Plus de 11 millions de jeunes Marocains n’ont pas accès à l’éducation et à la couverture sociale

hirak
Le Royaume chérifien à l'épreuve de l'exclusion et la marginalisation de 11 millions de jeunes Marocains. D. R.

Plus de 11 millions de jeunes marocains (15-34 ans) sont livrés à eux-mêmes et n’ont pas accès à l’emploi, à la formation ni à aucune couverture sociale, ont rapporté vendredi des médias marocains citant un rapport officiel émanant du Conseil économique, social et environnemental du Maroc.

Cette frange oubliée représente un tiers de la population marocaine, a indiqué le site d’actualités de la chaîne de télévision 2M, soulignant que le «rapport est sans appel». Le document s’est alarmé, en effet, sur le fossé «vertigineux» qui sépare les jeunes Marocains du reste de la population, et du «défi majeur» que pose leur réinsertion dans la société marocaine.

Le rapport du Conseil économique et social marocain, élaboré suite à une saisine de la chambre des conseillers et à la mise en place d’une commission ad-hoc, a précisé également que l’échec scolaire concerne deux jeunes Marocains sur trois et que le taux de chômage avoisine les 20%, alors que la moitié de ceux qui travaillent occupent des postes à bas salaires et 75% n’ont aucune couverture sociale. «La situation est d’autant plus difficile pour les filles ou pour les jeunes ayant un faible niveau d’instruction et qui vivent en milieu rural», a mentionné le même rapport, appelant à «l’urgente nécessité» de mettre en place une «solution adaptée».

«L’abandon des études, le chômage et l’absence de structures facilitant la participation à la vie sociale sont autant de facteurs qui contribuent à l’isolement et à un sentiment de frustration», a relevé le Conseil. Relevant que cette situation expose les jeunes Marocains «à la délinquance, la criminalité, l’extrémisme et l’immigration», le document a fait savoir qu’un jeune sur cinq souffre aussi de «troubles psychologiques».

L’organisme alerte sur le fait que les jeunes Marocains s’adonnent aux fléaux sociaux, comme l’addiction aux drogues, le tabagisme, le suicide et d’autres dérives qu’impliquent les réseaux sociaux. «La marginalisation des jeunes se reflète également dans leur faible implication sociale, dont 82% d’entre eux n’exercent aucune activité physique ou culturelle, 72% de leur temps est consacré à des «activités non productives de bien-être social, seulement 1% adhèrent à un parti politique ou à un syndicat», a souligné le Conseil économique et social marocain, interpellant les autorités sur les graves risques de «radicalisation» des jeunes Marocains.

Le rapport vient appuyer les revendications des militants des mouvements de contestation rifains et de boycott des produits chers qui avaient ébranlé le Royaume marocain depuis ces dernières années. Le mouvement populaire du Rif (le Hirak) qui avait débuté en octobre 2016 avait dénoncé les conditions de vie des populations rifaines, notamment d’Al-Hoceïma et de Nador, ainsi que d’autres villes et villages marocains. Face à ce mouvement pacifique réclamant l’amélioration des infrastructures et l’accès aux services publics, ainsi qu’à une éducation de qualité, les autorités avaient riposté par la répression et l’arrestation des principaux animateurs de la contestation. Ils sont 53 militants rifains lourdement condamnés à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison ferme pour avoir initié ces actions de protestation, suscitant l’indignation et la colère au Maroc et à l’étranger.

La campagne de boycott des produits chers lancée le mois d’avril dernier et qui avait eu un impact considérable sur les entreprises, est révélatrice aussi, selon des observateurs marocains, du malaise et d’un climat social tendu, notamment chez la frange juvénile qui n’a pas les moyens de faire face à ses besoins quotidiens.

R. I.

Comment (24)

    Rachid Djha
    11 août 2018 - 13 h 58 min

    Je trouve que cet article est tres complaisant envers le Regime MakhNazi et donc ne met pas en evidence la realite chaotique de ce pays et pour ce peuple.

    47
    6
    Thami 20/02
    11 août 2018 - 13 h 45 min

    Quand on nomme des gens comme ce Berouita a des postes aussi sensibles que les affaires diplomatiques en se basant sur de pervers relations et non sur la compétence, il faut s’attendre au pire….

