Le FLN menace de «sortir des dossiers compromettants» sur Saïd Bouhadja

Ould-Abbès Bouhadja APN
Djamel Ould-Abbès veut déloger Saïd Bouhadja par tous les moyens. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Après l’échec de toutes les méthodes utilisées jusqu’ici pour pousser le président de l’APN vers la porte de sortie, le FLN peut envisager, en dernier recours, de lui sortir «son dossier» que le parti détiendrait contre lui et qu’il aurait tu jusqu’ici, avec tout ce qu’il traînerait comme «casseroles». C’est ce qu’a révélé l’ex-chef du groupe parlementaire du FLN, Saïd Lakhdari, dans une déclaration vendredi au journal arabe Ray Al-Yawm. Le député promet que le retentissement de ces révélations obligerait Bouhadja à déposer sa démission «tout de suite».

Pour ce député de la majorité, la virée effectuée jeudi par Saïd Bouhadja dans les rues de la capitale, sans garde rapprochée, est plutôt «un signe d’adieu». Revenant sur les motifs de la démarche lancée par les députés de la majorité pour la destitution du président du Parlement, Lakhdari dira que les cinq groupes parlementaires «n’ont pas agi spontanément, mais sur instruction de la partie qui l’a désignée», faisant allusion à la présidence de la République.

Or, sur ce point, Saïd Bouhadja maintient que la Présidence ne lui a encore fait aucun signe lui suggérant de partir et que, bien au contraire, des émissaires lui auraient fait savoir que le président Bouteflika «ne veut pas qu’il parte». Qui dit vrai dans cette histoire ? Les analystes politiques se perdent en conjectures, alors que la présidence de la République évite, jusqu’ici, de faire le moindre commentaire sur la situation qui prévaut au boulevard Zighoud-Youcef et qui ne fait que s’envenimer chaque jour un peu plus, à mesure que les protagonistes de la crise persistent dans leur bras de fer.

R. M.

Comment (115)

    Kabylovich
    17 octobre 2018 - 18 h 50 min

    C’est que SAÏD dérrange ce FLN!!!

    UMERI
    16 octobre 2018 - 18 h 51 min

    Dossiers compromettant, sur Bouhadja, Ould Abbas, Saidani, Belkhadem, le F L N est devenu un repaire de brigands, lesquels sont toujours aux aguets, pour constituer des dossiers compromettants, menacer et enfoncer, leurs prédécesseurs.C’est en quelques sortes, les vrais visages, de ceux qui nous soûlent, avec des slogans, sur la révolution algérienne, orpheline de vrais leaders politiques, intègres.

    Radouane
    16 octobre 2018 - 12 h 51 min

    Je me pose une question toute simple: pourquoi le fln a t’il placé quelqu’un qui traîne des casseroles?

    2
    1
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 10 h 31 min

    va s y dénonce le fait remonter la merde a la surface ,,ça commence a puer ,,tout les algériens sont suspendus a tes lèvres pour une fois dans ta vie dit la vérité tu le doit au peuple algériens ,les chouhada apprécieront ,,éclabousse le,,y peut rien contre toi t a rien a cacher toi t es propre

    Anonyme
    14 octobre 2018 - 8 h 55 min

    LE PRESIDENT ATTEND qu ils s entre’tue pour se débarrasser définitivement d eux

    Anonyme
    14 octobre 2018 - 7 h 35 min

    Méthode typique des ploucs… À quand les dossiers « compromettants » sur Ould Abbès ? Puisqu’il fonctionne sur la menace, vivement que son tour arrive qu’on rigole pour de bon.
    Ould Abbès est insupportable ! Aucune crédibilité, zéro.

    13
    Tous corrompus
    14 octobre 2018 - 2 h 43 min

    Vous avez tous des dossiers noirs.

