Amimour plaide pour la peine de mort pour les kidnappeurs d’enfants

Kidnapping enfants
Mahieddine Amimour. D. R.

Par R. Mahmoudi – Fait inédit, un ex-ministre de la République réclame ouvertement l’application de la peine de mort à l’encontre des personnes reconnues coupables de meurtre ou de viol sur des enfants.

Mahieddine Amimour, ancien ministre de la Communication dans le gouvernement Benflis et ancien sénateur du tiers présidentiel, assume cette position, en écrivant sur son compte Facebook : «La peine de mort sur la place publique pour toute personne coupable de viol sur un enfant, après un jugement équitable, avec établissement de preuves irréfutables.»

Pour Amimour, l’exécution des auteurs de ces crimes peut faire reculer ce phénomène des kidnappings et viols perpétrés contre les enfants dans notre pays. L’ex-ministre emboite ici le pas aux islamistes qui sont, jusque-là, les seuls à assumer cette revendication profonde et spontanée d’une population révulsée par tant de cruauté impunie.

C’est devenu un leitmotiv : au lendemain de chaque acte de violence barbare commis contre un enfant, des voix s’élèvent avec véhémence, dans les médias et sur les réseaux sociaux, pour réclamer l’urgence de rétablir la peine de mort pour les auteurs de ces violences. D’aucuns estiment que, devant la multiplication de ces actes, l’exécution – de préférence publique – demeure le seul moyen susceptible de dissuader ces monstres qui vivent avec nous.

Il est acquis que pour les islamistes, le rétablissement de la peine de mort, dans n’importe quelle situation, leur ouvrirait la voie pour réclamer l’application de la Charia.

R. M.

Comment (66)

    Hamid
    22 août 2018 - 23 h 08 min

    To Hakikatoune , thank you for your interesting comment .I totally agree with you ,100% .There’s no difference between someone who plants a bomb to kill people and someone who savagely rapes children , brutally kill them then dumps them somewhere in plastic bags .Both are evil unbelievers who deserse to die by capital punishment . Any person with common sense will say death penaly is appropriate , even in Islam a punishment like this is allowed .That ‘s all , look after yourself .As always tahia ElDzair !

    1
    1
    Hamid
    22 août 2018 - 17 h 07 min

    To Hakikatoune , first, allow me to make this observation :  » on ferme sa guele « .I’m sorry to say this is absolutely a non-standard speech form .Now AP has raised an important subject matter that concerns our innocent children : the capital punishment .Madame Mm CH is completely right. What matters most is how we can deal with the people who rape our children , kill them then dispose of them in plastic bags .Just look at the fate of this child , and anyone with common sense will say that the capital punishment is appropriate.This is not barbaric, medieval as some commentators would think.They are wandering off topic because they don’t know what to say .Anyway , Idak Mabrouk ! I really feel sorry for that family who has lost their loved daughter at the time we’re celebrating ElId.As always, tahia ElDzair !

    1
    3
      Hakikatoune
      22 août 2018 - 20 h 40 min

      @Hamid 22 août 2018 – 17 h 07 min , ok je suis d’accord avec toi qu’il faut traiter le cas des enfants tués et mis dans des sacs par des pédophiles. Mais il ne faut pas feindre d’ignorer que des enfants meurent aussi en marchant sur des bombes artisanales posées par des extrémistes fondamentalistes islamistes ! Au nom de quoi je dois d’abord m’occuper des pédophiles et pas des criminels qui utilisent bombes artisanales qui peuvent tuer des enfants au nom de Dieu , du Prophète et de l’islam ??? ! Il n’y a aucune hiérarchie ou prioritaire à faire quand des enfants peuvent être des victimes ! Voilà tout ! Celui qui refuse de comprendre cela, fait exprès de ne pas comprendre … à mon avis !

    Macluff
    22 août 2018 - 12 h 47 min

    On ne répond pas à la barbarie par la barbarie, c’est par la civilisation que nous nous distinguons des barbares. On mutile et on décapite à tour de bras en Arabie, un pays moyenâgeux aux idées fort archaïques en matière de justice, un pays mis au ban des nations, ça n’a jamais éradiqué le crime, ça n’a jamais dissuadé personne.

    25
    6
      Mme CH
      24 août 2018 - 0 h 44 min

      Si vous parlez de la civilisation qui a produit les pédophiles, les homos, les prostitués, les alcooliques, les drogués, les violeurs, les criminels, les psychopathes, les pervers, les milliardaires dont la richesse est fonction de la pauvreté d’autrui….on en veut pas……Si vous parlez de la civilisation qui a transformé l’humain en un humanoïde/esclave, qui a détruit la cellule familiale, la société, l’environnement,…. on en veut pas…..si vous parlez de la civilisation de la jungle qui sème la corruption, l’anarchie, le chaos, les guerres, les conflits, la migration, la spoliation des richesses d’autrui…etc…on en veut pas…!!!! C’est ça la barbarie…!

