Campagne pour la candidature de Rebrab à la présidentielle de 2019

présidentielle Rebrab
L'homme d'affaire algérien Issad Rebrab. New Press

Par Hani Abdi Plusieurs pages Facebook appellent le milliardaire algérien à se présenter à l’élection présidentielle de 2019. Des pages qui sont très animées et réactivent, accrochées à l’actualité politique mais aussi économique du pays. Elles mettent en avant les réalisations de l’homme, ses capacités à entreprendre, à diriger, à innover… Elles soulignent ses réussites mais aussi ses déboires avec les autorités qui lui bloquent certains de ses projets et qui freinent son élan de développement.

L’une de ces nombreuses pages est carrément dédiée à la présidentielle de 2019. Intitulée «Issad Rebrab président pour sauver l’Algérie», cette page mène campagne pour la candidature du magnat de l’agroalimentaire à la présidentielle de 2019. «Bonjour à tous les Algériens, si vous voulez que l’Algérie soit bien, voilà le président de la République, Issab Rebrab, en 2019», lit-on à l’ouverture de cette page qui compte plus de 3 000 membres. On trouve bien sur cette page et bien d’autres Issad Rebrab avec les «grands» de ce monde.

Un film qui récapitule les rencontres du PDG de Cevital avec notamment la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, l’ex-président brésilien Lula et le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara. On trouve aussi un compte rendu des entretiens qu’a eus récemment Issad Rebrab avec Geoffroy Roux de Bézieux, président du Mouvement des entreprises de France (Medef), et Dieter Kempf, président de l’Association des industriels allemands (BDI). La multiplication de ces pages intervient à huit mois seulement de l’élection présidentielle de 2019.

L’intensification de cette campagne en faveur de ce milliardaire intervient aussi dans un contexte marqué par la persistance du blocage de certains projets de son groupe industriel Cevital, notamment l’usine de la trituration des graines oléagineuses à Béjaïa.

Selon des sources proches de l’homme d’affaires, ces pages n’ont aucun lié avec lui. Ces mêmes sources écartent totalement l’idée de la candidature d’Issad Rebrab à la prochaine présidentielle. Une idée qui circule depuis des mois sur les réseaux sociaux mais qui n’aurait aucun fondement, d’après les mêmes sources.

Ainsi donc, cet homme d’affaires, empêtré dans des problèmes liés à ses investissements massifs en Algérie et à l’étranger, ne serait pas animé par une ambition présidentielle. Qui est derrière ces pages ? Quel est l’objectif recherché par cette étrange campagne ?

H. A.

Comment (130)

    UMERI
    15 septembre 2018 - 14 h 12 min

    L’élection présidentielle, ne doit pas être une foire aux opportunistes, ni une marque de fabrique, propriété exclusive de Bouteflika et de son clan, mais une opportunité offerte au peuple algérien, de s’unir et d’élire un homme, avec un programme clair, des moyens humains, matériels, financiers à mettre en oeuvre, pour atteindre les objectifs de sortie de crise, comment mobiliser cette jeunesse, lasse d’attendre, l’effet de promesses vides, sans lendemains et qui cherchent à contre cœur,à fuir le pays comme la peste. Les Rebrab, Mokri, N. Boudiaf, S. Djillali, Belkhadem, Benflis, Hamrouche, sont des citoyens algériens, auxquels la constitution permet de postuler à la magistrature suprême, mais, qui doivent réfléchir, sur leurs capacités réelles à relever le défi du devellopement,et non pas considérer la présidence comme une bonne planque pour retraités et enfin, s’engager à rembourser la subvention allouée par l’Etat, s’ils n’atteignent pas 5 % des suffrages.

