Dossier du nucléaire iranien : la CIJ désavoue Washington

CIJ
Abdulqawi Ahmed Yusuf, président de la Cour internationale de justice. D. R.

Les Etats-Unis ont été sommés, ce mercredi, par la Cour internationale de justice (CIJ), de mettre fin aux sanctions contre l’Iran visant l’importation de biens nécessaires «à des fins humanitaires». «La Cour indique, à l’unanimité, que les Etats-Unis (…) doivent, par les moyens de leurs choix, supprimer toute entrave que les mesures annoncées le 8 mai 2018 mettent à la libre exportation vers l’Iran de médicaments et de matériel médical et de denrées alimentaires et de produits agricoles», a déclaré Abdulqawi Ahmed Yusuf, juge et président de la Cour basée à La Haye.

L’ordonnance de la CIJ, plus haute instance judiciaire de l’ONU, évoque également «les pièces détachées nécessaires à la sécurité de l’aviation civile».

Les sanctions réimposées par Donald Trump contre l’Iran, qui comprennent des «restrictions aux importations et aux achats nécessaires à des fins humanitaires (…) risquent de nuire gravement à la santé et à la vie de personnes se trouvant sur le territoire iranien», a indiqué la CIJ.

Accusant les Etats-Unis d’«étrangler» son économie, l’Iran a entamé une bataille judiciaire devant la CIJ après la réimposition par Donald Trump de sanctions unilatérales sévères contre Téhéran, qui avaient été suspendues à la faveur de l’accord international sur le nucléaire iranien. Le président américain a retiré en mai son pays de cet accord, signé en 2015 par l’Iran et les grandes puissances, dans lequel la République islamique s’engage à ne pas chercher à se doter de l’arme atomique.  Les sanctions incluent des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l’aviation commerciale.

R. I.

 

Comment (5)

    Ch'ha
    6 octobre 2018 - 15 h 29 min

    Les décisions de la CIJ sont CONTRAIGNANTES. Il n’y a aucune force de police mondiale pour faire en sorte que les USA soient forcé de suivre la décision du Tribunal.
    Cependant, le tribunal établit un précédent que d’autres tribunaux utiliseront : une entreprise qui perdra ses contrats d’affaires à cause des sanctions US pourra poursuivre les USA pour perte financière. La décision de la CIJ peut être utilisée comme référence par un tribunal local même américain.
    Lecteurs d’AP vous sous-estimez l’effet d’une telle décision sur les juridictions nationales inférieures. Ce sont elles qui jugeront lorsque les réclamations pour dommages économiques seront déposées contre les USA et leur régime de sanctions.

    Vroum Vroum 😤..
    4 octobre 2018 - 4 h 12 min

    Avant tout , les Usa tout comme Israël ne reposent sur rien , de Juridique , mais une Colonisation sur le sang . .La Colonie Américaine n’a aucune culture ni histoire mais un mélange de migrants établis sur un genocide d’indiens les Terres Indiennes …Alors oui ce Prétendu État US est dirigé par un Clan sans foie ni Loi dont sa seul motivation est le Dollars et la Puissance du Pouvoir..Un Clan , La FED composé de Bankers ..le pouvoir de l’argent et Usure . .Voilà USA …Alors n’attendez rien de Usa en Droit international ou respect du Droit….Dans leurs Têtes « Ils sont le Droit « …Pharaon 2018..une parenthèse dans le Temps et l’histoire …USA sont une malédiction avec 230 d’existence et + de 200 Guerres et Crimes contre l’humanité .

    UMERI
    3 octobre 2018 - 19 h 39 min

    Comme la décision de la C I J n’est pas contraignante à l’ exemple de l’arrêt sur le Sahara Occidental, par lequel, le Maroc a été débouté de ses revendications sur ce territoire depuis 1975. Les U S A continueront a se comporter en intouchables et agresser les pays, sans état d’âme. Ils sont partout a semer la mort et le désordre, sans aucune crainte.Ils imposent à l’ U E leur dictât, sanctionnent l’Iran, la Russie, la Chine, le Mexique, le Venezuela.Ils décident de faire de Jérusalem, la capitale de l’Entité sioniste, de retirer leur aide aux palestiniens, au grand dam des pays arabes qui se bouffent entre eux,et de la communauté internationale, impuissante à agir. Se sont eux le désordre mondial.

    5
    2
    1commentaire
    3 octobre 2018 - 17 h 07 min

    une bonne chose a quand Jugerait vous aussi les USA Isreal la France et bien beaucoups d’autres pour tout les crimes impunis ?…

    6
    2
    MOHAMMED BEKADDOUR
    3 octobre 2018 - 12 h 58 min

    JAMAIS l’Iran n’utilisera son génie scientifique contre les humains, La Perse vraie est porteuse de la vraie civilisation, d’un vivre ensemble sur Terre sain, (Contrairement aux François Hollande et autres Obama), La Cour Internationale de Justice a là Une Occasion de juger Trump_Netanyahou, ennemis de la justice entre les nations, par abus car si détruire l’état de « Israël » est un abus, le destruction de l’Iran par Israël via Trump est aussi un abus, Mister Trump détrompez-vous, vous ne trompez personne ! Vous voulez suicider les U.S.A ? Suicider Israël ? Suicider l’humanité ? Alors dites nous ouvertement votre volonté de vous suicider, Les Irakiens ont conservé la corde qui a pendu Saddam, Les Libyens ont conservé quelque chose du Sarkozy qui a achevé qui vous savez, etc. Alors, Mister Trump, ne mangez JAMAIS sans penser que Les Iraniens ont eux aussi Un Estomac ! BASTA ! Les vrais persans, les vrais Iraniens ont de quoi sauver y compris les U.S.A de Leur Folie !

    13
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.