Sacrés Aînés !

Aînés, Independance Day
Photo D.R.

Par Rabah Toubal – Glorieux, héroïques, courageux, braves, audacieux, intrépides, vaillants, formidables, splendides, sublimes, ingénieux et nobles Aînés !

Vraiment, je ne trouve pas d’adjectifs plus élogieux pour qualifier vos qualités et les actions que vous aviez menées lors de la guerre de Libération nationale pour terrasser l’ogre colonial et ses alliés atlantistes.

Mener des négociations difficiles et épuisantes pour garantir à l’Algérie indépendante une pleine et quasi-totale souveraineté sur son sol, son sous-sol, son ciel et sa mer territoriale.

Repeupler et édifier le pays rendu exsangue par plus de 130 années de politique génocidaire et de la terre brûlée systématique.

Chacun de vous a, dans son domaine, et à son niveau, souvent avec une instruction et des moyens limités et, alors que vous veniez de sortir de l’adolescence, pour beaucoup d’entre vous, donné le meilleur de lui-même pour être à la hauteur des nobles et gigantesques tâches qui lui ont été confiées par les nouvelles autorités du pays.

Les différentes crises politiques et sociales et notamment celle des années 1990, de loin la plus sanglante, ont été transcendées avec la même détermination et la même abnégation que celles qui les ont précédées.

Il en sera de même de celle qui couve actuellement, à cause de la mentalité cupide et obstinée de certains d’entre nous aveuglés par leur soif de la matière et des avantages, privilèges et immunités de tous genres.

Bravo champions et merci d’avoir légué à l’humanité une si riche et instructive page d’histoire et à vos enfants un si beau et immense pays !

R. T.

 

Comment (29)

    Abdelrahmane
    18 septembre 2018 - 12 h 13 min

    @ Salem Zoro.
    Ces gens-là ont été précocement formatés par leurs mentors tribaux que s’ils sont là isolés dans les montagnes inaccessibles, la tête dans les nuages et dans le froid hivernal, eux les vrais et authentiques aborigènes de toute l’Afrique du nord, c’est à cause des gens des plaines, des hauts-plateaux et des steppes qui, venus en envahisseurs, les ont chassés de leurs terres ancestrales originelles et les ont refoulés vers les hautes-montagnes. Et que c’est à cause de çà et leurs qualités spécifiques, ils ont gardés leur cohésion, leur pureté raciale, leur langue et leurs coutumes intactes.
    Bien sûr, leurs gourous et mentors leur tiennent ce discours intra-muros et n’osent pas le porter hors de la tribu, particulièrement devant un public savant et dans les amphis d’universités, car ils craignent d’être rattrapés par la vérité et confondus devant leur public tribal.

    6
    1
    Abdelrahmane
    18 septembre 2018 - 9 h 31 min

    @ Salem akhi Zoro ! Ne t’en fais pas, mon frère, pour ce « 8 mai », il s’agit sûrement de l’apéïste numidie que j’ai déjà eu plusieurs occasions de le recadrer en lui rappelant qu’il ne peut résister à la démangeaison d’évoquer son dada de l’arabe versus le berbere même si le sujet était les hannetons ou la flore et la faune en papouasie nouvelle guinée. C’est ainsi qu’il a été formaté dès l’enfance. il ignore par manque d’éclairage conscient et délibéré par la propagande berberiste que numide, en fait, signifie nomade donc bédouin, le bédouin qu’il ne cesse haineusement de descendre en flammes. De plus, il ignore que le royaume antique de numidie n’a duré qu’un siècle et quelques années (avant que les romains ne reprennent leur cadeau offert à massinissa). Il ignore aussi, pour les mêmes raisons évoquées supra, que les numides de l’antiquité ont disparu, comme ont disparu les milliers de peuples et ethnies de l’antiquité comme les maures, les massyles, les massaesyles, les huns, les vandales, les wisigoths, les vikings, les phéniciens, les puniques, les gaulois, et les milliers d’autres. Aujourd’hui, il ne reste en Algérie (biologiquement et génétiquement parlant) que le melting-pot résultant de fusions, métissages, croisements, migrations, déplacements, accompagnant les événements, bouleversements, influences, interactions entre différents peuplades ethnies et races tels les maures, les phéniciens, cananéens, puniques, les romains, les vandales, les byzantins, les arabes, les syriens, les turcs et koroghlis, les arabes andalous, les subsahariens et même les caucasiens.
    Mais que peut-on attendre de quelqu’un qui ignore de quoi il parle.