    Anonyme
    14 septembre 2018 - 8 h 51 min

    Nous avons des diplomates de carriere et des hommes politiques propres avec la carure de veritables hommes d Etat ayant l experience et la connaissance des besoins de notre patrie et le savoir faire pour gouverner l Algerie
    Nous avons une elite jeune,performante ,bien eduquee sortie des meilleure universites dans tous les domaines scientifiques pour moderniser notre pays et le propulser dans le monde de l innovation et de la recherche scientifique surtout dans les petites et moyennes entreprises et les startup specialisee dans la robotique et l ecologie.Que nos hommes d affaires que je respecte ,modernisent leurs entreprises et continuent a produire en Algerie,a innover,a investir davantage et a creer des emplois et de la richesse.
    Notre Patrie regorge de richesses naturelles,meme la nature nous a gattes…la beaute de notre pays est unique ,le plus vaste d Afrique un veritable Etat-nation.Notre diversite doit nous unir.Tahya El Jazaier

    12
    3
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 5 h 15 min

    Cette couleuvre ne passe pas, il a droit a tous les respects et une grande reconnaissance et je précise bien de tous les algériens qui savent que sans l’aide de l’etat et ses encouragements, il est difficile d’atteindre ce niveau. Le peuple le félicité de nouveau et lui souhaite une bonne continuité et une bonne réussite dans son sommerce Là s’ARRETENT NOS REMERCIEMENTS. Le reste est l’affaire du peuple Algérien du Nord au Sud et de l’est a l’ouest.
    Que le Capital puisse avoir le Beurre et L’Agent du Beurre, il est difficilement admis et surtout avec l’exemple de Trump. Alors du calme, on aime tous cette Algérie mais, chaque chose en son temps et le fait s’imposera de lui même a l’exemple de notre langue encestrale.

    7
    5
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 23 h 11 min

    Le plus intelligent, et le plus compétent des patrons algériens dont l’écrasante majorité vivait assistée
    Du plan de charge que lui procure l’état rentier, gaspilleur, et mauvais gestionnaire
    Le patron industriel de Cévital indépendant de l’état, l’a démontré sur le plan international,
    Par ses participations nombreuses, et parfois, courageuses
    Le système rentier-bureaucratique, les magouilles, les complicités, la courtisanerie,
    La corruption-népotisme, et le régionalisme (comme réflexe arriéré, et négatif), encourageant
    Les importations-consommations ne permettent pas à
    A l’économie algérienne de libérer les énergies, et les capacités créatrices, et productives,
    De produire, de se diversifier, et d’exporter vers l’Afrique, l’Asie, et ailleurs,….

    9
    5
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 17 h 56 min

    Vive Rachid Nekkaz !! le meilleur qu’il faut pour essayer d’accrocher le wagon algérie au train de la modernité et du présent !!
    La guerre est fini alors Vive la paix et la réussite algérienne

    5
    30
      Lghoul
      14 septembre 2018 - 7 h 48 min

      Biensûr “vive Nekkaz”. Son programme principal sera la libération en payant les cautions pour toutes les femmes arrêtées par les polices du monde. C’est cela sont budget principal. Donc Sonatrach va travailler pour libérer tous les extremistes musulmans dans le monde. Nekkaz fera un bon président de “liberation” des barbus et des voilées emprisonnés a travers le monde.

      18
      3
    momo
    13 septembre 2018 - 15 h 15 min

    TROP D’INTOX ET DE TAPAGE, alors que l’HOMME n’a pas du tout l’intention de se présenter. Il n’est pas intéressé et il est trop intelligent et sait que ça sera une caution à ce régime pourri et que les résultats sont connu depuis 1 année.
    Même si Boutef meurt d’ici là, ils ont un remplaçant pour continuer à gérer leurs intérêts.

    23
    6
    BASTA LES DINOSSAURES !!!
    13 septembre 2018 - 13 h 51 min

    Encore un dinosaure !!! OU SONT LES JEUNES ?!!!!!!!!

    9
    23
      sharkopass
      14 septembre 2018 - 21 h 07 min

      les jeunes sont sur des barques en train de fuir l’Algerie

      3
      4
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 13 h 15 min

    Moi je suis pour ramtame lamamra c’est lui dont l’algerie À besoin

    29
    16
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 13 h 58 min

      Tout à fait d accord avec vous…
      C est le seul actuellement qui remplit toutes les conditions…compétence,intégrité et beaucoup d expériences
      J espère que les baltaguias ne vont pas lui tomber dessus…
      Rebrab serait bien patron du FCE..

