Les cas de choléra sont «isolés» et la situation est «maîtrisée»

Santé choléra
Des cas confirmés de choléra. D. R.

Le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr Djamel Fourar, a annoncé, jeudi à Alger, que les cas de choléra enregistrés dans quatre wilayas du pays étaient des cas «isolés et limités à des familles», soutenant que la situation était «maîtrisée».

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec des cadres du ministère et le directeur général de l’Institut Pasteur pour donner des explications sur les cas de choléra dans les wilayas d’Alger, Blida, Tipaza et Bouira où 41 cas ont été enregistrés sur 88 cas suspects, le Dr Fourar a indiqué que ces cas étaient «isolés et limités à des familles», ajoutant que la situation était «maîtrisée». Le Choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aigües causées par le bacille Vibrio cholerae, qui se propage en l’absence d’hygiène ou suite à la consommation d’eau ou de fruits et légumes contaminés.

Le bacille qui vit entre un et sept jours cause des diarrhées aigües, entraînant une forte déshydratation du corps et autres complications au niveau du cœur, des poumons et des reins. Dr Fourar a rassuré que la situation «n’est pas inquiétante et ne nécessite pas l’instauration d’un état d’urgence», appelant les citoyens au respect des règles d’hygiène, à savoir «bien se laver les mains, rincer les fruits et les légumes avant leur consommation et s’abstenir de rendre visite aux malades atteints de choléra dans les hôpitaux».

Pour sa part, le directeur général de l’Institut Pasteur, Dr Zoubir Harrath, a affirmé que les analyses bactériologiques effectuées par l’Institut sur des échantillons prélevés de personnes atteintes ont confirmé que l’épidémie du choléra s’est propagée en raison du non-respect des règles d’hygiène concernant la consommation de certains aliments, excluant une contamination liée à la consommation d’eau. Les analyses en cours au niveau de l’Institut Pasteur sur les aliments consommés par les familles atteintes de choléra «révéleront prochainement les causes réelles de cette épidémie», a-t-il ajouté.

Le Dr Youcef Tarfani, sous-directeur au ministère de la santé, a exposé les différents cas enregistrés au niveau des quatre wilayas, précisant que 6 cas ont été recensés à Aïn Bessam (Bouira) dont 3 confirmés, 50 cas à Blida dont 22 confirmés, 18 à Tipaza dont 11 confirmés et 14 cas à Alger dont 5 confirmés.

Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, Dr Mohamed Miraoui, a révélé que 10 cas sur 14 admis à l’hôpital El-Kettar ont quitté ce dernier, tandis que les quatre autres quitteront l’hôpital samedi. Le directeur de la santé de la wilaya de Blida, Ahmed Djemai, a annoncé que 12 cas sur 74 ont quitté l’hôpital de Boufarik, ajoutant que l’état de santé des autres malades «s’améliore progressivement» et ils devront quitter l’hôpital dans les prochains jours.

Par ailleurs, Dr Kamel Aït Ouali de l’Institut national de Santé publique (INSP) a mis l’accent sur l’importance du respect des mesures préventives préconisées par le ministère de la Santé tout au long de l’année, notamment avant la saison estivale, à savoir «bien se laver les mains avec de l’eau et du savon, garder les aliments cuits loin des aliments crus et les conserver à une température adéquate, tout en contrôlant leur date de péremption, veiller à organiser et à garder les puits fermés et ne pas jeter les ordures à proximité de ces derniers, boire une eau contrôlée ou veiller à la faire bouillir en ajoutant quelques gouttes d’eau de Javel en cas de stockage».

R. N.

Comment (40)

