Une personnalité influente appelle Trump à sortir le Maroc du Sahara

Trump Defense
Donald Trump. D. R.

Par Karim B. – La présidente de Defense Forum Foundation s’est adressée au président Donald Trump pour lui rappeler son «devoir vis-à-vis du Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique». Dans une tribune publiée par The Daily Caller, Suzanne Scholte estime que «le président Donald Trump a une formidable opportunité de résoudre un conflit de politique étrangère de longue date relatif à la seule colonie restante en Afrique, le Sahara Occidental, car ce conflit illustre parfaitement les thèmes sur lesquels il a fait campagne».

Suzanne Scholte s’est référée à des messages tweetés par le président des Etats-Unis lors de sa campagne électorale dans lesquels il dénonce l’injustice et la corruption. «C’est précisément à cause de la corruption et de l’injustice que le peuple sahraoui continue de souffrir d’une occupation brutale au Sahara Occidental», écrit-elle, ajoutant que Trump avait dénoncé le versement par le Maroc, «envahisseur et colonisateur du Sahara Occidental», de 12 millions de dollars à sa rivale Hillary Clinton.

La présidente de Defense Forum Foundation cite cinq raisons qui doivent pousser Donald Trump à résoudre la question du Sahara Occidental. «Il en résultera l’établissement d’une démocratie musulmane en Afrique du Nord», note-t-elle, expliquant que cela apportera la «stabilité nécessaire» au Maghreb et montrera «au monde musulman et à l’Afrique le ferme engagement des Etats-Unis dans la défendre de la liberté et des droits de l’Homme».

Pour Suzanne Scholte, une telle démarche du président américain sera, par ailleurs, une preuve de la primauté du droit et battra en brèche les arguments des adeptes du terrorisme islamiste qui justifient leurs actions par la défense d’une cause. Enfin, Suzanne Scholte suggère au locataire du Bureau ovale qu’une solution à la question sahraouie inscrira Trump dans les annales de l’histoire comme celui qui a pu résoudre un problème que ni ses prédécesseurs ni l’ONU n’ont pu régler depuis de très longues années.

Mais il y a une seule façon d’aboutir à la fin de ce conflit, note la présidente de Defense Forum Foundation : «En permettant au peuple sahraoui de décider lui-même de son avenir», souligne-t-elle, c’est-à-dire «en mettant en œuvre le référendum d’autodétermination que les Nations unies lui ont promis il y a plus de 40 ans».

K. B.

Comment (42)

    Hocine
    16 août 2018 - 10 h 27 min

    Pauvre pays et pauvre peuple avec un roitelet qui continue à creuser même auprès avoir touché le fond.

    16
    7
    JAGUAR
    15 août 2018 - 18 h 23 min

    Je propose des s400 et des brouilleurs de drônes ennemis au frontières avec ce faut Maroc qui n’appartient pas aux Marocain en réalité mais d’une certaines puussances étrangère !

    39
    16
    Mansour
    15 août 2018 - 16 h 33 min

    Certes Trump est le 1er soutien du Sionisme en Palestine mais son geste au profit du peuple du Sahara occidental a l’effet d’accéder a son independance est le bienvenue.

    46
    17
    Paris 75011
    15 août 2018 - 16 h 21 min

    Voici en rappel la teneur de la conclusion de la tribune adressée par Suzanne Scholte, présidente de la « Defense Forum Foundation », publié ce mardi dans le média ultraconservateur américain The Daily Caller :

    « Monsieur le président, s’il vous plait, nettoyez le marécage pour le peuple sahraoui en garantissant que le referendum longtemps promis ait lieu, afin que l’occupation brutale marocaine prenne fin ».

    54
    16
    Keltoum
    15 août 2018 - 16 h 06 min

    Dans tout ce qui se dit sur le Sahara occidental c’est finalement le peuple marocain voisin qui finira pas payer l’addition des errements et entetements de Hassan II et ensuite de son fils Mohammed VI a vouloir coute que coute maintenir tout un peuple sous leur domination colonialiste au detriment du droit international,
    C’est vraiment dommage pour le peuple marocain qui ne demande qu’a vivre en paix et surtout dans le respect et la dignité.

