Le ministre espagnol des Affaires étrangères en visite de travail jeudi en Algérie 

ministre espagnol
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrelli Fontelles . D. R.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Josep Borrelli Fontelles effectuera jeudi une visite de travail en Algérie à l’invitation de son homologue algérien, Abdelkader Messahel, a indiqué mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères (MAE).

«A l’invitation de Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères, Josep Borrelli Fontelles, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération du royaume d’Espagne, effectuera une visite de travail en Algérie le 6 septembre 2018», a précisé la même source. Cette visite s’inscrit dans le cadre de «la poursuite et de l’approfondissement du dialogue politique et de la concertation entre les deux pays et intervient dans le prolongement de la 7e réunion de haut niveau qui a eu lieu à Alger» le 3 avril dernier, a ajouté la même source.

A cette occasion, les deux parties examineront «l’état et les perspectives des relations bilatérales, notamment la coopération économique et commerciales et aborderont également les grandes questions régionales et internationales d’intérêt commun, en particulier la crise libyenne, la situation  au Mali et au Sahel, le dossier du Sahara occidental, les perspectives de coopération euroméditerranéenne, les relations euro-africaines ainsi que la situation au Proche-Orient», a souligné le communiqué du MAE.

R. N.

Comment (14)

    Anonyme
    7 septembre 2018 - 15 h 49 min

    Pour connaître monsieur Josep Borrell i Fontelles :

    Au cours de l’été 1969, Borrell a séjourné dans un kibboutz en Israël, où il a rencontré sa future femme française Carolina Mayeur, dont il est maintenant divorcé. En 1975, il travailla à Madrid comme ingénieur pour la compagnie pétrolière nationale Campsa .

    3
    1
    scags
    7 septembre 2018 - 13 h 09 min

    encore une mascarade comme d’habitude .

    1
    1
    boghni
    6 septembre 2018 - 14 h 52 min

    oui je sait de quoi je parle et je maitrise bien mes dires,quant a l’immigration ,elle a toujours exister de par le monde,oui l’espagne est un excelent partenaire,alors pas besoin de critiquer si vous ne maitrisez pas le sujet.AZUL ET TAHIA EL DJAZAIR.

    2
    2
      Anonyme
      7 septembre 2018 - 11 h 58 min

      On attend les arguments.

      1
      1
    Elhadi
    6 septembre 2018 - 11 h 54 min

    Ce ministre vient en Algerie surtout pour le flux de clandestins algeriens et des cadavres délaissés par les autorités algeriennes !

    1
    3
    boghni
    5 septembre 2018 - 18 h 31 min

    l’espagne est un pays qui reprend des couleurs beaucoup plus rapidement que le reste de l’europe et du bassin mediteraneen,regarder leur croissance qui est de plus 3%,les startup qui se creer a tous les niveaux technologique;surtout numerique,l’espagne est le 2eme producteur de voiture en europe,les salons anuelle dans toutes l’espagne et je cite le world congress mobil(sur les smartphones),je pense qu’on a de quoi travailler avec l’espagne d’autant plus que la proximitė est la,et meme les liens socio culturel qui nous lient ensemble,n’oubliez pas les 80millions de touristes qui rentrent en espagne chaque annee.l’espagne s’autosuffit au niveau alimentaire entierement et sont exportateur de leur produit agricole,je pense que l’algerie sera gagnante a travailler avec l’espagne;et prendre certains experience espagnole comme expertise.a nous d’evoluer nos mentalitės tout en gardant notre culture et nos traditions.AZUL ET TAHIA EL DJAZAIR.

    3
    5
      Anonyme
      6 septembre 2018 - 13 h 36 min

      Tu blagues ? Sa jeunesse et des moins jeunes immigrent en masse en Angleterre et en Allemagne.

      3
      2
      Anonyme
      6 septembre 2018 - 13 h 37 min

      Tu sais au moins de quoi tu parles ou tu rêves à voix haute ?

      1
      2
    Anonyme
    5 septembre 2018 - 16 h 38 min

    Au ministre du tourisme de signer un contrat de formation de cadres touristiques et l envoi d experts de l industrie touristique dans les ecoles hotelieres en Espagne et en Algerie…

    1
    6
      Anonyme
      7 septembre 2018 - 22 h 25 min

      C est tout le peuple algérien qui devrait être initié au tourisme. Quelques experts et des hôtels ne suffisent pas à faire de nous un pays touristique.

    Anonyme
    5 septembre 2018 - 16 h 17 min

    La coopération économique et commerciale avec les espagnols, sauf le domaine de la céramique, c’est une lourde erreur de jugement. En agriculture, ce sont de terribles pollueurs, en économie, ce sont des capitalistes complètement arriérés dignes du 19e siècle. Quant à la mentalité, n’en parlons pas, ils sont carrément intoxiqués par leur habitus colonialistes. Allez voir leur façon de traiter les travailleurs, pas seulement marocains, y compris d’Amérique du Sud et surtout dans les hôtels, les fermes, le textile : un scandale.

    6
    6
    messaoudene
    5 septembre 2018 - 15 h 30 min

    les finances de l’algerie sont en grand majorité parti en Espagne si ont compte combien d’hôtels et villas acheté par le lobby mafieux algérien dans ce pays durant ses trois dernières années par certains sa dépasse les 90% du montant des transactions fait entre l’algerie et la Turquie

    8
    6
    D.Z
    5 septembre 2018 - 15 h 21 min

    Qu’il aille quémander chez son frère le roi du Maroc.
    Renvoyer le … chez les grecques ces fourbes traîtres d’espagnol.

    9
    6
    Zaatar
    5 septembre 2018 - 14 h 43 min

    Ah ben oui, si la Turquie pille les finances du pays alors pourquoi pas l’Espagne aussi… elle plus proche de nous en distance en plus.

    8
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.