Jeune Afrique : l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad n’a pas été convoqué

Irak 2 ambassadeur
Le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim Al-Jaafari. D. R.

Par R. Mahmoudi – Selon l’hebdomadaire français Jeune Afrique, qui rapporte l’information, l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad n’a encore reçu, jusqu’à fin d’après-midi de lundi, aucune convocation officielle de la part du ministère irakien des Affaires étrangères, suite à l’incident provoqué, dimanche dernier, par les supporters de l’USM Alger lors d’un match de football opposant l’équipe locale à une équipe irakienne et comptant pour le tour éliminatoire de la Coupe arabe des champions.

L’agence officielle irakienne avait annoncé, dimanche, que le ministère des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad afin de lui exprimer «l’indignation du gouvernement et du peuple irakiens» suite aux slogans proférés par une partie des supporters algérois.

«L’ambassadeur n’a pas été convoqué à l’heure où je vous parle. Nous avons appris la nouvelle sur les sites d’information», a affirmé à Jeune Afrique le chargé d’affaires de l’ambassade d’Algérie en Irak. Les responsables irakiens ont-ils décidé de surseoir à leur décision pour éviter l’aggravation de la crise avec l’Algérie ? Attendent-ils des excuses officielles de la part du gouvernement algérien, un signe d’apaisement, pour clore ce dossier et revenir à des relations normales ? Tout est possible. Pour l’instant, la seule réaction des autorités algériennes est celle du président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf, qui a, selon un communiqué de cette instance sportive, appelé l’ambassadeur d’Irak à Alger pour lui exprimer ses «regrets» pour «le comportement inapproprié d’une partie du public», et l’a assuré de sa solidarité avec le peuple irakien dans ces circonstances.

Lors d’un incident similaire survenu au stade de Mila, en décembre dernier, où des supporters avaient brandi une caricature du roi d’Arabie Saoudite, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avait présenté les excuses du gouvernement algérien à un émissaire de la monarchie saoudienne, venu transmettre les protestations de son pays.

R. M.

Comment (31)

    Anonymeplus
    12 septembre 2018 - 13 h 48 min

    Le pire dans toute cette histoire, c’est que l’écrasante majorité des algériens ne sait pas que c’est saddam hussein qui a donné l’ordre à son aviation de tirer un missile sur l’avion transportant notre illustre ministre des affaires étrangères Seddik Ben Yahia avec plus de 20 hauts cadres des affaires étrangères avec lui, la crème de la diplomatie algérienne, Allah yerhamhoum.
    Un dictateur sanguinaire, qui n’a pas hésité à assassiner nos VIP parce qu’il ne voulait pas de la paix avec l’Iran.
    Taleb El Ibrahimi est encore vivant, il peut confirmer mes dires, lui qui a occupé le post de MAE après la mort de Ben Yahia et qui a une copie du rapport qui confirme que les reste du missile trouvé à proximité de l’appareil algérien était un missile soviétique vendu à l’Irak, grâce au numéro de série qui était encore visible sur le débris du missile.
    Sur YouTube vous entendrez également Taleb El Ibrahim confirmer ceci dans une interview accordée à al jazzeera à paris.
    Tout ça pour dire que les algériens en plus d’être incultes, sont de parfaits ignares en adorant et en glorifiant celui qui a tué notre ministre des affaires étrangères avec preuve à l’appui.
    On ne peut pas faire d’un âne un cheval de course surtout si l’on sait que les ânes en question sont des supporters de foot, là ça devient carrément de la zoologie et seuls les spécialistes animaliers peuvent dégager une hypothèse de travail afin de comprendre un phénomène complètement absurde et irréel.

      anonyme pas le même
      12 septembre 2018 - 16 h 15 min

      cher monsieur, vous semblez ignorer que les algériens dont on parle sont de ceux qui ont voté fis hier encore ou qui voteraient fis aujourd’hui et qui cautionneraient sans doute les assassinats de la crème de la crème comme vous les avez affectueusement nommés!!! on a là l’indicateur d’une fêlure tenace ! on a le peuple qu’on mérite puisque ceux qui voient où est le mal ne parlent pas de peur d’en prendre plein la tronche …