    Hakikatoune
    22 août 2018 - 12 h 04 min

    Ya Madame Mme CH 22 août 2018 – 1 h 14 min , j’ai parlé non seulement des violeurs, des pédophiles et des kidnappeurs qui assassine des enfants, mais des poseurs de bombes artisanales dont les auteurs sont des tueurs islamistes fondamentalistes toujours en activité dans nos maquis ! Si on décide de la peine de mort, il faut que les deux catégories soient passibles de cette peine pas seulement la première catégorie !

    En fait ce que je voulais dire, c’est que je ne comprends pas pourquoi les citoyens descendent facilement dans la rue pour manifester, dénoncer le kidnapping d’enfant, l’assassinat d’enfants par des pédophile en exigeant plus de vigilance à l’État, mais n’osent jamais descendre dans la rue pour dénoncer la violence, les assassinats et les crimes qui se font au nom de Dieu, du Prophète et du Coran par des criminels islamistes fondamentalistes qui sont toujours dans nos maquis ! Quand eux tuent des enfants en posant des bombes artisanales, ce n’est pas grave ! Voilà ce que je voulais dire. De quoi a-t-on peur ? Pourquoi existe -t-il des crimes Hallal et des crimes Haram ! Pourquoi on ferme sa gueule comme des mauviettes sur ces crimes là sans jamais les dénoncer du fait qu’il sont considérés comme ‘hallal » parce qu’ils sont commis au nom d’une cause religieuse et donc au nom de Dieu !

    37
    3
      Mme CH
      23 août 2018 - 1 h 26 min

      Ya Si Hakikatoune, tout d’abord Aïdek Moubarak Saïd, même si……!!! Je suis tout à fait d’accord avec vous, mais….??????????
      Qui me dit que ceux qui sont au maquis et qui déposent des bombes artisanales sont des « islamistes »…..tout agent/traître/pion/maillon faible de la chaîne humaine qui se respecte peut laisser pousser sa barbe et crier Allahou Akbar jusqu’au matin….et se faire passer pour un combattant de Dieu…!

      Prenez le cas des Daechistes et la tête du serpent Al Baghdadi, euhhh pardon… Eliott Shimon qui les manipule, les finance, les arme, les entraîne, les drogue …etc…et pour quel objectif…??
      Justement ses orbitons sont utilisés pour déstabiliser et dépecer les pays arabo-musulmans et pour ternir l’image de l’Islam et des musulmans pour des raisons qui sont claires comme de l’eau de roche, maintenant…!

      Ceci dit, Allah Le Très Haut a dit: «  »Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. » (S.An-Nissa, V:93) (vous voyez, il y a une Sourate qui porte le nom: « Les Femmes »).

      J’espère que ce verset va éclairer nos lanternes…!

      Dommage vous avez choisi un joli pseudo, mais, je vous invite à mieux chercher la vérité…!!

      1
      2
    Anonyme
    22 août 2018 - 12 h 01 min

    il devrait pas avoir de debats. La peine de mort est le seul chatiment equitable pour certains crimes.

    10
    4
    Anonyme
    22 août 2018 - 11 h 18 min

    Un ex-ministre de la République qui réclame ouvertement l’application de la « justice » sur les places publiques nous rappelle les slogans du FIS de pendre ou décapiter tous les hauts responsables de l’Etat sur les places publiques après chaque prière du vendredi.Il nous restera le marché des esclaves (…) et nous deviendrons une puissance économique et militaire islamique.

    26
    2
      Kamel
      22 août 2018 - 11 h 31 min

      C’est pour une visibilité médiatique. Pourquoi il n’avait pas demandé un tel traitement pour les terroristes qui assassinent nos soldats??? Il profite du désarroi et d l’empathie de toute l’Algérie avec les victimes pour sortir du vide. Il sait que les magistrats prononcent la peine de mort et qu’elle est simplement suspendue. L’exécution obéit a un protocole et nous sommes pas des sauvages du 15eme siècle.

      35
      2
    Sourire Kabyle
    22 août 2018 - 10 h 13 min

    A la place du père de cette innocente fille violée, tuee et jetée dans un sac plastique, je serais capable de tuer facilement pour faire justice moi même, je serai le premier qui appellerait à appliquer la peine de mort.
    Je me souviens une affaire similaire s’est produite en Belgique, je lisais sur les réseaux sociaux la réaction des belges tous unanimes pour le rétablissement de la peine de mort et les politiques sont montrés du doigt, la même chose aussi en France dans l’affaire de Nordale Lelandais tout le monde appelle à l’application de la peine de mort. Les partis extrémistes en Europe ou dans les pays arabes exploitent malheureusement la colère populaire à des fins politiques

    10
    3
    Algerien révolté
    22 août 2018 - 8 h 14 min

    entierement d’accord avec ,la mort pour les violeurs d’enfants ! mais quelles peines doivent etre appliquées pour la mise a sac de ce pays .

