BAD : préconisations du Leadership4Agriculture

Leadership4Agriculture
Les gouvernements africains sont appelés à financer les petits exploitants. D. R.

Plusieurs ministres africains de l’Agriculture et des représentants des secteurs public et privé ont réclamé davantage d’investissements dans l’agriculture lors d’un forum organisé par la Banque africaine de développement (BAD) à Kigali au Rwanda, indique l’institution financière sur son site web.

Cette réunion, intitulée Leadership4Agriculture, organisé dans le cadre du Forum de la révolution verte en Afrique (AGRF), «a facilité les partenariats entre les décideurs, les investisseurs privés et les institutions et a permis aux participants d’en apprendre davantage sur le programme du réseau Leadership4Agriculture pour des investissements orientés vers la croissance», affirme la BAD.

Plusieurs ministres présents à l’événement, ajoute la même source, ont critiqué ce qu’ils ont qualifié de culture de la parole sans action. «Trop de déclarations sont faites mais ne sont jamais réalisées au niveau de l’Union africaine», a déclaré le ministre de l’Agriculture de la Côte d’Ivoire, Mamadou Coulibaly.

L’ancienne ministre rwandaise de l’Agriculture et des Ressources animales, actuellement présidente de l’AGRA, Agnès Kalibata, a déclaré que les gouvernements devaient faire davantage de campagnes pour accroître le financement budgétaire des petits exploitants. Les recherches de l’AGRF indiquent que l’agriculture reste une source essentielle de revenus pour 60 à 65% de la main-d’œuvre en Afrique subsaharienne et qu’elle continuera d’être une source importante d’emplois pendant une décennie ou plus. Les participants à la session Leadership4Agriculture ont déclaré que la mentalité selon laquelle l’agriculture est davantage une carrière traditionnelle pour ceux qui n’ont pas d’autres options de travail doit changer.

Le directeur de la division du développement de l’industrie agroalimentaire de la Banque africaine de développement, Edward Mabaya, a déclaré que les dirigeants et les agriculteurs devraient remplacer le mot «agriculture» par «agro-industrie». La vice-présidente, Mme Blanke, a annoncé que le prochain événement Leadership4Agriculture aura lieu lors du forum historique sur l’investissement en Afrique de la BAD, qui se tiendra du 7 au 9 novembre en Afrique du Sud.

R. E.

Comment (4)

    HammaBecha
    16 septembre 2018 - 17 h 36 min

    @vangelis
    Tu pues le Makhnez.
    Dehors, goujat. Va lécher les babouches de ton roi, …

      Vangelis
      16 septembre 2018 - 22 h 41 min

      Le sujet est la BAD et je ne pues pas le makhzen comme tu le dis.

      Essayes donc de commenter au lieu d’insulter.

      Moi je ne t’insulte pas car écologique j’ai du respect pour les déchets.

      Vangelis
      16 septembre 2018 - 22 h 46 min

      Je suis algérien, tout comme vous et cet énergumène qui à défaut d’argument, invective des personnes, moi en l’occurrence, sans raison et ce, d’autant plus que je n’aimerai pas le connaître. Il est étranger pour moi et les algériens dignes de ce nom, sont courtois pas vulgaires.

    Vangelis
    15 septembre 2018 - 15 h 25 min

    Mais où est donc passé le ministre de l’agriculture algérien ?

    A oui, il est occupé à faire des inspections dans les silos à grains pour claironner que c’est grâce à lui que la production céréalière est importante cette année.

    Il ne nous a pas dit pourquoi il tolère que des agriculteurs arrosent leurs champs de fruits et légumes avec des eaux usées.

    6
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.