Pourquoi l’Occident ne veut pas voir la Russie en Libye

Libye
Le chaos en Libye... D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’éventualité de voir la Russie rééditer le scénario syrien en Libye effraie au plus haut point les Occidentaux. Dans le but d’empêcher une telle option, la presse occidentale a initié une violente campagne de désinformation sur les relations qu’entretient Moscou avec le maréchal Khalifa Haftar. Le quotidien The Sun a été le premier à avoir ouvert le bal en soutenant l’idée que la Russie commence à s’installer en Libye pour soutenir le maréchal Haftar et diriger des flux migratoires contre l’Occident.

«La Russie a envoyé des troupes et des missiles en Libye pour imposer une nouvelle mainmise sur l’Occident», affirme le tabloïd The Sun qui évoque des «sources au sein du renseignement» qui, sans citer leurs noms, assurent qu’en soutenant l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, Moscou cherche à «prendre contrôle» des flux migratoires en vue de les diriger contre l’Europe.

L’article a eu l’effet escompté puisque plusieurs diplomates britanniques ont lancé des appels à Theresa May pour «faire face à la menace russe». Le tout sans attendre une moindre preuve concernant les éléments avancés par The Sun. Comme il fallait s’y attendre, l’ambassade russe à Londres a démenti les allégations du quotidien, les considérant comme «une tentative de rejeter sur la Russie la responsabilité pour la destruction» de la Libye.

Dmitri Egortchenkov, directeur des études du Proche-Orient au sein de l’Institut des recherches et des prévisions rattaché à l’Université de l’amitié des peuples, rappelle quant à lui dans une déclaration à Sputnik  «l’histoire la plus récente de nos relations avec les « sources britanniques » montre qu’on devrait pas trop leur croire. Ils cherchent malheureusement à faire sensation et travaillent sur commande politique».

Tout en évoquant à cette occasion des liens économiques et militaires que les deux pays riches en hydrocarbures entretenaient à des périodes différentes de l’Histoire, le politologue signale toutefois que l’existence même de l’Etat libyen est remise en question depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. A ce propos, il confirme que Khalifa Haftar avait bien demandé en février dernier  l’aide à la Russie, sauf que celle-ci n’y avait jamais répondu par l’affirmative.

Dmitri Egortchenkov poursuit :«La Russie entretient des relations équilibrées avec des acteurs politiques diverses et des forces saines en Libye. Nous sommes en contact avec l’ouest et l’est, avec le gouvernement de Tripoli et avec Khalifa Haftar».
«Nous avons des objectifs assez claires en Libye: nous souhaitons que le dialogue politique prenne le dessus, que la période du chaos qui a succédé au meurtre de Kadhafi, que le pays cesse d’être un foyer du terrorisme dans le nord de l’Afrique», ajoute-t-il. «Pas besoin de soutenir un des acteurs sur le terrain pour y arriver», assure-t-il.

Commentant les informations concernant les «troupes russes en Libye», relayées par The Sun, M. Egortchenkov explique en outre que des militaires russes sont présents en Égypte, dans des zones proches de la frontière avec la Syrie. «Ils entraînent des militaires égyptiens», précise-t-il. «Je ne pense pas que la Russie soit prête à soutenir l’entité orientale libyenne et qu’il y en aurait besoin en général. Le bloc de l’est n’a aucun problème avec les victoires militaires, ils n’ont pas besoin d’aide militaire», estime l’expert.

S. S.

Comment (12)

    Vroum Vroum 😤..
    11 octobre 2018 - 12 h 50 min

    Libye..:..Quand une famille éclate , se disloque , la responsabilité en revient aux membres de la Famille et eux seuls …. .L’éclatement de la Libye est du au Frères Musulman Libyens. .
    On ne peut blâmer les acteurs extérieurs à qui les Frères Musulman Libyens ont ouvert la porte ….Cela fait sept ans maintenant que ça dure ….deux Gouvernants Libyens en même temps !!!…Bien sûr les Acteurs extérieurs sauf Algérie , sont pourris..Des Chiens sur l’os libyen….Partout où ils passent plus rien ne pousse ces Frères Musulman Wahabites..

    1
    1
    socrate
    11 octobre 2018 - 0 h 03 min

    La Russie veut montrer qu’elle joue dans la cour des « grands » sans en avoir les moyens financiers. Ce que coûte cette politique étrangère de prestige ne sera pas alloué au peuple russe lui-même. D’où la décision très impopulaire de Poutine concernant les retraites. Pareillement pour l’Iran qui dépense des sommes faramineuses pour financer ses guerres et ses divers obligés au Moyen-orient. Et maintenant les iraniens crient au Ayatollahs : occupez vous de nous au lieu de financer le Hezbollah !

    1
    12
      Lyes Oukane
      12 octobre 2018 - 1 h 50 min

      @ So crotte . La Russie n’a pas les moyens et que devrait-on dire de ton monarque de pacotille ?