    8
    1
      Geronimo
      22 août 2018 - 11 h 52 min

      Quelle peine? Mais la peine de mort tout simplement. Du temps de Boumédiène (Allah yarhmou), un comptable d’une entreprise d’Etat avait été passé par les armes pour avoir détourné 100 millions de centimes. Après cette affaire il n’y eu plus aucun détournement de deniers pulics. Ce n’est pas ce qui se passe aujourd’hui avec tous les vols en haut de la pyramide. Ould Abbès ne se verrait même pas dans ses rêves monter dans une porsche du temps de Boumédiène.

      9
      21
    Anonyme
    22 août 2018 - 5 h 22 min

    Ces crimes pédophiles ignobles peuvent toucher toutes les familles algériennes et partout ( dans les écoles coraniques, au niveau des plages etc…etc… ) . Il y a eu récemment encore le cas d’une fillette de 6 ans, en vacances sur une plage avec ses parents, violée alors qu’elle se baignait. Les études sur la Pédophile dans notre pays font peur à tous les parents du fait du grand nombre de cas recensés et publiées sur le Net ( sans compter les parents qui n’osent pas porter plainte par honte pour leur réputation ). Bien sûr qu’il va falloir taper fort et prendre vraiment au sérieux ce problème qui gangrène notre société depuis plusieurs années. Il faut enfin qu’on regarde tous ce problème en face , qu’on l’analyse intelligemment pour l’éradiquer ( comme l’ont fait d’autres pays dans le monde) au lieu de nous cacher derrière notre petit doigt et l’hypocrisie ambiante.

    14
    Hamid
    22 août 2018 - 3 h 08 min

    Idkoum Mabrouk! I find that Muslim and Islamic just don’t translate well when I think in English or French .If we think about it, Muslim is actually a person who practices Islam whereas Islamic means relating to Islam .There are plenty of examples : Islamic civilisation , art , mosques, architecture , schools …etc . What about this example , John, a French Catholic, is Islamic? It just means tha he is an expert in Islam , and not a Muslim .Then I’ve noticed that Islamic is semantically manipulated by certain western media to influence their readers because they hate Muslims .We come now to the Islamic law , that is Sharia El Islamia .Well , if there’s any question about there being serious crimes ( intentional murders, raping children …) in our society one just needs common sense to say that the death penalty is allowed here .That’s the way I look at this issue .I really feel sorry for that family who have their loved daughter .As always , tahia ElDzair !

    1
    6
    Mme CH
    22 août 2018 - 1 h 14 min

    Excusez-moi, mais certains commentaires me donnent la nausée…!!! Des enfants de 2, 4, 7, 8 10…ans sont assassinés après avoir été kidnappés et violés….et les pépères qui se targuent d’être des humanistes et des veilleurs sur le droit des enfants nous parlent encore « d’islamisme » au lieu de crier haut et fort leur colère et demander la peine capitale pour ces Violeurs/Assassins….sachant que tous les maux de la société viennent du fait que nous nous soyons éloignés de nos valeurs, morales, nos traditions et nos concepts religieux…!! Ils ne se rendent pas compte que l’individu, la famille et la société sont en pleine désintégration….mais tout ce qui compte pour eux, c’est plaire et ressembler à leurs Maîtres (néocons sionistes francs-maçons illuminati) des Pays des Trois Nord…!!
    Quel raisonnement…!!
    Je me demande quelle serait la réaction de l’un d’eux s’il perd son enfant de cette manière….! ????????????

    11
    47
      Anonyme
      22 août 2018 - 11 h 17 min

      Les plus grands prédateurs d enfants sont les imams,prêtres et rabbins….
      Est ce que la frustration sexuelle de la société par la religion n a rien à voir avec les viols et agressions?
      Posez vous des questions….

      28
      3
      Kamel
      22 août 2018 - 15 h 08 min

      Sachez madame que tout individu nait avec un germe criminel. Il s’atténue se développé en fonction de l’éducation reçue, de l’environnement et de la nature de la société ou milieu qui le gère. Le crime est un phénomène social venu avec l’humanité et restera jusqu’à la fin des temps. Comment y vivre en le gérant pour réduire sa portée. L’éradiquer comme certains le suggèrent, aucune société humaine ne pourra le faire. Ceux qui se profitent de cette grande douleur pour se transformer en sauveur avec solution clés en main, pourquoi ils ne l’ont pas fait lorsqu’ils étaient au pouvoir. C’est eux qui avaient provoqué ce refoulement et ce dégoût de vie au sein de nos jeunes qui ne trouvent de refuge que dans le fait religieux.

