L’ambassadeur d’Algérie à Bagdad convoqué par les autorités irakiennes

Irak ambassadeur Algérie Bagdad USMA
Ibrahim Al-Jaafari, ministre irakien des Affaires étrangères. D. R.

Par Houari A. – Le ministère irakien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad suite aux slogans scandés par les supporters de l’USM Alger lors du match qui l’opposait à une équipe de football locale, selon Ennahar TV qui ne cite pas de sources. Les supporters du club algérois glorifiaient l’ancien président irakien Saddam Hussein, ce qui a suscité la colère des autorités et des médias irakiens.

C’est la seconde fois que des supporters provoquent une crise diplomatique avec des pays arabes. La première fois, ce fut avec le régime des Al-Saoud qui avaient exigé des autorités algériennes que des mesures soient prises à l’encontre des supporters du club d’Aïn M’lila qui avaient brandi une banderole sur laquelle étaient caricaturées la moitié du visage du roi Salman et la moitié de celui du président américain Donald Trump. Les supporters dénonçaient ainsi la position lâche de l’Arabie Saoudite après que Washington eut décidé de transférer son ambassade de Tel-Aviv à El-Qods.

L’Algérie n’a pas soutenu l’invasion de l’Irak par la coalition conduite par les Etats-Unis. Laquelle invasion a entraîné l’Irak dans une guerre civile qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts et enfanté le mouvement terroriste islamiste sanguinaire Daech avec la bénédiction des services secrets américains.

L’incident d’hier à Bagdad risque d’envenimer les relations entre les deux pays, même s’il faut s’attendre à une nouvelle réaction molle de l’Algérie comme elle l’a fait avec le régime wahhabite de Riyad auprès duquel elle s’était excusée, tout en traînant des supporters d’Aïn M’lila devant les tribunaux. Une réaction qui avait indigné l’opinion publique algérienne.

Les supporters de l’USM Alger n’ont fait qu’exprimer le sentiment partagé par un grand nombre d’Algériens qui ont dénoncé la parodie de procès intenté à l’ancien dirigeant irakien et son exécution sur ordre des Etats-Unis. Les Algériens ont toujours manifesté, depuis la première Guerre du Golfe, leur rejet de toute intervention étrangère en Irak, tout en condamnant l’invasion du Koweït par les troupes de Saddam Hussein.

H. A.

 

Comment (137)

    anonymette
    11 septembre 2018 - 11 h 22 min

    On a là les symptômes d’une maladie grave et fortement dégénérative qui a terme causera la perte de toute la nation : la wahabisation saoudisation des algériens ou le poisson pourri par la tête et qui continue de frayer comme si de rien n’était bien emballé dans sa burqa. Et nous le savons mais nous ne faisons rien contre, bien au contraire… Dans la tête du gus y a ce message qui passe en boucle : ‘vive la seoudie, vive les sunnites, à bas les chiites, à bas l’iran donc vive saddam pourfendeur des iraniens’. Ce message débile linéaire honteusement pro saoudien peut se décliner en plusieurs versions, la version locale régionaliste et antinationaliste est : ‘à bas les kabyles , nous sommes des arabes , daoula islamiya’, etc. Et ce n’est là qu’une partie infime des expressions de haine et d’ignorance crasse qu’on a l’habitude d’entendre dans cette Algérie à l’arrêt infectée jusqu’à la moelle par le vermine salafisto libéro saoudienne résidant en Algérie et possédant malheureusement toujours des papiers algériens. Cette …., nombreuse et …, anti Iran à ses heures, un pays qui pourtant montre l’exemple en combativité et en créativité face à un embargo inique, est en grande partie responsable de notre mal vie et sera sans doute à l’origine de notre chute! cette racaille cherche sur ordre de quelque agitateur de l’ombre qui aura bien préparé son coup, à créer à l’international des troubles et des crises avec des pays que nous ne connaissons pas et dont nous ignorons tout ! Car ces slogans débiles haineux et violents ne sont pas une expression spontanée d’une quelconque ‘démocratie’ qui n’existe pas chez nous mais bien un acte prémédité préparé en coulisses par des terroristes. Enfin ce ne sont pas des excuses qu’il faut faire mais préparer un programme de reconditionnement mental pour tous ces bons à rien, avec comme leitmotiv : l’Algérie au travail, l’Algérie avant tout ! Basta la racaille en caleçons claquettes crasseux et reprenons les choses en mains !

