1,08 million (9,8%).

Santé et industrie manufacturière : des emplois féminins

En ce qui concerne la présence des femmes par secteur, l’enquête de l’ONS relève que sur les 1,97 million de travailleuses que compte le pays, 853 000 activent dans le secteur de la santé et de l’action sociale (43,2% de la population féminine occupée) contre 705 000 hommes, tandis que le secteur de l’industrie manufacturière emploie 415 000 femmes (21% des travailleuses) contre 913 000 hommes. Les femmes sont au nombre de 238 000 dans l’administration publique, non compris la santé (12,1% des travailleuses), de 95.000 dans l’agriculture (4,8%), de 87 000 dans le commerce (4,4%).

Pour rappel, le taux de chômage en Algérie a atteint 11,1% en avril 2018 contre 11,7% en septembre 2017, soit un recul de 0,6 point. Quant au nombre de la population en chômage, il a été estimé à 1,378 million de personnes (contre 1,440 million en septembre 2017 et 1,508 million en avril 2017).Le taux de chômage a atteint 9% auprès des hommes et 19,5% chez les femmes.

R. E.

Comment (2)

    MELLO
    29 juillet 2018 - 18 h 10 min

    Toute la problematique de la CNR se situe a ce niveau. Le secteur public , en general, avec une organisation pour la majorite’ certifie en ISO, declare l’ensemble du personnel a la CNAS. Par contre, ce secteur prive’ qui a « pompe’ » le marche’ de l’emploi, la majorite’ de leurs trailleurs n’est pas declaree . De ce secteur prive’ , je retiens , tout de meme, le groupe CEVITAL, que j’ai eu l’occasion de connaitre, ses travailleurs ,environ 20 000 , sont declares a 100 %. Les services de l’Etat doivent auditer tout ce secteur public , afin que les refractaires puissent s’inscrire dans cette optique pour sauver la CNR, et par dela permettre aux vieux retraites de continuer leurs derniers jours dans la serenite’.

    11
    1
      MELLO
      30 juillet 2018 - 15 h 09 min

      erratum: … les services de l’Etat doivent auditer ce secteur prive’ ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.