        Kamel
        22 août 2018 - 16 h 22 min

        PS\ que ceux qui profitent (rectificatif) pardon

    Nasser
    21 août 2018 - 23 h 49 min

    « L’ex-ministre emboîte ici le pas aux islamistes qui sont, jusque-là, les seuls à assumer cette revendication… »
    Que vient faire ici cette comparaison?
    Il emboîte le pas aussi à 58 qui l’applique!
    Vous dites « islamistes » qui revendique cette peine de mort? Elle s’appliquera alors à tout islamiste qui viole une fillette 8/9/10/11/12/….16 ans sous prétexte de mariage selon la « sounna » !!

    9
    7
    Hairz
    21 août 2018 - 19 h 28 min

    On dirait que nous vivons dans une dimension ou le mal se banalise a telle point qu on en ai toujours a débattre sur des évidences qui sont belle et bien clair d autant que nous sommes des musulmans

    10
    2
    Amazighkan
    21 août 2018 - 19 h 23 min

    La peine de mort est une punition expéditive et les erreurs judiciaires sont fréquentes même dans les pays développés. Dans les pays en voie de développement la justice n’est pas indépendante ce qui ne garantit pas une justice équitable selon que l’on soit puissant ou faible. Aux USA les condamnations à mort sont légions et touchent surtout les noirs mais cela n’a pas pour autant freiné la criminalité.
    A mon avis une condamnation à perpétuité sans compression de peine est déjà une punition sévère, les criminels auront tout le temps pour réfléchir à leurs actes.

    16
    13
      Anonyme
      21 août 2018 - 23 h 37 min

      « les criminels auront tout le temps pour réfléchir à leurs actes »…..
      Ils ont « réfléchi » et après?
      Vous parlez de la peine de mort en général…en effet il peut y avoir erreur! L’article ou la déclaration de Mr Amimour concerne les cas de « viols et d’assassinat d’enfants » uniquement! On ne pense pas qu’il peut y avoir d’erreurs…………

      6
      8
    Anonyme
    21 août 2018 - 17 h 28 min

    La mort de l’enfant Salssabil causée par un monstre et sa sanction ultra sévère n’a rien avoir avec la religion, ce monstre pédophile doit disparaître de ce monde par le moyen le plus douloureux et qui est la peine de mort.

    32
    5
    Macluff
    21 août 2018 - 17 h 19 min

    Une justice expéditive à l’emporte-pièce, le know-how d’un houarien islamo-stalinien !

    20
    14
    ON CE BOUGE !!
    21 août 2018 - 17 h 03 min

    Les commenditaires des enlèvements d’enfants et de sacrifice ce trouve parfois dans les hautes sphères de chaque pays !! PEINE DE MORT !!!

    16
    2
    226
    21 août 2018 - 16 h 48 min

    Aux USA il y a des miliers de personnes comdanes a mort,et il n’y a pas de Sharia.

    23
    2
    Kamel
    21 août 2018 - 16 h 09 min

    Un ex ministre qui parle de l’exécution de la peine de mort sur la place publique. Ça devient comme le shérif dans un film western. Un comptable de la gestion antérieure du pays qui s’exprime vulgairement (sur le plan pédagogique) nous renseigne sur les causes à l’origine de notre marasme actuel. Qu’il nous parle de la grave crise que traversons et nous propose une vision de sortie, au lieu de sonner le glas pour ameuter la foule sur la place publique.

    15
    11
    Anonyme
    21 août 2018 - 16 h 07 min

    Il a raison. Nous ne sommes pas plus « civilisés » que la première puisance mondiale qui exécute à satièté ses criminels.

    19
    7
    Anonyme
    21 août 2018 - 15 h 39 min

    Quand je vois sur le Web le nombre de cas similaires et les statistiques faites sur ce sujet des pédophiles assassins, j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de détraqués de ce type dans notre pays . Pourquoi ? Je ne crois pas que la peine de mort va changer le comportement de ces fous dangereux ni leur nombre grandissant.

    12
    10
    JUSTICE
    21 août 2018 - 14 h 59 min

    À mon humble avis, seule un combat à mort contre les barons de la drogue et leur commerce, menée par des équipes d’Eliot Ness algériens pourra venir à bout de ces crimes abjects! Nul ne peut nier que l’interdiction déguisée des boissons alcoolisées (fermeture de bars et autres débits de boissons) a poussé les consommateurs de ces dernières vers toutes sortes de drogues pour compenser!
    Et ces drogues, contrairement aux boissons alcoolisées, décuplent la force physique et inhibent les facultés mentales!
    Peut être serait-ce une des solutions?