    Ray Ventura
    25 août 2018 - 22 h 28 min

    * Tout va très bien madame la Marquise !
    Madame la Marquise est partie en voyage pour quelques jours laissant son vaste château, les écuries et autres dépendances sous la garde de son « fidèle valet » et de son époux, Monsieur le Marquis. Elle lui téléphone pour prendre des nouvelles, tout de même. La chanson est interprétée par Ray Ventura, à la fin des années 50. Mais vu son contenu toujours d’actualité elle est souvent reprise, du moins dans ses paroles Je n’ai reproduit que le 1er et le dernier couplets. Vous pouvez retrouver la chanson et l’écouter dans Google et dans YT. (Ray Ventura)
    *
    Allô, allô James !
    Quelles nouvelles ?
    Absente depuis quinze jours,
    Au bout du fil
    Je vous appelle ;
    Que trouverai-je à mon retour ?
    *
    Eh bien ! Voila, Madame la Marquise,
    Apprenant qu’il était ruiné,
    A peine fut-il rev’nu de sa surprise
    Que M’sieur l’Marquis s’est suicidé,
    Et c’est en ramassant la pelle
    Qu’il renversa toutes les chandelles,
    Mettant le feu à tout l’château
    Qui s’consuma de bas en haut ;
    Le vent soufflant sur l’incendie,
    Le propagea sur l’écurie,
    Et c’est ainsi qu’en un moment
    On vit périr votre jument !
    Mais, à part ça, Madame la Marquise,
    Tout va très bien, tout va très bien!

    Nasser Nasro
    25 août 2018 - 14 h 02 min

    je bois l’eau de robinet sans la faire bouillir depuis plusieurs décennies à Alger, jamais l’eau en bouteille, sauf au boulot restos ou invité chez les amis. parce que j’ignore les conditions de fourniture de l’eau notamment si elle passe par des cuves de stockage que j’evite impérativement par mesure de sécurité. Mais il est quasiment certains que nous sommes mal gouverné, il a fallu que la presse étrangère donne l’info pour que cette dernière soit annoncé officiellement après plus d’un mois. Or, plus on tarde à donner l’information plus le problème s’accentue et s’aggrave, et durant cette période , beaucoup de gens auront réagi en évitant de boire l’eau de robinet comme moi par exemple et de consommer certains fruits tels que pastèque et melon que je ne consomme plus d’ailleurs depuis plusieurs années (très douteux ,couleur et gout). a cause de la non réactivité de ce pouvoir inerte, irresponsable et inconscient j’aurais pu choper cette maladie et contaminer d’autres. faute de continuer à faire confiance à ce pouvoir, je ne vais plus jamais boire l’eau de robinet. cela ne résout pas totalement le problème, les fruits et légumes ne sont pas en reste comme vecteur de plusieurs maladies, dans ce cas, on passe les legumes , poulet et viandes à la vapeur avant de les verser dans la sauce. Je doute également que cela suffise, mais, faute de merle……… En conclusion: l’inertie du pouvoir, devient une source de gros problèmes de santé et source de grosses dépenses que l’on peut éviter.

    14
    Kahina-DZ
    25 août 2018 - 12 h 50 min

    Il y a ceux qui vont me critiquer, mais je continue à le dire car c’est un fait qu’il ne faut pas négliger.

    Présentement, l’épidémie du Choléra fait des morts en Afrique subsaharienne…Ce n’est pas moi qui le dit mais c’est LOMS/ONU . Une vaste opération de vaccination est lancée actuellement…Plus de 12 pays sont concernés par cette épidémie…
    Un facteur à ne pas négliger !!! Sachant que cette vague d’épidémies de choléra qui traverse l’Afrique a été officiellement déclarée au mois de MAI 2018 « 

    20
    3
      Kahina-DZ
      25 août 2018 - 13 h 18 min

      Suite:
      Il ya urgence, il faut contrôler le mouvement de ces migrants clandestins dans le territoire national.
      Voilà où mène l’irresponsabilité de nos responsables.
      Où sont ces ONG qui nous interdisent de défendre la sécurité de notre pays.

      12
      5
      Anonyme
      25 août 2018 - 15 h 47 min

      À Kahina
      Nous sommes très nombreux à dire que le choléra nous vient des migrants subsahariens. C’est clair pas la peine de me cacher et pourquoi cacher cette vérité.

      6
      4
    Anonyme
    25 août 2018 - 12 h 46 min

    Le ministre de la santé pourrait dire un petit mot de compassion aux atteints de la maladie médiévale » le choléra  » importée de la frontière Sud par le tsunami du sahel c’est le peuple qui affronte ce dégât.

    9
    4
    Dzézaïr
    25 août 2018 - 12 h 30 min

    Dans l’intérêt général ce lien et très utile à regarder pour tous les âges.
    Et facile à comprendre.
    Prévention contre le choléra, en dessin animé, en arabe et en français.
    https://m.youtube.com/watch?v=b6nvCEAxGm0
    https://youtu.be/c9GM8rf11dA

    3
    2
    DYHIA-DZ
    25 août 2018 - 12 h 19 min

    Il parait que cette maladie qui a fait déjà deux victimes ( allah yerhamhoum) n’a pas perturbé les vacances de nos responsables irresponsables.
    ABSENCE TOTALE DES RESPONSABLES, du Wali aux ministres !! Le peuple est laissé livré à la panique !!
    Un 5eme mandat dites vous ??

