Trump envoie la CIA au Sahel et la dote de drones tueurs

drones, Trump
Trump a défait tout ce que Obama avait installé. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les Etats-Unis ne disposent pas de deux, mais de trois bases militaires au Niger et l’une d’elles appartient à la CIA. C’est la révélation que vient de faire le New York Times dans un article consacré à la présence militaire américaine au Sahel.

Le quotidien américain, qui cite des responsables à Washington, précise que la base affectée à la centrale américaine de renseignements se trouve à Dirkou, dans le nord du pays et est conçue pour accueillir des drones tueurs de type «Predator».

Ces drones «décollent de Dirkou pendant la nuit, généralement entre 22 heures et 4 heures du matin. « […] Un journaliste du New York Times a vu un tel appareil, ayant environ la taille d’un drone Predator, voler au moins trois fois en six jours au début du mois d’août», rapporte le quotidien. La même source ajoute que ces drones jusque-là limités aux seuls vols de renseignement et d’observation pourraient dorénavant être utilisés par la CIA pour effectuer des frappes ciblées, «compte tenu de la menace croissante dans le sud de la Libye.»

La CIA n’a semble-t-il pas souhaité commenter les informations du New York Times. Cependant, des responsables nigériens ont confirmé la présence de drones américains à Dirkou. Le maire de la localité, Boubakar Jérôme, s’en est même félicité, puisqu’ils auraient contribué à «améliorer la sécurité». De son côté, le ministre nigérien de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, a seulement reconnu que de tels appareils y avaient été envoyés, sans donner plus de précisions.

Il est à rappeler que l’utilisation de drones par la CIA avait été limitée par l’ancien président américain, Barack Obama, à la suite de raids qui avaient fait des victimes civiles. Obama préférait confier ces opérations à l’armée, plutôt qu’aux services secrets pour un meilleur contrôle, a ajouté le New York Times. Mais son successeur, Donad Trump, a relancé le rôle de la CIA dans l’utilisation des drones pour mener des attaques, selon la même source.

Depuis le début de cette année, le commandement américain pour l’Afrique (Africom) a indiqué avoir effectué cinq frappes ciblées contre des responsables djihadistes installés en Libye. La dernière a été réalisée le 28 août, contre un chef de la branche libyenne de l’EI, à Bani-Walid.

S. S.

 

Comment (6)

    Mohamed
    16 octobre 2018 - 13 h 15 min

    Save vous que les sioniste utilise la methods parfait .pr qu’il ai moin de perte dans leur camp ils utulisent no membre no frer ce qui etait de Notre religion pour nous affaiblire . Et apres pr ns tue plus facilement.
    Ke sa soi le dollar ou otre . Mais ns ce kw Notre moiyen de riposte a sa le saved vouz.

    divisez pr mieux regner

    Anonyme
    11 septembre 2018 - 6 h 21 min

    «compte tenu de la menace croissante dans le sud de la Libye.» Trump devrait trembler à l’idée d’intervenir en Lybie car le preux Haftar est là pour lui déclarer la guerre.

    6
    3
    Vroum Vroum 😤.
    10 septembre 2018 - 23 h 47 min

    En réfléchissant bien..pourquoi le Pouvoir US va au Sahel ?..si loin de Washington !!.. Sachant que lors de l’agression contre la Libye cela à été fait par les airs avec Avions de L’Otan et au sol par Islamistes Al qaida..dont Abdelkrim Belhadj de Al Kaida terroriste à participé activement au reversement de l’Etat libyen ..ce même Abdelkrim Belhadj à été reçu au Quai d’Orsay en France sous Hollande Fabius !..Nous savons la complicité entre certains Régimes occidentaux Otan et le Terrorisme islamiste Wahabite et Frères Sionistes en Libye ..Syrie..Irak..Yémen..!!!..dont Daesh , Ei , que Trump lui même accusant Obama et Clinton d’être derrière sa création diabolique ..D’après les infos sur les Sites Réseau Voltaire ou Press tv ou Réseau international…On apprend que USA protégé Al nosra Daesh en Syrie dans leur base illégale à Al Tanf en Syrie..dont Heliportage de Terroristes Wahabites Islamistes ou largage d’armes..ravitaillement..tout le monde le sait…Alors pourquoi en Syrie Usa est complice avec Daesh al nosra et au Sahel liquide des chefs Terroriste islamiste si ce n’est pour les faire taire car ils en savent de trop ou changerait de crêperie ?…comme en Afghanistan !! .C’est marrant qu’en Sirye ce sont des opposants armé et au Sahel deviennent des Terroriste à abattre s’ils refusent les ordres ou deviennent gênants ? . Le Terrorisme est utilisé comme arme stratégique selon les cas , Trump à fini par tomber dans le plat !