    48
    8
    Paris 75011
    11 août 2018 - 13 h 42 min

    Pour se rendre compte et de facon objectif du fléau de la pauvreté au Maroc j’invite les interessé(e) a consulter les derniers rapports officiels des Agences Onusiennes (Pnud, Oms, Unesco, Unicef, Bm, Cnuced, Fao, Pam, Unido, Unhcr, Oit, Escwa etc…) qui traitent des efforts fournis par les Etats en rapport avec les huit (08) Objectifs Mondiaux du Développement (OMD) issus du Sommet Mondial de Rio de 1992 a savoir : la Pauvreté, l’Analphabétisme, le Droit a la Santé, l’Acces a l’eau potable, l’Endettement public, la Gouvernance, les Libertés individuelles et Collective et le Respect du Genre.

    A ce moment vous prendriez conscience de la gravité de la question traitée par cet article.

    47
    8
      Anonyme
      12 août 2018 - 12 h 57 min

      Sans le petrole l’Algerie serait loin derriere le maroc dans tous les indices, pauvreté comprise

      3
      1
        Anonyme
        12 août 2018 - 16 h 39 min

        vrai ce que vous dites.

        1
        1
    Anonymous
    11 août 2018 - 13 h 24 min

    C’est a se demander s’il y’a un capitaine dans le navire maroc quand on lis toujours ce qui se passe dans ce pays tant sur e plan socio-economique que sur le plan politico-diplomatique.

    Pour preuve : L’ambassadrice marocaine au Chili invite son homologue iranien parce qu’elle ignorait la rupture diplomatique entre leur deux pays.

    En effet et malgré la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran, l’ambassadrice du Maroc au Chili, Melle Kenza El Ghali, a officiellement convié son homologue iranien, à un congrès international sur la diplomatie culturelle, organisé par le Maroc à Santiago du Chili.

    Selon le quotidien Al Akhbar, l’ambassadeur iranien s’est empressé d’accepter cette invitation et s’est rendu, lundi dernier, à la manifestation organisée sous le thème «La diplomatie culturelle comme pont du dialogue entre les civilisations», prenant place au premier rang des invités de marque.

    Le plus insolite, ou plutôt le plus cocasse dans l’affaire, c’est que lorsque le ministère marocain des Affaires étrangère a exigé des explications à l’ambassadrice, elle a répondu qu’elle n’était pas au courant de la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays !

    A noter que l’agence officielle marocaine MAP, dans le reportage qu’elle a réalisé sur l’événement, a cité plusieurs ambassadeurs présents, notamment celui de l’Argentine et du Salvador, mais pas le diplomate iranien, sans doute par peur de créer une crise diplomatique au sein de l’ambassade marocaine au Chili et surtout de provoquer cette fameuse  » Colere royale ».

    51
    3
    Mokhtar
    11 août 2018 - 13 h 14 min

    Un roi usurpateur qui profite de l’argent détourner avec des milliards cacher à l’étranger et un peuple qui crève la faim : voilà la politique des detrousseurs qui met en evidence ce qu’on appelle le Paradoxe Marocain quant au reste on s’en fou

    48
    5
    Ahmed ADDOU
    11 août 2018 - 13 h 11 min

    « Le roitelet M6 du Maroc porte des vestes à 50.000 dollars alors que le peuple marocain creve de faim et de soif »……Dit ahmed hamrouch.

    La tragédie que vit le peuple marocain se joue dans une scène où ce même peuple est à la fois acteur et spectateur. C’est à dire que ce peuple est acteur de sa propre misère, et produit son propre malheur en étant le spectateur admiratif de celui qui le lui administre : Un cercle vicieux que le peuple ne pourra briser que par un coup de force pour faire degager cette predatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’humilier et l’asservir.

    Malgré toutes les provocations frivoles de M6, dont il est inconscient par le fait même de les commettre, malgré ses dépenses obscènes de l’argent du peuple alors que que le pays est endetté jusqu’au cou à cause d’une gestion corrompue et de la fuite des capitaux, malgré sa médiocrité sur la scène politique et ses minables sorties à travers des discours fallacieux et hypocrites, malgré tout cela, le peuple reste spectateur.

    Il manque un ingrédient libérateur au déclenchement de ce coup de force populaire………………..Et c’est l’usurpateur qui va le produire !..

    46
    3
    Med Benhamou
    11 août 2018 - 13 h 07 min

    @M’hamed Hamrouch. Il est normal que Mimi6 s’habille avec des millions de dollars alors qu’il est à la tête d’un troupeau composé de millions de moutons de Panurge et d’esclaves ayachis qui l’adulent ! Il est à la tête d’un pays en faillite morale,politique,financière qui survit avec des dons des européens et des pays du golf mais tous les membres de la famille de la monarchie allaouite corrompue et de ses sbires du Makhzen vivent déconnectés de la réalité et d’ailleurs la quasi totalité résident en Europe et particulièrement à Paris et les environs depuis des décennies ,ils viennent au Maroc juste pour transférer les milliards ( les impôts du peuple et l’argent des contribuables …) dont ils ont besoin pour leurs dépenses en occident au détriment des millions de pauvres citoyens marocains qui existent sans vivre réellement comme les vieillards sans source de revenu ni protection sociale,les handicapés,des millions de jeunes sans perspective d’avenir,des veuves qui sombrent dans la détresse ,des centaines de milliers d’enfants de rues sans aucune protection de la monarchie corrompue .