      1
      2
    TARZAN
    12 septembre 2018 - 5 h 38 min

    convoqué pour lui dire QUOI? En quoi l’Etat algérien est responsable de la liberté d’expression qui n’existe pas dans les autres pays arabes? l’algérie c’est pas le maroc et algériens et marocains sont deux peuples différents, avec deux caractères différents et à l’opposé! et qu’est ce qui a d’insultant de scander le nom d’un président tué par l’Otan et le mossad? il va lui dire de museler les algériens? valls a photographié bouteflika sans le prévenir et l’a posté sur tweeter et on a rien dit! ce qui s’est passé à alger n’est rien par rapport à la banderole de ain melila qui est un acte volontaire, politique, prémédité avec une logistique, par quelques agents ennemis de l’Etat algérien et pour nuire la diplomatie algérienne. à alger on a vu les joueur irakiens montrer le drapeau irakien avec allah ou akbar écrit dessus, mais c’est Sadam qui l’a rajouté, il est où le délit?

    4
    2
    glace pilée
    11 septembre 2018 - 22 h 50 min

    franchement j’ai honte , ces supporters ont fiini de détruire le peu de dignité qu’il nous restait !

    3
    27
      TARZAN
      12 septembre 2018 - 5 h 27 min

      tu es un marocain, et tu n’a pas le droit de parler au nom des algériens. algérien attention ce site est infesté de marocains

      5
      2
        glace pilée
        12 septembre 2018 - 13 h 40 min

        je suis algérien et sans doute bien plus que toi qui trouve tout à fait normal que des voyous crasseux insultent le peuple chiite d’Irak lors d’un match de foot ! le sport devrait être un lieu de fairplay et d’amitié entre les personnes pas un lieu d’insultes et de violence ! personnellement j’en ai marre de leurs comportements médiocres et honteux en Algérie et à l’étranger !!!

        2
        2
          TARZAN
          12 septembre 2018 - 20 h 04 min

          d’abord les supporters de l’usma ne sont pas crasseux, donc c’est la preuve que tu n’es pas algérien! les usmistes sont réputés pour être shab tbaa ou chan! ensuite, en démocratie on interdit pas, c’est avec le temps que les gens commencent à faire la part des chose et murissent politiquement! ce qui a été fait à bologhine y a rien de scandaleux, er ce ,e sont pas les cadres deu minsitère des ae qui étaient dans le stade et le niveau des supporters est connu sur le plan planétaire qu’ils ne sortent pas de saint cyr, les irakiens doivent en faire avec et on a pas à interdire la liberté d’expression en algérie, l’algérie c’est pas le maroc où vous êtes comme des rats, dès que vous voyez le qelouz du roi vous fuyez dans les trous de vos bidonvilles. on a pas de leçons ni d’ordres à recevoir de personne, bien que personnellement je suis contre, mais tout le monde ne pense pas comme moi!

          1
          1
    karimdz
    11 septembre 2018 - 20 h 17 min

    L état irakien a du se rendre à l évidence que les algériens ne sont pas des béni oui oui, il peut convoquer autant qu il veut notre ambassadeur, cela ne changera pas notre opinion sur la corrélation qui existe entre la marionnette installée en irak et l amérique sioniste.

    12
    7
    Brahim
    11 septembre 2018 - 17 h 37 min

    Ya si el gatt vous dites ce pays… il faut savoir que l’IRAK ,où leur lettrés ont composés une chanson ou un poème par semaine durant toute notre révolution, à la gloire de notre patrie, à nos martyrs.. ceci n’est qu’un petit a…

    7
    9
    Ch'ha
    11 septembre 2018 - 17 h 23 min

    Ce DÉLIRE ! UBUESQUE !
    Tout ce pataquès pour un match de foot, du n’importe quoi et du jamais vu.

    12
    3
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 14 h 34 min

    J’ai honte de ma nationalité algérienne .

