Béji Caïd Essebsi : «Les islamistes d’Ennahdha m’ont trahi»

Tunisie Essebsi
Béji Caïd Essebsi. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi (BCE), a révélé au cours d’un entretien diffusé, lundi soir, sur la chaîne de télévision El-Hiwar Ettounsi que ses relations avec le mouvement Ennahdha ont été rompues à sa demande, regrettant l’ingratitude du parti islamiste à son égard. «J’ai compris leur message suite à leur souhait de garder Youssef Chahed. Moi, j’ai milité pour ne pas écarter Ennahdha et j’ai payé le prix de ce choix», a-t-il souligné. Le chef de l’Etat tunisien ne dit cependant pas en quoi le parti dirigé par Rachid Ghannouchi l’a déçu ou trahi.

BCE a juste précisé que son seul souci était de sortir le pays de l’impasse, se félicitant d’avoir choisi Youssef Chahed qui assume «bien ses responsabilités». Le président tunisien a tout de même donné un conseil à Youssef Chahed lui recommandant de faire attention à son entourage et l’exhortant à réorganiser rapidement la relance d’un gouvernement d’unité nationale.

Il confirme donc à demi-mot que la pomme de discorde avec ses partenaires islamistes à un rapport avec Youssef Chahed qui reste opposé à tout remaniement gouvernemental, comme l’exigent les syndicalistes de l’UGTT. BCE suggère que le chef du gouvernement tunisien a été coopté par les islamistes d’Ennahdha dans la perspective, probablement, d’en faire le successeur de Béji Caïd Essebsi. Cette séquence donne raison aux observateurs en Tunisie qui soutiennent que les manœuvres en vue de la prochaine présidentielle ont commencé et qu’Ennahdha veut s’emparer de la présidence de la République.

Ennahdha a réagi aussitôt aux propos du président tunisien, précisant qu’il n’a pas coupé les ponts avec le président Béji Caïed Essebsi. Le porte-parole du parti islamiste, Imed Khémiri, a ainsi assuré la disponibilité des nahdhaouis à «poursuivre la gestion consensuelle du pays afin de réussir la transition démocratique». «Il existe un réel problème qui se pose avec acuité» a toutefois reconnu Imed Khémiri, soulignant dans une déclaration à radio Mosaïque FM qu’Ennahdha a appelé au dialogue pour le surmonter.

Le responsable au sein du mouvement Ennahdha a réitéré la position de son parti «en faveur de la stabilité du gouvernement pour l’intérêt du pays» et mis en avant «la volonté des nahdhaouis de veiller au consensus».

S. S.

Comment (9)

    Dégage
    27 septembre 2018 - 8 h 52 min

    Vous êtes tous des traîtres, les uns comme les autres.
    C’est d’ailleurs vôtres point fort.
    Allez chialer ailleurs min….

    Anonyme
    26 septembre 2018 - 6 h 21 min

    Les islamistes ont trahi comme Essebsi a trahi la parole donnée à la veuve de Chokri Belaïd de faire la lumiere sur ce crime d’état.

    Anonyme
    25 septembre 2018 - 16 h 11 min

    L’heure de l’alternance, les changements, et …..le rajeunissement des élites tunisienne Bourguibiennes
    Et les reliquats du régime policer, corrompu – familial, et anti-algérien de Ben Ali a sonné
    Blanc Bonnet, Bonnet blanc, Essebsi Ghannouchi, Ghannouch Essebsi quitter, avec les honneurs
    Et le respect de votre peuple fatigué, et souffrant, s.v.p

    Hakikatoune
    25 septembre 2018 - 15 h 54 min

    Cet article m’inspire une chose qui peut paraître hors sujet. Les islamistes, les fondamentalistes, les takfiristes, les salafistes etc..etc… ne savent pas à quel point ils portent atteinte aux musulmans, à l’islam et au Coran quand ils utilisent la religion à des fins politiques. La politique traîne souvent avec elle le mensonge, la duperie, la tromperie, la duplicité , l’hypocrisie, les promesses non tenues et ce malgré le serment solennel, la main sur le Coran, lors de l’investiture, lors de la prise de pouvoir. Et donc les islamistes peuvent aussi trahir leur partenaires politiques même si le livre saint, le livre révélé est leur référence idéologique !

    Tant que les pays arabo-musulmans ne régleront pas définitivement cette question de l’utilisation de la religion à des fins politiques, leur République, leur pays ne sera jamais tranquille ! Quand admettrons-nous enfin que la politique est incompatible avec la religion ?? La politique concerne nos problèmes ici-bas sur terre, c’est une affaire de vie ici sur terre, donc de « vie publique », de vie de citoyen alors que la religion concerne la transcendance, les relations entre Dieu et les croyants, donc c’est une « affaire strictement privé » ! Dieu n’a jamais signé un quelconque décret pour désigner tel ou tel parti politique, telle ou telle personnalité politique comme son porte-parole ou celui du Prophète !

    Pourquoi laisser à des partis politiques le monopole de la religion ? Mais il n’y a pas que la religion ! On peut formuler le même reproche à l’égard de la langue, des dialectes, de la culture et du régionalisme ! Au nom de qui et de quoi un parti politique se réclamerait-t-il d’avoir le monopole ou d’en être le dépositaire de la religion ou de telle ou telle identité ou de telle ou telle langue ou de telle ou tel dialecte ou de telle ou telle culture d’un même pays ! On est citoyen d’un même pays et donc tout le monde se doit de respecter l’autre, d’admettre la différence et d’être tolérant envers les autres. Aussi, il faudrait interdire constitutionnellement l’utilisation de l’identité, du régionalisme, de la croyance à des fins politiques. Il faudrait interdire les partis politiques dont l’idéologie est bâtie ou se revendique sur ces aspects là. Il faudrait interdire la politique à ceux qui cherchent à accéder au pouvoir par la manipulation de ces notions là ! Dans le cas contraire point de salut pour la République …. et la paix civile restera toujours très fragile !