    4
    3
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 11 h 17 min

    Ils sont dans l’air du temps. BCBG avec costumes et voyages en Europe. Ils ont change de visibilité, plus de gandouras et chéchia d’antan. Ils sont la logique de tarik ramadan

    Moskosdz
    11 septembre 2018 - 6 h 14 min

    Les Irakiens perdaient deux à zéro face à l’USMA sans aucun espoir de revenir au score,ils ont trouvé un prétexte pour semer l’embrouille à la fin du match,point c’est tout.

    6
    4
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 5 h 19 min

    L’Algérie a besoin d’un président visible et mobile. Il ya urgence

    8
    2
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 4 h 22 min

    L’algérien de 2018 :
    Danse sur tous les hymnes nationaux,
    Hissent tous les drapeaux,
    Quand il gagne une médaille dans les compétitions sportives, il la dédie à tous les pays arabes
    Il se sent wahhabite, chiite, ahmadite, kharmadite, prophète , khoroto
    Quand il chante, il dédie sa chanson à tous les makkaks
    MAIS AUCUN ARABE ne hisse notre drapeau, Aucun arabe ne défend l’Algérie et les Algériens
    Sommes nous devenus les clowns des pays arabes. QUE CELA CESSE. C’EST INSUPPORTABLE DE VOIR LES ALGÉRIENS PERDRE LEUR DIGNITÉ

    56
    3
    bagham
    11 septembre 2018 - 4 h 12 min

    Le match s’est déroulé au stade omar hammadi à alger..et non à bagdad.

    5
    1
    Bagham
    11 septembre 2018 - 4 h 07 min

    Le match s’est déroulé au stade omar hammadi à bab eloued….voilà….et n’on pas à Bagdad.

    4
    1
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 3 h 22 min

    Sommes nous obligés de jouer à la chaire à canon pour les sectes wahhabites et chiites ou autres pays.
    Ya les Algériens, réveillez vous., Arrêtez d’être des marionnettes des sectes religieuses ou d’autres pays.
    Nommez moi un pays arabe qui scande Tahya El-Djazair, ou un pays arabe qui hisse notre drapeau
    Je vous défie de me nommer un pays.
    Durant la décennie noire , nous nous sommes retrouvés SEULS face aux monstres.

    Taisez vous et arrêtez de jouer à l’avocat des autres pays. MERDE

    55
    1
    Hamid
    11 septembre 2018 - 2 h 32 min

    Certainly, USMA supporters had enjoyed themselves during and after the game that night .I truly believe that they hijacked the match to send a strong message : they condemn the cowardly hand of of some Arab leaders who pave the way for the western powers to spread chaos , death and destruction across the Arab world .So this is not surprising to me when they enthusiastically chanted Sadam , praising him and recalling that Iraq was a stable, strong country under his leadership .Of course, this has caused irritation but if you think a little bit about it , it’s worthy of a reminder .As always, tahia ElDzair !

    3
    2
    Gatt M'digouti
    11 septembre 2018 - 1 h 33 min

    Vous pavoisiez lorsque des Scud tombaient sur Tel Aviv et Ryad ! vous youyoutiez, applaudissiez, fanfaronniez, mais l’histoire est une perpétuelle répétition ! Vous n’avez rien à enviez aux saoudiens ou aux koweïtiens ou aux qataris ! Toujours m3a el wakef ! toujours m3a Bush le boucher père et fils !!!!!

    4
    2
    Nasser
    11 septembre 2018 - 0 h 52 min

    Les algériens sont assez difficiles et têtus sur certaines choses politiques! Même contre leur Président, leur gouvernement, leurs dirigeants, leurs partis politiques!
    —————
    Ils l’expriment souvent lors de grandes rencontre surtout lors des matchs!
    Ce cas de l’Irak n’est pas nouveau….

