Réghaïa : Tahkout squatte un trottoir sur la RN 24

Comment (8)

    Anonyme
    24 août 2018 - 8 h 41 min

    Ils ont tout squatte avec la bénédiction de celui qui vous demandez d’intervenir.Ils ont bloque des investissements avec la bénédiction du chef de la terrasse et ont fait fuir des chercheurs avec la bénédiction du chef.Ils ont massacre l’Algérie et ils continueront a le faire car le chef n’aime pas les pressions n’est ce pas ouyahia avec un petit o

    Anonyme
    20 août 2018 - 23 h 03 min

    il n y a pas que le trottoir qu il a squatte il a squatte toute l Algérie lui et ses semblables tant que l on se tait et on regarde dans rien faire

    El Djahilia
    20 août 2018 - 22 h 42 min

    le squat des trottoires est partout, il ne date pas d’aujourd’hui. le marché de l’informel a 90 /100 de ses étales sur les trottoires des villes algeriennes, des commerçants avec magasins occupent non seulement les trottoires mais également une partie de la route. l’occupation abusive du sol public, est tout ce qu’il y a de plus normale en Algerie, et s’il y a bien quelqu’un que cela ne dérange pas c’est les autorités local. l’ordre et la sécurité des citoyens n’interessent personne.
    C’est la déconfiture la plus totale, on l’a voulu par notre passivité, indifférence et lacheté et bien qu’on se la tartine.

    12
    Anonyme
    20 août 2018 - 18 h 25 min

    Il n’y a pas que lui qui squatte les trottoirs!
    — Les commerçants ayant pignon sur rue le font!
    — Les vendeurs sans registre de commerce le font !
    — Des responsables et ex-responsables… le font en mettant une grille sur une portion de trottoir afin d’empêcher les piétons de s’approcher de la porte d’entrée de leur villa!
    Alors? Qui peut empêcher ces abus?
    Actuellement personne ne peut ou n’ose le faire!

    BISKRA
    20 août 2018 - 8 h 00 min

    Au lieu d’uniquement de parler sur les reseau sociaux et s’il n’a pas eu d’autorisation les association de rivrain doivent deposer plainte ou un recours aupres du tribunal admibistrative pour mise en danger ou bien la methode Civiliser d’appeler un l’huissier puis casser tout cela aux marteaux piqueurs. si ce riche ne respecte pas la lois de la republique mais il n’y a que la population qui subit qui peut agir.

    11
    El Che
    20 août 2018 - 6 h 56 min

    Ce n’est pas son tort! C’est la faute des haut placès qui ont fait de cette chose un homme d’affaires

    10
    2
    merci citoyen
    20 août 2018 - 1 h 03 min

    au moins un citoyen conscient qui alerte sur les dangers de l’inculture des vereux beggaras …
    s’il y’avait une poignée de citoyens comme ça dans toutes les villes , beaucoup de choses changeraient
    si un accident se produit …les piquets ne laisseraient aucune chance aux piétons …

    12
    Anti khafafich
    19 août 2018 - 17 h 09 min

    Ce beggar est entrain d envoyer un message : il prend la polpulace pour des moutons qu il les oblige à ne pas franchir « son » trottoir avec un bardage qui plus est blessant à mort

    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.