    41
    3
    Anonyme
    25 août 2018 - 10 h 36 min

    sur le site de la WILAYA de TIPAZA, les habitants de la cité 100 logements ont lancé un appel de detresse aux autorités pour leur signaler la panique de ses habitants suite à la déterioration des conduite d’égouts au niveau des caves des batiments qui sont inondées et que cette situation dure depuis plus de deux ans. ils affirment que les services concernés de l’OPGI leur ont répondu qu’ils ne disposaient pas de personnel ni de materiel. vous vous rendez compte !!! deux ans !!! ce sont des cas qui touchent directement la santé publique.

    14
    Algerinonedroma
    25 août 2018 - 10 h 34 min

    Ce n’est peut être que le début, je ne le souhaite pas, d’une chute vertigineuse de notre pays vers le chaos et la destruction…… Peuple soi disant musulman, arrêtons les frais, notre pays est sale 💩, sauvonsle, il n’est pas trop tard. C’est sur qu’il ne faut pas compter sur le gouvernement et les walis corrompus pour sauver l’algérie de la médiocrité, l’éducation doit primer en 🇩🇿 pour notre jeunesse c’est la base, j’ai honte de mon pays. Le choléra aujourd’hui, demain ça sera la peste, et on sera isolé du reste du monde, il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard……

    10
    1
    karim
    25 août 2018 - 9 h 48 min

    les subasahriens apporte tous les problemes

    44
    5
      Anonyme
      25 août 2018 - 10 h 35 min

      A Karim

      Ces nouvelles maladies qui agressent et tuent les algériens sont liées aux migrants subsahariens mais par hypocrisie certains algériens ne le disent pas ouvertement.

      29
      6
    Brahms
    25 août 2018 - 8 h 27 min

    Problème de curage. Ils font nettoyer les fosses des bâtiments, des Résidences. Vous avez des gens qui jettent leurs lingettes dans les WC, vide leur soupe dans les WC, se débarrassent de leurs déchets de la sorte donc à la longue les tuyaux sont obstrués et comme il n’y a pas de pression d’eau au robinet, ni de curage effectué par la Mairie, vous avez une stagnation des déchets qui s’amoncellent et à la longue les tuyauteries cassent donnant des inondations, des contaminations.
    On récolte ce que l’on sème.

    Dzézaïr
    25 août 2018 - 1 h 25 min

    Important!

    Une épidémie de choléra s’est déclarée en Algérie, confirmée par le ministère de la Santé.

    C’est une maladie, grave, contagieuse et mortelle.

    Précautions à prendre dès à présent:

    1- Ne boire que de l’eau minérale
    2- Mettre la laitue, les fruits …dans un récipient d’eau avec qques gouttes javel concentré pendant 20 mn.
    3- Ne plus acheter les melons et les pastèques.
    4- Se laver les mains surtout entre les doigts soigneusement et fréquemment.
    C’est une maladie, grave, contagieuse et mortelle. Se couper aussi les ongles.
    5- Verser l’eau de javel ou le grésyl dans les WC après chaque utilisation.
    Prendre très au sérieux ces recommandations.

    A PARTAGER AU MAXIMUM SVP

    9
    1
    Slam
    24 août 2018 - 20 h 06 min

    Pas de cellule de crise pour centraliser et diffuser l’information. Pas de numéro vert pour les gens qui paniquent. Week-end +aid El kebch +congés. Nos ministres sont entrain de bouffer du Bouzellouf au bord de leurs piscines. La populace peut paniquer et vider les rayonsdes eau de source des epuceties. On organise la pénurie et la psychose. Les pauvres urgentistes vont supporter la misère du monde. Et pendant ce temps on prépare le 5e mandat.

