Merkel en Algérie : immigration clandestine et droit d’asile au menu

Merkel immigration 2
Angela Merkel jette son regard sur la baie d'Alger. New Press

Par R. Mahmoudi – En tournée depuis quelques jours en Afrique de l’Ouest, la chancelière allemande Angela Merkel devrait se rendre en Algérie en début de ce mois de septembre. Cette visite intervient dans un contexte marqué par l’échec des gouvernements occidentaux à juguler la crise migratoire et une tendance au durcissement des dispositifs de lutte contre ce fléau.

La chancelière allemande, dont c’est la deuxième visite officielle programmée en Algérie, après celle annulée à la dernière minute en février 2017, devrait encore faire pression sur les responsables algériens pour «coopérer» avec Berlin sur ce dossier épineux. Selon la radio allemande DW,  Merkel devrait notamment relancer la demande lancée par l’Union européenne, et déjà rejetée par Alger, d’ouvrir des «centres de rétention» visant à accueillir les migrants clandestins. La chancelière allemande parlera, à l’occasion, en tant que commissaire à la Migration et aux Affaires intérieures au sein de l’Union européenne. Or, il n’y a visiblement aucune raison que le gouvernement algérien change aujourd’hui d’avis sur cette question.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, qui avait clairement exprimé la position de l’Algérie, en juin dernier, en réponse aux sollicitations de l’UE, a levé ainsi l’amalgame que certaines officines ont entretenu sur le traitement par l’Algérie du dossier de la migration clandestine. «Il est exclu que l’Algérie ouvre une quelconque zone de rétention, avait-il déclaré à RFI. Nous sommes déjà confrontés aux mêmes problèmes. Nous procédons à des reconductions, mais nous le faisons selon des arrangements que nous avons avec les pays voisins.»

L’autre point important qui sera certainement abordé par Angela Merkel est celui relatif à la nouvelle loi sur la demande d’asile en Allemagne. La hôte de l’Algérie tentera de convaincre ses interlocuteurs algériens d’accepter de coopérer avec Berlin afin d’accélérer le rapatriement des ressortissants algériens dont les demandes d’asile seront éventuellement rejetées.

Le Parlement allemand a adopté, il y a quelques semaines, un projet de loi classant désormais l’Algérie, avec deux autres pays du Maghreb, comme «pays sûr», justifiant ainsi le rejet systématique d’éventuelles demandes d’asile formulées par les Algériens.

R. M.  

Comment (33)

    JAGUAR
    2 septembre 2018 - 12 h 41 min

    Même les montres viennent en Algérie ! Pauvre Boumédiene, l’Algérie à perdu son identité et sa fierté.

    5
    1
    Salim31
    2 septembre 2018 - 0 h 12 min

    Mme MERKEK vous et vos amis holland obama vous avez coulez la syrie _
    Cela a enclenchez le mouvement migratoire vers vos pays , meme si vous avez acceptez des millers de migrants et les terro de daech embusque _vous etes responsable du reveil du nationalisme et du racisme en europe par votre politique migratoire suicidaire _ les expulsions d une minorite d algeriens ne vas rien changer face au deluge migratoire sub saharien et moyen orientale votre chute est emminente le peuple allemand en a marre de vous !!
    On peut rien faire pour vous ,
    Les algeriens sont les bienvenus dans leur pays _
    Mme vous n etes pas la bienvenue en algerie !