    Pied De Nez
    14 octobre 2018 - 0 h 03 min

    ‘Ha!Ha!Ha! A mourir de rire! Ould Abbés fait une crise de jalousie à cause de la côte de popularité de Bouhadja, après sa petite virée sur la terrasse d’un café hier,Jeudi,à la Grande Poste, sans garde rapprochée, ni protocole. Bouhadja s’était prêté à un jeu de selfies, auprès d’un groupe de jeunes,en serrant des mains ça, et là comme monsieur tout le monde.
    Incontestablement, cette petite leçon d’humilité, a été un magnifique pied de nez à à Ouyahia et à son acolyte Ould Abbés. Celui ci ne s’est pas empêché de déclarer que le 3eme homme d’État ne devrait pas se mêler au petit peuple, et que par son comportement, Bouhadja  » rabaissait » le FLN.
    Ha! Ha!, le prestige d’un FLN Carnaval fi dechra!!!
    Nous voilà donc renseignés sur la nature du dossier fumant que Le Roi Guignol du pays détiendrait pour faire chanter Bouhadja!
    La prochaine escapade de Bouhadja sera une virée pour aller voir un match de foot. Et vous verez comment ils sera accueilli par les jeunes, contrairement à Ouyahia.
    Ya3tik essaha si Bouhadja,résistez,tout en continuant à faire râler ces ripoux. Votre côte de popularité auprès du peuple ne fait que monter,juste par principe,parce-que le peuple a horreur de la hoggra et de tous ces pédants mafieux de la « boulitique » qui se prennent pour le nombril du pays.

    10
    2
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 10 h 58 min

      C est une bonne idée à proposer mr bouhadja pour voir la tête de ces khoubsistes du FLN et du RND ! moi personnellement j irai voir le match au stade rien pour voir l ambiance des supporters scandant bouhadja ! que mr bouhadja nous invitent et c est de bonne guerre !

      9
      1
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 23 h 30 min

    Que puis-je ajouter avec tout ce qui vient d’être écris sur cet espace offert par AP concernant cette déclaration véritable AVEU que le fln est devenu un repaire de bandits et qu’il utilise les anciens moudjahid comme des boucliers humains ?
    On savait que le fln actuel a trahit le FLN Historique, le vrai, celui de nos parents, le parti des Novembristes qui a mené la lutte victorieuse de 1954 à 1962 et dont l’héritage (moral et symbolique) a été kidnappé par un poignée d’usurpateurs qui l’ont transformé en Camorra.
    Honte à vous! Allah yan3elkoum ya khoubatha!

    Karim
    13 octobre 2018 - 23 h 19 min

    Dans un pays où la Justice est garante de la bonne gouvernance et la stabilité de notre patrie, elle s’autosaisirait après de telles déclarations.
    C’est là qu’on reconnait la médiocrité de notre classe politique!

    Anonyme
    13 octobre 2018 - 23 h 04 min

    tu rend tu compte de ce que tu dit tu vient avouer que tu protège individus dont tu savait qui a quelques chose sur la conscience et par les fait que tu le fait chanter tu ne vaut pas mieux que lui tout les algériens savent que vous avez chacun de vous a un cadavre dans son placard ,,,,un beau tas de fumier et je suis poli

    24
    TARZAN
    13 octobre 2018 - 22 h 52 min

    bouteflika svp virez nous tous ces vieux stériles qui n’apportent rien à l’Algérie, virez nous ce gouvernement qui ne sert à rien, et mettez chakib khelil en premier ministre, cet homme d ‘action fera bouger les choses, c’est un pragmatique avec un esprit américain loin des méthodes françaises qui nous plombent et qui nous empêchent de se développer. l’ambassadeur américain, qui aime l’algérie et les algériens et ça se ressent que c’est sincère, vous demande d’agir vite et d’assainir la législation algérienne en matière d’économie car elle date des années 60 et rien ne fonctionne, elle dégoute les algériens qui ne savent plus comment travailler avec des changements de lois du jour au lendemain, les poussant quasiment tous à tricher pour ne pas couler! comment voulez vous que les multinationales viennent investir et aider l’algérie à avoir une économie forte?

    45
    20
      K. DZ
      14 octobre 2018 - 6 h 57 min

      Really? Are you kidding?

      1
      2
      Serkadji
      14 octobre 2018 - 7 h 14 min

      La place de ton Chakib Khelil le voleur est derrière les barreaux.

