Contribution – Arabe ou Amazigh : pas touche à l’unité nationale !

sidi mouhoub peuple
Mosquée Sidi-Mouhoub de Béjaïa. D. R.

Par Karim Dz. – Personne ne peut mettre en doute le creuset berbère sur lequel repose le peuple algérien, et personne ne remettra en cause, non plus, l’influence arabo-musulmane qui s’est greffée sur l’identité algérienne depuis 14 siècles.

Que 80% d’Algériens se revendiquent comme Arabes témoigne que cet apport est fortement ancré et que plus rien n’y changera quoi que ce soit. Il y a justement beaucoup de Kabyles qui se sont arabisés, et allez dire à ces Kabyles d’origine qu’ils ne sont pas Arabes ; ce sera en vain !

Cela dit, nous sommes tous sur le même bateau. Nous sommes condamnés à vivre ensemble et nous ne sommes pas étrangers les uns aux autres en dépit des agissements de nos ennemis qui veulent nous dresser les uns contre les autres. Ce qui a uni, dans le passé, les tribus berbères qui se livraient une guerre sans merci, ce qui a permis aux Algériens de prendre les rênes de leur pays et en main leur propre destin après 2 000 ans d’invasions et d’occupations, c’est bien l’arrivée des Arabes.

Ces Arabes n’avaient rien à voir avec les sionistes actuels d’Arabie Saoudite. C’étaient des musulmans qui avaient, sur la base de la foi, entrepris de conquérir d’autres contrées pour faire connaître la nouvelle religion de Dieu. Les Algériens, en masse, avaient adhéré à cet apport, cette nouvelle dimension qui allait leur permettre justement de prendre en main leur destin et conforter l’unité du peuple.

Bien entendu, notre diversité doit être promue, la langue amazighe doit être également enseignée. Mais cela ne doit pas prendre le pas sur l’unité nationale, une langue nous permet de nous exprimer partout sur le territoire national, un hymne et un drapeau nous font frissonner du nord au sud, et de l’ouest à l’est. Une armée nationale veille sur nous et notre pays… C’est dire combien ces éléments fédérateurs sont importants. Ils sont le ciment de la nation algérienne, celui de l’unité du peuple.

Nous devons penser aussi, au-delà de cet aspect identitaire, à édifier un Etat riche, puissant, où tous les Algériens soient heureux de vivre, de faire en sorte que chaque Algérien, où qu’il soit, ne souffre pas de la faim et du froid. Que tous les Algériens puissent avoir un logement décent, qu’ils puissent vivre dans une société qui leur propose tous les services et où rien ne manque, une société où le respect de la nature soit ancré dans les mœurs, etc.

Il faut enfin trouver le bon compromis qui permette à des Algériens de ne pas se sentir exclus et à d’autres de se sentir partout chez eux en Algérie.

K. Dz.

Comment (148)

    Lamari.mehd
    14 septembre 2018 - 14 h 02 min

    Ma yenkar asslou ghir lahmar….Ce proverbe Algerien trés significatif peut etre opposer a votre long discours,et particulièrement lorsque vous écrivez que 80% des Algeriens se considèrent arabe..donc selon vous et ce proverbe,80% des Algeriens sont des anes!????….mais bref..passons…il s’agit de comprendre ou se situe le probleme..pour ma part,et celle de beaucoup d’observateurs avisés,la problematique se situe au niveau de la personnalité de l’Algerien,car cette derniere ne possede aucun lien,aucune ressemblance avec celle des arabes..et ils le disent et le repetent eux-memes…Ya les Algeriens cessez de vous qualifier d’arabe,vous ne l’etes pas,vous etes des Amazigh..des berberes…nous ne voulons pas de vous…voila la réalité des choses,qui a été prouvée génétiquement aussi..et je remercie les arabes de cette franchise,malgré les insultes et les injures qui y sont collés a chaque fois qu’ils citent l’Algerie…..Ya si Kenzi Adam….la oumma arabia n’existe pas,c’est juste un slogan trompeur….c’est chacun pour sois,et le fait d’accrocher le wagon Algerie a cette utopie,c’est comme si on pousserait notre payes dans un gouffre de scorpions et d’hyenes…les Algeriens auront tout a perdre et rien a gagner….LA SEULE IDENTITE HISTORIQUEMENT VALABLE POUR L’ALGERIE..C’EST L’IDENTITE AMAZIGH…et les Algeriens que vous ACCUSEZ d’etre arabe..ce n’est que des amazigh devenus arabophones a cause ou grace a l’Ecole de bas etage Algerienne…ne melangez pas tout…car autant que puisse durer un mensonge,la verité le rattrape sans coup férir

    7
    5
      Iwen
      23 septembre 2018 - 20 h 39 min

      Ya LAMARI, AZUL, tout est dit dans votre intervention, merci à vous .