      27
      10
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 14 h 44 min

      Oui,Ramtane Lamamra ferait un bon Président.Il a l’étoffe d’un homme d’Etat patriote et efficace.Avec lui l’Algérie est sauvée.

      25
      11
      APULEE DE SALDAE
      13 septembre 2018 - 20 h 19 min

      c’est la même question que je me pose où sont les jeunes? La réponse : sur le Web , notamment Facebook où ils font et défont le monde. Le jour où ils s’impliqueront dans la vie politique et sociale comme les jeunes français ( je prends exemple sur ce pays car ils veulent tous y aller vivre), ce jour là :La question sera résolue et on aura des quadragénaires comme Macron comme président .

      5
      3
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 12 h 03 min

    L’homme le plus compétent, le plus travailleur acharné, le plus organisé, le plus indépendant des patrons
    Qui réussissent, en Algérie
    Qui suscite malheureusement de la jalousie, et de l’envie
    (une vision très étroite, figée, et très courte des problèmes, loin de l’interet général, à vision lointaine)
    Dans des autres pays démocratiques, ouverts (et non fermés,…), et développés qui se respectent
    Il serait, déjà, président, à l’exemple du président brésilien Michel Temer (1940 – ), conservateur, libéral
    D’origine libanaise,(Koura, au nord du Liban), maronite, de l’église orthodoxe-grec,
    S.V.P, fils,….. de producteurs, et d’exportateurs de café, et de riz

    14
    13
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 10 h 33 min

    Moi, je pose une seule question à cet homme. D’où vient votre immense fortune. D’où viennent vos passe droit à exploiter tout avec une facilité incompréhensible. Moi je dirai que vous n’êtes que le représentant d’une caste qui continue à s’enrichir.

    19
    37
      DIOGENE
      13 septembre 2018 - 20 h 21 min

      Vous avez oublié ,TRUMP

      2
      4
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 21 h 11 min

      @ Anonyme
      13 septembre 2018 – 10 h 33 min
      Vous detestez la reussite par le travail bien fait,
      vous etes une marchandise perimee….Faites le voeux que Dieu nous donne des rabrab pour le bien de notre pays et des travailleurs.

      12
      6
    El Che
    13 septembre 2018 - 10 h 05 min

    vraiment je me demande en quoi consiste le savoir faire de rebrab et son innovation?

    18
    37
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 9 h 49 min

    نحن في عهد ان ام تستحي فافعل ما شات

    12
    16
      Anonyme
      14 septembre 2018 - 7 h 11 min

      Go to arabia

      2
      3
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 9 h 40 min

    Y a t-il un POUTINE pour se présenter?

    19
    12
    ZORO
    13 septembre 2018 - 8 h 49 min

    Puisque tout le monde a vote ,moi j opte pour une presidence collegiale. Ould abbes,ouyahia,mokri ,naima,louisa ,benhamou ,a leur tete c est connu.
    SigneZORO. …Z….

    8
    25
    lhadi
    13 septembre 2018 - 8 h 40 min

    L’image du renard dans le poulailler est le symbole par excellence pour décrire les rapports des Epiméthée des temps modernes avec la société algérienne.

    L’Algérie a besoin d’un prométhée des temps modernes, d’un prophète des temps modernes, d’un commandant en chef de conviction qui allie la conscience révolutionnaire à l’efficacité des sociétés modernes.

    Fraternellment lhadi
    ([email protected])

    21
    10
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 9 h 00 min

      Pour te lire ya si el hadi il faut avoir en poche un lexique grec ou etre descendant de pericles.

      14
      12
        LOUCIF
        13 septembre 2018 - 9 h 53 min

        @Anonyme 13 septembre 2018 – 9 h 00 min , franchement ta réplique à notre ami internaute @lhadi m’a fait rire vraiment ! çà fait du bien de détendre l’atmosphère de temps en temps !

        14
        10
    Anti GMG
    13 septembre 2018 - 8 h 29 min

    Tous pour une République Cevitalienne Capitaliste et Populiste

    17
    16
    cherif
    13 septembre 2018 - 8 h 21 min

    Encore en sait pas ou on va ? rebrabrab deverait déja changé de nom ca va faire concurrence a ideu sur terre ya latif
    l’home qu’il faut et qui s’impose c’est khalill pro americain ce qu’il faut a l’algerie pour sortir du long someil sous la prncophilie

    4
    35
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 7 h 56 min

    Moi je vote Jilali Soufiane.