    18
    3
    Mazouzi
    21 août 2018 - 14 h 55 min

    et pas seulement pour les kidnapeurs d’enfants.

    13
    3
    TDZ
    21 août 2018 - 14 h 31 min

    Ce monsieur préconise la peine de mort pour les kidnappeurs d’enfants. Mais quelle peine pour les kidnappeurs de la Révolution qui ont pris en otage le peuple algérien depuis l’été 1962 ?

    31
    11
    Hakikatoune
    21 août 2018 - 14 h 04 min

    C’est atroce quand on apprend que des malintentionnées ou des criminels s’attaquent à un enfant et aussi quand on apprend aussi que des enfants qui jouaient tranquillement, innocemment pas loin de leurs maisons se font tués ou grièvement blessés par des bombes artisanales posées par des islamistes fondamentalistes qui peuplent nos maquis ! Je ne me trompe en disant que ces sont des criminels islamistes fondamentalistes car l’armée n’a pas de bombes artisanales mais de vraies bombes ou de vraies mines antipersonnels !

    Dans le prolongement, je ne comprends pas que la population sorte dans la rue pour manifester et se révolter quand un de leurs enfants meurt sous une bombe artisanales pour ne s’en prendre qu’au pouvoir pour lui demander plus de protection et de vigilance. En revanche, cette population ne s’aventure jamais à se révolter ou à dénoncer ces criminels islamistes fondamentalistes qui infestent nos maquis et qui sont responsables de ce type d’attentats ! Même le pouvoir a peur de parler « d’attentats terroristes islamistes » ! Waouch , on a peur d’aller en enfer ou quoi ??? Les criminels terroristes islamistes fondamentalistes ne détiennent pas à la place de Dieu ce type de prorogatives spéciales pour décider d’envoyer en enfer et au paradis quelqu’un. Dieu n’est pas aussi fou pour décider ainsi ! Alors pourquoi ne pas demander aussi la peine de mort à ces criminels islamistes. En attendant ce sont nos enfants qui passent de vie à trépas et ce n’est pas hors sujet !

    61
    3
      Anonyme
      22 août 2018 - 0 h 46 min

      Excellente remarque Hakikatoune…
      Les islamistes assassins qui ont enfoui des bombes ,tuant des enfants innocents doivent également être condamné à mort,ils sont aussi responsables que les violeurs tueurs d enfant .
      Un enfant reste un enfant,même sanction pour les deux catégories

      23
    Rascasse
    21 août 2018 - 13 h 54 min

    Et la peine d’exlusion de la gouvernance des médiocres , des coptés des amis , des nantis et des rejetons pistonnée , l’Algérie va mal très mal , la santé mentale des algériens est le dernier des soucis des incapables aux pouvoirs , paix à l’ame de la petite innocente, que les gouvernants sachent que les atteintes physiques et mentales de nos enfants sont de leurs responsabilités

    20
    1
    Abou Stroff
    21 août 2018 - 13 h 44 min

    le sujet de la peine de mort est délicat, mes sentiment à son égard sont mitigés mais, il ne faut surtout pas traiter le problème d’une manière émotionnelle.
    en effet, au premier abord, on peut considérer que la peine de mort permet d’éliminer le criminel (un raisonnement en termes de vengeance?).
    or, toutes les statistiques prouvent que la peine de mort n’a aucune influence sur le taux de criminalité.
    en outre, en appliquant la peine de mort, la société, dans sa globalité, ne cache t elle pas, en premier sa faillite dans sa manière de traiter les problèmes sociaux en général et les problèmes d’éducation (y compris l’éducation sexuelle) en particulier?
    PS1: le dr amimour a t il des compétences particulières en termes de criminalité ou de psychiatrie pour que ses propos sur la peine de mort soient relayés.
    PS2: posons nous une question simple: pourquoi les couloirs de la mort au USA sont essentiellement peuplés par des hurluberlus provenant de classes défavorisées en général et de la « communauté » noire en particulier? les gènes du crime seraient ils réservés à la pauvreté et à la misère?

    39
    6
      Zaatar
      21 août 2018 - 15 h 52 min

      Cher Abou Stroff je te salue,
      Dans le fond tu as parfaitement raison. Cependant, mettre en place une formule, une ou des réformes régissant notre société, des lois adaptées…etc prendrait énormément de temps et le phénomène dans le constat continue de s’amplifier. La mesure de réhabiliter la peine de mort uniquement pour les cas qui nous intéressent ici pourrait à défaut d’être dissuasive contribuer à juguler la statistique. Mais bien évidemment la réflexion doit être plus profonde au sein du fonctionnement de notre société notamment dans son éducation et celle sexuelle en particulier. Rien à dire pour la justesse de tes propos.