    Ils l’ont déjà fait à 3 reprises (donc pas uniquement « contre » l’Irak!)

    — Lors du match Egypte-Algérie au Soudan (c’est toute la politique de Moubarak qui a été « anéantie » de façon assez humiliante et grossière)

    — Lors du match Algérie-Libye à un point où les joueurs libyens avait abandonné. (ils criaient jjjjjjjjjordanes [ rrrrrats], qualificatif de kadhafi pour désigner les libyens qui avaient pris les armes contre leur pays)

    — Contre la famille al Saoud lors d’un match. Les supporteurs avaient exibé une enorme banderole sur laquelle figure le Roi avec des des inscriptions humiliantes (il y a eu protestation officielle de l’Arabie Saoudite)

    ……….. et ces jours-ci c’est au tour de l’Irak
    pour scander des propos favorables à Saddam qui selon la majorité des algériens – qu’ils savent dictateur – n’ont pas supporté à ce jour qu’il soit assassiné en sa qualité de Président, sans procès, un jour de fête l’Aid (sacrifice du mouton), par ses propres fils irakiens, sur ordre des forces étrangères dont sionistes !!

    8
    4
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 0 h 42 min

    Je ne sais meme pas pourquoi en se mêlent des problèmes des autres.
    Saddam est un dictateur et les irakiens n’ont pas voulu se Saddam, donc c’est une affaire Irakienne que les Algériens n’ont rien avoir avec elle.
    Saddam a persécute les Kurdes et les Chia est ces dernier ont demandé le soutien militaire Américain pour le renverser. C’est une partie du peuple qui n’a pas voulu ce Saddam.
    C’est un matche de football pas du politique.
    Et regarde l’image des Algérien qui se mêlent dans des conflict et des politique quine comprennent rien et person ne demande son avis.
    “Nous n’acceptons pas que le public insulte notre pays et nous insulte. Ce public a des idées arriérées et racistes”, a justifié Bassem Qassem.

    28
    5
    Mus
    11 septembre 2018 - 0 h 08 min

    Que l’on soit pour ou contre Saddam nous importe peu. Ce qu’il y a à retenir de ce genre de manifestation collective dans les stades algériens est qu’il s’agit d’un mode d’expression populaire contre le régime algérien qui bâillonne toute forme de contestation politique pacifique à l’image de ce qui est passé la semaine dernière à Constantine contre les militants de Mouwatana, par exemple et contre le fait que malgré la levée de l’état d’urgence la capitale demeure le sanctuaire interdit à toute forme de libre expression. La répression du régime qui s’abat quotidiennement sur les citoyens, les médias, les hommes politiques contestataires qu’ils soient de l’opposition ou non etc…, est l’ingrédient nécessaire à tous les dépassements et à leur répression. Ce qui s’est passé au stade de Mila ou El Milia, avec les supporters de l’équipe d’El Harrach, contre Ouyahia Premier Ministre ou avec les supporters de l’USMA n’augure rien de bon quant à la suite des événements qui attendent notre pays à l’avenir surtout avec la perspective non souhaitée du 5 ième mandat..

    4
    36
    Karim
    10 septembre 2018 - 22 h 42 min

    Il ne faut pas mêler la politique au sport.Ces pauvres Irakiens n’ont rien compris au comportement du public qui pensait bien faire en scandant le nom de Saddam, car nous Algériens, haïssons l’injustice et la hogra, d’où qu’elle vienne. Et Saddam Hussein a bien été assassiné injustement par les USA.

    9
    10
    pomme
    10 septembre 2018 - 22 h 28 min

    L’ALGERIE NE DOIT PAS S’EXCUSER.Que les autorités irakiennes aillent au diable!L’Irak se permet ce cinéma car notre pays s’est déja excusé une fois avec l’Arabie.Ils nous prennent dorénavant pour des faibles.
    Dans un stade, les supporters sont libres et leurs chants n’engagent qu’eux mêmes, pas l’Etat, pas le peuple.
    Par pitié, ne cedez pas aux pressions irakiennes, quelqu’en soit le prix.La coupe d’arabe, on s’en fiche!