      1
      3
    Anonyme
    12 septembre 2018 - 23 h 44 min

    Décomplexer, et dépassionner un débat interminable, et infini
    Le métissage culturelle, et raciale, est une réalité, et une richesse,en Algérie, n’en déplaise à certains
    Respecter les spécifités de chaque région en Algérie, est un droit, un devoir, une obligation,
    Et une richesse, aussi, culturelle, et patrimoine touristique

    Agwawa
    12 septembre 2018 - 9 h 59 min

    Je suis Berbère arabiser ou Arabe berberiser. Nul ne sait réellement vous savez que le Nord de l’Afrique a subi au fil des siècles une multitude d’invasion. On a su protégé notre culture, certains ont réussi à défendre et protéger leur identité. ..Je pense ce qui pose problème pour certains gens c’est de se focalise de trop sur la religion musulmane qui leur parait plus rigoriste , dangereuse pour la société que les autres religions, je dis peut-être. Est-ce que l’Islam est un dogme compatible avec la démocratie ou un relais pour la dictature? Est-ce que la langue amazigh est-elle plus riche ou moins riche que la langue arabe? Tel est la question.

    5
    6
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 9 h 21 min

    Pas d’Etat arabe ni de langue arabe ni islam religion d’Etat. Le reste c’est du blabla cher au régime qui organise les combats de coqs pour rester au pouvoir.

    11
    12
    ZORO
    10 septembre 2018 - 13 h 09 min

    @ El ghoul :Et Comme si vous saviez faire autre chose que bouffer de l arabe!! Fais le compte des pouces bas anti arabes pour cesser d etre un donneur de lecon.

    15
    14
      karimdz
      10 septembre 2018 - 21 h 29 min

      Zoro, c est normal, el ghoul est un dévoreur !

      Méfions nous du ghoul, je voulais dire du loup 😉

      2
      15
    karimdz
    10 septembre 2018 - 10 h 38 min

    Je remercie AP d avoir traité une de mes réactions dans un précédent sujet, comme fil de discussion, le deuxième, après celui axé sur l indexation du prix du baril de pétrole.

    C est un sujet récurrent, mais je vois que cela évolue, il y aura toujours des sectaires, cela existe dans tous les pays, mais les algériens demeurent malgré tout patriotiques, et je m en réjoui.

