Prêche de l’Aïd : l’appel de l’imam de la Grande Mosquée d’Alger aux jeunes

Grande Mosquée
Djamaâ El Kebir, un patrimoine architectural. D. R.

Par Hani Abdi – L’imam de la Grande Mosquée d’Alger, qui a officié le prêche de l’Aïd El Adha, a axé son discours sur le rôle des jeunes dans la préservation de la stabilité, la quiétude, la sécurité et la poursuite du train des réformes et du développement du pays.

Rappelant les grands sacrifices des jeunes de la Révolution algérienne qui a vaincu le colonialisme en ce lendemain de la célébration du 62e anniversaire de la tenue du Congrès de la Soummam, l’imam de la Grande Mosquée d’Alger a appelé les jeunes d’aujourd’hui à être vigilants et à suivre l’exemple de leurs ascendants en veillant à la préservation de la souveraineté nationale.

L’imam poursuit son prêche en demandant aux jeunes de ne pas céder aux manœuvres extérieures visant à porter atteinte à notre identité, à notre culture et à notre véritable islam, celui de Cordoue.

L’imam de la Grande Mosquée d’Alger a insisté sur les valeurs de l’islam, des valeurs de paix, d’entraide, de solidarité, de partage, de pardon et de bienséance. Il a demandé aussi aux jeunes de renouer avec les valeurs du travail afin de faire avancer davantage le pays sur tous les plans.

L’imam a poursuivi son discours en évoquant les réalisations non moins importantes accomplies sous le règne du président Bouteflika. Ces réalisations méritent selon lui d’être consolidées et renforcées par plus de sérieux et d’abnégation au travail.

Pour l’imam de la Grande mosquée d’Alger, les Algériens doivent unir leurs forces, sortir des clivages politiques et des idéologies mortifères pour préserver les intérêts suprêmes de la nation.

H. A.

 

Comment (30)

    Anonyme
    24 août 2018 - 10 h 41 min

    les jeunes ne faite pas ceci les jeunes faite cela HE bien les jeunes on en marrent des fatwas des discours et des prêches q ils leurs disent q ils doivent supporter leurs douleurs, trouvez quelque chose de convainquant de persuasif pour qu ils se prennent en charge d eux mêmes les responsabilisés les mettre en confiance qu ils sachent q ils sont algérien a par entier que le pays est aussi a eux et s il faut attribué un budget pour leurs sauvegarde , faut l accorder , sans corrompus si vous faite douter c est le retour en arrière,,,bien sur il ne s agit pas de prendre un au hasard dans la foule mais des spécialistes du comportements c est mieux ,,,,peut être que je divague ??après tout !!

    Rayes Al Bahriya
    23 août 2018 - 18 h 04 min

    Un imam de service, payé par nos deniers publiques….qui verse dans le prosélytisme politique…. encore une supercherie de l’histoire…
    Dans ce cas là, pourquoi avoir interdits aux éléments du p.fis d’avoir usurpé l’islam et d’en avoir fait sienne, un projet politique, une derive sanguinaire sans commune mesure dans l’histoire…de notre pays…
    Hypocritas en enfer….

    8
    2
    Anonyme
    22 août 2018 - 21 h 16 min

    À DZ
    Entièrement d’accord.
    Les internautes font une tempête dans un verre d’eau.
    Peux de choses pour les bouleversés.

    3
    9
    D.Z
    22 août 2018 - 21 h 04 min

    @ : Anonyme
    22 août 2018 – 19 h 46 min
    Tu devrais avoir honte de manquer de respect aux Imams.
    Une infimes minorités d’imams se laisse influencés par le pouvoir politique , peut être sous la menace d’être viré de sa mosquée.
    Il a peur de perdre son gagne pain
    Il veut comme toi et moi pouvoir apporter à la maison de quoi pouvoir faire chauffer la marmite et habillés ces progénitures etc….etc….
    Quoi de mal à cela , sur ce qu’il lui ont demander de dire .
    Ce n’est pas un drame ou une chose inouïe où blasphématoires……..
    Ce qu’il a dit ce n’est pas non plus quelques choses qui dénigre nôtres religion.
    L’essentiel est ; tant que ceux qu’il a dit ne contredits l’islam et que ce n’est ni illicites et ne s’oppose en rien aux prescriptions sacrée d’Allah .
    Jamais tu ne dois manquer de respect à un imam un homme de science religieuse.
    Donnons lui le bénéfice de l’ignorence par ceux qui le manipule , en se servant de lui comme porte paroles du pouvoirs politiques , sans qu’il n’est eu aucune intention malveillantes à l’esprit.
    Les imams qui sont approchés par le politique , doivent simplement leurs dire que les médias télévisé et papiers et aussi électroniques ont une portée plus large sur les auditeurs les lecteurs et de manière assidut et permanente de toutes instants sur très très large public.
    Et que personne ne s’offusquera si ce sont des journalistes qui informent la population , car c’est leurs djob.
    Contrairement que si l’information est dis par des imams ça devient suspicieux et douteux , et donc sans résultats comme cela avait ete envisagée où escompté.
    Apprenons à nous mettre à la place de l’autre avant de le juger sans aucun élément de preuve.
    Moi je ne scrute pas les coeurs et l’invisibilité.
    Allah a ce pouvoir.

