Football / Ligue 1 Mobilis (9e journée) : la JSK cale à domicile, le NAHD seul Dauphin

la JSK, Hussein Dey
Le Nahd s'installe en Dauphin le temps d'éprouver les derbys algérois. D. R.

Le leader de la Ligue 1 Mobilis de football, la JS Kabylie, a marqué le pas vendredi, en se faisant accrocher à domicile par l’Olympique de Médéa (1-1), pour le compte de la 9e journée, ayant vu le NA Hussein Dey réussir un incroyable retournement de situation dans le derby algérois, en renversant le Paradou AC (2-1), pour s’emparer provisoirement de la place de Dauphin.

L’addition aurait pu être plus salée pour les Canaris, ayant commencé par concéder l’ouverture du score devant Chekrit (55′), avant de se ressaisir et d’arracher l’égalisation par Belaïli (65′), conservant par la même occasion le leadership de la Ligue 1 Mobilis, avec 19 points, alors que l’OM grimpe à la 11e place, qu’il partage ex-aequo avec le Paradou AC, avec neuf unités pour chaque club.

Cependant, les gars du Paradou auraient pu espérer beaucoup mieux s’ils avaient réussi à préserver le score dans leur derby contre le NA Hussein Dey, car ils avaient commencé par mener (1-0), grâce à Zakaria Naïdji (50′), avant de se faire renverser en toute fin de match. D’abord par Chouiter, qui avait égalisé à la 73′, puis par le capitaine Ahmed Gasmi, auteur du but victorieux à la 75′. Un important succès, qui replace le Nasria seul à la deuxième place, avec 16 points, soit à trois longueurs du leader kabyle, en attendant bien sûr le déroulement des autres rencontres, dont certaines auront un impact sur le podium, notamment, le grand derby algérois, entre l’USM Alger et le MC Alger.

Les Rouge et Noir sont en effet troisièmes, avec 15 points, faisant qu’en cas de victoire contre «Le Doyen», ils pourraient dès lors ravir cette fameuse deuxième place au Nasria. Un peu plus tôt dans l’après-midi, le nouvel entraîneur du MO Béjaïa, Kheïreddine Madoui avait réussi ses débuts à la barre technique des «Crabes», en ramenant une précieuse victoire de son déplacement chez le mal classé, le DRB Tadjenanet (1-2). Le MOB avait pourtant commencé par être mené au score, sur un penalty d’Aribi (45′), avant de déjouer les pronostics, en l’emportant finalement (1-2), grâce à Dehar (48′ sp) et Amokrane (55′).

Une excellente performance en déplacement qui propulse les Crabes à la 6e place du classement général, avec seulement trois longueurs de retard sur le podium.

La JS Saoura a également réussi une très bonne opération au cours de cette 9e journée, en se hissant provisoirement à la 4e place avec 13 points, après sa victoire contre l’USM Bel-Abbès (3-0). Des réalisations signées Ferhi (5′), Djallit (48′ sp) et Bekakchi (90′), qui maintiennent l’USMBA à l’avant-dernière place du classement général, avec seulement cinq unités au compteur. Soit, deux de mieux que la lanterne-rouge, le CR Belouizdad, qui a ramené de son côté un bon résultat nul de chez le CS Constantine. Ce sont pourtant les Sanafir qui avaient ouvert le score, par Belkacemi (33′), mais le désir de survie du Chabab a été plus fort, et c’est ce qui lui a permis de revenir dans le match, et d’arracher l’égalisation par Djerrar (74′). Quoique, malgré ce petit exploit chez le club champion d’Algérie en titre, le Chabab reste bon dernier au classement général, et avec la possibilité de se retrouver sans entraîneur dès samedi, car le coach Si-Tahar Chérif El Ouazzani a réitéré sa décision de partir.

De son côté, le CA Bordj Bou Arréridj a commencé par souffrir le martyr contre une coriace équipe de l’AS Aïn M’lila, ayant bien résisté pendant 87 minute avant de s’effondrer littéralement. D’abord devant Diarra, puis devant Mellal, ayant inscrit le but de la victoire à la 89′. Il s’agit du premier succès à domicile pour les Criquets, qui se hissent par la même occasion à la 7e place du classement général, avec onze unités, alors que l’ASAM reste scotchée à la 10e place, avec autant de points. La journée se poursuivra samedi, avec le déroulement du grand derby algérois, entre l’USM Alger et le MC Alger, prévu à partir de 17h45 au stade du 5-Juillet, et elle se clôturera dimanche, avec le déroulement du choc MC Oran – ES Sétif, programmé à 17h00, au stade Ahmed-Zabana.

R. S.

Comment (5)

    MELLO
    7 octobre 2018 - 19 h 36 min

    Des cailloux ? Ils ont été laissés à Constantine depuis ce fameux match JSK- MCA. Dernièrement, on les a retrouvé à Setif pour envoyer des supporters de la JSK à l’hôpital. Dommage qu’il n’y est plus de pierres à Tizi Ouzou. Pour le moment le stade de Tizi Ouzou reste le seul stade en Algérie, à accueillir des familles. Bonnos

    Massi05
    6 octobre 2018 - 20 h 25 min

    La JSK est l’équipe la plus titrée d’Algérie …en outre que Alger est l’unique capitale (sic) au monde qui 5 équipes (USMA,MCA,CRB ,NaHD, PARADOU ) en national 1 sans compter l’USMH, RCK …et toute ces équipes réunies n’ont pas autant de trophées que la JSK …malgré de Haddad , la Sonatrach…

    9
    1
    ALI
    6 octobre 2018 - 0 h 42 min

    PAUVRE JSK. ESPERANT QU’ELLE NE VA PAS ENCORE CETTE ANNÉE JOUER LA RELEGATION.

    3
    7
      Anonyme
      6 octobre 2018 - 7 h 55 min

      Calme-toi, Mellal à suffisamment d’euros pour acheter tous les matches du retour. lol.

      2
      9
    Rabah
    6 octobre 2018 - 0 h 27 min

    Il manquait à la JSK son joueur titulaire à savoir les cailloux.
    Mes félicitations à cette équipe de Medea mais aussi à mon CRB.

    2
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.