    5
    11
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 23 h 46 min

    LETTRE A MELLO
    Aujourd’hui il a fait tres chaud dans notre ville ,je n ai cessé de suer a longueur de journee jusqu au moment ou je me suis connecté a AP pour reprendre ma tchach quotidienne avec nos amis internautes.Bien sur que j attendais ta reponse a mon commentaire ,j ai pris habitude a ton esprit tenace qui ne lache prise que rarement.j ai lu la premiere ,la deuxieme la troisieme avant la fin de la quatriemme ligne de ton commentaire je ne pouvais plus continuer j ai eu froid au dos malgres cette chaleur torride , je ne n arrivais pas à croire ce que je lisais .j esperais que ces mots disparaissent de ma vue mais ils restaient là pour me rendre a l evidence.De coutume disais tu », le kabyle , les etres avec qui il se sent socialement uni ne sont pas ceux avec lesquels il vit mais avec ses consanguins »’. Il m a fallu du temps et une retrospective de ce qu on se disait durant nos precedents entretiens pour decoder ce que je lisais. Il m est alors revenu a l esprit le jour où je te parlais de mon cercle d appartenance et de son rayon qui faisait des centaines de kilometres alors que le tien etait trop court avec un cercle trop restreint dans un pays machaa Allah cinq fois plus grand que la france.je t ai conseillé d agrandir ton cercle pour l avenir de tes enfants tu as opposé un niet categorique maintenant je te comprend tu ne peux vivre loin de ta consanguinité. Et comme par hasard c est aujourd hui aussi que j ai lu un autre de tes commentaires que je trouvais intrigant dans lequel tu disais que tu habitais bab el oued quartier du MCA et que tu supporttais la JSK mon intrigue s est alors dissipée sachant ta prevalence du sang a ceux avec kesquels tu vis. J ai continué a te lire mais ce que je lisais etait plus choquant ‘ » le kabyle d apres toi est bien plus pret d un trisaieul mort que d un voisin immédiat, j ai saisi alors la fascination que tu avais pour le conte de Takfarinas que tu nous a raconté sur AP et dans lequel Takfarinas le celebre chanteur vivant dans le luxe a l etranger chuchota a l oreille du petit Anir pour qu il retourne a la montagne garder les vaches pour etre un Amazigh? Alors que la raison aurait dicté a Takfarinas de conseiller a Anir de resister aux plaisanteries de ses camarades et continuer a vivre en ville pour assurer son instruction son education vaincre sa peur et se forger une forte personalite. Enfin ami Mello tu peux le constater par toi meme que ce ne sont pas les farouches arabes armes jusqu aux dents comme tu le dis dans ce meme commentaires qui vous ont repousser c est plutot ce que tu cites a savoir la prevalence du sang fut il lointain sur le voisinage immediat , votre peur de l ouverture sur l autre comme tu l atteste et votre preference e vos triaieuls morts comme tu le dis a vos voisins
    SigneZORO. .Z…

    16
    14
    Zaatar
    9 septembre 2018 - 20 h 33 min

    Mon grain de sel. Arabe ou Amazigh? Moi je dis Sapiens pour tout être doté d’un cerveau et qui fait des calculs et de la philosophie. Mieux encore, je dirais poussières d’étoiles pour tout ce qui est constitué de la matière ordinaire, hadrons, fermions, leptons, bosons, muons, gluons, pions, quarks et consorts….ce n’est pas jolie tout ça? et on se torpille le bec entre arabo-musulman, amazigh, ibn nafaa…etc On veut tout rendre complexe alors que les choses sont tellement simples.

    20
    13
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 19 h 02 min

    cher mello,un pays qui glorifié un envahisseur soit disant sous le drapeau de l’islam,Okba Ibnou nafaa pour pas le nommer et avili un grande reine comme Dihya et Aksil pour résistance contre l’envahisseur,que pouvez vous attendre des CES GENS la comme dirait BREL

    115
    21
      Anonyme
      9 septembre 2018 - 22 h 02 min

      Comme un esclave s’identifiant à son maître tout heureux de porter les chaînes de son état d’asservissement éternel .

      74
      14
      Anonyme
      9 septembre 2018 - 23 h 35 min

      A croire que l’islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighs sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane.du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000 parmi des enfants en bas âge.

      69
      13
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 17 h 51 min

    fait comme lui :Il avait assez d’intelligence pour absorber un plus apprendre la langue Arabe,mais vu la limite de votre intellect vous en êtes reste la:au mulet à qui on demande son affiliation ? le cheval est mon oncle maternel à répondu celui ci

    57
    7
    ZORO
    9 septembre 2018 - 14 h 33 min

    @Ayweel 9 sep 7h15.. Je me suis adressé a toi a travers le pseudo que tu as choisi sans comprendre ce qu il signifie ni dans quel dialecte il est exprimé, toi qui se veut Algerien.tu as choisi le bas de l echelle pour me repondre en t attendant a une replique a ce niveau de ma part.Soit tranquille je ne te rejoindrai pas ,de mon balcon j ignorerai ta bassesse.