      Anonyme
      18 septembre 2018 - 11 h 20 min

      3aleika salem akhi Abderrahmane.
      Je voudrais avoir ton avis sur des individus qui a peine. s il possedent un are quelque part dans une montagne specifique se permettent de dire aux grands propriétaires terrien dans nos plaines et nos desert ,faites vos valises et deguerpissez?? Comme on dit chez nous
      Fi 3echna wi nechna!!!Allah yehdihoum!!

      6
      1
    ZORO
    18 septembre 2018 - 7 h 33 min

    @ OUI,MAIS plutot HUIT MAI . 16 sept 19h 18 ., … ne vois tu pas que l arabe est de teint blanc ,brun ,noir et meme jaune ses cheveux sont noirs ,blond,chatains,lisses ,frisés,il est aussi rouquin.l arabe est muslim, chretien ,juif,athee,boudhiste agnostique et descendant de pharaon. 8 MAI quarante et cinq , si t as une carte ouvre la ,tu trouveras l arabe dans son monde qui couvre une grande partie de la planete.Le monde arabe est un large spectre de couleurs de cultures et de religions . …
    SigneZORO. …Z…..

    mouatène
    17 septembre 2018 - 16 h 44 min

    Monsieur Rabah TOUBAL bonjour. un grand merci pour le premier et le dernier paragraphe de votre contribution. Gloire au Peuple Algérien.

    Anonyme
    17 septembre 2018 - 13 h 27 min

    Quelle belle époque, insouciances, innocences, le pays vient de sortir d’une longue nuit coloniale
    Pour entrer dans

    Belle époque, insouciances, joie et innocence, en Juillet 1962….. Avec drapeaux portés, à Alger… .qui ne durent pas longtemps
    Le temps que d’autres se préparent à affuter et à charger leurs armes, Pour faire leur entrée à Alger…
    Le pays est sorti d’une prison coloniale pour etre gardé…. en résidence surveillée

    Anonyme
    16 septembre 2018 - 10 h 06 min

    PLUS ON S’ELOIGNE DE 62 PLUS ON SE RAPPROCHE DE 1830.
    La citation n’est pas de moi, mais est très juste.
    La faute n’est pas imputable au peuple, mais aux gouvernants illégitime qui ont pris le pouvoir par la force, avec l’aide de l’égypte, et a évincé les combattants de l’intérieur et le pouvoir légitime du GPRA. On écarte des Abbas, Benkhedda, pharmaciens de formation et hommes de culture pour nous imposer un abruti, caporal de l’armée française et inféodé aux égyptiens.

    8
    1
    boghni
    16 septembre 2018 - 9 h 55 min

    l’article est ėmouvant,notre independance n’a pas d’egale,mes parents me disait que c’etait le plus beaux jours de leurs vie ce 05juillet 1962,les gens scandaient ce fameux tahia el djazair,enfin libre du joug coloniale,francais et othomane.a voir maintenant les barbus salafistes et parasites avec leurs oumma de charlarans,je dit pardon a mes parents de ne pas proteger notre algerie des influences integristes qui ont stoper l’emancipation des algeriens,mais le rėve est toujours d’actualitės pour une algerie moderne,patriotes.azul et tahia el djazair.