    52
    16
    Kamel
    15 août 2018 - 15 h 33 min

    Il est établie que M6 a financé H. Clinton avec l’argent des miséables marocains .Encore une mauvaise vision de la diplomatie puerile du Makhzen, Que d’eches en échecs qui finiront par couter cher a M6 notamment sur son dossier du Sahara occidental sans que Macron puisse faire quoique ce soit.

    45
    12
    Sid'Ahmed
    15 août 2018 - 15 h 24 min

    Je me rappelle comme si c’etait hier quand cette rencontre avec le Président des Etats-Unis Donald Trump avait été annoncée à grands fracas, et qu’au final Med VI n’a pas eu de tête-à-tête avec le chef de l’Etat américain. Une humiliation ?

    44
    13
    Bennani
    15 août 2018 - 15 h 18 min

    Malgré ces claques et ces humiliations à répétition que de nombreux internautes ont cité dans leurs commentaires liés a cet article, les sujets soumis a ce roitelet se bousculent pour lui faire ce baise-main et dans ces bousculades on y trouve surtout les grands responsables civiles et militaires qui ne ratent jamais l’occasion pour humilier le peuple marocain d’en bas.

    40
    13
    Anonyme
    15 août 2018 - 15 h 13 min

    C’est l’histoire de « l’aroseur- arrose’ sinon pour quelle raison le chef du régime narcotique marocain momo6 s’est-il donc rendu aux USA en 2017 quémander une audience à Donald Trump??….certainement pas pour dire du bien de lalatou El Djazaïr !!! les marocains eternels serviteurs des saoudiens et des français avaient voulu étendre leur servitude aux USA de l’adminstration de Trump pour garantir leur avenir et assurer la colonisation du Sahara occidental??

    39
    8
    Felfel Har
    15 août 2018 - 14 h 45 min

    Avec Trump, « il faut savoir raison garder », tant il peut être imprévisible. Toutefois, j’applaudirais des deux mains s’il s’impliquait dans cette affaire pour forcer une issue favorable aux Sahraouis. En plus des arguments présentés par Suzanne Scholte, la perspective de faire un pied-de-nez à Macron et l’Europe pourrait lui paraître séduisante. Il se ferait un plaisir de les tancer pour leur rabaisser le caquet. Go Trump, go!

    79
    12
    Anonymous
    15 août 2018 - 14 h 39 min

    Sahara occidental : «NON AU PILLAGE», la nouvelle campagne du Front Polisario

    Dans le sillage de sa mobilisation contre l’installation des entreprises étrangères au Sahara occidental, le Front Polisario vient de lancer une nouvelle grosse campagne sur le web contre le «pillage des ressources naturelles» du peuple du Sahara occidental.

    Intitulée «NON AU PILLAGE», la campagne a été lancée le 12 août dernier par des jeunes militants sahraouis installé à l’étranger mais aussi en territoire du Sahara occidental sous occupation marocaine, précise les nombreux médias proche de la RASD. Elle vise notamment l’organisation de sit-in de sensibilisation pour informer sur «LE PILLAGE DES RESSOURCES NATURELLES DU SAHARA OCCIDENTAL PAR LE MAROC». Plusieurs photos de ces jeunes militants, tenant des pancartes, ont été relayées sur les réseaux sociaux, invitant la «diaspora» sahraouie et la societe civile des pays europeens et des Etats Unies d’amerique à se mobiliser pour sensibiliser la Communaute internationale sur ce qui se passe au Sahara occidental avec la complicite de la France.

    ces médias reprennent aussi, dans dans nombreux autres articles, l’expérience des nombreux groupes de jeunes Sahraouis installés en Suède et dans d’autres pays de la Scandinavie, qui se seraient rendu dans plusieurs supermarchés pour «dénoncer l’importation de sardines pêchées dans les eaux du Sahara». Ils invitent notamment les Sahraouis à se rendre dans des grandes surfaces des autres pays de l’UE, enquêter sur les produits en provenance soit disant du Maroc alors quu’ils sont issus du Sahara occidental et de les dénoncer auprès des responsables de ces magasins.

    Pour rappel, l’Observatoire des ressources naturelles du Sahara occidental (Western Sahara ressources watch, WSRW) a dénoncé la semaine dernière l’annonce de Soluna Blockchain, entreprise contrôlée par le fonds américain Brookstone Partners, de construire une centrale éolienne de 900 MW à Dakhla. Tout en affirmant que la construction d’un parc éolien à Dakhla est une «atteinte aux droits du peuple sahraoui», l’ONG a affirmé que «le Maroc tente d’impliquer des entreprises étrangères, liant leurs intérêts aux siens pour légitimer son occupation du Sahara occidental».