    LE PEUPLE N’A PAS BESOIN DE CETTE MONARCHIE CORROMPUE ET DES CORROMPUS ,C’EST CETTE MONARCHIE DE TRAITRES ALAOUITES QUI A BESOIN DU PEUPLE … Et pour cela,le peuple marocain accepte de se faire humilier,mépriser par la monarchie corrompue et des corrompus qui pille ses richesses !

    AUCUN PEUPLE N’ACCEPTERAIT DE SE FAIRE DIRIGER PAR LES TRAITRES SAUF AU MAROC .

    44
    3
    M'hamed HAMROUCH
    11 août 2018 - 13 h 02 min

    Et pendant ce temps le roitelet M6 porte des vestes à 50.000 dollars.

    En effet, il parait que la veste que le roitelet M6 et qu’on a vu dans une photo avec le producteur suédo-marocain RedOne coûte 50.000 dollars, une somme avec laquelle on peut acheter un respectable appartement dans les grandes villes de la feodale Narco-Monarchie absolue.

    Le prix du pantalon est de 2300 $ et les chaussures coûtent ni plus ni moins que la coquette somme de 115000 dollars américains et le t-shirt est à 850 $.

    Ce sont des sommes faramineuses dépensées par le roitelt pour répondre à ses pulsions féminines alors que des millions de citoyens souffrent de la pauvreté, des millions de jeunes se trouvent dans la rue victimes du chômage, les prix des produits alimentaires inaccessibles à cause de leur cherté et le pays est inondé par les dettes extérieures.

    En plus de cela, ce roitelet a le culot de se demander sur le sort de la richesse du pays. La réponse se trouve dans ses vêtements et les millions qu’il dépense dans ses voyages de loisirs et dans ses comptes bancaires ouverts dans ce qu’on appelle les paradis fiscaux.

    44
    3
    Kamel
    11 août 2018 - 12 h 54 min

    Est-ce que les centaines de petits marocains qui passent leurs nuits dans les lavomatics de Paris sont inclus dans ces 11 millions ?

    48
    3
    az
    11 août 2018 - 7 h 19 min

    c’est déjà tres bien que 2M leur a donné le statut de Marocain.

    4
    51
    Vangelis
    11 août 2018 - 6 h 57 min

    Les chiffres annoncés sont en dessous de la réalité puisqu’il ne se réfère qu’à une frange de la « société ». Forcément ils ont été établis par une « autorité » sous influence qui pond des résultats afin de faire croire que le danger existe certes mais qu’il peut être maitrisé puisque circonscrit aux seuls jeunes.

    Or, 90% des sujets de la narco-terro-monarchie vivotent et les autres sont sur une échelle pyramidale qui consiste à déterminer leur fortune en fonction de leur proximité avec le dupliqué Escobar.

    Par exemple, si ce régime rétrograde consacrait les énormes sommes mobilisées pour l’occupation du Sahara Occidental au bien être des sujets, peut-être qu’il aurait une meilleure situation. Mais cette occupation est maintenue afin d’éloigner du palais des généraux susceptibles de jouer un tour au dupliqué Escobar. Ils sont maintenus au Sahara, laissés à faire leurs trafics en tout genre en rémunération de leur isolement. La priorité de ces militaires est le dirham, d’ailleurs comme tous les sujets qui tueraient mères et pères pour avoir quelques billets.

    57
    8
    Jean-Boucane
    11 août 2018 - 5 h 43 min

    Beaucoup de mokoko en mission de grenouillage viennent directement relaté les faits divers algériens lorsque AP fait un article sur le Maroc… il faut rappeler au mokoko qu’en Algérie, on connaît bien nos faits divers vu qu’on en parle dans nos propre médias afin d’améliorer la situation!
    On a pas la même stratégie que le makhzen de cacher l’ensemble des faits divers (dont les fameux attaque au couteau dans presque toutes les villes marocaines afin de ne pas faire peur aux étrangers) ou les actes terroristes mais qui selon les médias pro Makhzen sont toujours le fait de déséquilibré mental!
    En Algérie, on ne cache rien et bravo à AP de nous retranscrire nos voisins comme ils sont réellement et non comme leur propagande essaient de les décrire!!!