    Anonyme
    1 septembre 2018 - 20 h 53 min

    Ce qu’ Angela Merkel doit s’enfoncer dans le crâne c’est que les Algériens dans leur majorité (peuple et pouvoir) refusent catégoriquement d’installer sur leur territoire des centres de rétention pour migrants africains.
    Le problème des migrants c’est son problème pas le notre ! C’est elle qui en personne a refusé l’asile à une pauvre écolière mineure Palestinienne et qui a permis l’entrée en Allemagne de 1 million de réfugiés (vrais ou faux et parmi eux des éléments de Daesh ) en leur ouvrant grandes les frontières allemandes et son message de bienvenue :  » Migrants Welcome !  » .
    S’étant mise à dos le peuple allemand et l’opposition politique, elle a compris un peu tard qu’elle a fait une énorme bourde, qu’elle veut rattraper par des moyens peu recommandables : nous fourguer ses centaines de milliers de migrants africains actuels et futurs contre l’acceptation sur le sol allemand de quelques milliers d’Algériens sans papiers demandeurs d’emploi.
    Non madame nous refusons ce marché de dupes. Vos migrants c’est votre problème, pas le notre, assumez ! Quant à nos ressortissants sans papiers chez vous, l’Algérie ne veut en aucune manière s’en débarrasser, ils seront toujours les bienvenus dans leur pays.

    13
    8
    Anonym
    1 septembre 2018 - 19 h 17 min

    Un peu de NIF ,ces gens sont entrain de nous dire gentillement on ne veut pas de vos enfants, faite vite avant que nous sortions tous dans la rue et lès chassé par force et que tout lès medias du monde en on parlerons,si j’ai le pouvoir j’enverrai tout les avions disponible lès ramener même si il faut sacrifier ceux dès lignes intérieur,ya bourab un peu de Redjla ils ne veulent pas d’eux.

    18
    5
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 16 h 51 min

    Merkel a utilise la carte des refugies comme argument politique…c est elle qui a lance son appel de recevoir tous les refugies…et ils ont quittes leur pays par centaines de milliers suite a l appel de Merkel :: »Wir schaffen es » en allemand…..elle etait candidate au prix Nobel de la paix….elle a ratee son coups le quartet Tunisien a eu le prix Nobel….puis l annee suivante elle etait aussi candidate au prix Nobel de la paix ..elle a rate pour la deuxieme fois son coups le president colombien a eu le prix Nobel de la paix…elle avait aussi le projet de remplacer Ban ki moon au secretariat general de l ONU et un siege pour l Allemagne au conseil de securite….tous les experts politiques savaient tres bien les buts de Merkel…..une fois ses projets rates …elle se retourne contre les refugies qu elle a appele a accueillir…..en exigeant d Erdogan de les garder en Turquie contre quelques milliards d Euros.Cette chanceliere est une femme extremement mysterieuse,des journalistes ont meme rapportes qu elle etait en visite en Ukraine en compagnie du president Ukrainien Porochenko sur une region bambardee ou la presence a leur cote de BHL n est pas passee inapercue, d autres ont meme suivi cette scene sur une sequence du journal a la TV Allemande….Que Madame Merkel Sache que ces refugies ont quitte leur pays detruit par vos bambardement, ceux de l OTAN pour les laisser aux hordes de terroristes que vous avez entraines, armes et finances!!! Non Mme la chanceliere l Algerie n est pas en mesure de payer la facture des crimes que votre pays et vos allies ont commis et commettent encore…. au nom des droits de l homme a geometrie variable.
    Madame vous etes la bienvenue dans notre pays si vous voulez traiter avec nous en terme d economie et de transfert de technologie et d investissement dans les nouvelles technologies de pointe comme la robotique, le montage des camions et des tracteurs on s en balance … le defit est dans les domaines que je vous ai sites pour les petites et moyennes entreprises et les Start Up…

    19
    13
    Rayés Al Bahriya
    1 septembre 2018 - 15 h 05 min

    L’Algérie puise son encrage africain.

    Elle n’est pas et ne sera pas la nouvelle Pologne de
    L’Europe du 3 ie Reich…ni elle ne sera la tombe des migrants africains.

    L’ALGÉRIE ne sera pas Sobibor , ou Beinau
    Auschwitz …comme du temps du nazisme raciste , nihiliste.

    L’ALGÉRIE est toujours le porte flambeau de l’Afrique….

    Nelson Mandela , était algérien de coeur et de lutte…sa seconde patrie…

    Allah Akbar…

    16
    15
      IMAZIREN
      1 septembre 2018 - 20 h 06 min

      Cher Monsieur, vous savez bien que si dieu est grand, c’est Mohamed qui en profite.