      6
      1
      Zaatar
      14 octobre 2018 - 7 h 26 min

      Wallah ma tahchem, Farid Bedjaoui et Omar Habour viennent d’être condamnés à la prison ferme en italie pour corruption dans l’affaire dite de sonatrach ou ENI a obtenu pour près de 10 milliards de dollars de contrats en versant 198 millions de dollars en pots de vin à ces messieurs et ce sous le patronage de Khelil Lekhla pendant les 10 années qu’il fût ministre de l’énergie. Si les faits ont été prouvés contre ces deux messieurs, il va sans dire que ça ne pouvait pas se passer que le sieur Lekhla ne sache rien…sauf si nous sommes débiles ou que nous ne vivons pas la même époque. C’est pas possible…

      5
      1
    Lghoul
    13 octobre 2018 - 22 h 45 min

    Que maintenant tout est clair et que tout le monde est corrompu, car meme les escrocs le reconnaissent eux memes, y-a-t-il quelqu’un qui va jeter tout ce beau monde en tole et a vie tout en saisissant tout ce qu’ils ont vole et detourne depuis des annees ? C’est la seule solution pour que le peuple commence a croire a quelque chose. Avec des escrocs declares pareils en plein air, le peuple ne bougera meme pas le petit doigt pour defendre quoi que ce soit dans le futur meme une troisieme colonisation.

    33
    1
    Saharien
    13 octobre 2018 - 22 h 36 min

    Oh le sale chantage !
    Le procureur de la république a un autre dossier qui traîte des menteries au sujets des bombes que ce monsieur a fait éclater au même moment pendant la guerre et un autre compromettant au sujet des études avec la chancelière Merkel.
    Stop le FLN doit être déposé au musée parce qu’il a été usurpé,infiltré par pas mal d’idiots et de chayatines, réduit à un cirque Ammar et que cela cesse.
    Vous êtes impropres à la consommation.

    10
    Sprinkler
    13 octobre 2018 - 21 h 11 min

    …Le problème de DJ Ould Abbés est qu’il ne peut pas présenter ces  » dossiers  » avec des mains sales…

    18
    Yes
    13 octobre 2018 - 20 h 52 min

    Ça y est,c la débandade. Si vous avez c dossiers compromettants pourquoi ne l’avoir pas révélé plutôt? Pourquoi l’avoir élu préside de l’apn? C une apn bidon?? Et pourquoi vous l’avez pas sanctionné dans le parti?? C un parti bidon?? Comment voulez vous que les citoyens croient en vos APN,senat,FLN,RND…bidons??
    Si bouteflika veut un sursaut ultime pour remettre l’Algérie sur bons rails : dissolution de APN senat conseil constitutionnel et meme les apc. Reporter les élections présidentielles à 2021,libérer complètement les médias et l’information et organiser des débats publics sur tous les sujets: politiques,économiques sociaux…afin que les citoyens prennent connaissance des problèmes du pays et aux différents et différentes partis et parties d’exposer leurs programmes et solutions. Dans cet intervalle de 2 ans présider par ordonnances,(de toutes façons c indus députés votaient tout) nommer des dec aux apc. Puis organiser des nouvelles élections apc apn senat conseil constitutionnel (non désigné) . Supprimer tous les privileges aux députés sénateurs; le député ou sénateur doit être traité comme un employé salarié de son entreprise détaché avec son salaire + indemnités logement nourriture en déplacement. Si c un commerçant industriel,il n’a pas besoin de salaire.. On verra qu’il n’y aura pas bousculade. Tout élu doit être traité comme un détaché de son poste,c tout. Et les cadres de l’état ministres…et autres meklats hors du club des pins qui doit revenir comme l’avait conçu boumediene,c.-à-d. Ouvert aux algeriens!! Bouteflika doit faire ça,il en est capable, et devrait renvoyer c larbins d’où ils viennent.

    17
    2
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 23 h 03 min

      Mais si vous permettez j’ajoute des motions,Mr Le Président ne ce présentera pas,dissolution de tout les pseudos partis politiques,à mon avis trois grande tendances nous suffisent,et certainement une enquête minutieuse sur tout ce beau monde,et je votre OUI.Fraternellement

      9
      2
    Sprinkler
    13 octobre 2018 - 20 h 39 min

    Sous des cieux où gouverner n’est pas un vain mot, le blocage d’une Assemblée si dissemblable soit-elle entraînerait la paralysie de tout le pays, sauf chez nous où nos députés n’ont pas d’autre pouvoir que de bloquer les routes qui les mènent à…l’Assemblée.

    Anonyme
    13 octobre 2018 - 19 h 49 min

    Arès bajolet c’est Jean Louis Levet qui attaque l’Algérie.
    Abbes , as tu des dossiers pour défendre l’Algérie.

