Plusieurs membres de Mouwatana interpellés à Constantine

Mouwatana
Saâd Bouokba (à gauche) avec Ahmed Benbitour. D. R.

Plusieurs membres du mouvement politique Mouwatana ont été interpellés à Constantine, annonce l’organisation sur sa page Facebook. Parmi les personnes arrêtées, le journaliste Saâd Bouokba et l’ancien ministre Ali Benouari, Zoubida Assoul, porte-parole du mouvement, Anis Hamidi, membre du conseil politique de Jil Jadid, ainsi que le coordinateur du mouvement à Constantine, Abdelkrim Zeghilèche.

Mouwatana avait programmé un rassemblement sur la place centrale de Constantine, mais celle-ci a été bloquée par les autorités locales qui y ont parqué des poids lourds pour empêcher le sit-in, selon Mouwatana.

Excès de zèle des autorités ou instruction du gouvernement ? En tout cas, ces pratiques antidémocratiques condamnables dénotent une panique du pouvoir qui semble craindre toute action émanant de l’opposition bien qu’il se dise sûr de sa popularité et de l’absence de tout risque d’essuyer un revers lors des élections.

K. M.

 

Comment (27)

    Karim
    9 septembre 2018 - 14 h 51 min

    Est-ce que l’un de vous est sorti pour les soutenir ou les supporter !!!???? Continuer de pleurnicher dans salons douillets

    9
    12
    BISKRA
    9 septembre 2018 - 12 h 52 min

    Mowatana et Barakete c’est la même manipulation. l’une commence à faire un nom en 2018 et la seconde C’etait en 2013. Barakete a arrêté de faires des manifestations le jour où M. J.Kerry (le secretaire d’Etat des USA) a eu un entretien avec M. Bouteflika en mars 2014. Donc ces agents roules pour des ONG proche de pret ou de loins de SOROS, la CIA donc pour l imperialisme internationale et de l’entite SIONISTE. A vous d’en juger.

    6
    27
      Farida
      9 septembre 2018 - 14 h 18 min

      Pour combien de temps l’entretient a dure ? 3 secondes ?

      8
      6
      Kamel
      9 septembre 2018 - 17 h 26 min

      Et vous avec cette fougue et célérité, vous roulez pour qui? Il est facile d’accuser et de diffamer gravement des personnalités et des citoyens dignes même s’ils professent des idées diamétralement opposées aux siennes. Une méchanceté sans plus.

      7
      7
    Lghoul
    9 septembre 2018 - 12 h 30 min

    Ils poussent les gens aux extremes. La negligence et l’arrogance pousseront le peuple aux frontieres du « rien a perdre ». Avec les taxes en hausses, les epidemies, le laissez aller et le manque de democratie, il suffirait d’une etincelle pour pousser le peuple a l’irreversible s’il n’y a aucune difference entre la vie et la mort. Quand les arrogants pensent qu’ils remplacent Dieu, leur decadence commence. Combien d’empires on disparu a cause de cela ?

    11
    12
    Didine
    9 septembre 2018 - 8 h 20 min

    C’est gens qui tiennent le pouvoir n’ont que du mépris pour le peuple on voient comment un commis de l’état se comporte avec une malade.
    Ils ne pensent qu’à leurs intérêts ils ont rien a perdre, leurs comptes et garnies a l’étranger ils profitent tant que le système le permet , le jour où ça tourne au vinaigre ils prennent l’avion et laissent derrière eux le feux et le sang

    11
    12
    didou
    8 septembre 2018 - 23 h 54 min

    Mon DIEU,quelle trouvaille que celle d’immobiliser des bennes a ordures dans le but d’empêcher tout contact entre les membres de mouwatana et les citoyens de Constantine alors que la ville croule sous les amoncellement d’ordures non collectes même  » bliss » n’aurait pas fait mieux.
    Est ce que les génies qui ont eu cette sale idée savent qu’en fait ils n’ont fait que dégrader encore un peut plus le pays aux yeux du monde entier?
    Est ce qu’ils se rendent compte qu’ils desservent plus qu’ils ne servent le pouvoir qui les engraisse?
    Mais dans ce pays ou n’importe qui peut devenir n’importe qouoi ce n’est pas etonnant.