    11
    108
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 15 h 11 min

      Ta nationalité marochienne te suffit.

      90
      13
        ano
        11 septembre 2018 - 15 h 17 min

        irachien que tu es

        43
        26
        TARZAN
        12 septembre 2018 - 5 h 41 min

        toi et Ano vous êtes de vicieux marocains, Ano les algéroiens aiment les irakiens n’essaye pas de foutre la fitna …

        4
        3
    nasser
    11 septembre 2018 - 14 h 27 min

    Il n’a donc pas été convoqué! Normal de leur part. Il n’y a quelques semaines des milliers d irakien chiites sont sortis dans plusieurs villes scandant le nom de saddam hussein sa perte pour la misère qui les ronge aujourd’hui.
    Même les chiites le regrettent aujourd’hui.

    16
    9
    DYHIA-DZ
    11 septembre 2018 - 13 h 53 min

    Il n’ya qu’une solution et non pas mille !!
    Les Islamistes + Les baathsites doivent se … à jamais. Soit qu’ils se reconnaissent dans leur identité Algérienne, soit qu’il déménagent chez leurs mentors.
    Leur obsession à toujours vouloir montrer leur appartenance au moyen Orient nous causes des problèmes diplomatique qui salissent l’image de l’Algérie.
    Saddam ou pas, de quoi on se mêle ?? Saddam est une affaire irakienne et non pas Algérienne.
    Ras le bol de ces Pseudo-Algériens qui veulent à tout prix s’accrocher aux pays qui font tout pour salir l’Algérie..
    Un peu de fierté, FOUTAISE !!

    67
    14
    Kahina-DZ
    11 septembre 2018 - 13 h 44 min

    Un changement s’impose:

    Que les Algériens arrêtent de jouer à l’avocat des pays arabes. Point barre !!
    Que les Algériens cessent de hisser les drapeaux des pays qui nous attaquent. FOUTAISE !!
    Que les Algériens arrêtent de dédier leurs victoires à leurs pseudo frères arabes. Y’EN A MARRE !!!
    Que les Algériens arrêtent de dédier à chaque fois leurs chansons au makhzan !!!

    45
    16
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 14 h 29 min

      Le malheur, aucun pays arabe ne hisse notre drapeau.
      Aucun pays arabes ne nous fait des dédicaces.
      C’est malheureux de voir les Algériens se rabaisser à ce point.

      27
      10
        Chelieth
        11 septembre 2018 - 20 h 38 min

        C’est le labo FLN et les degats qu’il a cause dans la tete de nos enfants devenus « adultes » aujourdhui qui a cree tout ca.

        2
        4
    lhadi
    11 septembre 2018 - 13 h 21 min

    Le sentiment national irakien est fort et orgueilleux. Constitué au fil de nombreux soulèvements anti-coloniaux et dans l’adulation des martyrs de l’indépendance, le patriotisme mésopotamien ne pouvait s’accommoder d’une émancipation sous les canons américains, honnis depuis que ceux-ci faisaient pleuvoir leurs projectiles sur des civils.

    C’est triste, désespérant, (et) choquant de voir cette sale image de l’Algérie à laquelle je refuse d’être associé.

    11
    18
    MOHAMMED BEKADDOUR
    11 septembre 2018 - 11 h 49 min

    @Selon l’hebdomadaire français Jeune Afrique, qui rapporte l’information, l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad n’a encore reçu, jusqu’à fin d’après-midi de lundi, aucune convocation officielle de la part du ministère irakien des Affaires étrangères,
    ———————————————————————————————————————————
    Une chose et son contraire, méthode très simple pour faire jaser et récolter les pépites, sonder, espionner, trouver les failles et « attaquer »… Il faut se plonger dans la nature, et « voir » comment les animaux, les insectes, les reptiles usent de mille et une tactiques pour survivre, attaquer… Malheur aux incultes que seul un miracle sauvera par bénédiction !