    43
    9
    Anonyme
    15 août 2018 - 14 h 34 min

    A nos diplomates et ceux de la RASD de saisir cette occasion et ces declarations au vol et sur les quelles batir une strategie aupres du congres Americain afin de faire reagir Trump a resoudre cette injustice commise au peuple Sahraoui…NOS DIPLOMATES DOIVENT faire tout aupres des pays africains pour agir en commun a la maison blanche chez Trump et exiger l autodetermination du peuple Sahraoui avec l applicaation des resolutions de L ONU et du droit international…une occasion pour TRUMP d inclure son nom dans l histoire contre le colonialisme.

    38
    12
    BabElOuedAchouhadas
    15 août 2018 - 13 h 55 min

    Avouons que c’est la premiere fois qu’on ressent une certaine sympathie en ce sioniste Trump et c’est tant mieux pour le peuple Sahraoui qui subit la barbarie du colonialisme marocain depuis 43 annees.

    Mon seul et sincere regret est que l’Algerie n’a pas vote pour les Yenkees pour la Coupe du Monde 2026.

    43
    16
    Rachid Djha
    15 août 2018 - 13 h 37 min

    Finalement ce diabolique de Trump n’est pas aussi mauvais qu’on peut le penser du moment qu’il va etre le seul au monde a soulager les souffrances du peuple sahrawi en accedant a l’independance de leur pays.

    45
    12
    Anonyme
    15 août 2018 - 13 h 32 min

    Grosse victoire pour le sahara occidentale ! Avec ce soutien le peuple sahraoui peux espérer voir le bout du tunnel !
    Ce soir va être une nuit de célébration à Tindouf!

    43
    13
    Anonyme
    15 août 2018 - 13 h 27 min

    Encore une victoire étincelante de la diplomatie Algérienne , avec à la baguette messahel le nec plus ultra de la diplomatie internationale !
    Le maroc est au bord du gouffre !

    48
    22
    Abbes
    15 août 2018 - 13 h 23 min

    A cette allure ou vont les choses il ne faut pas s’étonner que meme l’Arabie Saoudite et les autres Monarchies du Golfe vont revenir a la raison en soutenant tres prochainement le droit au Référendum et donc a l’indépendance du peuple du Sahara occidental

    47
    12
    Igor
    15 août 2018 - 13 h 16 min

    Momo le 6eme, commis des successifs gouvernements Français, n’est qu’un nain parmi les grands de ce monde: TRUMP, POUTINE, XI JINPING, MERKEL et autres. Tout le monde se fout de son avis. Le seul domaine dans lequel il excelle c’est la prédation. Il a multiplié sa fortune personnelle par 15 en très peu de temps. Pour lui les marocains(es) ne sont que des clients(es). Que le peuple creve sous ses yeux ne l’empeche pas de dormir et hors de ses frontières qui manque de tout, il offre des voitures en Guinée, il construit au frais du peuple un port de peche au Congo pour 3 millions de dollars, des écoles, des mosquées, des hôpitaux…

    45
    12
    Makhloufi
    15 août 2018 - 13 h 12 min

    Pourquoi cet article ne parle pas de la derniere rencontre du début du mois courant, entre Trump et Mme Kennedy sur ce meme dossier de décolonisation du Sahara occidental et qui a été largement commentée par la presse US ?

    48
    10
    M'hamed HAMROUCH
    15 août 2018 - 13 h 06 min

    L’histoire retient que depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le roitelet M6 sait qu’il est dans son collimateur et que ce fou de Trump n’hésitera pas une seconde a le clouer au piloris à la première occasion qui se présente a lui et je pense que la question de la decolonisation du Sahara occidental est une occasiob que Donald Trump ne va pas rater au regard de la position de son conseiller a la securite de John Bolton sur ce dossier. D’ailleurs, Il a déjà refusé de l’accueillir à plusieurs reprises.

    Cette animosité remonte comme tout le monde le sait a la disponibilité affichée par le roitelet M6 pour Hillary Clinton avant et pendant la campagne présidentielle des USA.