    56
    8
      RezkideBelcourt
      11 août 2018 - 16 h 00 min

      Bien vu Jean-Boucane, on voit même sur les sites marocains des informations genre: Déluge en Algérie, et les autorités ne font rien comme si le Wali devait prendre un sceau et une serpillière pour épongé la pluie.
      Boucaner: fumer de la viande ou du poisson.Tu l’as fait avec quoi? du hachiche de l’est ou de l’ouest?

      22
      3
    Brahms
    11 août 2018 - 4 h 09 min

    Le Roi du Maroc a une fortune personnelle de 6 milliards d’euros alors qu’il n’a jamais travaillé. Sa technique d’enrichissement est simple, il secoue le cocotier des miséreux et obtient des prêts en dollars, euros de la banque mondiale, FMI qu’il va ensuite détourner pour son profit. Par exemple, sur un prêt d’un milliard d’euros, il va en voler 250 millions puis le reste sera dispatché pour le projet et pour le remboursement du prêt, il se fera grâce à la vente de drogue (47 000) tonnes par an. De temps en temps, il ira pleurer chez les juifs Al Saouds ou chez les Qataris afin de ramasser quelques milliards. Ce Roi d’opérette pense ainsi qu’il va être le plus riche du monde grâce à des dons, des détournements de fonds en instrumentalisant sa population d’esclave et de serviteur qui doivent sans arrêt lui faire des bisous sur les mains pour montrer leurs soumissions. Politique de tocard et dans quelques années ce sera à son marmot de prendre le flambeau car le papa Roi est devenu trop gros, trop gras car trop gavé comme une oie.

    53
    7
    Fellaga
    11 août 2018 - 1 h 10 min

    @H-B @Gatt M’digoutti
    Effectivement khalouna menhoum !
    Ils portent leur roi en administration sans faille et le vénèrent tel un dieu vivant alors qu’ils crèvent la bouche ouverte pendant que leur majesté se prend en photo avec le rabbin Israël Goldberg à Paris mars 2018: « le roi M6 touché d’entendre les bénédictions des rabbins juifs à Paris… » .
    De toute façon s’ils émigrent en France en tant que sionistes et marocains ils auront les titre de séjour sans aucune difficulté et des aides en veux-tu en voilà, car marocains !
    Que les frontières soient et restent hermétiquement fermées. Que les makhnazis au lieu de faire de la pleurniche défendent leur droit dans leur pays face à leur majesté.

    49
    7
    Anonyme
    10 août 2018 - 23 h 24 min

    Au moins 40 % de ces jeunes marocains risquent de se retrouver en… Algérie pour s’y établir et y vivre, si les frontières ne sont pas hermétiquement fermées à triple tours !

    67
    12
    Alhambra75
    10 août 2018 - 22 h 50 min

    11 millions seulement ? AP vous êtes vraiment sympa avec ces guignoles. Ils sont plutôt 35 millions à n’être que de pauvres bipèdes en perpetuelle quête de survie. Je connais ce bled pour y être allé plus de dix fois . C’est un peuple qui fait pitié tant il est quasiment impossible pour aucune force au monde de le sortir de sa léthargie. C’est un cas d’école car le seul peuple au monde qui même en étant broyé dans une bènne à ordure est capable , dans une ultime agonie, crier :Allah Alwatan Almalik !
    Pour ceux qui me connaissent pas ce bled aux multiples archaismes il suffit de sortir 10 kms à peine de Rabat, Casa, Tanger et Agadir pour vour retrouver en plein Auschwitz-Berkenau ! Tout l’arrière pays végéte à cheval entre l’âge du silèx et l’ère Tertiaire. Le monde rural dans ce bled est un véritable camps d’extermination à ciel ouvert. Certains reportages de la presse marocaine elle-même dans ces zones, dont l’excellent Hespress rubrique  » Jihate », sont tellement bouleversants qu’il est recommandé à toute âme sensible de s’abstenir de les visionner, tant la pauvreté qui y est rapportée est d’une violence inouie.
    Pendant ce temps là, Bibendum6 en tenues de Gay-pride se prends en selfie avec Matre Gims et Abou Zaiter , passant 11 mois sur 12 à l’étranger. Voir Igniacio Cambrero  » le Roi aime le pouvoir mais pas le travail qui va avec « .