    16
    4
    Zaatar
    24 août 2018 - 19 h 18 min

    L’info circule à vitesse grand V, plus personne ne boit l’eau du robinet. Bientôt il y aura donc pénurie des fardeaux d’eau… Les gens s’y ruent déjà. Et dire que le choléra avait complètement disparu et voilà qu’il revient au grand galop. Il paraît que pour nos responsables on leur ramène cristalline… Je ne sais pas si c’est vrai. C’est Guy Roux qui serait content

    15
    4
      Gatt M'digouti
      24 août 2018 - 19 h 58 min

      Et déjà s’est instaurée la mafia des eaux minérales qui s’est accaparé des fardeaux et les revend plus chers !
      On va pas accuser l’État quand même ! « Boursicoter » sur le malheur des autres ! ou est passé la légendaire entraide Algérienne devant un problème?
      Finalement un tel peuple inculte sale et affamé ne mérite que les Saidani, Ould Abbes et autres !
      A vomir !

      16
      5
      Anonyme
      25 août 2018 - 0 h 48 min

      Je bois l’eau du robinet, à Kouba. No problème.

      4
      2
    Anonyme
    24 août 2018 - 15 h 40 min

    Un 5eme Mandat aux couleurs et aux odeurs du sous développement.

    35
    3
    Ch'ha
    24 août 2018 - 14 h 05 min

    PS : mon exemple de la gastro c’est juste montrer la vitesse de propagation de l’infection en l’occurrence virale et dans le cas du choléra bactérienne.
    C’est fonction de chaque virus ou bactérie.

    6
    5
      Zaatar
      24 août 2018 - 20 h 07 min

      L’exemple est gastrique certes, la vitesse de propagation est mécanique et elle est fonction du milieu de propagation. Généralement on les calcule en résolvant des equa diff du second degré.

      4
      3
    Mohamed
    24 août 2018 - 12 h 49 min

    Salam aleikoum,

    L’institut Pasteur wa ma adraka ma howa Institut Pasteur n’a pas encore rendu ses conclusions sur l’origine du comment et de quoi de la propagation du Choléras et un génie ose dire que la situation est sous contrôle et limitée à une simple zone et à des familles.
    Nous, le peuple algérien est un peuple béni, nous avons la mentalité de la préhistoire et toutes les maladies moyenne âgeuses nous les avons choppé : typhoïde, rougeole, choléras, à quand la lèpre ???? (Qu’Allah nous protège de ces maladies) mais nous avons les commodités du XXIe siècles (voitures, smartphones, smart TV, ordinateurs, avions, etc…) mais notre hygiène de vie, notre comportement au sein de la société et la mentalité de nos responsables, ne cadrent pas avec ce XXIe siècles.
    Croyez moi, ce n’est pas du mépris, ni de la haine, mais juste un cri du cœur, un coup du gueule pour le réveil de notre société (car moi aussi je fais parti) de cette longue hibernation. Nous sommes tous responsables et nous méritons notre sort, car pour que Choléra se déclare il faut que le pays soit en guerre et assiégé par l’ennemi de tout part, ou une catastrophe naturelle de grande ampleur soient les causes…

    24
    2
    Gatt M'digouti
    24 août 2018 - 12 h 19 min

    La propreté corporelle, de chez-soi et de notre environnement est une éducation très recommandée en Islam, et on dit un esprit sain dans un corps sain !
    A quoi bon avoir le plus haut minaret du monde et être classés les plus sales au monde ?
    A quoi bon de construire des mosquées comme des champignons et ne point respecter les principes élémentaires de l’Islam au sujet de la propreté ?
    Déjà que le pratiquant donne un mauvais exemple en emportant avec lui ses souliers qu’il dépose à coté de lui sur le tapis de prière !
    La question qui tue est pourquoi, au niveau APN, les députés que ce soit du courant religieux soit FLN-RND Baath n’ont jamais soulevé au sein de l’hémicycle le problème de l’hygiène et de la propreté dans nos villes ?
    Il est vrai que l’argent est Wsakh edounia et que l’argent n’a pas d’odeur, mais quand même !
    C’est ces « élus » à coups de milliards qui doivent faire l’objet d’abord de limogeages salvateurs et……. sanitaires !
    Suivront ensuite les Wali, les présidents d’APC et surtout sévir contre tout citoyen, commerçant, restaurateur, boulanger etc se rendant coupable d’incivisme !