      9
      14
        Anonym
        1 septembre 2018 - 20 h 38 min

        Ta blague ne fais pas rire même Jésus voit en toi un idiot.

        15
        8
    le Terroir
    1 septembre 2018 - 15 h 01 min

    Vraiment les occidentaux ont du mal à comprendre qu’ils sont responsables du malheur de l’Afrique.
    Rendez aux africains leurs richesses et leurs argents qui font votre bonheur et votre développement. Dès lors, ils ne penseront même plus à quitter leurs pays. Vous pillez leurs ressources naturelles, vous prenez leurs compétences en installant des bouffons à leurs places afin de les museler, vous envoyez vos armées ainsi que des mercenaires pour sécuriser à votre avantage les points d’exploitations des minerais, pétrole, diamants, uranium, etc…Des millions d’africains n’ ont même plus une simple case ou une hutte pour se loger. Ceux qui arrivent en Europe sont exploités pour les travaux insalubres, la basse besogne, l’exploitation sexuelle, etc… Allez demander à Paris, Londres, Washington de laisser les richesses aux africains au lieu de venir terrasser les victimes. Rendez aux africains leurs ressources et ils vous rendront votre minable aide sociale, votre grisaille et ils partiront avec joie retrouver le soleil, leurs familles, leurs sourires et la joie de vivre. Pour les algériens, notre gouvernement n’a qu’à se pencher sur la question et analyser le problème du pourquoi de la fuite vers l’étranger. Un Président qui va se soigner en Suisse au moment où le choléra, la saleté et le règne du zb… règnent. Il ne fait même pas confiance à son propre système de santé, pourquoi ? Tout le pays le sait. Nous ne connaissons même pas le bulletin de santé de notre président. Le surréalisme règne. Il y a aussi le Ould Abbes qui serait heureux de rencontrer son ex camarade de classe. Merci à AP.

    19
    9
    chark
    1 septembre 2018 - 14 h 26 min

    Merdekel devrait savoir que se sont ses amis intimes franco/sionistes et us/sioniste qui sont responsable du KO et de la misère en Afrique depuis l’agression de la Jamahiria Libya et l’assassinat de feu M Kadhafi !
    Donc allez voir ailleurs madame !

    20
    8
    Brahms
    1 septembre 2018 - 14 h 18 min

    Elle défend son pays comme les algériens défendent leur pays quand ils sont envahis par des hordes de nigériens qui viennent quémander de l’argent, des biens, de la nourriture, des soins, etc.. Le monde à changer c’est le capitalisme, l’argent, la notoriété, le travail, les valeurs qui priment. L’assistanat plus personne n’en veut. En plus, les algériens sont tombés dans le piège du wahhabisme dans les années 1990 donc forcément, ils traînent une mauvaise image à l’étranger. Enfin, il y a eu des affaires de viols en Allemagne commis par des algériens sur des allemandes ce qui a eu un très mauvais impact. Il faut donc que les algériens se retroussent les manches et travaillent leur pays afin de rester chez eux, il n’y a que comme cela que la prospérité viendra. Regardez les émigrés espagnols très nombreux en France dans les années 1960 – 1970 sont pratiquement tous rentrés chez eux pour bosser pour leur pays.

    29
    17
    le niveau
    1 septembre 2018 - 13 h 12 min

    elle vient avec une ferme intention que tout les haraga’s retounent chez eux en algerie a cote de bouteflka et du gouvernement algerien et de laisser les africains quitter le territoire algerien pour l’europe, faut leur faciliter la tache (ces africains veulent la terre promise) laissez les partir.

    15
    9
    Anonimi
    1 septembre 2018 - 11 h 11 min

    Les Allemands sont pragmatiques et efficaces, ils traitent les problèmes à la racine. Pour la harga des Algériens, Merkel s’adresse donc directement à la source du problème : le Président et son gouvernement , sans passer par des intermédiaires comme Ould Labess, son ancien camarade d’université malgré elle.

