130 000 euros saisis sur deux personnes à l’aéroport international d’Alger (DGSN)

Comment (6)

    Anonyme
    9 septembre 2018 - 7 h 02 min

    es que par hasard les douaniers redeviennent des douaniers algériens au sens propre du terme ou cherchent ils une autre source de revenue ?
    avant et peut être encore ,l a faisait ils collectif ou du chacun pour soit , va savoir?? chose sûr ,on ne saura jamais dédommager!! Pour les voyageurs c était/c est(?) des terroristes et le bonheurs des trafiquants et La Corne d’Abondance,pour les deux et je ne peux qu avoir pitié de ces individus

    Amcum
    9 septembre 2018 - 1 h 52 min

    Fruit du changement du premier responsable de la sécurité de l’aéroport limogé pour lien avec Elbouch et sa tonne de cocaïne !
    Question 1: combien de temps ce nouveau responsable va tenir avant de devenir à son tour un ripou ?
    Question 2: Quel système intelligent doit-on mettre en place pour soutenir les propres et les aider à le rester?
    En tout temps, l’Algérie a été gardé par ses enfants fidèles. Aucun doute, ils sont nombreux même s’ils ne fond pas trop de bruit.

    D.Z
    8 septembre 2018 - 19 h 21 min

    L’évasion des capitaux de devises continuent.
    Les raisons doivent peut être, être une future banqueroute financière en algérie en ligne de mire.
    Qui comme les rats qui prennent tous subitement la fuite en suivant tous la même direction présage quelque chose de très mauvais.
    Dans le genre d’une grosse catastrophe.
    Espérons que mon imagination me fait de mauvais tour.

    23
    7
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 17 h 22 min

    Le plus grand réseau bancaire en Algérie est détenue par les traficants de devises au su et au vu des autorités,le moindre petit village à ses bureaux de change.Ces devises qui s’échangent viennent d’où.N’incriminons surtout pas les Émigrés qui ont plutôt un réseau familial pour échanger leurs avoirs

    16
    6
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 15 h 09 min

    Des miettes, du menu fretin. Pour 100 euros récupèrés, combien de millions sont passés au travers les filets ? Qu’est ce qui empêche de fisc algérien d’établir un recensement de tous les avoirs financiers et immobiliers des algériens à l’étranger et les obliger à les déclarer ? On nous enfume avec 100 000 euros alors que les montants de l’évasion s’élèvent à des milliards.

    33
    8
    kiki
    8 septembre 2018 - 12 h 38 min

    Les RATS veulent quittés le Navire

    23
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.