    23
    4
    Kassaman
    24 août 2018 - 11 h 58 min

    Le dernier cas de choléra remontait apparemment à 1996!!
    Les responsabilités sont partagées quant à la situation d’insalubrité nationale qui sévit sur le Pays. Que ce soit les citoyens ou les services de l’état personne ne se soucie de la propreté dans les rues.
    Toutefois, même partagée, l’état a la plus grande responsabilité c’est à lui d’imposer la collecte des déchets et le nettoyage de nos espaces communs, c’est aux services de l’état de veiller à ce que les sociétés de nettoyage fassent réellement leur travail.

    14
    4
    elhadj
    24 août 2018 - 11 h 39 min

    c est hélas le constat amer d une régression du pays dans tous les domaines aggravée par la maladie invalidante du président ayant affaibli les actions de l exécutif compose de ministres ,en très grande partie issus du corps des Walis beaucoup plus soumis aux injonctions hiérarchiques ne pouvant pas donc prendre les mesures ou initiatives qui s imposent dans un cadre réglementaire qu exige l urgence de la situation. une APN ou un SENAT budgétivores sans utilité pour le pays qui n agissent pas de prendre dans l urgence tous les problèmes qui se posent a la société notamment la réapparition des maladies contagieuses,la sécurité des citoyens menacée par la mafia qui a accapare le domaine public, la corruption ,la gestion des ressources ,le contrôle de l exécution correcte du budget civil et militaire,les causes de la régression , la paupérisation de la population,la sante publique, le développement sanitaire et pourquoi pas le cas de la vacance au niveau de la présidence qui dure depuis plusieurs années . l histoire jugera l action des actuelles institutions censées agir au nom du peuple notamment le conseil constitutionnel , l APN et le SENAT et les Partis au pouvoir.

    14
    Anonimi
    24 août 2018 - 11 h 31 min

    Ce responsable à échoué dans sa seule mission, la prévention, puisque 4 wilaya sont infectées du choléra. Pire encore ce douktour dit à la presse que l’Algérie est touchée par le choléra au même titre que le Yémen, le Tchad, le Mali et le Niger des pays pauvres et instables. Ça veut tout dire à la veille du 5eme mandat-cadre que Ould Labess veut nous fourguer coûte que coûte.

    21
    1
    Anonyme
    24 août 2018 - 10 h 32 min

    Cher AP en tant que fidèle lecteur ,je suis outré de certains commentaire de nos compatriotes utilisant les mêmes slogans que madame LePen,tout est de la faute de l’étranger,nous qui parlons de nadhafa Mel Imane ,fier de faire nos ablutions avec une pierre etnous considérons que nous sommes les plus propres du Monde,les tas d’Immondice au bas de nos immeubles,l’Irrigation des cultures avec des eaux usées ne sont pas le fait des Africains mais le fait de tes très propres Frères.

    19
    8
    Anonyme
    24 août 2018 - 9 h 52 min

    Cinq cent mille subsahariens qui défèquent à ciel ouvert tous les jours que Dieu fait, les milliards de mouches à m…qui se posent ensuite partout, sur les vergers, sur les marchés, sur les bâtiments, sur les voitures, sur les gens, je ne vois vraiment pas comment on pourrait échapper à une crise sanitaire majeure.
    Cette fois ci les z’autorités n’ont pas pu cacher l’ampleur des dégâts, sinon ils y arrivent très bien.

    15
    12
    Kahina-DZ
    24 août 2018 - 9 h 42 min

    Dr Djamel Fourar, a annoncé, jeudi à Alger, que les cas de choléra enregistrés dans quatre wilayas du pays étaient des cas «isolés et limités à des familles», soutenant que la situation était «maîtrisée».

    Quatre wilayas sont touchées, mais on ose dire que la maladie est limitée à des familles ?? Quel raisonnement illogique !! En plus, la source de la contamination n’est même pas connue et on ose conformer que la situation est sous contrôle ??
    C’est pour cette raison qu’on ne règle aucun problème. Nos responsables aiment cacher le soleil avec un tamis.

    60
    3
      Rascasse
      24 août 2018 - 9 h 51 min

      Yederbou chitta même sur le dos des morts , une élite corrompues et malhonnêtes, jusqu’à quand??