    18
    28
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 23 h 01 min

      L’Algérie doit trouver une solution à ses intégristes qui provoquent beaucoup de problèmes à la diplomatie algérienne.
      Ces barbus sont devenus une malédiction pour le pays.

      56
      8
        pomme
        11 septembre 2018 - 0 h 42 min

        Désolé, je n’ai pas vu de barbus dans les gradins.Mais des hommes torses nus.A moins que cela ne soit la nouvelle mode chez eux.L’intégrisme est ailleurs, notamment dans chez les adeptes de l’aplaventrisme.

        7
        40
        Apache
        11 septembre 2018 - 11 h 18 min

        Les barbus(que je ne porte absolument pas dans mon coeur) n’ont rien à voir avec cette affaire. Les supporteurs usmistes sont libres de louer Saddam Hussein qui avait vraiment de la poigne pour garder en laisse tous les roitelets et émirs traitres du Golfe. Il fût un dicteur mais est mort en homme, pas en lache. Je suis sûr que même mort, certains monarque du Moyen Orient font toujours dans leurs pantalon à la seule évocation de son nom. Saddam Hussein avait bien dit au connard qui le jugeait, que » sans les USA, ni lui, ni son père n’oseraient le ramener dans cette salle pour le juger! »

        3
        48
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 4 h 30 min

      Va manger ta pomme
      Les intérêts de l’Algérie passent avant tes intérêts.

      55
      3
      Mehdi
      11 septembre 2018 - 4 h 48 min

      @Pomme
      Ton commentaire illustre l’une des plus grandes raison pour les quelles « on avance en arrière »
      On est misérable …un acte lâche a savoir insulté une équipe visiteurs qui vient d’un pays dont le quel on très bien été accueillis…est on ne doit s’excuser ! Cest quoi cette logique…..redjla za3ma…. c’est de cela bien su contraire
      Il fallait jouer aux foot …. supporter dans le cadre du sport….et s’en arrêter la

      Et lire des commentaires tel que le tiens me scandale
      Si le contraire c’était passer ….si c’ete nous qui ont été agressé alors qu’on les avait bien accueilli Qu’auriez-vous pensé

      57
      3
        pomme
        11 septembre 2018 - 7 h 57 min

        @Mehdi. Vous généralisez le comportement de supporters excités dans un stade à l’incivilité ou l’arriération de tout un peuple. J’appelle cela la haine de soi.

        4
        20
    pomme
    10 septembre 2018 - 21 h 56 min

    Il est malheureux que l’actualité diplomatique arabe s’entiche des propos délirants exprimés dans les stades. Signe de déliquescence de la morale arabe. Ceci étant dit. L’Algérie ne doit pas répondre aux desiderata irakiens. Notre diplomatie ne joue pas dans les tribunes de football.Ce pays, l’Irak, et son peuple sont maudits deux fois. Une fois par la décapitation de l’Imam Hussein à Karbala, une deuxième fois par la pendaison du président Hussein (qu’on l’aime ou qu’on le déteste).

    7
    9
    Anonyme
    10 septembre 2018 - 21 h 23 min

    Encore une fois l’Algérie va devoir s’excuser pour corriger les caprices des nos manipulés Wahhabo-Salafistes.
    Ces barbus attaquent la souveraineté de l’Algérie
    Mais jusqu’à quand.

    24
    5
    TARZAN
    10 septembre 2018 - 21 h 05 min

    L’ALGERIE EST UN PAYS DÉMOCRATIQUE ET LE PEUPLE S’EXPRIME LIBREMENT. ON EST PAS A LA SOLDE DE L’OTAN, ON EST DES AMAZIGH

    9
    29
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 22 h 01 min

      La démocratie exige le respect de tes invités sportifs.
      Il ne s’agit pas d’un débat politique mais d’un match de foot.
      Arrêtons de jouer aux avocats des autres, pendant que personne ne nous défend.