    27
    6
      Anonyme
      1 septembre 2018 - 11 h 47 min

      Anonimi
      Hahhhahh il va sans doute lui montrer une photo de classe avec le prof à côté du groupe, Angéla sur la photo et ould … quelque part sur la photo souvenir.

      17
      3
        Anonimi
        1 septembre 2018 - 12 h 32 min

        C’est sûrement une photo « photoshopee »
        .

        12
        1
    Gatt M'digouti
    1 septembre 2018 - 11 h 06 min

    Elle serait ravie de revoir son compagnon de banc d’université de médecine !
    Tiens ! les journaliste devraient lui poser la question ! mdr !

    25
    2
    Vangelis
    1 septembre 2018 - 11 h 00 min

    Déjà que c’est douloureux de voir des algériens faire les haragas et même demander le droit d’asile, à cause des zautorités qui n’ont pas été capables de leur donner un objectif sérieux à la galère mais en plus voir venir des personnalités étrangères mettre le nez dans … de ces mêmes zautorités en leur montrant ce qu’ils tentent de cacher, c’est une énorme absence de dignité.

    Généralement et surtout à cette époque, des pays se rencontrent afin de lier des relations économiques au bénéfice de leurs populations. En Algérie et bien non ! Les rencontres ont pour sujet les haragas et le terrorisme. Drôle de perspective qui confirme que les algériens ne sont pas prêts à accorder un quelconque crédit aux zautorités qui les mènent en bateau en leur proférant des promesses creuses et des mensonges.

    23
    3
    issam
    1 septembre 2018 - 10 h 59 min

    Vous êtes diplômé,vous maitrisez la langue arabe littéraire,allez tentez votre chance aux Emirats de Dubai !Rien à faire des pays occidentaux !

    14
    25
      Anonyme
      1 septembre 2018 - 23 h 24 min

      C’est l’esclavage pur et dur chez tes cousins Arabes. Ils nos détestent!! ils sont pires que les kouffars!

    Anonyme
    1 septembre 2018 - 10 h 32 min

    « devrait encore faire pression sur  » qui ? le retour de la manivelle , en optant pour la prise en charge des « criminels » qui ont mis à mal le peuple algérien, Merkel et les autres complices ne peuvent faire pression sans payer le prix de leur complicité.

    14
    10
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 10 h 16 min

    Mais pourquoi nos dirigeants refuseraient ils de reprendre les Algériens qui traînent en Allemagne et qui sont rien d’autre, dans ce pays particulièrement, que des fainéants et des délinquants promis à vivre de rapine et d’expédients?

    25
    22
      Geronimo
      1 septembre 2018 - 10 h 56 min

      Parce que l’Algérie exige la preuve de la nationalitéalgérienne de ces délinquants. Beaucoup de Marocains et de Tunisiens se font passer pour des Algériens.

      63
      15
        Anonyme
        1 septembre 2018 - 12 h 31 min

        La Preuve est très facile à faire avec les moyens modernes de la génétique. Encore faudrait-il avoir la volonté d’engager ce processus coûteux il est vrai.

        9
        6
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 10 h 07 min

    qui vas recevoir ANGELA MERKEL ? fakhamatouhou ou ould abbes ? l algerie raha labas ?

    21
    3
    Rascasse
    1 septembre 2018 - 9 h 10 min

    On comprend pourquoi le check up…

    15
    2
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 8 h 03 min

    Merckel devrait déclarer la guerre aux passeurs subsahariens que de penser à leur établir des maisons de regroupement dans le sud algérien qui abrite des centaines de milliers de clandestins du sahel.