    17
    16
    Zombretto
    9 septembre 2018 - 11 h 40 min

    Cher compatriote @Anonyme 8 septembre 2018 – 22 h 39 min , tu interviens pour nous parler de l’architecture des mosquées, c’est intéressant mais tu finis ton post par :… » PS: je rends hommage au président bouteflika pour son choix de ce style maghrébin pour sa mosquée d’Alger. »

    1/- Primo, permets-moi de te dire que ce n’est pas « sa » mosquée car il ne l’a pas payé de sa poche mais il a utilisé l’argent des contribuables algériens. il a puiser dans la rente pétrolière sans leur consentement et sans les consulter ! 2/- Secundo, je passe souvent par l’avenue de l’ALN , je ne vois vraiment pas en quoi cette mosquée construire par les Chinois a un style « maghrébin » ! Je ne suis pas comme toi un spécialiste en architecture des mosquées mais je vais essayer de combler mes lacunes dans ce domaine , mais sans toutefois être obligé de rendre hommage à « X » ou à « Y » !

    16
    16
    Karamazov
    9 septembre 2018 - 10 h 31 min

    Iwi, ya Akhi Abou Stroff. Il y en a qui pensent que la pensée existe au-delà de la condition humaine ou transcenderait son mode de production, son activité pour « re »produire son existence. Une pensée qui existerai donc sans ou à coté de son substrat matériel.

    Kama qalla Abou Karl El Marxi fi qawlihi 3ala Feuerbach:

     » La question de savoir s’il y a lieu de reconnaître à la pensée humaine une vérité objective n’est pas une question théorique, mais une question pratique. C’est dans la pratique qu’il faut que l’homme prouve la vérité, c’est-à-dire la réalité, et la puissance de sa pensée, dans ce monde et pour notre temps. La discussion sur la réalité ou l’irréalité d’une pensée qui s’isole de la pratique, est purement scolastique. »

    D’ayor c’est pour ça que la question de l’existence de Dieu ou pas était en vérité secondaire. Pour lui ce n’est pas tant dans les religions elles-mêmes qu’il faut chercher la raison des religions: c’est là le principal reproche qu’il fait à Feuerbach.
    d Feuerbach

    « . Le principal défaut, jusqu’ici, du matérialisme de tous les philosophes – y compris celui de Feuerbach – est que l’objet, la réalité, le monde sensible n’y sont saisis que sous la forme d’objet ou d’intuition, mais non en tant qu’activité humaine concrète, en tant que pratique, de façon non subjective. C’est ce qui explique pourquoi l’aspect actif fut développé par l’idéalisme, en opposition au matérialisme, – mais seulement abstraitement, car l’idéalisme ne connaît naturellement pas l’activité réelle, concrète, comme telle. »

    8
    17
      Abou Stroff
      9 septembre 2018 - 11 h 07 min

      mister Karamazov, je vous salue.
      en effet, la deuxième thèse sur Feuerbach est d’une pertinence incommensurable quand il s’agit de comprendre (dans le but de dépasser) la pensée fossilisée de la sphère arabo-islamique. dans cette dernière, tout semble inversé. les arabo-muslims partent de l’hypothèse que leurs croyances sont la Vérité et croient pouvoir intégrer la réalité dans le monde virtuel que leur suggèrent leur croyances.
      en d’autres termes, les arabo-muslims pratiquent l’onanisme, sans le savoir au même titre que monsieur Jourdain pratiquait la prose sans la savoir.
      cet état de fait explique toutes les frustrations des arabo-muslims. leurs idées leur suggèrent qu’ils sont les plus beaux, les plus intelligents, les plus ….., tandis que leur vécu leur montre, d’une manière irréfutable, qu’ils sont des moins que rien en puissance, dans tous les domianes possibles et imaginables. de là à développer une schizophrénie incurable, il n’y a qu’un pas à franchir, je le franchis, sans aucun état d’âme.

      104
      18
        Karamazov
        9 septembre 2018 - 11 h 42 min

        Iwi, ils ont inventé la théorie du ruissellement avant Macron , mais sauf qu’eux l’ont appliquée à l’envers. Ils croient que tout doit leur descendre de Dieu. D’où la culture de la rente.

        61
        17
        ZORO
        9 septembre 2018 - 12 h 58 min

        @ Abou stroff: Si t es aussi temeraire et rojla comme tu le pretends continue ton analyse et franchi le deuxieme pas pour nous expliquer comment des gens qui s appellent zwawas preferent garder le nom ( kabyle)attribue par ceux que tu cites et que tu designes comme pitoyables.
        Y a t il plus pitoyable que ton analyse ya si abou strof???