    12
    1
    El Kendy
    13 octobre 2018 - 19 h 08 min

    Said Bouhadja a le mérite au moins de ne pas avoir laisser les citoyens indifférents
    concernant la démocratie en Algérie.
    Monsieur Ould Abbés si vous aviez un mauvais dossier sur Bouhadja, pourquoi le FLN l’avait-il présenté pour le perchoir? Ou un dossier compromettant, pourquoi n’a t-il pas été présenté à la justice ?
    Asseyez-vous autour d’une table,Bouhadja, Vous et Ouyahia et essayer de trouver une solution.La kermesse à assez durer et les Algériens veulent vite tourner la page .
    C’est mon dernier commentaire sur cet article.
    EK

    14
    4
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 19 h 05 min

     »Le FLN menace de «sortir des dossiers compromettants» sur Saïd Bouhadja »

    Une dangereuse déclaration.

    OulAbbes veut nous dire qu’il a les bras longs au niveau du département des services secrets.

    24
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 19 h 19 min

      On a vu comment quelques membres des services secrets se rabaissent à parler avec des journaleux. C’est la discussion du village.

      13
      1
    kamel
    13 octobre 2018 - 18 h 53 min

    comme s’ils s’adressent à des gens ignares. Sachez que celui qui détient des dossiers compromettants à caractère délictuel est aussi punissable que celui qui avait commis les faits incriminés ou supposés. De quel droit cette rétention de dossiers ‘compromettants » qui doivent être transmis ou mis à la disposition de qui de droit. ça devient du chantage sans plus.

    21
    DZLander
    13 octobre 2018 - 18 h 45 min

    Et lui, l’actuel guignol politique mais néanmoins usurpateur-imposteur depuis Le 19 mars 1962, le nommé Ould Abbès, n’y a-t-il vraiment personne pour lui signifier qu’il traine encore plus de casseroles que quiconque au Parti du FLN post indépendance, l’antithèse mème du FLN canal historique ? N’y a-t-il vraiment personne pour lui signifier qu’il doit débarrasser le plancher au plus vite, tout en se la bouclant une bonne fois pour toutes afin de polluer un peu moins le paysage politique déjà suffisamment agressé par le n’importe-quisme à tout va ?

    22
    DYHIA-DZ
    13 octobre 2018 - 18 h 44 min

    Juste un avis:

    C’est une pièce théâtrale bien ficelée entre Bouhadja et Ould-Abbes.
    Absence de président = les charlots se donnent en spectacle pour occuper le peuple.

    17
    16
    Lola
    13 octobre 2018 - 17 h 52 min

    Bonjour
    Y a t-il quelqu’un de vraiment sage pour mettre fin aux agissements de ce vieux schnock de Ould Abbas? Ce bonhomme est complètement maboul. Pour qui se prend il? Impunité totale pour ce monsieur
    Allez rentre chez toi , vieux. Cède ta place

    33
    MELLO
    13 octobre 2018 - 17 h 50 min

    Losque rien n’est à sa place, normal qu’il y est ce genre de jargon inapproprié. Losque une institution, fut elle, l’APN est impliquée dans une telle affaire, c’est que le programme politique de cette « majorité  » n’est qu’un ensemble de mensonges sans base. Entendre le responsable d’une formation politique, qui a miné le pays depuis des années, avancer de tels propos c’est que cette Algérie est entre les mains de personnes douteuses qui ne profitent que de la rente. Des dossiers compromettants ,il y en a à tous les niveaux de responsabilités, tout ce beau monde est mouillé. On entend et on lit que des détournements, falsification et corruption, une Algérie sale, en quelque sorte. Ce milieu malsain ne peut qu’engendrer des pans entiers d’extrémismes : Islamistes, Makistes, et surtout « je m’en foutistes ». Voilà l’Algérie voulue par tous ces kharabisants qui n’ont pas ce pays dans leur coeur.