    14
    13
    Hibeche
    8 septembre 2018 - 23 h 36 min

    Un seul mot à dire: état voyou.
    A tous ceux qui se disaient pourquoi il y a eu des printemps arabes, ils ont la réponse crue.

    11
    12
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 23 h 00 min

    Les ordures envahissent l Algérie et Constantine en particulier en pleine pandémie du choléra et monsieur le wali et ses assistants trouvent le moyen d immobiliser les bennes a ordures ; dans un pays qui se respecte les responsables de cette décision sont passibles de peloton d’exécution ! mais la brosse passe avant l intérêt du peuple algérien !

    25
    13
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 22 h 37 min

    on voit que les pouces vers le bas sont tres actifs : combien sont payes les baltaguias du net pour augmenter les contres ? Hommes du systèmes vous n y pouvez rien , c est la volonté populaire qui a pris les initiatives et le compte a rebours a commencer quoique vous fassiez ; echaab fak bikoum

    24
    12
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 22 h 31 min

    Même la rue leur est interdite,meme hors d’Alger. L’opposition et tout voix contradictoire en générale est interdite des médias télés et meme la rue. Pourtant ils étaient une poignée,et comme avait dit sellal àvec mépris envers une manif de barakat » on va les disperser au fly-tox!! La 1 ere revendication que devraient exiger mouwatana et partis opposants c ouverture des médias a l’opposition et aux débats,indépendance de la justice en libérant le juge du pouvoir. Les partis du soutien ont le monopole des télés tous les jours que dieu fait,FLN RND mobilisent les étudiants dans l’enceinte même de l’université,le fce et ugta plus autres organisations fantoches soumises moyennant milliards da incontrôlés ,les zaouias…. Et l’opposition interdite même de rue!! Où sommes nous?? Tout est soumis à autorisation du pouvoir,c pas la peine de jouer dans c conditions,meme l’arbitre c le pouvoir.

    17
    12
    Anonimi
    8 septembre 2018 - 22 h 12 min

    Mouwatana si le pouvoir vous réprime avec cette férocité c’est que votre combat le dérange et peut à court terme le renverser si seulement vous persévérez dans vos actions et faites adhérer plus de jeunes à votre cause. Bon courage et bonne chance

    19
    12
    BISKRA
    8 septembre 2018 - 20 h 55 min

    Il faudrait plutôt poser la question si cette manifestation à eu ou en obtenu une autorisation de manifester. si ce n’est pas le cas, même dans les pays democratiques il faudraitobtenir une autorisation à defaut les responsables de la manifestations peuvent aller en prison si récidives. par contre s’ils ont obtenu une autorisation , le seul recours c’est le tribunal administratif puis le conseil constitutionnel. Un etat est regis par des lois que chacun doit les respecter. D’autre partses partie n’ont aucune base et aucun soutient public quelque dizaine de personnes uniquement mais l’Algerie compte 40 million

    7
    49
      Momoh
      8 septembre 2018 - 21 h 33 min

      Y’a si Biskra c’es des débiles comme vous qui sont dans l’Assemblée Nationale et qui lèvent Le Bras et disent amène comme des robots pour voter les qui empêche l’Algerie d’avancer,

      29
      13
      Anonyme
      8 septembre 2018 - 22 h 42 min

      les baltaguis du net bougent , mais trop tard ; le choléra avance mais les bennes a ordures sont immobilises par le systeme pour contrer comme vous le dites une poignée de chats qui fait peur au pouvoir !

      24
      13
    Soldat Schweik
    8 septembre 2018 - 19 h 34 min

    Tant qu’il y’aura ne serait ce qu’un euro, un dollar, un dinar a subtiliser le regime maffieux des gininars et de leurs smalas des baggarines-kerchistes.. ces gens là ne lacheront rien, ils ont bien retenu la lecon de la manif a alger des arouch en 2001… h’der wesh hebite, dir wesh hebite, el cha3b koulou ba3dhakoum mais y’a juste une ligne rouge.. el koursi et le magot c pour nous.. n’oubliez jamais qu’on est dans le pays le plus policé du monde, el kazoula, le klash et el debaba sont toujours prets.. ATTATION!!!