        13
        22
          Lghoul
          10 septembre 2018 - 8 h 00 min

          Comme si tous les chemins mènent a Rome, en dehors de parler que des « kabyles » et de « Ferhat Mehenni » en hors sujets, tu n’apportes absolument rien a ce forum.
          Une preuve vivante d’un esprit borné en plein … inaction.

          8
          13
    Abdelrahmane
    9 septembre 2018 - 9 h 08 min

    @ vérité:
    Algérien, c’est une nationalité et j’y suis attaché autant que toi et plus que beaucoup d’autres. Arabe est une identité (linguistique, culturelle et civilisationnelle), comme kabyle en est une autre. le kabyle est libre de se sentir fier de sa kabylité et même de se présenter à l’étranger comme kabyle (en premier lieu) et non en tant qu’algérien, et l’Arabe algérien quant il dit qu’il qu’il est arabe, çà vous effarouche et vous criez au scandale et à l’idéologie. En quelques sortes « 7ram 3lina, 7lel 3likem ». Non, çà marche pas, on n’joue pas.

    65
    21
      Abdel Haq
      9 septembre 2018 - 10 h 27 min

      ya khouya Abderrahmane
      Je suis d’accord avec toi à 100% quand tu dit
      « Arabe est une identité (linguistique, culturelle et civilisationnelle) » et en tant qu’amazigh et amazighophone je soutien ta revendication qui est des plus légitime à 1000%. Là où je doute de la sincérité de certains, c’est quand ils se définissent arabe en y incluant la dimension éthnique et disent que les amazigh sont une minorité en Afrique du Nord et considèrent les arabes du hijaz comme leur frère de sang et les amazighophones comme une autre race, voire des intrus. Si ce que tu dis est sincère pourquoi serait-tu contre la dimension amazigh de ton propre peuple et contre la langue et culture de tes ancêtres. La sagesse serait de militer pour faire émerger cette fraternité, faire la part entre arabe et arabophone, et défendre le patrimoine national dans toute sa diversité et sa richesse.
      C’est ce demandent ceux que vous appelez « berberistes » depuis 1949. Si on est d’accord qu’on est frères pourquoi se chamailler, c’est pas le faite d’avoir une langue en plus qui me differentie de toi.
      Fraternellement.

      66
      17
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 6 h 28 min

      le kabyle est libre de se sentir fier de sa kabylité et même de se présenter à l’étranger comme kabyle » surtout en france qui est reconnaissante envers vous pour services rendus.

      2
      12
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 7 h 46 min

    n écoutez les provocateurs qui sont a la solde de tous les pays qui jalouses envient racistes convoitises nostalgiques prédateurs opportunistes et autres, nous avons étés solidaires dans les uns des autres dans les moments les plus durs et les plus sombres dans un passé pas très lointain , notre division ne profite qu aux autres, soyez fort et maîtres de vos opinions et restez toujours solidaire par choix et conviction pour le bien de tous et de chacun ,,pour l Algérie tous ensemble
    moi j ai un certain age et je crois savoir de quoi je parle

    57
    13
    sabrina
    9 septembre 2018 - 0 h 00 min

    les internautes du journal Algériepatriotique je pense parmi les internautes il y a beaucoup de marocains haineux et aussi des Algériens qui ne savent pas ce que veux dire le mot patrie ses internautes sont nés après l’indépendance ils ont tout eu sur un plateau et aujourd’hui vous insultez la mémoire de vos martyrs je vous dis honte a vous ,vous venez verser votre haine sur votre Algérie surtout surtout sur les gens qui vous gouvernent pourquoi toute cette haine vous n’aimez pas votre pays quitter le et changer de nationalité au lieu de casser du sucre a longueur de journée je suis triste pour vous , vous les internautes Algériens vous voulez quoi dans votre pays qu’ils viennent encore assassiner vos familles voisins détruire tout ce que votre gouvernement vous a construit tout ce que vous avez bâtit vous voulez la destruction de votre pays la soumission une chose venez en Syrie pour voir comment BILAD AL CHAM est devenu qu’es ce qu’il en reste tout ça a cause de gens comme vous qui veuillent un changement une démocratie quel changement changer votre mentalité vous aurez votre changement respectez les gens de loi vous avez aucune dignité vous êtes pathétique vous avez le plus beau pays d’Afrique et vous ne savez pas le protéger n’importe qui viendra dans votre gouvernement il sera critiquer. Je parle des internautes qui ont fait des commentaires fielleux je ne suis pas Algérienne mais je suis outrée comment vous rabaissez votre pays je ne parle pas des autres internautes cafards marocains eux !!!!!!!! maintenant vous pouvez dire ou mettre le pousse a l’envers c’est pas ça qui va m’empêcher de dire ce que je pense vous êtes nul