      74
      6
        TARZAN
        10 septembre 2018 - 23 h 33 min

        anonyme il faut déjà avoir le courage de choisir un pseudo. ensuite je n’ai pas de leçon à recevoir d’un anonyme sur la démocratie. puisque tu es une lumière en matière de démocratie, il est où le manque de respect quand les algériens scandent le nom d’un président lâchement assassiné et privé d’un jugement équitable? elle est où ta démocratie la dedans? donc pour toi les gens qui ont assassiné sadam sont des démocrates? je te siganle que beaucoup d’irakiens et surtout les femmes regrettent sadam un président laïc qui garantissait la liverté aux femmes en irak. aujourd’hui ce n’est plus le cas! elle est ta démocratie la dedans quand les femmes sont obligés de porter un voile et leur interdire la conduite de voiture? quand j’ai dénoncé la banderole de ain mlila (là c’était l’oeuvre de services étrangers puisque tout a été prémédité, j’ai eu une avalanche d’insultes et là on découvre la démocratie. les supporters quand ils insukltent notre président tu trouves ça normal, et quand ils scandent juste le nom de sadam qui a combattu les hypocrites du pays du golfe et l’otan qui sème la mort partout dans le monde, là pour toi c’est scandaleux? tu veux quoi ? que notre président leur donne une liste de phrases à ne pas prononcer? arrete de donner des leçons à deux balles à des gens que tu connais pas

        5
        34
          Anonyme
          11 septembre 2018 - 3 h 14 min

          Tu défends Saddam, mais est ce-que saddam ou autre ont déjà défendu l’Algérie. Jamais
          Pourquoi on tombe toujours dans le piège comme des naifs illettrés.

          55
          1
    Anonyme
    10 septembre 2018 - 20 h 48 min

    qui a abattu l’avion de notre ministre Seddik Benyahia allah yarhmou?

    19
    3
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 21 h 56 min

      C’est bien Saddam et ses alliés.

      20
      3
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 21 h 58 min

      C’est bien Saddam et ses alliés qui étaient contre le plan de paix proposé par l’Algérie.

      26
      2
    Vous êtes pitoyables !
    10 septembre 2018 - 20 h 46 min

    Saddam, Kadhafi et Bachar restaient un obstacle pour les plans douteux AMERICAINS, si pour vous Saddam est le petit méchant, pourquoi pour vous les autres ne le sont pas ? Pour Bachar, heureusement qu’il y a la RUSSIE.
    De plus faite le trie dans vos têtes à savoir qui sont les vrais criminelle de guerre, qui encercle actuellement la RUSSIE avec l’OTAN !!

    7
    11
    l'autreversion
    10 septembre 2018 - 20 h 11 min

    en quoi le gouvernement Algérien ou un autre est-il responsable des slogans des supporters d’un club de football. Si 42 millions d’algériens vouent un respect post mortem à SADDAM ou une haine viscérale envers le roi wahabite , est-ce que l' »état algérien , va traduire les42 millions d’algériens en justice? . il ne s’agit pas de propos racistes , mais de positions politiques comme plusieurs gugusses enturbannés et barbus saoudiens , qataris et autres prennent contre l’Algérie.

    8
    24
    LE NUMIDE
    10 septembre 2018 - 19 h 29 min

    HONTE à ces SUPPORTERS de L’USMA hysterisés par les wahabistes du FIS et autres chaouchs saoudiens depuis 1990 …. ils ne nous représentent pas et ne représentent pas tous les algeriens et nous font vraiment honte … DE QUOI SE MELENT-ILS DE LA POLITIQUE INTERIEURE IRAKIENNE DANS UN MATCH DE FOOT ? Ce saddam Hussein dictateur sanguinaire arabe qui a gazé des milliers de Kurdes et de chiistes et dont le fils Oudai psychopates notoire et célèbre pervers sexuel, despotique et orgiaque ramassaient lui et ses sbires ,les filles irakiennes dans les rue a Baggad par lar force des services de tortures de son père ; est devenu , ya adjaba, un héros pour ces foules algériennes hystérisées par l’islamisme des trabendistes ,des voleurs, des terroristes et des Charlatans du wahabisme saoudien et egyptiens .. Si vos soeurs ou vos pères aveint ete torturés ou gazés par ce dictateur arabe et sa famille ; ce qu’ils auraient pensé et applaudis dans leurs stades ?? … Le sens même de l’hospitalité de nos pères ..a été oublié…