    15
    2
    Chaoui Ou Zien
    13 octobre 2018 - 17 h 32 min

    Moi, je ne connais ce Bouhadja ni d’Adam ni d’Eve. Je ne connais pas son histoire ou ses antecedents. Et j’avoue aussi que je ne savais meme pas qu’il etait a l’APN. Mais le fait que Ould Abbess est contre lui est pour moi une raison suffisante pour le supporter. Pas de fumee sans feu. Ya si Bouhadja, on dit de vous que vous etiez un moudjahid. Si c’est vrai, vous savez donc comment faire de la resistance. Il faut donc leur en faire et beaucoup. Ne hissez pas le drapeau blanc rapidement. Empoisonnez leur la vie. Mout ouaguef! comme on dit chez nous. Je ne peux parler pour les autres, mais mon modeste moi est de votre cote.

    35
    1
    marri
    13 octobre 2018 - 17 h 10 min

    C’est un maître-chanteur ou quoi? elle est belle la morale chez nos politiques! (excusez le qualificatif)

    16
    1
    A3ZRINE
    13 octobre 2018 - 16 h 25 min

    Mais que fait l’exécutif dans les prérogatives du législatif. Pourquoi le président de l’APN qui lui est le legislateur attend des signes de l’exécutif, il n’est redevable qu’au peuple et personne d’autre. Il est bien entendu que l’Algérie est une république, et le principe de la séparation des pouvoirs est l’essence même et le socle de la République, mais hélas nous sommes en Algérie où tout est perverti.
    Maintenant au président du FLN qui lui affirme détenir des preuves compromettantes contre Bouhafja mais qu’attend t il pour les divulguer et saisir la justice? Si non il reste Complice .
    Après tout ce qu’on vient d’entendre comme conneries de la part des clowns politiciens, il est clair que nous sommes dans une république bannière.

    22
    karamazov
    13 octobre 2018 - 16 h 17 min

    Aaaaah a khouya Zaatar:! On m’a trop rabattu les oreilles pour que je les ai musicales. Tu appelle un orchestre ces joueurs de pipeau et pisseurs dans des violons? On dirait un escadron de marteaux-piqueurs et de scies à métaux. On appelait ça « ahiha ». Tu sais ces effaroucheurs de moineaux? hayhay hay hayhay!

      Zaatar
      13 octobre 2018 - 19 h 29 min

      Salut Karamazov,

      Une palangrotte de casseroles ça fait du bruit l’ami, et quel boucan…mais c’est l’hymne à la chkara qui est joué à chaque fois. Ould Abbes détient la première série, Bouhadja les ovales et le reste traine toujours par terre… ce sont bien des « philosophes » qui jouent leur tintamarre pour aplanir leurs différents. La maison reste de marbre cependant.

    Aerus
    13 octobre 2018 - 16 h 15 min

    Même si Bouhadja n a pas de dossier on en lui fabrique un ou plusieurs .
    Dans ce cas de pourriture généralisée il faut préserver le moins mauvais Bouhadja .
    On obligera « la source du pouvoir de l ombre  » de sortir du bois .
    Allah a débusqué les bénéficiaire illégitimes du pouvoir .

    19
    1
    Tarass Boulba
    13 octobre 2018 - 16 h 10 min

    Ya tonton Djamel Ould-Abbès arrête de menacer Saïd Bouhadja de sortir des « dossiers sur lui » car nous on a aussi de gros dossiers sur toi !! Choisis une autre méthode car celle là peut se retourner contre toi !

    37
    1
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 19 h 22 min

      Tu nous réconforts de savoir que l’équilibre est toujours là

    Anonyme
    13 octobre 2018 - 16 h 03 min

    « [Le député Saïd] Lakhdari dira que les cinq groupes parlementaires «n’ont pas agi spontanément, mais sur instruction de la partie qui l’a désignée», faisant allusion à la présidence de la République».
    ———————————————————————————————————————————————-
    Ce député FLN est donc publiquement entrain de reconnaitre et de dire que le recours à ces méthodes de «pressions» et de «menaces» indignes, est une «instruction» émanant directement de la «Présidence de la République» !
    3iche ettchouf et 3iche tessma3 ce qu’est devenue aujourd’hui… la République !!!

    15
    El Kendy
    13 octobre 2018 - 15 h 17 min

    Si Said Bouhadja dit vrai et je suis sûr qu’il dit la vérité, pourquoi la présidence de la République n’envoie pas un communiqué à toute la presse pour dire ce qu’elle pense de ce qui se joue au palais Zighout Youcef.
    Bien à vous
    EK

    20
      Zaatar
      13 octobre 2018 - 15 h 24 min

      Et quelle est la meilleure façon pour le système de gérer les élections qui arrivent en 2019 d’après toi?