    7
    1
    Abou Lahab
    15 septembre 2018 - 14 h 31 min

    J’aurais aimé vivre dans l’Algérie des années 60 que 20 ans plutôt que de vivre 100 ans dans l’Algérie de 2018!!!

    11
    3
    socrate
    15 septembre 2018 - 11 h 51 min

    Les français ont bâti l’Algérie pierre après pierre jusqu’à lui donné son nom. Vous avez trouvez un magnifique pays développé, en ordre de marche, propre et prospère. Hélas, le résultat après bientôt 60 ans « d’indépendance » n’est guère reluisant et votre jeunesse prends ses jambes à son cou pour fuir ce pays vers celui des ex-colonisateurs ! Amère …

    12
    14
      Vector
      15 septembre 2018 - 13 h 29 min

      L’Algérie a brisé la France !
      En 1954, elle était un Empire !
      En 1962, elle n’était qu’une colonie de l’UE !
      La jeunesse française méprise la France car elle est totalement américanisé dans son mode de vie : McDo, Nike ,Game of Thrones, Iphone, Marvel, etc
      Tout est en anglais en France dans les rues !
      Même les marques de luxe française n’engage que des américaines comme égéries !!!

      10
      8
    ZORO
    15 septembre 2018 - 8 h 48 min

    Souvent dans mes discussions avec les jeunes ,je n arrive pas a les convaincre qu ils vivent une meilleure epoque que celle que j ai traversée dans mon enfance . Hormis la solidarite et le courage qui animaient notre peuple,j insiste a leur dire ne croyez jamais ces vieux qui dans leur dessein de vous epatez , vous disent qu ils vivaient mieux sous le joug du colon et j ajoute toujours pour les convaincre que si Dieu exaucait mes prieres je lui demanderai de nous faire revenir en 62 vous verrez l etat de tous ses menteurs fussent ils les plus riches ,les plus puissant, parmi eux.
    SigneZORO. ..Z….

    9
    14
      Zaatar
      15 septembre 2018 - 12 h 45 min

      Normal que vous n’arriviez pas à les convaincre qu’ils vivent une meilleure époque car cela ne se compare pas par le fait que les repères sont différents pour les un et pour les autres. Croyez vous cher ami qu’un jeune d’en ce moment réfléchi de la même façon que ceux d’il y a un demi siècle ou même quelques dizaines d’années? Si c’est le cas c’est à vous de corriger les choses dans votre façon de regarder les époques. Bien à vous l’ami.

      5
      5
      Anonyme
      15 septembre 2018 - 14 h 46 min

      Mais toi tes aïeux ont vécu la belle époque des foutouhate ,du djihad ,des marchés d’esclaves,des ghoulam et des jariates, du butin …

      6
      5
        ZORO
        15 septembre 2018 - 18 h 15 min

        Aussi bien mes aieux que les tiens ont vecu l epoque que tu cites, belle pour les vainqueurs, amere pour les vaincus ,je ne sais de quel côté se trouvaient les miens ou les tiens.Ce qui est sûr l anonyme, cette epoque ne me concerne pas ,mon present est plus important et l avenir de mes enfants l ai encore plus.je le dis et je le repete je suis arabe comme l etait mon pere et ma mere respectueux des berberes comme le fut grand mere paternelle que j ai connue au dela de ces gens je n ai aucun certificat d authencite qui prouverait la pureté de mon sang ,je suis donc arabe par culture, par conviction je te laisse mon ami la pureté de race et l appartenance millenaire a Chachnok l authentique.
        SigneZORO. ..Z….