      PIB Fédération de Russie entre 1600 et 1700 milliards us$ ( équivalent à celui du Canada )

      PIB du maroc entre 105 et 115 milliards us$

      la Russie produit toutes ses armes de la plus simple aux plus sophistiquées au monde .Le Russie est puissance nucléaire et a un siège permanent aux Nations Unies
      le maroc achète toutes ses armes de la plus simple aux plus dépassées . Vous êtes aux Yemen ,en RDC ,en Centrafrique et en RASD . Vous avez des centres de tortures implantés chez vous pour faire le sale boulot des occidentaux . Vous êtes le pays le plus endettés de toute la région MENA , Libye comprise . Je te fais cadeau de tous les autres fléaux et vices qui pullulent chez toi . Tu les connais et le reste de la planète aussi . Et Avec ça , tu oses ouvrir ta bouche . Au maroc c’est la synagogue qui se fout de la mosquée !

    etergui
    10 octobre 2018 - 23 h 16 min

    les.occidentaux ne.savent plus.sur.quelle.pied.danser

    Ch'ha
    10 octobre 2018 - 21 h 55 min

    Skripal…etc..les meRdias français s’en donnent à coeur joie en terme de Russie bashing également.
    Sans oublier MBS qui a osé prédire un retrait de la Russie du marché pétrolier…
    Ah la bataille d’Idlib approche à grands pas.

    5
    1
    Politi
    10 octobre 2018 - 17 h 07 min

    La Russie aimerait retrouver en Libye l’influence dont elle pouvait se prévaloir avant la chute de Kadhafi .Pour obtenir l’accès qu’elle cherche depuis tant d’années en Afrique du Nord et refaire de la Libye sa zone d’influence, la Russie a mis au point un plan infaillible en s’appuyant sur des alliés : le maréchal Haftar …OTAN, les États-Unis, le complot européen ont créés le terrorisme en Syrie et l’ont nommé : deasch, état islamique pour renverser BACHAR AL ASSAD comme ils l’ont fait dans d’autres pays juste pour leurs intérêts. Mais grâce à l’intervention de la grande RUSSIE en Syrie, le complot de ces monstres ont échoué. Et voilà pourquoi l’OTAN ne veut pas l’intervention RUSSE en Libye, car ils sont sûr que leurs plans diabolique prendra fin. Actuellement la France, la grande Bretagne, les États-Unis sont entrein de puiser stupidement le pétrole libyen, pour rebondir leurs économie. Ils font tous pour que la paix ne soit jamais en Libye, les deux groupes qui se battent actuellement en Libye sont créés par l’Occident pour servir de couverture et profite voler les ressources du pays.

    15
    franc algerien
    10 octobre 2018 - 16 h 36 min

    en verité c’est les americains et leur ong afin de destabiliser economiquement l’europe et la réalité que le principal ennemi de l’europe c’est les USA l’union europeenne croit que les usa sont leur alliés et les americains savent que si ils laissent faire l’union europeenne ils sont cuit militairement et economoquement et seront relégués à la 3eme place mondiale economiquement et militairement et donald trump a commancé à les matraqués avec les taxes douanieres

    14
    awrassi
    10 octobre 2018 - 15 h 41 min

    En vérité, si la Libye est un pays arabo-musulman, ce sont les Arabes ou les Musulmans qui devraient se charger de l’aider à retrouver sa souveraineté et la paix. Mais il n’y a ni communauté arabe, ni communauté musulmane. Seulement une Ligue arabe … aux mains des ennemis des Arabes et des Musulmans. Pauvres de nous; il ne nous reste plus que la vantardise de Tartarin de Tarascon. Si j’avais le courage, je me ferai juif, pour ne plus être un « loser » !!!

    6
    13
      Karim
      10 octobre 2018 - 21 h 52 min

      Je te rappelle que les arabes par la voix de la ligue arabe version saoud, a demandé à l’OTAN de détruire la Libye, la Syrie et le Yemen.
      Chose faite!
      Tu es dans le camp des opprimés et sache, l’histoire est là pour nous le rappeler, que même si tu voulais te vendre à l’oppresseur, il ne fera que t’utiliser avant de te jeter à la poubelle comme il l’a fait avec bien d’autres au 4 coins de notre planète.
      Alors soit fier, voit le tout dans un ensemble plus global et surtout tiens le coup 🙂

      8
      1
        awrassi
        11 octobre 2018 - 6 h 09 min

        Karim, l’ironie, tu connais ?! Je voulais juste souligner que la Ligue arabe et les oulémas sont aussi sionistes qu’Israel et leurs vassaux occidentaux. Nous ne sommes bons qu’à organiser des concours de lecture du Saint Coran …

        1
        3
          Karim
          11 octobre 2018 - 14 h 20 min

          Awrassi, nous sommes aussi bon à défendre les causes justes et à essayer de rester indépendant.
          En 2018, c’est exemplaire et courageux.
          Oui ce n’est pas suffisant et notre quotidien le subit dans le chaos avec à notre sommet trop d’incompétents.
          Tout reste à faire mais nos partenaires s’y opposeront systématiquement. Trouver le bon équilibre sera le plus dur et notre salue en dépendra.

    Anonyme
    10 octobre 2018 - 15 h 17 min

    « Pourquoi l’Occident ne veut pas voir la Russie en Libye » Pour qu’elle jouisse pas de ni3emate al islam que vivent les libyens .

    8
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.