    61
    16
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 20 h 28 min

      LES AMERICAINS ONT FAIT PIRE DE QUOI TU PARLE ! VIVE L’USMA ET L’ALGERIE !!
      ET TOI VA MANIPULER AILLEUR ! LES DICTATEURS SONT LES AMERLOQUES ET LEURS TOUTOUS DE L’EUROPE !

      7
      30
        Anonyme
        10 septembre 2018 - 22 h 06 min

        Tu n’as même pas compris son commentaire, tu ne fais qu’insulter sans motif.

        50
        4
        Zoro
        10 septembre 2018 - 22 h 32 min

        Quoique je n ai jamais senti Seddam de son vivant ,je trouve que ses bourreaux en cette journée de l aid sont les plus vils bêtes sur terre,j approuve les enfants de soustara et je les encourage ils n ont jamais tourne le dos à kassamen.
        Signé ZORO. …Z…

        7
        38
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 21 h 05 min

      Je me souviens de Ali-Belhadj qui s’est dirigé en tenue militaire à El-Mouradia, avec ses afghans bien sûr, pour demander à Chadli de les envoyer en IRAK pour faire le djihad avec Saddam.
      Le FIS vit toujours dans les années 90.

      74
      4
    ripper
    10 septembre 2018 - 19 h 23 min

    Au début il y avait Saddam Hussein, bon fédérateur des irakiens de tous bords tout acabits et homme des américains, il fonça droit contre les chiites d’Iran dans une guerre qui dura une décennie. Mais voilà, en récompense à l’aide des chiites dans la conquête des ressources irakiennes les américains offrirent le pays et Saddam aux chiites, qui fut exécuté à l’aube de l’Aïd El kebir.
    Les usmistes, justiciers en leurs temps libres, ont rappelé aux invités leur méfait, chose bien sûr qui a fait des flammèches, et lancé par la même occasion un message aux agents de l’Iran à Bab El Oued  »basta chiisation des jeunes ! ».
    Finalement, l’USMA est meilleure que la houkouma.

    11
    27
      BabElOuedAchouhadas
      10 septembre 2018 - 21 h 17 min

      @Ripper Toi tu ne peux être qu’un petit esclave de Momo6 en mission de grenouillage sur un Site DZ pour creer la fitna.

      59
      6
    tergui
    10 septembre 2018 - 19 h 06 min

    apparament les president des club ne savent que empocher les dinars walou et les supporter ne savent que dire des betises ou en va comme cela aller jouer pour creer un insident diplomatique c est grave weliw laa3kelkoum y a khawa douk win nrouhou nzeblouha !?

    59
    5
    Anonyme
    10 septembre 2018 - 18 h 37 min

    Quand les trabendistes jouent aux hommes politiques, c’est le FIASCO total.
    Que l’USMA s’occupe que du ballon plein d’air, laissez la politique pour les vrais Hommes politiques.

    Non au wahhabisme
    Non au chiisme.

    61
    8
    Chibl
    10 septembre 2018 - 18 h 26 min

    Je m’excuse mais c’est un comportement de sauvages, j ai vu la vrai video, ils disaient pas que ALLAH AKBAR SADDAM HOCEIN, ils disaient aussi SADDAM HOECEIN, CHI3A GA3…. vous devinez la suite, c’est moche tres moche, un peuple drogué a la religion.

    60
    5
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 19 h 24 min

      Yerham babak, une jeunesse inculte droguée qui ne sait répéter que ce qu’on lui demande de dire.
      Saddam était l’ennemi juré des chiites
      même leur slogan est contradictoire. Istihmar achaab.

      19
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.