        7
        8
          Oui mais....
          16 septembre 2018 - 19 h 18 min

          Tu es arabe ok. Comment le sais-tu ? As-tu une idée de comment es-tu arrivé en Numidie berbère ? N’est-tu pas intéressé de vivre en arabie ? As-tu un arbre généalogique ? De quel contrée d’arabie viennent tes aïeuls ? As-tu des cousins en arabie (arabie saoudite, jordanie, yemen, syrie, irak….) tes aieuls sont arrivés quand en Numidie berbère ? N’as-tu pas eu un jour l’idée d’aller t’imprégner beaucoup plus de la culture de tes aïeuls en arabie et ainsi imbiber ta conviction de la réalité du terrain ? N’est tu pas plus heureux en Numidie berbère que tu ne l’aurait été dans la terre de tes ancêtres en arabie.
          Ne trouves tu pas que c’est irrespectueux de ta part que de dire « Chachnok » ou est-ce dans ta culture et ta conviction arabes que d’êtres irrespectueux. L’irrespect est la preuve d’un grand manque de culture ou d’une culture très archaïque. Peut être est-ce indélébile : ça doit être dans les gènes.

          5
          4
    Anonyme
    15 septembre 2018 - 8 h 43 min

    Il fût un temps, un sacré temps paraît il.
    C’est dommage que notre ait subi tant de transformations qui rendent quasiment laide l’image de nos villes surpeuplées, un trafic routier scandaleux, des constructions inesthétiques, bousculade pour tout et à tous les niveaux, l’anarchie s’affiche partout et sans aucun contrôle avec des phénomènes de modes liés à la religion imposés au citoyen malgré lui.

    11
    1
    Anonyme
    15 septembre 2018 - 6 h 05 min

    Magnifique époque !!! je n’y étais pas mais mon entourage évoque ces années avec une affection bien prononcée. L’image de l’Algérie des dernières décennies ne reflète pas l’authenticité du pays, ses traditions, son langage algérien, sa pudeur, sa modernité relative, sa propreté etc.
    L’Algérie s’est déformée et se déforme et risque de s’autodétruire. Il faut un éveil de la conscience de race !!! pour préserver notre patrimoine socio-culturel, nos repères, NOTRE IDENTITE PHYSIQUE ET MORALE. Il faut refuser certaines idées surtout celles qui promeuvent le métissage « déformateur » et pour cela il faut combattre l’immigration clandestine qui a ravagé le pays ces dernières années.
    L’image de l’Algérie actuelle n’est pas attractive (tenues vestimentaires importées, des centaines de mendiants subsahariens circulent librement dans les rues, pourquoi ce massacre, des asiatiques travailleurs et discrets donc plutôt utiles. L’algérien doit faire le tri et ne doit retenir que ceux qui lui permettent d’avancer en refusant de sacrifier à titre soit disant humanitaire son identité.

    Zaatar
    15 septembre 2018 - 5 h 40 min

    J’ai eu la chaire de poule en lisant l’article. Cependant et dans ma logique, j’avancerai que À chacun son temps. Il y a eu le temps des braves et de la bravoure, des héros et de l’héroïsme, des vaillants et de la vaillance, des courageux et du courage, Et hélas il y a maintenant celui des traîtres et de la traîtrise, des corrompus et de la corruption, des illégitimes et de l’illegitimite, des incompétents et de l’incompétence. Espérons que viendra le temps des révoltés et de la révolte, puis des savants et du savoir.

    7
    4
    MOHAMMED BEKADDOUR
    15 septembre 2018 - 2 h 29 min

    Les maux présents sont une addition de causes, contribuons… J’avais neuf ans en 1962, ce drapeau Jazaïr qui n’est plus que le butin de certains vils, avait pour nous EN 1962 une réelle et indescriptible odeur de sainteté, de pureté retrouvée après La Salissure Pieds Noirs, ces colons là puant le vin et le sang des innocents, ces hommes d’église ventrus, qui avaient le pouvoir d’effacer leurs crimes… Je vivais dans une localité rurale, et parvenu à la dernière année de l’école primaire, « CM2 », nous n’y avions pas d’instituteur pour l’animer, nous avons dû aller à l’école d’un autre « village », le plus proche, nous faisions à pieds CINQ kilomètres à l’aller, et CINQ au retour, toute une épopée pour Le Savoir, là en 2018 nous avons çà et là des Ignorants ventrus villas et 4X4 qui nous narguent, mais l’ère des Ignorants Incultes et Cupides, pseudo « malins » va s’estomper, alors Le Flambeau des Aînés NOBLES VIRILS PUGNACES va enfin être entre Les Bonnes Mains : Ma génération en ses nobles, restés debout, propres, va avoir sa revanche sur toutes Ces Malédictions, Pieds Noirs, Harkis, Incultes, Vils, Sales… Infiniment Médiocres… ETC