    6
    2
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 13 h 14 min

      @ Vroum Vroum 😤.
      Il s agit certainement de Abdelhakim Belhaj,Il est parmi les 100 Libyens qui se sont enrichis après la révolution.Selon une liste qui recense une centaine de nouveaux riches de Libye, la fortune d’Abdelhakim Belhaj s’élève à deux milliards de dollars. l’homme est connu pour avoir fait des longs séjours à l’étranger par le passé. Il s’est rendu au Pakistan, au Soudan, en Turquie et en Afghanistan en 1988 avant de regagner la Libye en 1994, et d’intégrer le groupe islamiste combattant Al-Moqatila qui voulait renverser le colonel Gueddafi.
      Abdelhakim Belhaj est un parmi de nombreux extrémistes islamistes,membres des Frères musulmans qui sont installés au pouvoir à Tripoli, avec le soutien évident et l’appui financier du Qatar comme le prouvent des documents révélés non seulement par l’Arabie saoudite, mais aussi la Tunisie et des factions libyennes anti-islamistes, dont le clan Kadhafi.
      Il vit à Tripoli avec ses deux femmes, l’une soudanaise et l’autre marocaine et il fonde le parti islamiste « al-Watan ».Selon les révélations de WikiLeaks, il aurait trouvé en 2011 dans un coffre-fort de la résidence de Mouammar Kadhafi 75 millions de dollars qu’il aurait partagés avec deux autres personnes.En 2004, à Kuala Lumpur, en Malaisie, Abdallah al-Sadek – de son nom de guerre – se fait arrêter avec sa femme enceinte par les renseignements américains qui le livrent à Kadhafi. Il reste en prison à Tripoli pendant sept ans.Il est libéré de la prison d’Abou Slim en 2011 avec 214 autres islamistes après une médiation des Frères musulmans. Parmi eux, figure Ali al-Sallabi et Cheikh Youssef al-Qaradaoui.Erreur fatale du colonel Gueddafi….
      Sur la chaîne qatarie Al-Jazeera et en direct de Bab al-Aziziya, résidence de Mouammar Kadhafi, il annonce qu’il est le chef du conseil militaire de Tripoli après avoir libéré la ville. Il a fait de l’aéroport et la base militaire Maaitiga son quartier général d’où il dirige milices et sociétés. Il est parmi les 100 Libyens qui se sont enrichis après la révolution. Tels sont les membres de la secte des freres musulmans.

      3
      2
        Vroum Vroum 😤.
        11 septembre 2018 - 15 h 08 min

        @Annonyme 13h14..merci pour tes clarifications ..ce Abdelkrim Belhadj est sorti de l’islam et sa nouvelle religion est le Dollar..Ces Islamistes Wahabites dit Frères Musulman sont égarés aveugles et sourds…les Suiveurs de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs . .Les soldats de L’Otan .Ils attaquent les Pays Musulmans mais jamais l’occident Sionistes dont ils sont les hommes de mains . Les Frères Musulman du Djihad Wahabites sont alliés avec Israël Usa contre la Syrie Musulmane de même que le Sultan Erdogan Turquie Frères islamiste. .Tout est clair , le pire ennemi du monde Musulman sont les hypocrites Islamistes Frères Musulman du Djihad Wahabites et ensuite arrive le Sionisme qui ne s’en cache pas .

        2
        1
    whynot
    10 septembre 2018 - 23 h 30 min

    Ah, Merci TONTON T.!
    Vivement le Dollars CFA pour nous débarrasser du colonisateur décadent qui n’aime pas qu’on se développe, qui rend l’image de l’Algérie et de l’Afrique de plus en plus négative (sauf pour le vassal fournisseur de choses inavouables) .
    Les USA agissent sans faire trop de bruit par rapport à certains qui s’affichent mais qui ne font rien de bon.
    Allez, traquez et éliminez ces terroristes formés et payés par nos ennemis qui feignent de les chasser comme il font semblant de lutter contre certains trafics,

    11
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.