      5
      1
      Rascasse
      21 août 2018 - 18 h 01 min

      Merci

    Anonyme
    21 août 2018 - 13 h 00 min

    La loi sur la peine de mort gelée suite à l’intervention des ONG.
    Dans ce cas là messieurs les ministres, été même Monsieur le Président restez chez vous et laissez ces ONG diriger à votre place.
    Les lois sont faites selon les besoins du pays et sur demande des citoyens quand ils sont très nombreux à le demander dans des cas exceptionnels. Que viennent faire ces ONG au milieu.
    Les violeurs et les kidnappeurs d’enfants la mort, un point c’est tout.

    10
    5
    Anonyme
    21 août 2018 - 12 h 01 min

    Il a raison 100 % raison. La peine de mort concernant le kidnapping, le viol et le meurtre des enfants doit être appliquée. Il est impossible de laisser les plus fragiles de la société passer après les criminels. Une fois le jugement étayé et prouvé, la sentence doit s’appliquer sans sourciller. Il faut rappeler que chaque enfant violé développe à l’age adulte des symptômes de stress post-traumatique qui peuvent être très graves, le pire étant celui de reproduire ce qu’il a vécu enfant. Il faut appliquer la peine de mort sans pitié, c’est la seule façon d’assainir le climat et de se débarrasser définitivement de la perversion de cet ordre-là. Nos enfants sont en droit d’attendre de nous de la protection : dans le cas contraire nous sommes alors des lâches et des complices. C’est trop trop grave ces crimes, inimaginable il y a encore dix ans. Stop ! Levons-nous contre cette paresse et protégeons nos enfants de ces criminels.

    13
    3
    الهوارية في كندا
    21 août 2018 - 11 h 56 min

    La peine de mort sera benefique que pour la famille du criminel « se débarrasser vite du fils encombrant qui salirait leur réputation dans leur dachra ou au pays ». La seule solution pour que tous les violeurs de femmes ou d’enfants c’est la Castration chimique, ensuite lui couper plusieurs doigts de la main, afin que les futurs violeurs sachent ce qu’il adviendra d’eux quand ils auraient abusé d’un jeune enfant et l’avoir liquidé froidement sans état d’âme. La peine certes éliminera ce pédophile de la planète mais d’autres sadiques veront cette peine de mort comme un auto-suicide programmé.
    Saha aidkoum koulou 3am wentoum bielfkheir

    9
    6
    Anonyme
    21 août 2018 - 11 h 31 min

    « Il est acquis que pour les islamistes, le rétablissement de la peine de mort, dans n’importe quelle situation, leur ouvrirait la voie pour réclamer l’application de la Charia » !!!!!!!???? l’application partielle de la charia existe dans notre pays depuis très longtemps notamment en matière de mariage, de divorce, de garde des enfants ou du droit à l’héritage……L’application de la de mort pour les crimes liés aux enfants serait une chose naturelle qui irait dans le sens de la constitution algérienne qui prétend que l’Islam est la religion de l’Etat…..La mise en conformité du droit algérien avec la loi suprême du pays ne devrait déranger personne….. Mais il est connu que le pouvoir a peur de se risquer à contrarier les occidentaux parce qu’il a signé un moratoire mettant entre parenthèse les exécutions de la peine capitale…..

    13
    7
    Med
    21 août 2018 - 10 h 55 min

    J’adresse à la famille de la victime, toutes mes condoléances pour la perte de leur enfant. Une victime d’un acte abominable, condamnable avec le maximum de sévérité.
    Mais la peine capitale n’a jamais été un dissuasif contre la criminalité, aussi barbare et bestiale soit-elle. L’argumentation selon laquelle la peine de mort serait un dissuasif contre le crime n’a jamais pu être vérifiée. Les pays appliquant la peine de mort devraient dans ce cas avoir un taux de criminalité inférieur à celui des pays abolitionnistes. Ce qui n’est pas le cas, l’exemple des États-Unis et de l’Arabie Saoudite le montre parfaitement. Pourquoi y-a-t_il une criminalité négligeable dans les pays scandinaves?
    Condamner à mort l’auteur d’un crime pourrait être également une mesure expéditive, dictée plus par la charge émotionnelle et par la pression des partisans de la peine de mort et qui empêcherait de connaître les véritables raisons et circonstances du crime. Un crime peut être accompli sous l’effet de la drogue, de l’alcool, de l’idéologie (terrorisme), d’une pathologie, de la panique et pas toujours avec calcul préalable des conséquences.
    Par ailleurs un État qui a recours à cette mesure répressive, ne déploiera aucun ou peu d’effort en vue de prévenir la dite criminalité. Alors que c’est dans la prévention que celle-ci pourra marquer le pas.
    En outre c’est une mesure avantageuse sur le plan économique à l’État qui l’applique. Un criminel emprisonné à vie serait une charge majeure pour la société.
    Enfin sur le plan humain, tuer le criminel ne ramène pas à la vie la victime.

