Equipe nationale : Van Marwijk débute avec le PSV Eindhoven et annule une piste

Van Madjer
La piste du technicien néerlandais Bert Van Marwijk est écartée. D. R.

Annoncé comme éventuel successeur de Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale de football, le technicien néerlandais Bert Van Marwijk a entamé son travail mardi en tant qu’entraineur-adjoint du PSV Eindhoven (div.1 néerlandaise) et met fin ainsi aux rumeurs l’annonçant du côté des Verts.

Van Marwijk (66 ans) a dirigé l’Australie lors de la dernière Coupe du monde 2018 disputée en Russie, avant de quitter son poste à l’issue de l’élimination des Socceroos au premier tour de la compétition. Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a laissé entendre, lundi à la presse, peu après la fin des travaux du Bureau fédéral tenus au Centre technique national de Sidi Moussa, que le successeur de Madjer serait un «mondialiste».

Le sélectionneur franco-allemand de l’équipe nigériane, Gernot Rohr, qui constituait le plan B de la FAF, a coupé court aux rumeurs, en décidant de poursuivre sa mission avec les Super Eagles. «Quand vous avez une équipe qui joue aussi bien, en battant l’Islande (au Mondial 2018) qui est classée 20e dans le monde, une équipe qui était proche de mettre l’Argentine au KO, qui penserait à démissionner de cette équipe ? Vous auriez besoin de remettre en question votre propre travail. Non, il est hors de question pour moi maintenant», a indiqué Rohr, lundi, dans un entretien accordé au quotidien nigérian The Guardian.

Selon une source proche de la FAF, le nom du technicien portugais Carlos Queiroz, dont le contrat avec la Fédération iranienne expire ce 31 juillet à minuit, tient la corde et devrait succéder à Madjer. Queiroz était tout proche de mener l’Iran aux 1/8 de finale de la dernière Coupe du monde. «Nous sommes en contact permanent avec le futur sélectionneur qui est très chaud à l’idée de travailler en Algérie. Je ne peux dévoiler son identité tant que les négociations sont toujours en cours. Il reste quelques détails financiers à régler avant l’annonce officielle», a déclaré le patron de la FAF, lundi à la presse.

L’équipe nationale reste sur quatre défaites de rang en amical sous la conduite de Madjer, dont la dernière concédée le 7 juin dernier à Lisbonne face au Portugal (3-0). La prochaine sortie officielle des Verts est prévue le week-end du 7 au 9 septembre en déplacement face à la Gambie à Banjul, dans le cadre de la 2e journée (Gr. D) des qualifications de la CAN-2019, dont la phase finale aura lieu au Cameroun.

R. S.

Comment (3)

    anonyme
    31 juillet 2018 - 22 h 48 min

    pour aller chercher un hollandais faut être un mokoko , franchement quel rapport avec l’algérie ??? ce zetchi n’est pas net

    3
    13
    Ali6
    31 juillet 2018 - 19 h 24 min

    Lorsque les chefs sont des incompétents et d’opportuniste égoïste,personne ne réussira à relever la tête d’une équipe,notre handicap c’est nos dirigeants

    16
    3
    Anonyme
    31 juillet 2018 - 19 h 17 min

    zetchi n a que saadane sous la main comme mondialiste ; et dire qu ils y a des milliers d entraineurs compétents dans le monde et en Algérie !tout simplement il est nul en foot ! du moment qu il a été coopte comme Madjer par un pouvoir incompétent !

    14
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.