Un pèlerin à Mohamed Aïssa : «Où est le pèlerinage de la dignité que vous nous avez promis?»

Comment (5)

    Nasser
    9 août 2018 - 20 h 39 min

    Le Hadj des abrutis!
    C’est des centaines de milliards de versés aux Al Saoud pour faire la guerre aux arabes, aux yéménites que l’on bombarde et tue par milliers, versés à Ivanka Trump par centaines de millions en don…Beaucoup font le hadj en sacrifiant le bien ou mieux être de leur famille…jusqu’à contracter des dettes! J’en connais qui ont confisqué d’autorité le salaire de leur femme pour faire le Hadj…seul sans leur femme! Prenons l’exemple des tunisiens qui font campagne pour dissuader les leurs de ne pas y aller pour les mêmes motifs!
    Nos islamo-anti-festivals n’en soufflent mot c’est « yadjouz »! Qu’ils amassent cet argent, pour aider à avoir plus d’eau, plus d’électricité, plus d’écoles, plus de centres de soins, pour marier les jeunes pauvres! Ça jamais « la yadjouz »! Le hadj est la priorité absolue pour s’assurer une place au Paradis! Comme-ci Dieu allait absoudre les hypocrites et les malfaiteurs pour cause de leur Hadj quelque soit leurs méfaits! Bandes de tarés !!!

    sabrina
    7 août 2018 - 13 h 24 min

    pourquoi accuser le premier ministre la vous êtes dans le pays des saoud c’est avec eux qu’ils faut voir il vous faut une victime alors vous vous attaquez au premier ministre vous les pèlerins salafiste vous faites votre propagande même dans la maison de Dieu va t’acheter un ventilateur et va dans un hôtel 5 étoiles avec ton propre argent vous êtes lamentable tu cherches la bénédiction de Dieu ou la climatisation!!!

    7
    1
    Zombretto Khabeute
    7 août 2018 - 11 h 19 min

    Ce pèlerin cherche la climatisation alors que c’est haram car c’est une invention des Koffars ! Et comment faisaient alors les pèlerins de l’époque ancienne à dos de chameau ou de dromadaire pour vaincre les 50 degrés à l’ombre ??? Ils le faisaient dans la souffrance pour la foi, pour l’amour de Dieu et ne plaignaient jamais, au contraire !

    PS : Je plaisante ! Ceci étant, quand on crache 50 millions de centimes et qu’on a affaire a des agences de voyages qui utilisent le mensonge, à des chefs d’agences véreux, cupides, profiteurs de la naïveté primaire des fidèles, le gouvernement devrait sévir, sanctionner ! Mais réellement ! Pas par des promesses jamais tenues !

    5
    1
    Anonyme
    6 août 2018 - 15 h 44 min

    Li y’heb echbeh ma y’qul ah ! Un vrai pèlerin souffre et se tait, ce ne sont pas des vacances pour villégiature.

    5
    4
    Anonyme
    5 août 2018 - 22 h 50 min

    Un vrai musulman n’ai pas soumis à l’occident encore moins il porte costume et cravate ce ministre du dine et faux

    6
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.