    Bonne fête de l’Aid El-Adha

    11
    11
      PREDATOR
      21 août 2018 - 12 h 50 min

      Si c’est ton propre enfant qui a subi cet acte inqualifiable, abject, ignoble tu serais d’un autre avis, tu aurais même décapiter ce pervers criminel, on s’en fiche qu’il soit sous l’éffet de la drogue ou autres saletés
      LA PEINE CAPITALE POUR CES POURRITURES ET C’EST TOUT

      15
      3
    Moskosdz
    21 août 2018 - 10 h 45 min

    Moi,je dirais qu’ils devraient même payer la balle avec laquelle ils devraient mourir.

    20
    3
      PREDATOR
      21 août 2018 - 13 h 35 min

      Ils ne méritent pas de balles,les balles c’est fait pour les héros
      Cette racaille et vermine méritent la pendaison en pleine place publique

      11
      2
        Moskosdz
        21 août 2018 - 15 h 19 min

        +PREDATOR 13h 35 min//Avec une exécution,on ne fait pas du cinéma pour pendre les gens en place publique.

        2
        1
          Justice
          22 août 2018 - 0 h 23 min

          En plus du meurtre de cette petite dans des circonstances atroces, on oublie qu’il y a aussi derriere toute une famille traumatisée à tout jamais jusqu’à la fin de ces jours
          MORT A CE CHIEN et de la façon la plus atroce et à petit feu au cas bien sur où ce pervers a été capturé??????

    HOUMTY
    21 août 2018 - 10 h 25 min

    SALAM L’KHAWA…. Tout d’abord ‘ Aidkoum moubaréck’ a toutes et a tous. La peine de mort pour les tueurs d’enfants et les tueurs de personnes agé ! c’est une OBLIGATION moral. VIVE LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE sont A.N.P et sont D.R.S

    17
    4
    Geronimo
    21 août 2018 - 10 h 20 min

    La peine de mort existe dans le code pénal algérien! C’est son application qui fait défaut! Elle a été gelé sous la pression des ONG

    22
    MELLO
    21 août 2018 - 10 h 13 min

    La peine de mort ? C’est trop simple pour l’assassin, le violeur ou le kidnappeur. Des erreurs peuvent etre commises sur des personnes innocentes, alors il est plus judicieux de ramener l’auteur ou les auteurs face a la famille et tous les proches et c’est a eux, eux seuls de decider de la sentence.

    8
    6
    benmed
    21 août 2018 - 10 h 09 min

    il ne faut pas faire d amalgames.ce n est parce qu elle est réclamée par des.intégristes que ce n est pas la bonne solution pour la rejeter sans discussion on peut vouloir l aplication de cette peine sans etre integriste est ce un moyen de s opposer a cette institution du seul.fait que des integristes s associent a cette demande

    14
    1
    kader
    21 août 2018 - 9 h 44 min

    il faut établir la peine de mort pour les tuer et violeur par pendaison ! voila quand on applique pas les lois musulmane sa devient n’importe quoi on doit rétablir un ordre sinon sa sera l’anarchie total

    10
    3
    Zaatar
    21 août 2018 - 9 h 37 min

    Je partage totalement les propos de Monsieur Amimour.

    16
    1
    Anonyme
    21 août 2018 - 9 h 22 min

    moi je dit qu il faut couper ,la mort on ne meurt qu une fois en un temps tres bref et dans un certain sens c est un libération mais couper c est une punition et une torture a vie et a juste mérite

    7
    3
    anti khafafich
    21 août 2018 - 9 h 12 min

    je ne suis pas islamiste et je suis d’acoord avec l’ex ministre et alors ? on laisse ces pervers assassins sans peine sous pretexte d’islamisme !!!

    17
    1
    Anonyme
    21 août 2018 - 9 h 08 min

    Ces kidnappeurs, violeurs et assassins d’enfants qui sévissent en nombre dans notre pays depuis plusieurs années et qui défraient à chaque fois de nombreuses chroniques et vidéos sur le Net sont en réalité des MALADES MENTAUX qui n’arrivent pas à combattre leurs PULSIONS malsaines. Il faut donc soit les condamner à mort soit les castrer soit les enfermer à vie dans une prison pour psychopathes. Les psychiatres affirment que bien souvent ces psychopathes ont eux mêmes subis des violences sexuelles pendant leur enfance donc il faut prendre le mal à la racine et surveiller attentivement les enfants dès l’école primaire. Il vaut mieux prévenir que guérir.