    58
    38
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 23 h 32 min

    Je suis algérien point barre…je ne suis pas arabe,les arabes vivent en Arabie Saoudite…
    Je suis algérien d Algérie et fier de l être,tout le reste n est que de la politique politicienne…
    Je parle algérien et seuls les algériens comprennent ma langue et ses nuances…
    je reconnais un algérien dès qu il parle même si je suis au pôle nord.
    Alors cessons de nous opposer ,nous avons subi plusieurs influences et cela ne fait pas de nous des vandales,des romains,des arabes,des turcs ,des espagnols ou des français .
    Personne n a le droit de revendiquer une origine d une ethnie qui n a été qu un envahisseur parmi tant d autres.
    Nous sommes algériens ,nous avons un pays avec son histoire comme tant d autres et une langue qui nous est propre pourquoi aller chercher des clivages pour diviser le peuple.

    61
    18
    salim31
    8 septembre 2018 - 23 h 26 min

    Pourkoi ya pas de film ou documentaire genre NATGEO ou carrement une chaine
     « histoire TV DZ » qui pourrait eclaire les algeriens sur leur  histoire _la principale cause de ces diffetents identitaire sont peut etre la meconaissance de notre Histoire lointain   les algeriens veulent connaitre leur hostoire c est ligitime , malheuresement  personne ne le fait au sens historique et scientifique du terme _
    Et comme notre societe est une societe audiovisuelle,  je  suis sur  qu un film de bonne qualite comme ERISSALA aura un impact consederable sur les algerien .

    25
    13
    ZORO
    8 septembre 2018 - 23 h 03 min

    Ah mon Dieu ces pretentieux berberistes!!!! a peine s ils possedent un are dans la montagne oubliée ,qu ils se voient maitres libres du maghreb arabe.
    SIGNEZORO. …Z….?

    18
    63
      MELLO
      9 septembre 2018 - 14 h 23 min

      N’oublies pas que toutes ces plaines verdoyantes ont ete confisquees par ces envahisseurs arabes,armes jusqu’au dent au nom de l’Islam , tels ces Israeliens qui parlent de leurs terres , alors qu’ils l’ont usurpe’ de pauvres palestiniens. De coutume des berberes, les etres avec qui il se sent socialement uni, ne sont pas ceux avec lesquels il vit, mais avec ses consaunguins. Il est bien plus pres d’un trisaeuil mort depuis lontemps que de son voisin immediat. Quand un berbere voit menace’ l’honneur de son nom, il parle du deplaisir qu’en auraient ses ancetres , comme si ceux ci vivaient encore. Chez les berberes ,entre morts et vivants, il n’y a pas de scission nette. C’est cette organisation familliale qui a fait des berberes une race peu resistante , mais tres persistante . L’invasion hilalienne refoule la majorites des berberes des plaines et des villes vers les montagnes , c’est ainsi que toutes les montagnes d’Algerie sont habitees par des berberes. Une terre rude, un relief ardu, un minimum de susbsistance ont forge’ ce berbere , jusqu’a ne rien ceder de sa personnalite’.

      59
      13
        ZORO
        10 septembre 2018 - 17 h 14 min

        Je croyais que mello etait le seul ,rongé par ces idees nefastes et mais je vois qu il est applaudi par toute la tribu qui tient absolument a sa consanguinité.

