Algeriepatriotique publie les spécialités demandées pour le recrutement d’officiers à la DGSN

concours, Police
La Sûreté nationale, une institution qui relève le défi de la formation. New Press

La DGSN annonce l’ouverture d’un concours pour la formation d’officiers hommes et femmes à travers le pays. «La Direction générale de la Sûreté nationale commence à réceptionner les dossiers de candidature à dater de dimanche 19 août pour le concours de recrutement d’officiers pour renforcer ses rangs en éléments pour lesquels sera dispensée une formation moderne à même de leur permettre d’effectuer leur mission de protection du citoyen et de ses biens sous le slogan « être au service du citoyen est un honneur »», lit-on dans le communiqué de la DGSN parvenu à notre rédaction.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’application du plan de recrutement de 2018. Les dossiers de candidature doivent être déposés au niveau des directions de la formation des sûretés de wilaya et de daïra réparties à travers tout le territoire national, précise le communiqué.

La DGSN met également à la disposition des candidats son site internet et ses pages sur les réseaux sociaux pour permettre aux candidats de s’informer sur les différentes filières concernées et les conditions exigées pour participer au concours. Les candidats peuvent imprimer les demandes de participation sur ces deux adresses : www.algriepolice.dz et facebook.com/algeriepolice.dz.

Les spécialités concernées sont le droit, les sciences administratives, les sciences politiques, les sciences économiques, le commerce, la sociologie, la psychologie, les mathématiques, l’histoire, l’informatique, le génie mécanique, les sciences islamiques et les sciences de gestion, l’archéologie, les statistiques et la planification, l’électronique, l’électo-mécanique, la chimie, la biochimie, la physique, la biologie.

Sont également concernés par le concours les détenteurs d’un diplôme d’aviation, de traduction, de littérature arabe et de langues étrangères (anglais, français, italien, espagnol, russe et chinois).

L. S.

Comment (5)

    Karim
    20 août 2018 - 7 h 46 min

    Si la police faisait son travail en amont, elle n’aurait pas besoin d’autant d’effectif,
    Si la police pouvait faire son travail en amont, elle n’aurait pas besoin d’autant d’effectif,
    Soyons sérieux qui est le plus grand danger pour notre société, celui qui m’arnaque de 50 DA ou celui qui m’arnaque, s’exhibe en Porsche, adapte la loi de finance en fonction des besoins de ses proches, agrandit nos villes anarchiquement, sature nos villes de véhicules…?
    Si la société est tellement malade, c’est clairement pas la faute de celui qui m’arnaque de 50 DA.

    LANGUE D'AVENIR !
    20 août 2018 - 7 h 10 min

    Ils nous faut un maximum de personnes parlnt ou apprenant le CHINOIS LE RUSSE !

    1
    1
    SURVEILLANCE CANDIDATURE !!
    20 août 2018 - 7 h 06 min

    Il va en avoir des espions dans ce recrutement ! Surveiller moi ça !!!

    1
    1
    anonyme
    20 août 2018 - 1 h 03 min

    Gare à celui qui bouge

    MOHAMMED BEKADDOUR
    19 août 2018 - 21 h 34 min

    Est-ce qu’on commente ce type d’information, je pense que oui, il faut avoir vécu le temps du policier illettré, avec quatre stylos à billes symbolisant l’état algérien indépendant, pour savoir que cette information illustre l’immense progrès vers le retour sur scène d’une collectivité exclue bousculée pendant 132 ans par les Sans Père qui se revendiquaient de la paternité Charles Martel, allez jeunesse fortifiez la trame, le tissu de notre résurrection, notre naissance, ou renaissance !

    8
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.