L’autoroute Boumerdès-Alger bloquée par une manifestation des retraités et des radiés de l’ANP

retraités
Les retraités de l'ANP ont déjà marché sur Alger en juillet dernier. D. R.

Selon le témoignage de plusieurs automobilistes, l’autoroute Boumerdès-Alger a été coupée  ce matin à la circulation en raison d’une manifestation de retraités et de radiés de l’ANP.  Les manifestants qui ont essayé de marcher sur Alger ont été bloqués par des éléments de la gendarmerie nationale au lieu-dit Haouch El-Makhfi, à Réghaia où pneus incandescents et de la pierraille  empêchaient d’emprunter de la chaussée.

La dernière manifestation des retraités de l’ANP remonte au mois de juillet dernier. Bloqués aussi par plusieurs dispositifs sécuritaires de la gendarmerie nationale, à l’entrée de la capitale, les manifestants venus de plusieurs wilayas du pays avaient dû improviser des sit-in, notamment  sur l’axe routier Eucalyptus-Hamadi, et à hauteur de Réghaïa, sur l’autoroute menant vers Alger. Une situation qui a causé des embouteillages monstres.

Comme en juillet, les retraités et les radiés de l’ANP sont venus cette fois encore dénoncer le fait que «les pouvoirs publics n’aient pas pris au sérieux leur plate-forme de revendications». Il s’agit notamment de la réintégration de éléments encore en âge de servir et celle des éléments arbitrairement radiés des rangs de l’ANP, la prise en charge médicale des anciens militaires qui ont contracté des maladies lors de leur service, l’augmentation de leurs pensions de retraite et une meilleure prise en charge sociale.

De son côté, le ministère de la Défense nationale a souvent annoncé avoir déjà satisfait les revendications des retraités de l’ANP. Dans leur dernier communiqué, les autorités ont indiqué que les revendications restantes seront satisfaites au fur et à mesure. «Les sacrifices de ceux qui ont combattu le terrorisme ne seront jamais vains», ont-elles soutenu.

S. S.

Comment (6)

    Tayeb Taguercifi
    19 septembre 2018 - 19 h 33 min

    il n’y a pas d’axe routier reliant les eucalyptus à Hamadi ! ! ! ? ? ?

    Lghoul
    19 septembre 2018 - 14 h 07 min

    Ce qui échappe a une majorité est qu’un pays, sa santé économique et le bien-être de ses citoyens ne peuvent pas être améliorés ou réparés par la distribution de la rente quand les gens ne peuvent plus payer leur loyer ou payer l’épicier du coin.
    C’est comme si on essayait de réparer des fondations d’une batisse qui a des défauts structurels.
    A défaut de promouvoir une bonne éducation, la construction d’usines et des hopitaux, pour créer de la richesse qui amélioreront les conditions de vie de tous les citoyens, ils ont conditionné les gens a attendre, rien qu’a attendre la distribution de quelque chose, de miettes. A attendre les miettes et le paradis en parallele.
    Savent ils que la planche a billet augmentera l’inflation et fera chuter le dinar, et par effet domino, détruira le pouvoir d’achat des citoyens qui deviendront donc plus pauvres ? Ils sont en train de boucher les trous de leur échecs économiques cuisants en puisant indirectement dans les salaires ;ar la forte inflation et la diminution du pouvoir d’achat – Des taxes déguisées. Mais y a le pétrole qui va payer, le pays est riche et le blablabla de a la machine a mensonges  » made by ould abbas » pour calmer les gens et leur donner de l’espoir. Mais l’espoir n’existe plus quand le ventre est vide car c’est l’estomac qui parle en pays de tubes digestifs. Tout ce qui se passe n’est que la cime de l’iceberg. Une question de temps pour que tout l’iceberg apparaisse, car ils n’ont jamais été honnêtes avec le peuple en le transformant en tube digestif, en lui inculquant l’effet pavlov d’accoutumance a la distribution, en détruisant le savoir, l’école, la santé et toutes les infrastuctures productrices de richesses en les remplaçant par de la pure importation et les usines de montages qui peuvent être fermées en 24 heures si les pièces arrivent a manquer car les x francais ou y allemands décident d’arrêter la production pour une raison économique ou politique. Donc l’avenir des travailleurs et le pays sont mis sous un chantage. Le tout couronné par des fakirs religieux assermentés deversant leur peur sur le peuple 24H/24H. Alors quel résultat attendre avec une bouillabaisse pareille ? on ne récolte que ce que l’on sème.

    11
    7
    GHEDIA Aziz
    19 septembre 2018 - 13 h 33 min

    Je suis avec les gens de l’ANP qu’ils soient retraités ou radiés. Donnez-leur leurs droits bon sang ! Entre ces gens-là, qui, au moment les plus chauds du terrorisme islamiste, ont défendu la République et les députés de m… qui touchent plus de 300.000 DA mensuellement (sans compter les autres avantages), il n y a pas photo. Je les soutiens moralement même si, en tant qu’usager de l’autoroute Est-Ouest, il m’arrive ‘être pris dans l’encombrement.

    18
    6
    Anonimi
    19 septembre 2018 - 12 h 30 min

    Oui les retraités de l’ANP perçoivent pour la majorité d’entre eux des pensions très faibles pour qu’ils puissent en vivre dignement eux et leurs familles à charge d’autant que ils sont relativement jeunes avec des enfants à nourrir, à éduquer, à vêtir et à soigner. Il faut savoir que la pension nette que perçoit un sous officier après 30 ans de service est la même que celle perçue par un civil rappelé pour seulement une année après son service militaire. C’est injuste, incroyable et hallucinant à la fois. Que fait l’association officielle des retraités de l’ANP pour mettre fin à ces inégalités flagrantes.

    16
    4
    Les traitres
    19 septembre 2018 - 12 h 18 min

    Les traitres tabassent les patriotes et protègent les ex terroristes.
    Il faut nettoyer l’Algérie des naturalisés et les descendants des harkis.

    22
    11
    barakett
    19 septembre 2018 - 10 h 38 min

    Pauvre pays, jamais on le laisse respirer !
    Les mamelles sont vides, doucement !
    Ne provoquez pas le chaos que nos ennemis internes et externes veulent.
    Vive l’ANP, la mère patrie et le peuple intelligent.
    Bon, je met mon chapeau, et je m’en vais de ce pas prier à la bibliothèque sur le bouquin « fabriquer ses propres machines » à partir de pieces récupérées.

    11
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.