        7
        9
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 22 h 39 min

    tout est résumé dans la photo ci-dessus.
    cette mosquée n’est pas belle du tout. chaque pays musulman a son style architectural de mosquée.
    l’algérien a tout renié: sa culture diverse et riche, ses tenues traditionnelles, et même l’architecture typiquement maghrébine de ses mosquées telles qu’on les voit en tunisie, au maroc et l’ouest lybien: un seul minaret (avec quatre angle jamais cylindrique) et une seule coupole.ce style architectural a quasiment disparu en algérie mais existe toujours chez nos voisins ; cherchez l’anomalie.
    ps:je rends hommage au président bouteflika pour son choix de ce style maghrébin pour sa mosquée d’alger.

    11
    34
    boghni
    8 septembre 2018 - 22 h 24 min

    allez le debat est clos,merci de votre participation et continuons a aimer notre belle patrie,azul et tahia el djazairl.

    17
    16
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 21 h 48 min

    Juste une petite précision : le mot « AL DJAZAÏRI » signifie à la base uniquement les habitants de la capitale ALGER ( les Algérois en clair). La ville d’ALGER ( qui existait déjà sous l’appellation ICOSIUM à l’époque romaine) était la capitale du Dey Ottoman; elle se nommait en arabe  » AL DJAZAÏR » , ce qui signifie les ‘ÏLES » en français Ce sont les colons français qui vont extrapoler le mot « Algérois » en « Algérien » pour designer les différentes populations sous leur administration coloniale. Depuis, pour éviter la confusion entre ces 2 appellations, les citoyens utilisent le mot arabe  » HASSIMI  » pour désigner un « algérois » et DJAZAÏRI pour désigner « un algérien ». Curieusement pendant toute l’époque coloniale, les colons français n’utiliseront pas l’appellation « algérien » pour designer les Kabyles, les Touaregs et les Sahraouis

    14
    14
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 21 h 13 min

    Les prétentions de certains sur l’Afrique du nord, terre berbere pour l’éternité sont des mythes, des impostures, un rêve éveillé qui n’a aucune chance de s’imposer jamais et nulle part. Le prétendu socle originel berbère éternel sur lequel viennent se diluer et se dissoudre comme les alluvions, les sédiments, les dépôts géologiques, les eaux pluviales et fluviales dans l’océan, socle sur lequel viennent donc se diluer et se dissoudre tous les apports (humains, linguistiques, culturels, civilisationnels), toutes les influences, tous les bouleversements de ces 35 derniers siècles, ce socle fallacieux, farfelu et loufoque n’a jamais été ni consacré ni appliqué, ni reconnu nulle part et jamais sur toute l’histoire humaine. Le fake du berbere arabisée ou éternellement arabophone amorphe, sans individualité et sans personnalité propre comme un zombi (tant qu’il ne revient pas à son état original) n’a aucune prise et aucune chance de s’imposer et de se faire reconnaitre.
    Quiconque a pour langue maternelle un parler arabe, une culture arabe et une civilisation de référence arabe musulmane, pendant plus de deux générations, est ARABE, quelle que soient ses origines et son ascendance arabe, berbere, punique, romaine, vandale, grecque, byzantine, turque, papoue, zouloue, boshimane ou martienne.
    Tout comme celui qui a pour langue maternelle le dialecte kabyle et une culture kabyle (de meme pour le mozabite, le chaoui, le targui) pendant plus de deux générations, est kabyle (ou m’zabi, chaoui, targui) berbère quelle que soient ses origines et son ascendance, berberes, puniques, romaines, vandales, byzantines, arabes ou turques, quelles que soient les résultats de son test adn. Il n y a pas de race pure, nulle part dans le monde et les tests adn ne donnent aucune indication précise ou explicite sur l’appartenance d’un individu à un groupe individualisé ou une ethnie déterminée. Tous çà, c’est des mythes, des constructions, des impostures et montages que vous avez échafaudés mais qui ne convainquent personne (pas même vous au fond de vous-mêmes).

    18
    21
      La vérité
      9 septembre 2018 - 8 h 44 min

      Trés bonne logique mais trés mauvaise idéologie , ainsi il aurait etait plus convenable de dire que les algériens qui sont de culture algérienne et qui parlent l’algérien dans ses deux variantes ne sont autres que des algériens, et non pas des arabes , des kabyles et des je ne sait quoi , génétiquement ça n’existe pas on est tous algérien et dire que les algériens sont des arabes n’est autre que de l’ignorance. il est grand temps que notre bonne vielle derja soit remis a sa place et qu’on arrête d’enseigner au enfants dans une langue totalement étrangère a eux .