    73
    14
    ZIad ALAMI
    10 août 2018 - 21 h 28 min

    Quoi de plus naturel quand on sait que :
    1/- le dernier Rapport du PNUD sur les IDH vient de classer le Maroc a la 123e place bien derriere la Libye en cris politique et la Palestine pourtant sous colonisation.
    2/- la dette publique du Maroc represente aujourd’hui 86% de son PIB soit 91 milliards de dollars faisant du Marocain la personne la plus endettee dans la Region MENA.
    3/- le deficit commercial du Maroc pour le 1er semestre 2018 est de 10,4 milliards de dollars avec une prevision record de 22 milliards de dollars pour l’annee 2018 selon le dernier Rapport du HCP organe appartenant pourtant au Mkhzen.
    Le drame est que pendant ce temps M6 est devenu la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique et trouve le moyen de se demander ou est partie la richesse du peuple marocain,

    69
    15
    Gatt M'digouti
    10 août 2018 - 20 h 06 min

    Svp AP khalouna menhoum ! soyons plutôt fiers de notre civisme et bonne éducation : Un pauvre citoyen tué devant sa famille pour 200 DA !!!!

    36
    72
      H-B
      10 août 2018 - 21 h 06 min

      vous êtes hors sujet. vous seriez mieux inspirés de vous adresser aux médias du makhnez de ne pas s’ingérer dans les affaires algériennes au lieu de faire des remarques à des sités algériens parce qu’ils évoquent la situation chez le voisin. Ou alors, vous êtes encore un imposteur makhnezite en mission de grenouillage sur un site algérien. Les algériens , eux, ne sont pas des barbares qui se réjouissent de la mort des autres contrairement aux marocains. La dignité humaine, encore un autre terme que vous feriez mieux de ne jamais prononcer.

      73
      21
        Gatt M'digouti
        11 août 2018 - 9 h 26 min

        @H-B
        L’insulte et l’invective faciles ! Attitude prétentieuse, moqueuse, étalage du Moi. Mouvement de défense classique pour combler un désarroi pour ne pas regarder en face la grisaille de la triste réalité ! En effet je le dis et je répète que personnellement je n’en ai rien à foutre que 11 millions de jeunes marocains n’ont pas accès à l’éducation et à la couverture sociale, et c’est mon droit le plus absolu.
        AP reste une cadre d’expression libre, tu es libre de ne pas être d’accord mais tu n’as pas le droit de ma traiter de Makhnazi ou de je ne sais quelle grenouille.
        Je reprends les titres d’AP concernant les belles réalisations de notre extraordinaire pays :
        _ Rahma, une petite fille parmi des jeunes Algériens harraga
        _ Une guerre entre gangs éclate dans un quartier de Boufarik
        _ Immeubles en ruines : danger imminent
        _ L’Algérie devient une décharge ç ciel ouvert
        _ In Guezzam, une wilaya déléguée qui n’a rien.
        _ Cinq individus arrêtés dans le cadre de l’affaire de l’agression de Zoubir Aïssa à Béjaïa
        Et la liste de nos exploits est interminable. Achba3 !

        12
        47
          Alhambra
          11 août 2018 - 10 h 49 min

          Cher ami, en faisant ta stupide liste de faits divers ou de faits graves tu n’as pas découvert l’eau chaude. Nous avons tous commenté et avec une rare virulence les articles que tu as cité. Nous nous connaissons tous sur ce site et nous y sommes presque chaque jour et si tu nous suis, il n’ya pas un seul événement malheureux chez nous dont nos commentaires ont été tendres envers nos dirigeants et c’est un DEVOIR ! Car la citoyenneté c’est celà aussi: dénoncer et se revolter contre tout ce qui ne va pas au bled.
          Dans le cas présent il est question d’un article sur la situation sociale chez un voisin avec lequel nous lie une relation particulière et nous avons naturellement le droit de le commenter.Aussi, tu as tout à fait le droit de ne pas le commenter mais tu n’as absolument aucun argument à demander à AP de ne pas écrire sur le Marruecos sous pretexte que nous avons nous aussi des problèmes. C’est un site généraliste qui ne traite pas seulement les ennuis du Marouk mais publie des articles sur le Sport, les Arts, la Diplomatie, l’Actualité Nationale, l’Actualité Internationale, etc.
          Donc de grâce si vous n’êtes pas en mesure d’échanger sur un article abstenez vous de reprocher aux autres de le faire. C’est une question de liberté d’expression. Nous avons commenté les ennuis du marouk et nous continuerons de le faire avec une délectation assumée. Celui qui n’est pas content n’a qu’a se trouver un mur bien solide et foncer dessus tête en avant et à vive allure.

          54
          10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.