Le président Macron appelé à reconnaître les crimes coloniaux en Algérie, après l’affaire Audin

Pouillot, militant anticolonialiste
Pouillot a rappelé à Macron toutes les ignominies commises par la France coloniale. D. R.

Le militant anticolonialiste, Henri Pouillot, a appelé vendredi le président Emmanuel Macron à reconnaître les crimes coloniaux perpétrés par la France durant sa colonisation de l’Algérie. «La France a (…) commis des crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes d’Etat… qu’elle n’a toujours pas reconnus, ni condamnés», a fait constater cet ancien appelé de contingent en Algérie (juin 1961 – mars 1962) dans une lettre ouverte au président français, intitulée «Maurice Audin, et la suite ?», dont l’APS a obtenu une copie.

Pour Henri Pouillot, qui a été témoin à la villa Sésini «de très nombreuses exactions commises dans cette période par l’Armée française (en particulier la torture), des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, des crimes d’Etat dont la France porte la terrible responsabilité», il serait «important» qu’il n’y ait pas d’hiérarchie dans la reconnaissance des crimes commis. «Il serait important (…) qu’il n’y ait pas une hiérarchie dans la reconnaissance des crimes commis, que tous le soient, que la France, pour retrouver sa légitimité de revendiquer son statut de pays leader dans la lutte pour les droits de l’homme, s’honore en reconnaissant ces dérapages», a-t-il dit, expliquant que «c’est à ce prix que la réconciliation des mémoires entre les peuples français et algériens pourra se faire totalement, et qu’ainsi la France retrouvera une parole écoutée sur le plan international pour lutter contre les atteintes aux droits de l’homme».

Dans sa correspondance, cet antiraciste et défenseur des droits de l’homme rappelle les différents massacres et exactions à l’encontre des Algériens depuis le début de la colonisation. «Mais peut-être plus grave encore, c’est que la France se permette de donner des leçons de droits de l’homme dans ce domaine. En effet, vous semblez «oublier» que, pendant la guerre de libération de l’Algérie, le gaz (Vx et Sarin) a été utilisé (références des témoignages concrets publiés sur mon site personnel).

L’armée a aussi utilisé le napalm : entre 600 et 800 villages détruits. En novembre 2004, j’ai eu l’occasion de visiter les ruines du village de Zaâtcha, du moins ce qu’il en reste : c’était un village de 800 habitants (hommes, femmes, enfants) qui ont été brûlés vivants. Il est possible de voir sur mon site les images que j’en ai ramenées. C’est terrifiant, et le musée souvenir, ainsi constitué, en montre l’horreur. Ce sont donc 600 à 800 Oradour-Sur-Glane dont la France porte la responsabilité», a-t-il témoigné.

En ce qui concerne l’ouverture des archives, demandée par le président Macron, Henri Pouillot lui indique qu’ayant consulté les archives concernant la période de son passage à la Villa Sésini, «l’armée a généralement oublié de consigner, en particulier dans des cas semblables, ou adapté», précisant que le fichier des Algériens «passés» à la Villa Sésini «a été jeté et brûlé dans le jardin de cette villa le 20 mars 1962».

Il rappelle également que dans la liste des crimes coloniaux concernant la France à l’encontre de l’Algérie, il y a le 8 mai 1945, le 8 février Massacre au métro Charonne à Paris, les camps d’internement, les essais nucléaires du Sahara, les viols, les «Crevettes Bigeard».

R. N.

Comment (6)

    Vroum Vroum ..
    23 septembre 2018 - 11 h 47 min

    La réponse est toute simple : ..l’Etat Français à tellement Honte des ces Crimes contre l’humanité et de guerre en Algérie, Viols , Torture , Napalm , massacres..Hommes Femmes Enfants brûlé vifs ..que cet État Français essai de couvrir . .Reconnaître la Torture partielle sur Mr Odin …???…L’Etat Colonial Criminel Français et dirigé par des Criminels dont Mendes France..Jaures..Mitterrand.. De Gaulle..tous les Hommes d’Etats Français depuis 1830 /1962..ont tout fait pour perpetuer la Colonisation sur l’Algerie Mon respect de l’Etat Français sera total le jour où il reconnaîtra officiellement les Crimes contre l’humanité et de guerre en Algérie..Torture..viols.. Massacres ..Napalm..par ces Chiens Armé Coloniale et leurs Chefs qui ont craché sur leur propre Pays la France . .Le Pen..Mitterrand..Aussares. ..Holeindre..ect. .Aucun respect pour ces Ch… Armé Coloniale et leurs Chefs.

    C'est tout à vôtre Honneur.
    22 septembre 2018 - 22 h 38 min

    Monsieur Henri Pouillot.
    Je vous salut et je vous dis que c’est tout à vôtre honneur de reconnaître la VÉRITÉ à l’identique des algériens et algériennes qui ont réellement vécus ce que vous décrivez dans leurs chairs et de leurs sang.
    Les algériens et algériennes se souviendront de vous Monsieur Henri Pouillot comme un grand homme de paix un humaniste comme il s’en fait de moins en moins HÉLAS.
    En Algerie une place où une avenue devrait porter vôtre nom et prénom en algérie.
    Et même que dans les livres d’histoire vous soyez cité parmi les grands amis de l’Algérie en expliquant le pourquoi du comment aux collégiens.

    Anonyme
    22 septembre 2018 - 11 h 31 min

    Eh ben dites-donc on est pas encore sorti de l’auberge avec cette « saga » franco-algérienne!

    socrate
    22 septembre 2018 - 3 h 47 min

    Et les massacres de civils planifiés par le FLN, personne n’en parle ?

    4
    8
    Felfel Har
    22 septembre 2018 - 0 h 55 min

    Macron est en plein opération de séduction (racolage?) pour faire le plein des voix des nostalgiques de l’OAS (qui votent traditionnellement FN) et des harkis (et de leur progéniture), toujours à la recherche de leur honneur perdu et qui n’hésitent pas à monnayer leur vote. Par curiosité, comment auraient, Macron et ses marcheurs, réagi si le parti néo-nazi avait suggéré de décerner des médailles aux officiers nazis et aux collabos français (les pétainistes) qui se sont distingués pendant la 2ème GM?

    11
    1
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 21 h 00 min

    On dira ce qu’on veut mais les personnes justes en quête de vérité sont les personnes qu’il faudrait prendre en modèle. Pendant ce temps l’époque met en avant les clowns, les imposteurs, les cyniques et les assassins et dénigre les humbles. Merci Monsieur Pouillot.

    17
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.