    Trump au pouvoir, le roitelet M6 lui lance depuis 18 mois des messages d’obédience et allégeance sans résultats et comme un malheur n’arrive jamais seul, le roitelet M6 se trouve soudainement ces dernieres semaines derrière un scandale dont la victime est un membre de l’administration du président américain : Scott Pruitt, le directeur de l’agence environnementale EPA.

    Pour Trump, c’est impardonnable. Le Roitelet M6 tente alors un gros coup pour se faire pardonner. Il rompt ses relations diplomatiques avec Téhéran dans le but de tuer deux oiseaux d’un seul coup : plaire aux monarchies du Golfe et faire oublier ses méfaits envers le président américain.

    Acculé au Sahara occidental notamment a la faveur de la derniere Resolution du Conseil de Securite de l’ONU lui exigeant de se mettre a la table des negociations directes avec la RASD, répudié à Washington autour de la questiob de la Coupe du Monde 2026, le Makhzen sort l’arme du chantage n direction des pays de l’UE et la France en particulier pour lui venir en aide oubliant que Macron ne peut plus rien pour lui eu egard a l’envasement de la France dans le bourbier du Sahel mais aussi en raison de la position hostile de Trump envers ce meme Macron et dont l’Accord sur la CP 21 en est une implacable demonstration.

    45
    12
    Hafraoui
    15 août 2018 - 12 h 20 min

    Il est utile de noter dans ce cadre que les USA est sans ambassadeur au Maroc depuis l’arrivée de Trump à la Maison Blanche.

    En effet, un an et demi après son élection, Donald trump n’a pas encore nommé un ambassadeur au Maroc, pays censé être un allié stratégique des Etats-Unis selon la terminologie utilisée par la MAP, l’appareil de propagande du Regime MakhNazi.

    Selon certaines sources, Trump n’a pas pardonné les 12 millions de dollars donnés par M6 à la fondation Clinton pour soutenir sa candidature aux élections présidentielles de Hillary Clinton.

    M6 a tenté, à plusieurs reprises, de se faire pardonner en sollicitant une audience auprès du président américain. Dans ce but, il s’est déplacé à Cuba et en Floride en espérant rencontrer Donald Trump. En vain. Ce dernier a fini par snober M6, qui comptait sur ses «amis» israéliens et saoudiens pour siroter tranquillement un jus de fruits avec Donald Trump à l’ombre d’un palmier!! il a dû rentrer bredouille à Rabat, alors que ses services ont fait circuler dans de nombreuses rédactions de journaux européens et africains (dont celle de Jeune Afrique, son sous-traitant médiatique privilégié) qu’il allait être le premier chef d’Etat africain à être reçu par le président Trump.

    51
    14
      Anonyme
      15 août 2018 - 12 h 54 min

      Certains essaient de lècher les babouches des États-Unis mais ils hésitent entre arrêter de lècher la babouche de gauche (mondialiste) et commencer à lècher la babouche de droite (nationaliste).

      44
      22
    Med Benhamou
    15 août 2018 - 12 h 06 min

    Cet article annonce la fin de la monarchie allaouite au maroc meme si personne ne peut dire aujourd’hui si Momo6 finira au mieux comme Ben Ali ou au pire comme Kadhafi.

    43
    16
      Anonyme
      15 août 2018 - 13 h 25 min

      Ce geste annonce plutôt la libération du sahara …un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour la libération du peuple sahraoui !

      44
      13
    Elies
    15 août 2018 - 12 h 01 min

    Thank you si much Mister Trump. Yes you can.

    42
    16
    Anonyme
    15 août 2018 - 11 h 49 min

    It would be an amazing but incredible decision ! It would prove at the end for Africa the efficient leadership of the USA and Trump to make right things ! I sign with m’y both hands obviously ! If confirmed, Trump is going to write an awful page of the Africa history !

    36
    16
    Ahmed ADDOU
    15 août 2018 - 11 h 41 min

    Cet article me rappelle subitement l’anecdote de l’année derniere en Floride, ou le fils du Glaoui a fait le pied de grue durant 15 jours pour soutirer une rencontre informelle avec Trump mais en vain.

    48
    14
    alietomar
    15 août 2018 - 11 h 33 min

    Trump n’a rien à gagner, il a une calculette à la place du coeur, donc la querelle entre mimi sex et la RASD il s’en fout comme de l’an 40.ils doivent prendre leur destin en main et chasser ces sorciers….