    21
    9
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 7 h 55 min

    de toute façon les européens sont/serons obliger d accepter les migrants ils on aurons besoin pour des raisons de démographie ,,,a cause de la baisse d activité dans les maternités et le vieillissement de la population ,,plus de blanc plus de noir rien que du gris

    10
    10
    Ch'ha
    1 septembre 2018 - 7 h 54 min

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité !
    Récupérer vos ressortissants dont on refuse l’asile par contre construiser des centres de rétention pour nous pau’ve Europe …..
    Le pays machallah n’est pas l’Europe et est souverain machallah donc comme l’a si bien dit notre MAE Abdelkader Messahel pas de centres de rétention.
    D’ailleurs qui est à l’origine de cette immigration massive procédé sioniste de déstabilisation du pays : la France l’entité sioniste et sbires OTAN par l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou et le chaos libyen et sahélien.
    Qui est en 1ère ligne : le pays.
    Donc au pays d’envoyer directement tous ces migrants en Europe en France chez Sarkozy BHL et cie ils n’ont qu’à leur assurer le gîte et le couvert puisque c’est LEUR RESPONSABILITÉ PLEINE ET ENTIÈRE !!
    La colonisation est finie depuis longtemps, l’Afrique du Nord le pays la poubelle de l’Europe des centres de rétention pour migrants et puis quoi encore.

    17
    15
    Bouzorane
    1 septembre 2018 - 7 h 44 min

    Merkel aura enfin une idée, une très vague idée certes, sur les guérilleros qui nous gouvernent avec leur organisation clandestine cloisonnée.
    Nous sommes indépendants depuis 60 ans mais nos dirigeants raisonnent toujours comme des colonisés qui lutent pour l’indépendance!!
    Ils ont gardé les réflexes des guérilleros (clandestinité, méfiance, paranoïa, tromperie, complexe d’infériorité, syndrome de persécution,…).
    L’indépendantisme est propre aux hommes colonisés. Le Nationalisme, lui, est propre aux hommes libres. Nos dirigeants ont raté le virage du Nationalisme en 1962.
    Une guérilla indépendantiste est caractérisée par sa clandestinité et sa dissymétrie (affrontement entre un faible et un fort). Le culte de la clandestinité, chez le faible, peut aller jusqu’à simuler un « chef de vitrine ». Le vrai leader, lui, restera dans l’anonymat le plus complet.
    Nos guérilleros ont atteint un très haut niveau d’organisation, à tel point que l’expression « chef de vitrine » n’est pas juste une image…

    16
    4
    icialG
    1 septembre 2018 - 7 h 43 min

    MIO je pense que les occidentaux on toujours maintenus et maintiendrons un désordre économique en Afrique pour tirer profit au maximum (de la vache a lait ,lait qu ils consomment avec excès et lui revendent le fermenté en conserve) et ne veulent pas assumé les dégâts causé par leur semence

    17
    6
      Anonyme
      1 septembre 2018 - 9 h 55 min

      C’est pas faux ce que tu dit, par contre on doit arrêter de se suffir de dire que c’est la faute des autres: on doit se prendre en charge et militer pour changer la donne ; les algériens on a une qualité : la sincérité que le système qui a débarqué en 1999 a tout fait pour pervertir

      17
      3
        Min-Djibalina
        1 septembre 2018 - 12 h 25 min

        Un petit correctif si vous le permettez: La sincérité que le système a débarqué et a trahi déjà à l’aurore de notre révolution populaire c’est à dire dés 1954. Les vrais Moudjahidines nous disaient et le disent toujours d’ailleurs que les coups fourrés et les trahisons ont commencés durant le combat et derrière le dos des braves. Ce n’est pas depuis 1999 comme vous le mentionnez que le peuple Algérien subit ces trahisons à répétition et ces viles tromperies au quotidien.

        8
        2
    Anonyme
    1 septembre 2018 - 7 h 27 min

    Sans ces centres de rétention les algériens sont submergés par ces migrants, avec ces centres l’Algérie deviendra du jour au lendemain quasiment subsaharienne et pour refouler ces gens qui n’ont en tête que la migration ça ne sera plus possible étant donné leur nombre par l’appel d’air. Il faut plutôt agir en virant ces migrants qui sont en vagabondage en Algérie.

    16
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.