    11
    54
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 9 h 14 min

      moi ,ma famille , mes amis on est pour smail lalmas pour un changement radical et chasser les khobsistes ragda oua tmangie du systeme !

      4
      14
    Sider1901
    13 septembre 2018 - 7 h 26 min

    Sa société de trifilerie et de zimerman date de 1930.faite un tour a sa maison natale a beni douala. Et dite moi si rebrab est né de la dernière pluie

    8
    10
    ripper
    13 septembre 2018 - 3 h 30 min

    Les règles du business peuvent-elles vraiment s’appliquer à un gouvernement ?
    Quand on sait que l’objectif principal d’une entreprise est la maximisation du profit alors que celui d’un gouvernement n’est rien de moins que le bien du peuple.
    Un kabyle pragmatique est une bonne chose, il nous fera changement des militaires et des juristes qui n’ont fait que malmener les constances nationales, l’économie et la cohésion sociale. Il est certain que les gonfleux de pneus, les importateurs spécialistes de raccourcis et les trafiquants de Cocaïne passeront un mauvais quart-d’heure.
    Mr Rebrab sera t-il cet homme ? pourra t-il lâcher les affaires pour un moment et devenir le président de tous les algériens, diversifier ses accointances au lieu de rester coller sur la France et un certain Jack Lang, interdire les hospitalisations des  »cadres de l’état  » à l’étranger ? ….

    12
    17
    anti khafafich
    13 septembre 2018 - 3 h 02 min

    avec ce type comme président on aura accomplit l’achèvement de l’Algérie révolutionnaire. Tout sera monnayé après. haddad, tahkout, el bouchi…ne suffisent pas on dirait, le peuple est devenu matérialiste puisqu’il confond politique et argent, c’est foutu !

    23
    19
    A3ZRINE
    13 septembre 2018 - 3 h 02 min

    Il a fait du bon bouleau pourquoi pas l’essayer. Il n’est pas exempt de tout reproche, arrivant à son stade on est pas trop clan mais il emploie et fait vivre beaucoup de familles, il peut alors bénéficier des circonstances atténuantes.

    21
    18
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 2 h 58 min

    Sa Place est à la tête du FCE

    On veut un président patriote et non pas un commerçant/baznassi

    12
    25
      Vérité
      13 septembre 2018 - 10 h 00 min

      Vous ne méritez pas Rebrab. Il vous faut un président qui vous tape au bâton et qui vous considère comme un éternel mineur. Un président ressemblant à ceux qui ont l’habitude de vous gouverner. Vous aimez les dirigeants qui volent les richesses et non les dirigeants qui créent les richesses. Ce « beznassi » comme vous l’appelez ferait une grosse connerie s’il était un temps soit peu tenté de diriger des gens comme vous.
      Comme on dit : on a les dirigeants que l’on mérite. Vous méritez les dirigeants que vous avez eu et ceux à venir qui ne seront pas différents d’ailleurs. Moussa el Hadj – el hadj Moussa.
      Un vrai patriote c’est celui qui crée des entreprises et de l’emploi dans son pays, ce n’est pas celui qui aime l’importation à tout va. Un patriote c’est celui qui veut faire rentrer son pays dans le 21ème siècle et non celui qui s’acoquine avec ceux qui veulent renvoyer l’Algérie en l’an 622 . Un patriote c’est celui qui utilise les appareils de l’Etat dans l’intérêt du citoyen et non pas dans l’intérêt de sa cour et des parasites qui s’y collent. Un patriote c’est celui qui sait qu’une fois qu’il a fini sa mission, il se retire dignement, la tête haute et qui a pour principe que nul n’est indispensable. Un patriote c’est celui qui construit des hôpitaux dans son pays pour soigner son peuple et se soigner lui même et non celui qui construit une mosquée et va se soigner à l’étranger. Un patriote c’est celui qui qui veille à ce que le programme scolaire des élèves soit en conformité avec les standards internationaux et non pas celui qui veille à ce qu’il y’ait « bismillah  » dans chaque livre……..Un patriote ce n’est pas celui qui ostensiblement et non moins hypocritement fait valoir sa supposée foi en Dieu en imposant des yajouz la yajouz à tour de bras car ignorant et baignant dans l’obscurantisme et la négation de son identité.
      Aujourd’hui ce qu’il vous faut Monsieur, c’est un Tahkout ou un Haddad mais pas un Rebrab !