    6
    16
    Anonyme
    22 août 2018 - 19 h 46 min

    en haut la cocaïne en bas les parquingeurs et les psychotropes et la zatla mélangée a la hanna a deux sous ! alors y si l imam forme par le pouvoir réelle fakou bik ; tu prêche dans un désert d abstentionnistes algeriens qui veulent ton départ toi et tes collegues imams payes par le contribuable ! racontez vos débilités ailleurs ,le peuple fak bikoum la preuve la violence augmente de plus en plus et la jeunesse ne t écoutera pas car une partie a quitte le pays a la nage et le reste s y préparent ! et dieu reconnaitra les siens !

    18
    6
    Anonimi
    22 août 2018 - 19 h 04 min

    Exploitation éhontée de la religion à des fins politiques par le pouvoir en place dans une Algérie qui est toujours, à ce que je sache, une République Démocratique et Populaire. L’imam est devenu le référent dans tout, sciences, médecine, justice, culture, politique, sexualité, cuisine, technologie, tectonique des plaques, météo, cybernétique. Un pays qui confie son présent et sa destinée à des personnes dont l’horloge accuse un retard de 14 siècles est voué à une descente irréversible vers les ténèbres.Nous en approchons très vite.

    22
    5
    Rayés Al Bahriya
    22 août 2018 - 18 h 52 min

    Plutôt vous le désespéré…
    Moi je dis des véritables vérités.
    Je ne caresse pas ds le sens du poil..
    L’amère réalité est là…
    La preuve…l’échec est partout.

    12
    6
    Rayés Al Bahriya
    22 août 2018 - 18 h 49 min

    On n’a pas à s’immiscer des rêves des jeunes.
    L’imam de la mosquée, est un fonctionnaire de
    L’état…
    C’est aux politiques de donner les chances aux jeunes.
    Vous vous imaginer, quels espoirs pour nos jeunes,
    Dans un pays gouverné par des véreux
    Mais, la religion s’immisce dans tout…dans ce psys,même dans votre lit nuptiale, et ça c’est pas à l’imam de faire du politis…
    Abane , Boudiaf , Ferhat Abbas, n’étaient pas des imam en gandoura à ce que je sache.
    C’étaient des jeunes politiques… patriotes et courageux…
    …..

    14
    2
    Rayés Al Bahriya
    22 août 2018 - 15 h 45 min

    Prêchez dans un pays remdu um desert culturel.
    Les jeunes veulent quitter pour ailleurs…
    Les jeumes rêvent de tout.
    Le sacrifice des anciens, a été usurpé en 1962.
    Ce régime de vueux séniles a tout volé à la jeunesse algérienne.
    Fakou..
    La politisation de la religion fait encore des émules
    Pour les hordes du p.fis.

    45
    3
      D.Z.
      22 août 2018 - 17 h 11 min

      @ : Rayés Al Bahriya
      Desolé de te contredire sur certains points.
      Les jeunes ont des droits, mais ils ont aussi des devoirs.
      Il ne doivent pas uniquement rêvé.
      Étudiés comme il de doit est un de leurs devoirs entre autres obligations.
      Comme celui d’être des grands frères exemplaires , sur l’aspect comportemental et religieux.
      Ils doivent être la relève du pays sur qui les anciens peuvent compter pour reprendre le flambeau.
      Il ne doivent pas rêvé sur un eldorado outre mer.
      Ils doivent croire qu’ils ont des atouts et de grande capacités à développer soit en algerie ou ailleurs.
      Mais ils doivent le faire de manière intelligente.
      Non pas foncer dans l’inconscience en traversant la mer sur un bateaux pneumatiques au péril de leurs vies.
      Il y a de multiples moyens de faire les choses méthodiquement .
      Nos parents ne méritent pas que ont leurs jette la pierre en les stigmatisant comme les coupables de nos aléas.
      Calme toi , expire puis inspire plusieurs fois et va faire tes ablutions et deux rakrates et des Douhas pour toi et ta famille.
      Puis réfléchi bien en te posant la question suivante
      Qu’est ce qu’est le vrai bonneur !!!
      Tu obtiendra tôt , plutôt que tard les vrais réponses à ton désespoir.