    44
    14
    Fahd
    15 août 2018 - 11 h 02 min

    Une démocratie musulmane en Afrique du nord à l’image de l’Algérie ?

    32
    82
      RasElHanout
      15 août 2018 - 11 h 34 min

      @Fahd, Non non ca sera a l’image de ta féodale Narco-Monarchie absolue ou le concept de citoyenneté se résume a la maniere de se courber pour faire ce fameux « baise-main » a un Prédateur et a son gamin de 15 ans et a l’espoir de voir son nom figurer dans la liste annuelle de « Prestation du Serment d’Allégeance » a la predatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour humilier et asservir le peuple marocain.

      65
      16
      Lyes Oukane
      15 août 2018 - 11 h 38 min

      @ Fahd . L’ Algérie ! Mieux que les monarchies absolues de droit divin ( soubhan Allah ) comme le maroc et les bedouinies du golf où les compromissions avec Belzébuth font loi .

      60
      15
    Rayés Al Bahriya
    15 août 2018 - 9 h 55 min

    Mais que gagneraient les USA à vendre des armes au maroc ? Et à faire des exercices conjointes avec cette dernière monarchie à la huit ?…

    48
    15
    Anonyme
    15 août 2018 - 9 h 34 min

    Et il sera le President qui aura mis fin à la colonisation de l’Afrique!

    55
    19
    Mokrane
    15 août 2018 - 9 h 32 min

    Selon le Site marocain Yabiladi, M6 est dans de beaux draps parce qu’il n’as plus le choix que de revenir à la table des négociations directes avec le Front Polisario au risque de provoquer la colère de John Bolton.

    61
    24
    Mahmoud
    15 août 2018 - 9 h 24 min

    Et dire que la presse propagandiste du Régime MakhNazi disait l’ année dernière que M6 allait être le 1er «Chef d’Etat» africain à être reçu par Trump à la Maison Blanche en oubliant de rappeler que Trump ne reçoit que les Chefs d’État élus par leurs peuples et non pas autoproclamé «Chef d’Etat».

    59
    15
      Anonyme
      15 août 2018 - 13 h 21 min

      Bien dit ! Trump précurseur de la démocratie et de la liberté des peuples ! Que dieu le garde !

      32
      13
    Vangelis
    15 août 2018 - 9 h 18 min

    L’appel est en soi un pavé dans la mare de la narco-terro-monarchie.
    Trump aidé par Bolton qui ne portent pas en odeur de sainteté ce pays colon feront le nécessaire pour ruer dans les brancards en dépit des manœuvres de la France qui joue les trouble-fête.
    Perso, je vote pour cette pétition des deux mains et je l’ai signée.

    63
    12
    Othmane
    15 août 2018 - 9 h 12 min

    L’ occasion pour Trump de régler de vieux comptes avec Mimi6 ?

    64
    33
    Ziad ALAMI
    15 août 2018 - 9 h 09 min

    L’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps.

    56
    28
    Simple citoyen
    15 août 2018 - 9 h 06 min

    Oui, Trump va régler son différend avec le Maroc qui a tout fait pour l’empêcher à être président en soutenant de manière tres malsaine et immorale Hillary Clinton. Trump sait que le Maroc est corrupteur et ses dirigeants sont des Menteurs et vicieux. Les marocains savent qu’ils ne pourront jamais avoir les faveurs de Trump et du coup ils cherchent par leur manipulations vicieuses légendaires a remonter Trump contre le Polisario (le mensonge marocain sur le hizbolah au Sahara via l’Algérie) et l’Algérie avec toutes les insultes des marocains portant des pseudos algériens envers Trump (on les a vu ici y en a plein d’ailleurs). Oui, les marocains activent massivement pour faire détester l’Algérie et le Polisario a Trump par des manipulations politiques trompeuses et vicieuses. Oui, je suis de ceux qui croient que la banderoles de ain Melila est l »oeuvre des agents du makhzen ou du Mossad, cela s’appelle diviser pour régner.

    61
    15
    Vangelis
    15 août 2018 - 9 h 03 min

    I sign with both hands because it is a real injustice and it is really scandalous to see one country, Morocco colonize another by subjecting its people to slavery and the spoliation of its wealth.

    43
    13
    Anonyme
    15 août 2018 - 9 h 03 min

    Très bonne nouvelle pour le peuple du Sahara occidental.

    58
    25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.