      9
      3
    PREATOR
    13 octobre 2018 - 15 h 17 min

    ce ould abbes devient vraiment un danger pour le pays
    Il faut l’interner au plus vite dans un asile psychiatrique

    25
    Kahina-DZ
    13 octobre 2018 - 15 h 05 min

    Cette déclaration du FLN est très grave… Le FLN confirme la voyoucratie de son parti. Et qui va vous donner le fameux dossier ??
    Et qui va faire sortir les dossiers de Abbes et son armada du FLN du tiroir ??
    Ould-Abbès nous montre la méthode qui fait fonctionner l’Algérie….Dossier et chantage
    On comprend pourquoi aucune affaire de corruption n’a été réglée. On laisse les dossiers en suspension pour pratiquer le chantage en cas où.
    C’est grave toute cette situation.

    37
    2
      Zaatar
      13 octobre 2018 - 15 h 13 min

      Erreur mes chers, un dossier FLN est égal à au moins une chkara. Pour connaitre le nombre de dossiers il suffit de connaitre le nombre de chkarettes. Maintenant, il est vrai que chaque dossier porte un nom. Et logiquement et par voie de conséquence, le nom en question est le propriétaire de la chkara correspondante. Et donc il y a une fonction linéaire qui lie les trois variables chkara, dossier et le nom supposé.

      7
      2
      Lghoul
      13 octobre 2018 - 15 h 27 min

      Exactement. Voila pourquoi l’armee doit mettre de l’ordre dans tout le systeme car il est corrompu jusqu’a la moelle. Et si cette situation continue, le cancer va irreversiblement ronger notre pays. Ce qui conduira inevitablement a une anarchie totale. Quand le peuple verra que la corruption est institutionalisee officiellement, car tout ce beau monde represente l’etat, il perdra a 100% confiance en ce pouvoir. Ce qui le mettra en conflit direct et irreversible avec le systeme qu’il ne croit plus.

      26
      1
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 14 h 58 min

    s’il ya des dossiers alors il faut les sortir sinon vous etes complices.

    16
    Bled Mickey
    13 octobre 2018 - 14 h 47 min

    « Qui dit vrai dans cette histoire ? » : une chose est certaine, c’est que ce ne sera jamais notre grand Moudjahid de service , Ould ABBES , qui se promène dans les Porsche de ses honnêtes amis.

    18
    Poëles Fumantes
    13 octobre 2018 - 14 h 40 min

    Cette démarche est illégale et anticonstitutionnelle. Une enquête parlementaire doit être dépêchée illico presto pour démêler le vrai du faux.
    Ce pyromane est entrain d’utiliser toutes les bassesses pour assurer la continuité de son règne sur le pays.
    Aucun candidat potentiel ne saurait trouver grâce à ses yeux,hormis le sien,auquel il voue une adoration qui sort du commun et qui relève de la schizophrénie.
    En proie à une ambition dévorante, le douktour se dénude pour une ignorance abyssale. Il oublie que le chantage est un autre délit puni par la loi.
    Et s’il commençait tout d’abord par mettre sur la table ses poëles fumantes,celles de son fils,de Tliba,et de tous ces flnistes qui ont pillé le pays!!!

    15
    CYTOYEN
    13 octobre 2018 - 14 h 38 min

    Ce FLN reconnait détenir des dossiers fumants sur Bouhadja et pourtant il l’a plébiscité à la tette du parlement donc forcément il y a complicité et en plus il recourt au chantage maintenant que surgissent des divergences ce qui constitue aux yeux de la lois une circonstance aggravante .
    je pense qu’en tout état de cause il se développe un processus terminal de la décomposition du système à l’image de la fermentation fécale maintenant que la croûte dure qui le recouvre est ébréchée sous la forte pression interne les odeurs nauséabondes s’échappent au risque de déteindre sur tout et de provoquer le vomit à moins de développer la parade .

    16
    Tangoweb54
    13 octobre 2018 - 14 h 00 min

    Il faut commencer par sortir ton propre dossier qui est des plus louches que se soit durant la guerre de libération ou lors de ton règne sur le ministère de la solidarité et ensuite sur la vente des postes de députés lors des législatives de 2017 et aussi lors des élections locales.