      10
      11
      Anonyme
      9 septembre 2018 - 10 h 45 min

      Ah bon ??????
      Donc, notre équipe nationale est française et nos frères sont les saoudiens et non les chaouis, kabyles, mouzabites, targuis, chenouis, zenati, chleuh, etc.
      Allez expliquer ça aux sud américains qui parlent espagnol (portugal pour les brésiliens) et aux amerloques qui parlent anglais, etc.
      En ce qui concerne ma petite personne, à suivre votre théorie baathiste inventée par un chrétien (Michel Afak), mes cousins qui ne parlent pas un traitre mot de berbère et qui dans 2 à 3 générations oublieront que leurs ancêtres viennent des montagnes de BBA, comme 90% du peuple algérien, deviendront des martiens.
      T’as bien assimilé le dogme baathiste

      8
      11
      Anonyme
      12 septembre 2018 - 18 h 06 min

      Il ne faut pas mélanger les genres. Quand tu parles des mozabites, des chaouis ou des touaregs, tu parles des berbères auxquels l’on peut ajouter les habitants des montagnes du djurdjura et ses environs si ces gens-là cessent de nous assommer avec le mot kabyle qui vient de qabila en arabe qui veut dire TRIBUS. S’ils sont berbères et qu’ils le clament sur tous les toits, moi je dis bravo. Amazigh en berbère veut dire homme libre, et pour cela tous les ALGERIENS le sont.

      1
      3
    Felfel Har
    8 septembre 2018 - 21 h 00 min

    Chaque fois que ce conflit interéthnique revient à la surface, je m’interroge sur ses tenants et ses aboutissants pour tenter de comprendre leurs motivations, leurs objectifs. Qui a intérêt à jeter de l’huile sur le feu, à qui profitera l’exacerbation, la radicalisation de ce faux-débat? Il ne peut pas être un Algérien pur jus, peut-être un manipulé aux services d’intérêts occultes dont nous commençons à voir le visage. Si l’on se fie à Marc Roussel, « dans tout conflit, découvrez celui qui se frotte les mains….vous verrez que ce n’est jamais lui qui se bagarre. » J’invite mes compatriotes à garder leur raison car j’ai encore en mémoire ce qui est arrivé en Yougoslavie, Ceux qui soufflent sur la braise, ne cherchent-ils pas à Balkaniser le pays? En guise de conclusion et pour rendre un hommage à feu Kofi Annan, je lui emprunterai une citation qui a toute son importance dans le cas présent:  » C’est l’ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns contre les autres. » Il vaut mieux enterrer la hache de guerre et se mobiliser pour sortir le pays du marasme résultant de 20 ans de gestion chaotique. Ne regardons pas ailleurs quand la maison est en feu! (paraphrase d’une citation de J. Chirac).

    18
    12
    Rébaï
    8 septembre 2018 - 20 h 33 min

    Ibn KHALDOUN, dont certains prennent trop rapidement tout ce qu’il a écrit pour argent comptant, lui même pensait que ses plus lointains ancêtres venaient du Yémen alors qu’il était très probablement un Pur Amazigh d’Andalousie. Il ne faut pas trop lui en vouloir pour avoir écrit des bêtises car c’était un écrivain du moyen âge avec les moyens limités de l’époque. Mais depuis, les historiens, les archéologues, les anthropologues, les généticiens, les linguistes ont fait tellement de découvertes qu’il est possible de dire qu’au moins 80 % des Nord Africains ( de L’Egypte aux Iles Canaries) sont d’ascendance Amazigh. Même les vrais Arabes ethniques installés au Maghreb se sont tous mélangés au population locale au cours des siècles. Il existe même un exemple frappant et original d’une tribu dite des « Aît ATTA » qui se croit 100% Amazigh alors qu’elle est en vérité 100 % descendante des Beni HILLAL. Preuve que les choses sont toujours plus complexes qu’on pourrait le croire. Je terminerai en confirmant qu’il y a bien eu quelques unions entre Kabyles et Ottomans selon l’Historien Algérien et Professeur Agrégé Mohamed ARKOUN.

    19
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.