      6
      10
    Tarass Boulba
    22 août 2018 - 15 h 40 min

    Waach, ya l’imam de la grande Mosquée d’Alger , que se passe-t-il ??? D’abord nous t’apprenons que ta mosquée n’est plus la « grande mosquée d’Alger » et ensuite on nous a dit que Bouteflika allait faire sa prière chez toi ! Pourquoi il n’est pas venu ! ??

    Enfin pour terminer, laisse moi te dire qu’en principe c’est lui qui doit faire le discours historico-politico-économique que tu nous as fait ! Toi tu es un religieux et non un politique !! Bon, allez c’est pas grave, Dieu est miséricordieux et pardonne toutes les turpitudes des musulmans qui peuplent la planète terre, et c’est toi-même qui le répète à chaque prière à longueur d’année ! Mes respects !!!!

    43
    3
    Anonyme
    22 août 2018 - 13 h 51 min

    On s’en fout de quel preche il s’agit!!! La citoyenneté, l’ethique, les devoirs juridiques ne peuvent etre dictes depuis les mosquees. L’Algérie n’est pas une republique islamique. C’ est un discours entre croyants.

    20
    1
    le niveau
    22 août 2018 - 13 h 44 min

    et si tu fait une preche a se gouvernement qui ne donne aucune chance a ces jeunes, qui malmene son peuple et le ridiculise, machi khir?!! Et une preche a toute une nation et non pas aux jeunes…

    16
    2
    MELLO
    22 août 2018 - 13 h 21 min

    Pourquoi les Imams ne font pas comme les ministres et dire: Sur orientation du President de la Republique…..
    Puisqu’ils appellent a la constitution d’un front populaire, c’est a dire a revenir au parti unique . Sur un autre chapitre, on nous rassassiait ,il y a deux semaine que la nouvelle grande mosquée subissait un toilettage , en vue d’une prière du President le jour de l’Aid , qu ‘en fut il ? N’est il pas capable de se faire conduire ? Son état de sante s’est il aggravé? Saha Aidek Mr le President.

    12
    2
    Anonyme
    22 août 2018 - 9 h 20 min

    3idek mabrouk Djézair, Aid mabrouk à tous les Algériens et par extension à tous les Mussulmans!
    Entièrement d´accord avec ton commentaire pour lequel je te félicite.
    Un Imam est un homme de religion et non un homme politique, ses preches doivent etre d´ordre religieux, moral et éthique. Il a suffisemment á faire avec ces Algériens, nouveaux adorateurs de l´argent et de tous les vices et qui se multiplient de jour en jour!!!

    20
    Mme CH
    22 août 2018 - 2 h 03 min

    Aid Moubarak Said à tous les APéens et APéennes, à tous les Algériens où qu’ils se trouvent, à tous les Palestiniens et à tous les Musulmans de la Planète Terre, ceux de la planète Mars..ne sont pas encore concernés…!

    A special Aid Saïd to our brother Hamid from UK…!

    6
    19
      Zaatar
      22 août 2018 - 6 h 48 min

      Aid said Mme CH, Et aid moubarak à tous les musulmans de la planète terre. Les Martiens effectivement ne peuvent pas être concernés puisqu’ils ne sont pas musulmans. Car ils n’ont pas eu le prophète mohamed(qlsssl) malgré qu’ils soient des créatures de Dieu. De plus même s’ils étaient musulmans, Ils auraient eu un big problème pour faire la prière. La direction de la kaaba étant chaque jour changeante du fait des deux orbites différentes des deux planètes terre et Mars.

      32
      4
        Abou Stroff
        22 août 2018 - 10 h 57 min

        je pense que, pour éviter ce problème de changement perpétuel de la direction de la Kaaba, les martiens devraient se métamorphoser en derviche tourneur. en tournant sans cesse (en évitant d’avoir le tournis) les martiens musulmans ne cesseraient de tourner sans jamais prendre la tangente. ils ressembleraient, à s’y méprendre, aux terriens musulmans qui, malgré la stabilité de la direction de la Kaaba, tournent en rond et ne semblent pas, du tout près à quitter leur orbite « basse ».

