Côte d’Ivoire : les avocats de Gbagbo demandent à la CPI sa libération «immédiate»

CPI Laurent
L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. D. R.

Les avocats de Laurent Gbagbo ont demandé, ce lundi, la libération «immédiate» de l’ex-président ivoirien poursuivi devant la Cour pénale internationale (CPI) pour de présumés «crimes contre l’humanité» commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011.

Pour la circonstance, des centaines de personnes sont venues soutenir l’ancien dirigeant ivoirien. Un important dispositif avait d’ailleurs été déployé ce lundi pour le transfert de Gbagbo depuis le centre de détention vers la CPI, sous les yeux de centaines de partisans regroupés afin de manifester leur soutien, vêtus de t-shirt à l’effigie de l’ancien président. Drapeaux ivoiriens sur les épaules, ils scandaient : «Libérez Gbagbo !» sous l’œil de douzaines de policiers. Des personnes venues de Côte d’Ivoire mais également des quatre coins de l’Europe étaient là pour soutenir leur président, en détention depuis sept ans.

Après plus de deux ans de procès, la défense estime que les éléments de l’accusation sont «insuffisants» pour prouver les charges «au-delà de tout doute raisonnable». Les avocats de Laurent Gbagbo ont demandé sa «libération immédiate» ainsi qu’un «non-lieu total» et un «jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité».

Les demandes sont similaires dans le camp de la défense de Charles Blé Goudé, ex-chef du mouvement des Jeunes Patriotes fidèles à l’ancien président. Laurent Gbagbo «n’a rien fait» de mal, «il a simplement défendu sa patrie», ont souligné les ressortissants ivoiriens venus le soutenir. «Nous voulons qu’il rentre avec nous. Cela fait huit ans que nous le soutenons. Nous sommes là pour qu’il sache qu’il n’est pas seul», ont-ils ajouté.

Les audiences devant la CPI sur la demande d’acquittement se tiendront jusqu’à vendredi.

R. I.

Comment (5)

    Vroum Vroum 😤..
    1 octobre 2018 - 22 h 34 min

    Remplacer Gbagbo par Sarkozy Hollande Fabius Al Nosra fait du bon boulot en Syrie, pour un sejour à la prison TPI…

    awrassi
    1 octobre 2018 - 21 h 39 min

    La France coloniale a destitué et mis en prison un nationaliste … pour le remplacer par un « bananier » pseudo musulman enjuivé par sa femme.

    Aile brisée
    1 octobre 2018 - 19 h 35 min

    Tandis que les vrais criminels de guerre coulent des jours heureux en ce bas monde à l’image de BUSH – SARKO et autres
    LIBÉREZ GBAGBO

    12
      Ch'ha
      1 octobre 2018 - 20 h 31 min

      @Aile Brisée
      Et oui c’est aussi Sarkozy qui a fait bombardé la côte d’Ivoire etc… Et fait emprisonner Gbagbo qui avait gagné les élections et qui lui s’oppose à la Françafrique.

      LIBÉREZ GBAGBO

      9
      1
    Ch'ha
    1 octobre 2018 - 19 h 06 min

    La CPI « justice » de blanc pour les noirs.
    À quand les Sarkozy (Libye) Hollande (Syrie Yémen) Bush fils NETANYAHU derrière les barreaux de la CPI…
    Rwanda : qu’a fait la France déjà ?!

    11
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.