    11
    2
    Anonyme
    21 août 2018 - 8 h 46 min

    Ce que nous cherchons c’est la sanction pédagogique la plus dissuasive par sa dureté à côté de laquelle la peine de mort serait une bénédiction. Les travaux forcés à perpétuité ( plus de 60 ans incompressibles) à Adrar, Illizi, Bordj Badji Mokhtar, Reggane, où dans tout autre lieu du sud où la température peut dépasser les 45 degrés dès le lever du jour seraient mon avis le châtiment exemplaire le plus dissuasif.
    On devrait d’abord exhiber à la télé le monstrueux criminel et à issue du procès , preuves irréfutables à l’appui , l’emmener vers un le chantier du sud où il expurgera sa peine à faire les travaux forcés les plus durs pour le restant de sa vie, sans aucune remise de peine, sans aucune pitié, jusqu’à ce que Dieu le rappelle à lui. Pendant sa réclusion à perpétuité, le monstre se souhaitera la mort à chaque instant pour en finir avec son calvaire ! Et peut-être même qu’il sera tenté de mettre fin à ses jours pour mettre fin à la dureté de sa détention. Je souhaiterai que le législateur s’inspire de cette proposition qui contribuera à coup sûr à sauver la vie de nombreux enfants en bas âge.

    11
    1
      Anonyme
      21 août 2018 - 11 h 50 min

      à condition que tu te portes volontaire pour les surveiller de jour comme de nuit en souffrant des mêmes conditions que ces brigands…..Faut pas déconner rien n’est plus dur que la mort…Quand quelqu’un est exécuté il perd tout en une seconde: son passé, son présent et son avenir, il ne lui reste plus rien, ni famille ni amis ni argent ni santé ni beauté….rien de tout cela….La mort est le pire châtiment car c’est le châtiment suprême….Un mort n’a plus d’espoir, ,ni rêves, ni repas chaud ni boisson fraîche ni loisir ni douche ni cinéma ni télévision….Rien que le néant et le vide absolu… Et la rencontre avec son créateur pour s’expliquer et expier…..

      5
      3
        Anonyme
        22 août 2018 - 12 h 39 min

        Aux USA (dans certains de leurs états qui n’appliquent pas la peine de mort ) on a expérimenté la surveillance des bagnards par des chiens dressés à cet effet. Leur travail de surveillance est plus dissuasif, moins contraignant et plus efficace que celui des humains et en plus il y a maintenant des drones avec caméras et armés. Quel est le héros, quel est le Rambo parmi nous capable de s’évader d’un pénitencier en plein désert algérien ? Chiche !

    Gatt M'digouti
    21 août 2018 - 8 h 39 min

    Saha aidkoum à tous !

    Non, non, non ! Ne nous entrainez pas dans un cul de sac et nous enliser dans des débats byzantins et interminables! Le fait de lier le vœu d’exécution des pédophiles sur la place publique à la charia est un traquenard !
    Ces crapules et abominables violeurs et assassins d’enfants, pour un plaisir bestial et éphémère, détruisent des familles entières et créent la psychose au sein de la société civile.
    Un châtiment public et exemplaire donnera à réfléchir sérieusement à toute éventuelle tentative de perpétuer pareil ignominie.
    Que les islamistes pensent ce qu’ils veulent ! On ne parle pas religion, on parle de l’innocence trahie de nos chérubins. D’ailleurs qu’ils commencent d’ailleurs par faire la chasse aux pédophiles au niveau des écoles coraniques.
    Maintenant, si l’Etat nous brandit le spectre de la Charia, craignant en vérité la réaction de certaines ONG, ca c’est aitre chose !
    Dans certains états des USA la plus grande démocratie au monde , on applique la peine de mort.

    22
    3
      Gatt M'digouti
      21 août 2018 - 9 h 30 min

      Ps : Tous les enfants de l’Algérie et leurs familles fetent ce jour de l’Aid dans la joie et le bonheur, sauf Salsabil d’Oran (9 ans) Allah yerhamha victime d’un monstre et Ikram de Tiaret ( 10 ans) disparue depuis longtemps !

      12
      1
      Ch'ha
      21 août 2018 - 10 h 01 min

      @Gatt M’digouti
      Peine de mort au même titre que le crime de trahison à la nation agents du mossad et comparses.
      Pas charia, nous sommes d’accord.
      Peine de mort existe aussi au Liban pour les crimes de trahison agents du mossad.

      11
      3
    Moh Tziri
    21 août 2018 - 8 h 22 min

    Monsieur Mahieddine Amimour a mille fois raison !

    21
    5
    Ch'ha
    21 août 2018 - 8 h 03 min

    Peine de Mort comme pour le crime de trahison à la nation agents du mossad et comparses.

    20
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.