      34
      1
    Anonyme
    24 août 2018 - 9 h 23 min

    Les citoyens Algeriens doivent apprendre a leurs enfants les regles de base de l hygiene….aussi dans les ecoles il faut inclure des seances d education civique aux ecoliers…leur apprendre a mieux se comporter dans la societe….y compris la preservation des regles de l hygiene et la conservation d un environnement saint.Toute ecole et college doivent faire entretenir un jardin par les ecoliers avec l aide d un cadre technique d une ecole d agriculture ou un paysagiste ……Des le jeune age on apprend les regles de la vie saine dans la societe…..c est extremement important pour eriger une societe saine de corps et d esprit

    17
    1
      Anonyme
      24 août 2018 - 9 h 46 min

      Les autorités doivent prendre leur responsabilité.
      Nos villes sont pourries sous le regard des walis.

      19
        Gatt M'digouti
        24 août 2018 - 11 h 56 min

        Leçon de vocabulaire français :
        Un wali , des Walous !

        11
      Rascasse
      24 août 2018 - 9 h 50 min

      C’est beau ce que tu dit, mais il faut venir faire et combattre les forces de la stagnation et du statuquo sur place, on a tous des idées mais de là à les concrétiser …les donneurs de leçons ou rêveur devraient s’impli Plus pour imposer intelligemment et pacifiquement le changement

      12
      1
    Zaatar
    24 août 2018 - 8 h 37 min

    A l’heure où on s’éveille et on s’émerveille des prouesses de la science, de la technologie et de la médecine en particulier où les maladies d’antan ont été quasi éradiquées presque sur toute la planète, Voilà que chez nous on s’arrange pour faire ressurgir le choléra, jadis disparu de la circulation chez nous. A croire qu’on avance vers l’arrière, expression qui se porte bien chez nous en un véritable modèle.

    21
    1
    Rascasse
    24 août 2018 - 7 h 33 min

    Les vices cachés des malfaçons cumulées durant l’ere de la médiocrité,de la corruption et de la justice instrumentalisée (1999-??) feront des ravages dans la société algérienne, le plus dramatique est que l’on continue d’avancer et d’avancer sur le chemin qui nous mène tout droit vers le trou noir en croyant être sur le chemin dont même les scandinaves nous envie : notre santé, nos enfants , sont en danger même à l’intérieur de nos maison y’a messieurs les décideurs en casquettes, bientôt même les miettes des richesses que vous contrôlez vous appartiendront plus wal hadith kyass

    18
    1
    Anonyme
    24 août 2018 - 7 h 13 min

    C’est une maladie qui récidive, il y a eu le même cas à la commune de Bougara où 500 malades se sont présentés dans les centres hospitaliers pour la même cause.

    Ce sont des « microbes » introduits par les vagues de migrants du sahel.

    L’Algérie n’a jamais eu ce genre d’épidémie choléra, rougeole avant l’arrivée de ces migrants.

    15
    16
      Rascasse
      24 août 2018 - 9 h 45 min

      Toi t’es pas algérien et tu ne connais a l’Algérie

      9
      6
        Anonyme
        24 août 2018 - 10 h 18 min

        Arrêter ce slogan de merde, ANA MEDZAIR EL ASSIMA, EL BAHDJA, issue de l’algérois et dans Alger la blanche. Je suis jeune et consciente du danger subsaharien, vous défendez l’introduction des virus et des maux divers et dangers potentiels d’une ampleur incroyable pour nos enfants. J’ai lu vos commentaires ridicules.

        12
        12
          Rascasse
          24 août 2018 - 11 h 53 min

          Oui tu as raison , c’est les sub sahariens qui égorgeants 5 millions de moutons et laissent couler le sang dans les égouts, c’esT lés subsahariens qui jettent les sacs depuis les balcons des immeubles (adl) c’est aussi eux les maires les directeurs qui s’occusent de l’AEP, en résumé te rappeler juste que l’algerien ne s’emeut Plus du kaka dans lequel la force des choses le submerge, bien sûr c’Est toujours la faute des autres, par ailleurs moi je ne comprends pas comment des gens naissent et grandissent dans les douars et du jour au lendemain ils sont responsables des affaires des villes , pour finir je n’ai pas à te répondre je me pose la question si tu saisit la portée de mon message , je ne doute pas un instant que tu soit une vrai patriote , mais juste savoir que l’homodetritus algérien a chassé les vrais algérois et les vrais bonnois, les vrais Constantinois les vrais citadins quoi les forçant à l’exil, alors continu de croire aux rêves que te vont ouyahia et le RND.

          20
          6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.