      36
      12
        Anonyme
        13 septembre 2018 - 18 h 49 min

        Merci à vérité (si le mens). T’as tout dit, d’ailleurs l’homme n’est pas du tout intéressé, on lui prête cette intention pour au contraire l’enfoncer pour crime de lèse majesté (oser se présenter contre bouteflika), ce qui est arrivé à benflis.
        Rebrab n’est pas un politique, il l’a dit quand il a claqué la porte du fce en refusant d’entraîner cette organisation dans le jeu trouble politique.

        7
        3
        Lghoul
        14 septembre 2018 - 13 h 01 min

        @Vérité – Excellent et « baral ellah oufik ». Rien a ajouter.

    Choix
    13 septembre 2018 - 2 h 43 min

    MOI JE VOTERAIS POUTINE SINON AHMADI NEDJAD

    11
    18
    Mon choix
    13 septembre 2018 - 2 h 41 min

    Moi je vote Poutine sinon Ahmadi Nejad
    il n’y a plus de vrais redjalas au pays

    7
    16
    bedraham
    13 septembre 2018 - 0 h 22 min

    ben, c’est normal, pour Rabrab de poster sa candidature a la presidentielle de 2019 il est aussi Algerien que les 40 millions, c’est un tres bon homme d’affaires , mais je me souviens a une certaine epoque quand il fut question de l’ascenssion vertigineuse de Rebrab dans : Rebrab et les ferrailleurs. en resume de l’histoire apres 1962, les millionnaires se comptaient sur les doigts d’une main meme apres la nationalisation par boumediene ceux qui sont venus apres Bendjedid ben c’est claire non!!!!

    4
    11
    jokerpic
    12 septembre 2018 - 23 h 57 min

    J’aurais d’abord souhaité que Mr Rebrab gère le forum ou le patronna , la on aurait vus sa stature et ces projets de sociétés .
    C’est vraie qu’aujourd’hui il emploi des milliers de personnes et qu’il a bien profité de ces relations très hauts placés et des bienfaits dont il a bénéficié .
    – concession de l’état -credit bancaire – amnistie fiscale momentané -situation de monopole – subventions . règlements de tous ces soucis petit ou grand pendant longtemps.
    Pour être président il faut avoir un historique politique ceirtains et avoir bourlingué dans les sillages de l’états .Un homme d’affaire président c’est le modèle us mais sommes nous prêt a cela ?

    27
    10
    BabElOuedAchouhadas
    12 septembre 2018 - 23 h 36 min

    Rabrab President ? A condition de nous faire la promesse de nous apprendre comment devenir milliardaire en dinars et en euros en si peu de temps et ainsi nous aurons 42 millions d’algeriens milliardaires.

    26
    32
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 19 h 08 min

      Lis le livre que lui a consacré tayeb hafsi et tu sauras tout sur lui. Tayeb hafsi est prof de management à hec Montréal,il est originaire de saida loin de ath douala. Ainsi tu pourras parler sans raconter n’importe quoi.

      8
      1
    Non à Chakib
    12 septembre 2018 - 23 h 09 min

    Il y a un chiatte qui appelle à voter pour Chakib.
    Ni Chakib ni Rabrab.

    14
    21
      TARZAN
      13 septembre 2018 - 5 h 32 min

      il y a un … marocain qui a reçu des ordres du makhzen pour lancer des rumeurs anti khelil car il dérange énormément la france et le maroc! c’est connu de tous et c’est connu de tous que le CV de chekib khelil dérange des jaloux marocains qui ne veulent pas voir l’algérie décoller. ils cherchent à nous faire le même coup qu’en 1978 ni bouteflika ni yahiaoui, et c’est comme ça qu’ils ont privé l’algérie de bouteflika en 1978 pour nous ramener un … chadli et la stagnation économique qui déboucha comme ça été programmé sur la decennie noire.

