Ahmad Ahmad : «La CAF prendra une décision fin septembre à Sharm El Sheikh sur la CAN-2019 au Cameroun»

Ahmad, CAF
Le verdict du comité exécutif de la CAF est très attendu. D. R.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a indiqué lundi à Niamey que son instance allait se prononcer au sujet de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019, à l’issue de son Comité exécutif prévu les 27-28 septembre à Sharm El Sheikh en Egypte. 

«Laissons la CAF se réunir à la fin du mois, et vous allez entendre par nos moyens de communication quelle est la position de la CAF par rapport à ça», a indiqué le Malgache, au micro RFI. Il y aura une prise de décision ou il y aura un ultimatum. Mais ça, ce n’est pas pour aujourd’hui que je peux le dire. Il faut qu’on se réunisse ensemble, avec les membres du comité». 

Le président de la Confédération africaine de football a toutefois pris le soin d’ajouter : «Ce que je peux vous dire, c’est que ce n’est pas la CAF qui retire la CAN à un pays ou à un autre. C’est le pays qui n’est pas prêt et qui se désiste. La CAF met tout simplement un cahier des charges. «Vous êtes prêts, on organise. Vous n’êtes pas prêts, ça veut dire que vous vous retirez vous-même de cette organisation.» La réalité, c’est le pays qui veut ou qui ne veut pas. Et le reproche doit aller au pays, pas à la CAF». 

Le premier responsable de la CAF souligne cependant que le Comité Exécutif jugera après avoir étudié un ultime rapport du cabinet d’audit Roland Berger sur les préparatifs camerounais. Il se penchera également sur la dernière évaluation faite par ses services, début août 2018. 

Outre la CAN 2019, les membres du comité exécutif devraient également se pencher sur le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2018 au Ghana. La Fédération ghanéenne a certes été placée sous la tutelle de la Fédération internationale (FIFA). Mais la taille modeste du tournoi – 8 équipes, 2 stades, 16 matches – ne devrait pas être un frein pour un pays disposant des infrastructures de la CAN masculine 2008. Et si d’aventure les autorités ghanéennes n’étaient pas en mesure d’organiser la phase finale, celle-ci devrait aisément trouver un repreneur, le tournoi présentant l’atout d’être qualificatif pour la Coupe du monde 2019 en France. 

La sélection algérienne dames s’est brillamment qualifiée pour la phase finale de la CAN-2018 en dominant l’Ethiopie (3-1, 3-2).
R. S. 

 

Comment (3)

    Kahina-DZ
    20 septembre 2018 - 6 h 25 min

    CAN 2019 au Cameroun et non pas au MAROC.
    Soyez justes et équitables

    Anonyme
    20 septembre 2018 - 6 h 23 min

    Ahmad Ahmad aime les tajines gratuits.

    Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais.

    Hamed
    17 septembre 2018 - 21 h 04 min

    Ahmad Ahmad est un mercenaire qui travaille pour le maroc le Cameroun ne devrait pas ce laisser faire’..
    .

    16
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.