Saïd Bouhadja confirme : «Je démissionnerai au plus tard dimanche»

APN Bouhadja
Saïd Bouhadja, le désormais ex-président de l'APN. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après une journée pleine de rebondissements, marqués par une confusion totale, offrant une image pathétique de l’édifice institutionnel du pays, le président de l’APN, Saïd Bouhadja, s’est enfin résigné à déposer sa démission ce samedi ou dimanche. C’est ce qu’il a déclaré dans un entretien téléphonique à la chaîne Ennahar TV, vendredi soir. Qu’est-ce qu’il a bien pu le décider à céder enfin, après avoir laissé entendre qu’il ne démissionnerait pas ? Saïd Bouhadja ne dit mot. Chose qui n’aidera certainement pas à mettre fin aux supputations qui ont accompagné cet épisode depuis le premier jour.

Que s’est-il passé entre le moment où l’indésirable président de la Chambre basse avait démenti avoir jeté l’éponge et ce revirement de 180 degrés ? A-t-il reçu, comme attendu, l’ordre de la présidence de la République ? Pour nombre d’observateurs, c’est l’hypothèse la plus plausible.

Se sachant en disgrâce, Saïd Bouhadja avait commencé à préparer l’opinion à une éventuelle démission, en déclarant à un journal arabe qu’il ne trouvait «aucun inconvénient à ce qu’il y ait l’alternance aux postes de responsabilité mais il faut que tout le monde sache qu’il s’agit d’une institution constitutionnelle et que, par conséquent, il faut respecter les dispositions constitutionnelles».

Il a qualifié l’opération de collecte de signatures entamée par des députés du FLN d’«acte politique sans aucun lien avec les dispositions légales».

Des sources ont indiqué qu’au même moment, la direction du FLN «négociait» avec Bouhadja pour le convaincre de déposer sa démission dimanche. Elles rapportent également que Bouhadja aurait demandé à avoir «un contact officiel» de la Présidence.

R. M.

Comment (14)

    Chibl
    30 septembre 2018 - 0 h 07 min

    La photo me rappelle le maçon de mon grand père.

    hakim
    29 septembre 2018 - 21 h 42 min

    dommage je ne maîtrise aucun art martial pour le mettre au service de ma colère.

    Anonyme
    29 septembre 2018 - 19 h 54 min

    c est le peuple qui est démissionnaire pas vous , vous pouvez faire ce que vous voulez, le peuple s en fou , de votre APN , de votre président , de votre gouvernement de vos institutions , faites ce que bon vous semble …
    vous êtes libres

    6
    35
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 14 h 53 min

    La démocratie va être orpheline.

    MELLO
    29 septembre 2018 - 14 h 37 min

    Mr Bouhadja, vous pouvez partir , l’esprit tranquille puisque vous serez suivi par tous les députés, car la dissolution est éminente pour cette chambre. Le président de Zeralda vous le dira au téléphone et vous avisera aussi de la mise en retraite de Ould Abbés. Celui ci ne sera d’aucune utilité puisque le cinquième mandat ne sera qu’une prolongation du quatrième. Une assemblée constituante sera élue d’ici la fin de l’année . Elle aura un mandat de deux ans ,juste le temps de proposer une nouvelle constitution. Il va de soi que le gouvernement Ouyahia se verrait retirer la confiance , pour installer un gouvernement de transition.

    Anonyme
    29 septembre 2018 - 11 h 28 min

    espérant que ce cafouillage s en sortira quelque chose de bon ,,de bon pour nous le peuple eux ils se sont largement gavés au cours des décennies et des décennies et détriment de millions de millions et et de millions d algériens on est bien content qu il s soit tous largués et qu ils ne feront jamais partie de l histoire d Algérie… bouh 3aleïkoum

    Apache
    29 septembre 2018 - 11 h 15 min

    Bouteflika a certainement offert à Bouhadja de sortir avec les honneurs en lui promettant de limoger le laudateur Ould Abbès pour l’humilier. Il est permis de rêver n’est ce pas?

    Anonyme
    29 septembre 2018 - 11 h 08 min

    Moi je souhaiterai TLIBA comme successeur Bouhadja puisque le pays est dans la M…………comme ça le fruit pourri sur l’ arbre tombera de fait sans se casser la tête.

    Slam
    29 septembre 2018 - 10 h 52 min

    Il attend le fameux « appel téléphonique d’en haut ». Le temps que les techniciens puisse brancher Son Excellence Fakhamatouhou et faire les tests nécessaires pour assurer une bonne connexion du réseau à Zeralda. Et puis ça lui laisse 2 jours pour ramasser ou détruire ses petits dossiers au bureau. Normal.

    7
    1
    Ainsi font, font les petites marionnettes
    29 septembre 2018 - 9 h 40 min

    C’est exactement le même processus utilisé pour destituer Amar Saidani Le Drabki: contestation par un groupe de militants; menace de retrait de confiance; émissaires plus ou moins habilités; déclarations de l’interessé « J’y suis j’y reste; puis annonce du départ « pour raisons de santé ».
    El Mouradia a ses raisons que la raison ignore.

    Zaatar
    29 septembre 2018 - 8 h 05 min

    Tout le monde trouve logique qu’ il y ait une alternance aux postes de responsabilités, sauf celui de la présidence de la république, du ministre de la défense, du chef d’état major et de certains rangs dont on ignore complètement où ils sont situés mais dont l’influence contraignante n’est pas à démontrer.

    8
    1
      Karamazov
      29 septembre 2018 - 9 h 36 min

      Pourquoi dimanche ? D’accord hier le faqouillage était à l’izdiham du vendredi. ipi on ne démissionne pas le jour du seigneur. Mais , il n’y a qu’un Dieu, non? Et le dimanche aussi est le jour du seigneur . Voula une chose qu’elle est catholique ya Si Zaatar, n’est-ce pas?

      Ah , non il n’y a rien de koufar. El aymanou bi roussoulihui adjama3in min el aymane. Sidna 3issa a dit que Dieu s’est reposé le dimanche, après avoir créé le monde. J’ai dit le monde. Quand il a créé les zarabes , il n’a pas tenu le coup, il s’est reposé le vendredi. Et les autres jours ?

      7
      3
      Abou Stroff
      29 septembre 2018 - 10 h 17 min

      les Dieux des différentes religions et les pères des familles patriarcales acceptent ils l’alternance?
      alors, Mister Zaatar, évitez, à l’avenir, de soulever des problèmes que votre propre incompréhension de certains phénomènes vous suggère!

      4
      3
      Zaatar
      29 septembre 2018 - 14 h 45 min

      @Abou Stroff, @Karamazov,

      Vous avez réponse à tout, on ne peut plus proposer ne serait ce qu’une alternative le jour du seigneur. Ave Maria, Said Bouhadja aura démissionné le jour du seigneur la famille patriarcale ayant préconisé l’alternance…

      2
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.