      12
      31
        Farida
        13 septembre 2018 - 7 h 28 min

        Mais Khelil est né et a vécu plus au maroc qu’en Algérie … Alors ?

        24
        15
        Anonyme
        13 septembre 2018 - 7 h 38 min

        @tarzazon,comme disait en son temps le grand Winston Churchill, »l’Angleterre n’a pas d’amis,n’a pas d’ennemis elle n’a que des intérêts » paroles sages d’un vrai homme d’Etat.Mais ton Chakib Khellil est surtout connu pour être aussi citoyen …américain.Je ne le connais ni d’Adam ni d’Eve mais je l’ai surtout vu à l’oeuvre au ministère de l’énergie et il n’a rien à envier au travail de sape que fait le makhzen…en Algérie par l’intermédiaire de ses agents.

        24
        7
    boghni
    12 septembre 2018 - 23 h 06 min

    juste pour repondre mr abdi,concernant la question de qui est derriere cette campagne,bien evidemment c’est mr rebrab et son entourage,pour mesurer (barometre) l’opinion public algerienne ,et en meme temps une arme contre les decideurs actuel au cas ou ils cedent pas aux doleances de mr rebrab dans le cas ou l’opinion public sera favorable a mr rebrab,et j’en suis sur et certains que mr rebrab ne se presentera jamais a la presidentielle,juste une tactique pour faire face au gouvernement actuel et celui du futur,pour moi rebrab est un industriel algeriens tres douės dans la creation et le commerce.dommage qu’on dresse l’inteligentia algerienne contre elle meme.quel dommage de faire un sondage pareil pour le retourner contre d’autres .azul et tahia el djazair

    7
    22
    ALI
    12 septembre 2018 - 23 h 02 min

    L’ALGERIE A BESOIN D’UN PRESIDENT PROPRE ET PATRIOTE SURTOUT QUAND ON SAIT QUE CES GENS EN QUESTION, IL N’YA PAS UNE DIFFERENCE SIGNIFICATIVE ENTRE EUX ET QUE LEUR DENOMINATEUR COMMUN C’EST D’ETRE DES AGENTS DE LA FRANCE ET DU MAKHZEN

    25
    26
    HOUMTY
    12 septembre 2018 - 22 h 57 min

    SALAM L’KHAWA…. @TARZAN…
    chakib khelil, tu veux rigolé il a détourné une grosse partie de la rente pétrolière , a immigré au état unis, formaté par la c.i.a…. a toi de deviné le reste… QU’ALLAH PROTÉGE LA MÉRE PATRIE DES ENNEMIE DE L’INTERIEUR ET DE L’EXTERIEUR…. et VIVE L’ A.N.P

    453
    10
    ZORO
    12 septembre 2018 - 22 h 53 min

    Je parie que si Rebrab serait president il preterait serment en arabe ! OK!!! let’s make a deal ,s il est arabe il doit jurer en berbere s il est berbere il devra le faire en arabe.
    SigneZORO. ..Z….

    4
    39
    Mahmoud
    12 septembre 2018 - 22 h 32 min

    Je ne pense pas que Rabrab se portera candidat parce que la nouvelle constitution l’oblige de justifier l’origine de sa colossale fortune constituee en si peu de temps.

    28
    31
    il est permis de rever..
    12 septembre 2018 - 22 h 21 min

    moi je verrais bien un missoum spécifik ou bien un tahkhout le parkingeur car pour le moment ce sont eux qui sont reellement les modéles les plus parfaits qui font (malheureusement) l’algerien lambda. ya aussi el chako pour representer les quelque 200 ou 300 milliardaires devenus riches UNIQUEMENT sur la base de la triche et donc de l’argent sale. sinon ya aussi et surtout la meilleure option pour le « développement » vertigineux du pays : le 6éme mandat .( le 5eme est deja en route et les chiyatines s’y affairent à l’effigie des consciencieux responsables à l’image de jimmy ould rapace et ses sbires…) . arrêterons de rever : c’est la mo…ie qui nous enterera tous.

    33
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.