    12
    10
    elhadj
    11 septembre 2018 - 11 h 45 min

    les tweeters irakiens n ont pas cesse de nous insulter pour un chahut de gamins isoles dans un stade ou ils étaient libres de s exprimer comme ils le veulent n épargnant pas parfois même les institutions et autorités locales.c est la démocratie de l entière liberté d expression dans le seul pays amazigh imprégné de valeurs civilisationnelles dont ils doivent tirer l exemple.les algériens aussi fiers et valeureux ne peuvent s abaisser a donner de l importance a des ragots de concierges.les chiens aboient et la caravane passe

    27
    22
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 15 h 00 min

       » .. l entière liberté d expression dans le seul pays amazigh imprégné de valeurs civilisationnelles dont ils doivent tirer l exemple. »
      Non, sans …?? ça serait presque risible si cela n’était pas si pitoyable..

      2
      11
    fatigué
    11 septembre 2018 - 11 h 34 min

    C’est quoi ces responsables qui distribuent des excuses à tout va ?
    Y en a marre, l’état algérien n’est pas responsable de ce disent ou chantent les supporters algériens.
    Les supporters ont le droit de s’exprimer comme ils veulent tant qu’ils n’agressent personne.
    Arrêtez les courbettes, les algériens ne courbent pas l’échine……… sauf dans les mosquées.

    74
    17
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 11 h 24 min

    Voila ce que c’est que se mélanger a la vermine, nous avons assez de problèmes comme ça, nous avons un championnat médiocre, une équipe nationale a refaire, on ne gagne aucun coupe d’Afrique des nations ou clubs, pourquoi jouer cette satanée coupe arabe.

    25
    12
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 14 h 28 min

      Les irakiens c’est pas de la vermine ,c’est des sumériens qui avaient développé la première importante civilisation humaine à compter de la fin du IVe millénaire av. J.‑C,ils ont eu une grande influence sur les civilisations antiques qui suivirent la leur, en particulier celles de la Mésopotamie..Ce n’est qu’avec l’invasion de l’islam qu’ils ont été avili et coulé dans le moule arabo-musulman rigide et stérile .

      12
      17
    Vangelis
    11 septembre 2018 - 10 h 11 min

    Les supporters ainsi que l’ensemble des algériens sont libres d’exprimer leurs points de vue, y compris critiquer ou supporter des nations.

    Les pays du Golfe doivent comprendre cela, c’est un des attributs de la démocratie même si elle n’est pas totale en Algérie.

    En conséquence l’Algérie et ses représentants doivent impérativement se garder de présenter de quelconques excuses qui seraient la porte ouverte offerte à ces pays de considérer que l’Algérie est faible et quelle doit subir leurs diktats.

    On se souvient bien de personnalités de cette région et d’ailleurs qui ne s’étaient pas gênées carrément d’insulter les algériens, ce qui est autrement plus grave, alors même que les  » dirigeants  » algériens ont comme à leur habitude fait le dos rond.

    54
    13
    co5
    11 septembre 2018 - 9 h 54 min

    « suite à l’incident provoqué » ???,la montagne qui accouche d’une souris.les parasites,les mégères des réseaux et autres « médias » de pacotille font un plat.,

    19
    9
    Gatt M'digouti
    11 septembre 2018 - 9 h 45 min

    Dire que ce pays n’avait trouvé que l’Algérie à ses cotés, défiant le monde entier, quand il était agressé et quand ses voisins le poignardaient dans le dos !
    N’oublions pas un certain AID EL ADHA , ou à notre réveil,café même pas pris, ce pays nous offre une pendaison en direct !!!!

    29
    10
      Anonyme
      11 septembre 2018 - 15 h 08 min

      Nul ! Et même pire que nul !!
      L’hospitalité, tu sais ce que c’est ? Non ? J’en étais sûr !!!

      13
    Kassaman
    11 septembre 2018 - 8 h 15 min

    Le peuple Algérien n’a pas à présenter ses excuses à ces lopettes qui font intervenir les impérialo-sionistes pour régler leurs différents.
    Les gestes et les dires de supporteurs n’ont pas à déclencher l’intervention de nos diplomates ou ministres!

    71
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.