        29
        3
          axxer
          22 août 2018 - 20 h 39 min

          abou stroff: écrivez un livre et si vous ne le faites pas je vais ouvrir une pétition pour vous y « oblliger ».

        Mme CH
        23 août 2018 - 0 h 52 min

        Aïd Moubarak Saïd Mr Zaatar….!! Non, les martiens ne sont pas concernés parce que ce sont des humanoïdes , généralement animés de mauvaises intentions envers l’espèce humaine….la vraie…! Aussi, ils parlent la langue martienne et ne cessent d’émettre des signaux pour brouiller les pistes et semer la confusion…dans l’esprit des terriens…!!

        Supposons qu’un jour, ils veulent imiter les musulmans terriens, il n’y aura aucun problème puisque la Kaaba est au centre de l’Univers….!!! Dites-le à Abou Stroff….à toute fin utile…!

          Zaatar
          23 août 2018 - 8 h 12 min

          Ressembleraient ils à ce point au humains? à moins qu’ils s’agissent de vrais robots, des androïdes… maintenant la Kaaba n’aura jamais été et ne sera jamais au centre de l’univers, car celui ci est partout dans l’univers, c’est ce qui est avancé par les scientifiques du moins, on en veut pour preuve que les propriétés de l’univers sont identiques dans toutes les directions, on appelle cela un univers isotrope…partout c’est pareil et il n y a pas de direction privilégiée ni de point privilégié. Et puis on n’a aucune information à propos de la géométrie de l’univers, on ne sait pas si c’est une sphère, un tore…ou autre chose et donc on ne peut parler de centre. Les martiens musulmans seront vraiment déboussolés pour faire leurs prières dans ce cas.

          Abou Stroff
          23 août 2018 - 10 h 09 min

          la kaaba au centre de l’univers?
          mais alors, doit on réfuter les découvertes scientifiques qui avancent que notre soleil est à 28000 années lumière du centre de notre galaxie (la voie lactée), laquelle galaxie n’est au centre de rien du tout?
          PS: au fait, je viens de lire qu’il y a, avec certitude de l’eau sur la lune, les textes musulmans mentionnent ils cette découverte récente faite par les kouffars?

          Souk-Ahras
          24 août 2018 - 6 h 31 min

          Sachez donc Mme, que pour les Tous les terriens que nous sommes, il n’existe qu’un seul et unique centre géographique : le centre de notre planète.
          Les Marsiens, en supposant qu’ils existent, ont aussi le leur propre.
          Ailleurs, dans ce qui est couramment appelé l’Univers connu, la notion de « centre de » ne pourra jamais être établie pour 2 raisons essentielles : l’isotropie de l’univers connu et son expansion permanente.
          Plus la science avance, plus l’univers connu s’étend, plus les difficultés de savoir augmentent.
          La Kaâba centre de l’univers ?

          Mme CH
          24 août 2018 - 23 h 07 min

          Si Abou Stroff (23 août 2018 – 10 h 09 min),…. par contre le Coran a parlé de la Lune qui s’est fendue en deux puis a été ressoudée, Allah a dit: « L’Heure approche et la lune s’est fendue en deux. » (S.54, V:1)….
          En plus des témoignages qui nous ont été transmis par une chaîne de narration ininterrompue… »Des savants de la NASA ont relevé une fissure de plusieurs centaines de Km ainsi que d`autres crevasses plus petites, mais ils ne savent pas encore la cause qui leur a donné naissance……La particularité de ces fissures réside dans le fait que certaines d’entre elles ressemblent à des « cordons de soudure ». On a nettement l’impression d’être en présence d’une surface métallique qui se serait fendue puis ressoudée.
          Tout ce que les savants de la NASA disent aujourd’hui c’est que : « La lune s’est bien fracturée un jour !? »… »

          Au fait, à la NASA, il y a des savants Kouffars et Musulmans….!

          Mme CH
          24 août 2018 - 23 h 22 min

          Approfondissez vos recherches et variez vos sources…!