    8
    3
    Felfel Har
    15 septembre 2018 - 0 h 43 min

    Ceux qui ont fait le malheur de l’Algérie sont ceux qui vivent aujourd’hui dans une tour d’ivoire, savourant fortune et pouvoir et paradoxalement, les militants du FLN qui ont laissé faire pour garantir une pension confortable, une licence de café ou de taxi, des soins à l’étranger. Ils nous ont tous trahis et nous payons chèrement notre silence et notre passivité, préférant se taire plutôt que de livrer combat pour nos droits. Il est bien loin le temps où on chantait: « un seul héros, le peuple ».

    8
    2
    Ch'ha
    14 septembre 2018 - 22 h 50 min

    Magnifique article.
    Plein de patriotisme, de réalisme et d’optimisme !!
    Bravo Mr Rabah Toubal et Merci.

    8
    3
      Gatt M'digouti
      15 septembre 2018 - 0 h 01 min

      Optimisme avec une naima salhi qui insulte la mère des moudjahidines lalaha Djamila Bouhired ?
      Avec son parti PEP dont on se jamais pas s’il existe ou non et ce qu’il représente?
      Si elle vivait du temps de la guerre de libération, elle dénoncerait sans CHKARA sur la tête !
      Maintenant la CHKARA a une autre utilité !

      12
      1
    Malika Gaïd, ma soeur aînée
    14 septembre 2018 - 22 h 07 min

    A l’époque de malika Gaïd, de Hassiba Ben Bouali, de Danièle Minn, de Raymonde Peschard, de Larbi Ben M’hidi, de Mostefa Ben Boulaïd et de bien d’autres de leurs semblables, les wahabites, les salafistes et consorts étaient « Er-ras taht ezaoura » Le peuple Algérien a tenu tête à la quatrième puissance mondiale aidée par l’OTAN !
    A son arrestation, dans les djebels, ma soeur Malika GaÏd a été reconnue par un harki qui l’a gifla. Réponse : Elle lui cracha à la figure !
    Qu’est devenue l’Algérie ? C’est très simple : Donnons un grand coup de pied à ces affidés des USA et des sionistes qui se targuent d’être « nos frères en islam » Dieu nous en sera reconnaissant.

    18
    6
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 21 h 28 min

    Quand on voit l’Algérie et ce qu’elle est devenu en 2018 ,on a envie de chialer cinq fois par jour sur la malédiction qui nous a frappé .

    22
    9
      Zaatar
      15 septembre 2018 - 5 h 31 min

      Le cinq fois par jour n’est pas fortuit…

      9
      2
        Anonyme
        15 septembre 2018 - 12 h 28 min

        Justement…C’est une parabole …

        1
        4
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 21 h 20 min

    Joli!
    Ça fait du bien.

    10
    3
    ElbledBark
    14 septembre 2018 - 20 h 56 min

    C’est touchant. Merci.
    Je ne sais quelle malédiction s’est abattue sur le pays, mais travaillons (j’allais dire prions) encore.
    Votre destin est entre vos mains : Prendre soin du nid, sinon il sera pris par le prédateur.
    Réapprendre à penser : intérêt commun ! le salut est là ! à la chinoise…
    La religion n’a pas été imposée pour l’inaction, et le mal au nom d’un Dieu.
    Le plus dur et urgent est de se détacher de la mode moyen-orientale qui formate nos jeunes.
    hé oui !

    24
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.