    29
    18
    fakou
    8 septembre 2018 - 18 h 31 min

    Le peuple ne veut plus de vous
    PS/ Liberez le président que vous tenez en otage et ne parlez plus en son nom fakou bikoum

    22
    17
    Si Larbi
    8 septembre 2018 - 17 h 13 min

    C’est très grave parce que on est en train de faire le chemin inverse que l’espoire du 5 Octbre 88 avait déclenché, une perte de 30 ans, les vieux au pouvoir, faut qu’ils sachent qu’on est en 2018 et qu’il leur est difficile de tout contrôler surtout avec les nouvelles technologies’

    24
    17
    Algerie 2.0
    8 septembre 2018 - 16 h 05 min

    la Liberté et la démocratie sont très chères hélas …
    les vautours ne vont pas lâcher prise sur les pauvres proies manipulables que nous sommes , ils sont trop habitués au confort et aux privilèges en tout genre pour pouvoir abandonner maintenant , à ce niveau ils sont prêts à sacrifier 40 millions de …

    22
    19
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 15 h 26 min

    En panne d imagination ce pouvoir au lieu de libérer ces camions bennes a ordures afin de ramasser la saleté dans la région de Constantine , ils ont préférè bloquer avec un espace d expression ! ce systeme préfère laisser les ordures et la propagation du choléra et mobiliser cette logistique ! donc c est le pouvoir qui bloque les moyens de nettoyage du paysage c est preuve a l appui ! que vont penser les citoyens de Constantine de cette nouvelle mascarade dangereuse pour la population locale ?

    28
    19
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 15 h 18 min

    Quand le pouvoir sent qu’il risque de se faire dépasser il n’hésite pas à employer les grands moyens.Le pouvoir veut nous faire apparaître qu’il est le seul capable de diriger le pays, pour lui changer de direction c’est courir à la catastrophe (la sienne) quand il faudra rendre des comptes.

    23
    19
    Argentroi
    8 septembre 2018 - 15 h 11 min

    Qui a eu l’idée de parquer des véhicules de la voirie dans les places publiques pour empêcher ce sit-in, une trouvaille qui va faire le buzz autour du monde ! Il fallait tout simplement installer des parkingueurs avec gourdins et machettes, personne ne se serait approché !
    D’ailleurs ce sit-in est une bourde puisque il est parfaitement clair que ce mouvement Mouatanna œuvre contre le cinquième mandat mais seulement pour que le système puisse se renouveler tel le phénix qui renait de ses cendres : les vieilles méthodes comme d’habitude !

    12
    19
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 15 h 06 min

    La panique est totale ! et comble de l idiotie le pouvoir a installe des bennes à ordures dans l endroit prévue pour la manifestation ! on peut qualifier ça d arrogance , d incompétence ou d une fuite en avant , avant la destination finale du systeme sclérosé du KHOBSISTE FLN 8 RND ! cette manière d intervenir vient confirmer qu aucune compétence algérienne ne veut travailler ou collaborer avec ce systeme ; ils préfèrent prendre la mer avec tout ses risques ! les penseurs et les exécutants sont en panne d imagination ! mème les citoyens de Constantine en voyant ce genre de procédés vont pencher du cote de mouwatana ! c est dans le même cas de figure de la bastonnade des médecins résidents ! le pouvoir vient de’ dévoiler son incompétence à tous les niveaux de gestion de la société ! La peur vient de changer de camp !

    25
    19
    Slam
    8 septembre 2018 - 15 h 02 min

    Pour réprimer les manifestations pacifiques des démocrates, ils sont très efficaces. Mais pour les Parkingueurs, les intégristes empêcheurs de concerts et autres mafias du Trabendo de la secte des Freros, walou ils sont incapables. C’est là qu’on reconnaît la vraie nature de son Excellence Fakhamatouhou et de sa bande organisée.

    32
    19
    Khaled
    8 septembre 2018 - 14 h 53 min

    Mouwatana vaincra car ses initiatives et ses idées vont dans le sens de l’histoire. Je suis persuadé qu’en 2019, Mouwatana aura une très grande influence sur le déroulement des élections présidentielles

    25
    24
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 14 h 42 min

    Essayer d’organiser des manifestations c’est faire le jeu du pouvoir, dans un régime dictatorial cela ne sert a rien,une gréve générale comme celle qu’ont fait nos parents en 1957 est plus judicieux et coûte moins cher en vies humaines.

    27
    20
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 14 h 21 min

    Le regime se demultillie, en tentacules il occupe pouvoir et opposition! L’ arabisme est leur unique discours . Ridicule!

    25
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.