    12
    hombre
    25 septembre 2018 - 13 h 32 min

    en tunisie il sont choisies les islamistes plutot que les touristes qui les faisaient vivre ,et leur
    amenaient des devises et du pain ;maintenant ils ont des islamistes qui leur ramene des sourates et le chaos;
    maintenant les tunisiens n ont qu une seul envie c est se sauver vite fait de chez eux pour etre des clochards ailleurs ;ca s appelle comment en spychiatrie???

    13
    1
    Felfel Har
    25 septembre 2018 - 13 h 25 min

    Ils vous ont trahi et c’est maintenant que vous vous en rendez compte? La vérité est que vous avez cru vous servir d’eux pour accéder à la magistrature suprême, et maintenant que c’est chose faite, vous voulez vous en séparer pour faire ce que Benali n’a pas pû faire: créer une dynastie en préparant votre fils pour prendre la relève. Faire confiance aux islamistes en politique, c’est se faire hara kiri! Et pourtant vous continuez à offrir à leurs sponsors (France, GB, USA) la corde qui leur servira à vous pendre. Trêve donc de pleurnicheries!

    18
    1
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 12 h 23 min

    En Tant que premier ministre apres la revolution,il a autorise le Qatar transporter les renforts en armes et en hommes a travers la frontiere Tunisienne pour detruire la Lybie et assassiner Gueddafi.il a permi avec ses alliers Islamistes d Ennahdha le recrutement de milliers de jeunes Tunisiens pour aller combattre en Syrie et en Irak,ce qui explique le grand nombre de terroristes tunisiens dans les rangs de DAECH et Ennosra….en tant que President il veut imposer son fils pour l heriter a la presidence…….etc.etc.En un mot son bilan est plus que catastrophique…et le pire viendra en 2019 car a plus de 93 ans il n exclue pas de se representer pour les presidentielles de 2019…..je pense que les citoyens tunisiens ne se laisseront pas tromper une 2 eme fois….et ne sont plus prets a accepter les erreurs du passe……

    8
    2
    Vroum Vroum 😤..
    25 septembre 2018 - 12 h 01 min

    Ce qu’on appel  » les Islamistes  » Frères Musulman …leu projet fondamental est le Califat dont la Tunisie ferait partie …il n’ont aucun projet a long terme pour la Tunisie !!..aucun projet National !..de même pour les Islamistes Frères Musulman Algériens..Libyens.. La doctrine caché des Islamistes Frères Musulman Wahabite , Tunisien, Algérien , Libyen ,..ect est le Pouvoir par la propagande Orale , Livres Wahabites et si cela ne marche pas alors la Force par les Armes…Car « Les Islamistes Wahabites de Anahda ou Fis ou Al nosra..se prétendent le Groupe Sauvé qui ira au paradis et tout Musulman refusant leur Croyance est Appostat et ira en Enfer..leur croyance Wahabite est Antropomorphiste que Allah est semblable à l’Homme , s’assoit , se déplace et à des humeurs, la Akida (croyance) des Frères Musulman Wahabites est divisé en Trois selon Eux ( comme la Trinité Pour les Chrétiens )…Pour ces Frères Musulman Wahabites tout les États Arabes et leurs peuples sont Koffars, Appostats tant que ceux-ci ne suivront pas l’idéologie Wahabite qui pour les Wahabites est le vrais Islam . .Il faut comprendre tout cela pour ouvrir les Yeux….Apres avoir inondé les Pays Arabos Musulmans par une propagande la Pensée Wahabite par voie Orale et Livres (Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab , Al Baz, Outheimine..) depuis les années 60/70 , dans les années 90 c’est l’Algerie qui a été le laboratoire pour les faux Musulmans Wahabites, de déstabiliser et renverser l’Etat Algérien par les Armes (échec) , 2011 tour de la Libye avec l’aide du Sionisme..suivie de Syrie..Tunisie..Égypte..Yémen.. Mali..Donc véritablement les Faux Musulmans Wahabites Saouds/Qatar..Turquie AKP en accord et alliances avec l’OTAN Usa Sionisme ont utilisé le Terrorisme islamiste Wahabite et Frères Sionistes pour renverser des États Musulman normaux avec un esprit national anti Sionisme….Donc on voit netement cet activisme « islamiste  » allié au Sionisme en premier lieu revenir à un activisme hypocrite pacifique pour infiltrer les États refusant le Wahabisme ou Salafistes Wahabites sous la couverture Fis..Anahda..MSP…..apres les Armes et Chaos , les Faux Musulmans dit Islamistes essaient la manière douce….Mr le Président Essebssi Tunisie vous avez été très Naïf envers Anahda islamiste Wahabite et Frères Sionistes du Faux Jihad …Ghanouchi en 2012 ou 2014 a été invité à Washington recevoir Prix décerné par Winep , un Looby Sioniste Israël , une Branche de l’Aipac . .Ce qui prouve la Complicité Islamistes et Sionistes . .Mr Essebssi se réveille . .

    9
    2
    Gatt M'digouti
    25 septembre 2018 - 11 h 53 min

    Taisez vous !!!!!
    Votre révolution de jasmin n’a ramené que mort,désolation, destruction, larmes et le retour du colonialisme sous une autre forme plus criminelle. Le monde entier est chamboulé, la Libye en ruines, la Syrie dans la m…, le Yémen attaqué, les migrants nous menacent, vos filles parties au moyen orient faire le djihad du nikah.

    19
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.