    Dzézaïr
    21 août 2018 - 21 h 41 min

    Ce n’est certainement pas de la souveraineté nationale que les imams doivent ce soucier.
    C’est à l’armée qu’incombe cette tâche.
    Les imams doivent sans cesse rappeler aux (croyants) de toutes ages.
    Que c’est un très grave péché de se moquer de Dieu.
    Vous entrez ici dans la mosquée avec l’apparence de moutons inoffensifs , et des que vous franchissez la porte de la mosquée dans l’autre sens , vous êtes des loups affamés d’intentions néfastes.
    Vous êtes des prédateurs nuisibles pour les autres , et sans scrupules entre vous pour vous dépouillés réciproquement , avec avidité vous commettez des actes illicites intentionnellement dans l’indifférence total des conséquences de vos actes pour les victimes que vous faites et ce qui vous engage devant dieu d’être de gros hypocrites , des menteurs , des truands , des assoiffés de l’argent à un point de commettre des actes irréparables irréversibles pour autrui.
    Les imams auront des comptes à rendre à Dieu sur leurs passivité sur leurs m’en-foutisme face à ces pseudo musulmans qui jouent avec Dieu et leurs religion et créent tous les jours des victimes , des drames par l’adultères généralisé , des malheureux complément ruinés .
    Les imams ont une IMMENSES responsabilité qu’ils doivent assumés pleinement en rappelant sans cesse les conséquences de chacun de nos actes.
    Rien ne passera par les mailles du filet.
    Et chacun d’entre nous lorsque nous serons dans nôtres lit , mourants proche de la mort , des sentiments de regrets nous envahira et une peur intense nous rappelera que l’heure des comptes est proche.
    Voila les tâches qu’incombent aux imams et non de ce soucier de la souveraineté du pays.
    La population souffres atrocement de l’incivilité de la criminalité de L’insécurité galopante.
    Est ce difficile à comprendre ça !!!
    Surtout ne nous dites pas que vous ne connaissez pas cet aspect des choses que vivent au quotidien le peuple algérien.
    Ce qui aggraverait vôtres cas pour mensonges aggravé d’hypocrisie et prise d’intérêts personnel dans l’exercice de vos fonctions.
    Alors au boulots messieurs les imams.
    Vous devez sans relâche et acharnement faire prendre conscience aux peuples algérien sans distinction de classe ou de niveaux que vos conseils s’adresse à tout le monde , du sommet à la base de la pyramide.
    La balle est dans vôtres camp par ces temps qui courent.
    Dégagez vous de ce poid (cette balle) en faisant des rappels toutes au long de vôtres vie.
    Chacun viendra avec ces acquis le jour de la balance.
    Ce que je viens de commenter ici , qui ne connaît pas tout cela.
    Ne m’en voulez pas d’avoir pris sur moi pour le rappeler.
    Les pouces en bas vous permet de matteindre indirectement sans etre injurieux.

    48
    10
      jean de la fontaine
      22 août 2018 - 6 h 49 min

      bien dit, mon ami Dzezaîr, commentaire objectif et vérité, cet illustre immam, qui prèche le respect d’uatrui, la paix, la solidarité etc …etc, a oublié de précher ou bien, c’est un fait volontaire, des actes de corruption, des dilapidation des fonds publiques, des détournements astronomiques, du gachis de l’argent, et la liste est longue, c’est de ces agissements, qu’il devrait prêcher devant un parterre de moutons inoffensifs et prédateurs

      31
      3
      Zaatar
      22 août 2018 - 7 h 19 min

      Mon ami Dzezair, Tu as raison de t’en prendre aux imams, Mais sont ils la véritable cause ? J’en doute car si tu fais une projection sur l’humanité entière tu trouveras qu’on est tous pareils sauf que les règles dans les autres sociétés ne sont pas tout à fait les mêmes que les nôtres. Sinon, l’être humain est naturellement égoïste, qu’il privilegie son intérêt en premier et c’est tout à fait normal. Ce sont les règles qui régissent notre société à partir d’un pouvoir politique qu’il faut remettre en cause. Tout le monde voudra se sucrer et mettre dans sa poche à la moindre occasion ou à la moindre opportunité. Reste que les règles ne devraient pas le permettre pour tout le monde. Ce qui est loin d’être le cas chez nous.

      16
      7
    Zaatar
    21 août 2018 - 21 h 06 min

    Pour ma part je le ressens comme un appel à préparer les élections d’avril 2019 et le cinquième mandat dans la foulée…n’est ce pas. Sinon je ne vois pas pourquoi on pense maintenant aux jeunes alors qu’on a laissé le gros d’entre eux tenter l’aventure de la traversée de la mer en harragas pour mourir pour la plupart d’entre eux.

    44
    2
    Mohand
    21 août 2018 - 19 h 57 min

    A mon avis, si les dirigeants actuels qui ont plus de plus de 70 ans laissent la jeunesse diriger, cette dernière ferait plus que préserver la souveraineté nationale, on serait pas en retard. Ne pas lui faire confiance et lui demander d’applaudir, faut pas pousser…

    31
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.