Un cas de choléra enregistré à l’hôpital de Aïn Taya, à l’est d’Alger (El-Bilad TV)

Comment (6)

    Ch'ha
    13 septembre 2018 - 16 h 43 min

    55 morts du choléra au Niger et 24 morts au Zimbabwe.

    Anonyme
    9 septembre 2018 - 0 h 06 min

    Pourquoi ça s’arrêterait ? Le choléra est au Niger ( mais chut, il faut pas le dire ) et les Nigériens rentrent en Algérie comme dans du beurre où ils peuvent ch… à ciel ouvert tout à leur aise le long de nos oueds, CQFD. Les Algériens n’auront que ce qu’ils méritent, pour avoir laissé entrer le loup dans la bergerie et l’avoir nourri.

    2
    2
    didou
    8 septembre 2018 - 22 h 57 min

    Le ministre de la santé,de la population,et de la réforme hospitalière etc etc…. va nous sortir une de ses tristement célèbres leçons sur la nature pour nous apprendre que le monde des bactéries tel que le vibrion cholérique est gentil et que celui qui le chopera et en tombera malade appartient au monde des méchants.
    L’Algérie était un pays riche,vous en avez fait un pays pauvre et vous avez rendu son Peuple malade moralement et physiquement..

    Anonyme
    8 septembre 2018 - 19 h 26 min

    VAUT MIEUX ETRE EN COLÈRE QUE CHOPPE LE CHOLÉRA AUPRÈS DES PERSONNE QUI DES PROMESSES A TORD ET TRAVERS NE SAVENT MÊME PAS CE QU ILS FONT ET TRAVAILLENT A L AVEUGLETTE ET SUR D AVOIR RAISON PARCE QU IL MINISTRE

    4
    4
    Abou Langi
    8 septembre 2018 - 17 h 45 min

    Yakhi vous nous aviez dit qu’ils avaient arrêté le vibrion colérique à Boufarik, nagh khati? Il s’est sauvé de prison et il attaqué l’hôpital de 3intaya ou kwa ?

    6
    6
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 14 h 10 min

    On n’est pas sortis de l’auberge, pour détruire tous les foyers du microbe il faut un temps.

    8
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.