    19
    2
    Vangelis
    13 octobre 2018 - 13 h 46 min

    Je te tiens, je te tiens par la barbichette …. air bien connu et qui se vérifie dans cette Algérie qui, depuis l’indépendance, n’a été conduite que par des dossiers contre x et contre y.

    Ces méthodes dignes de feu le KGB et autres officines occultes ou même reconnues, ne peuvent servir un pays dans la mesure où personne ne peut entreprendre quoi que ce soit sans crainte d’être trainé dans la boue. Et ces dossiers couvrent quand même une longue période.

    C’est dire que tous ces pontes du régime se tiennent les uns, les autres par le bout du nez ce qui explique que le renouvellement politique n’est pas d’actualité et la pratique des chaises musicales est courante.

    17
    1
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 13 h 43 min

    Allah ey9awi achitane binatkoum !

    8
    4
      Encore, encore!
      13 octobre 2018 - 17 h 56 min


      (و يقلّل فكَّكْكُم (بالّغة تاعنا … (… et diminue le nombre de vos réconciliateurs)

    Zaatar
    13 octobre 2018 - 13 h 38 min

    @Karamazov et @Abou Langi,
    Vous n’avez donc pas l’oreille musicale du tout les amis. Vous appelez ça un boucan vous? allons donc, vous ne saisissez donc pas la mélodie Ould Abbès FLNistes. Tous les instruments joués avec cœur et poésie? Vous n’appréciez donc pas la mélodie casserolesque de nos amis du FLN d’Ould Abbes? De toutes parts la joie fuse les gens rient les gens s’amusent les chanteurs trouvent leur muse, rendez-vous à Brazilia, dans ce joyeux tintamarre, frappant leur sol de leurs pas et les confettis en cascade tombent sur les mascarades??? l’amour est en embuscade!!! rendez-vous à Brazilia.

    8
    2
    Lghoul
    13 octobre 2018 - 13 h 35 min

    Qu’attend l’armee et la gendarmerie pour passer a l’action quand des escrocs ont revele sans qu’ils se rendent compte que tout ce qu’ils font est pour leurs poches et leurs proches ? Le pays est leur dernier soucis. Donc on a des escrocs a tous les echelons de l’etat et c’est une situation tres grave pour le pays.

    18
    Rascasse
    13 octobre 2018 - 13 h 32 min

    Je me souviens lorsque belkhadem avait dit à ses détracteurs pourquoi vous sortez les dossiers des biens de ma femme yak rana dirou boulitique « le code d’honneur de la mafia ne pas touché aux enfants et aux femmes «  wait and see car mis à part ça je ne vois pas en quoi les corrompus voleurs se constituent mutuellement des menaces

    16
    bedraham
    13 octobre 2018 - 13 h 31 min

    ya si ouled abbas pour ton cas on n’a pas besoin de dossier toi meme tu represente les pires filouteries et bassesses que le monde connait, menteur inveteré, bouffon, cancer qui ronge le pays l’association FLN et son fils illegitime le RND pour ce qui des autres micro partis c’est du pipeau!!!, degage!!

    27
    selma
    13 octobre 2018 - 13 h 24 min

    Un ignoble chantage qui mettrait à nu les magouilles scandaleuses de ceux qui ont spolié un symbole si cher aux algériens. Dans une république qui se respecte et qui respecte ses citoyens, cette dénonciation tardive mettrait en taule son dénonciateur pour complicité de non dénonciation, de malversation.
    Non messieurs les députés, vous êtes passibles, vous, de prison, car vous avez tu ce qui aurait dû être mis à la connaissance de la justice!!
    Quelle honte , quel honte! n’y a t-il dans votre porcherie que Bouhadja à dénoncer?

    24
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 13 h 17 min

    Cela témoigne de leur inculture et de leur incompétence crasses. Les imbéciles ! Sans s’en rendre compte ils viennent de passer aux aveux de culpabilité et se sont fait hara-kiri :
    1) ils se sont rendus complices pour non dénonciation de crimes, dissimulation de preuves et entraves à l’action de la justice.
    2) ils se font maintenant maîtres chanteurs et ils aggravent leurs cas.
    Il appartient à la justice de les sommer de lui remettre leurs dossiers et faire maintenant son travail en toute sérénité et sanctionner tout ce « cheptel politique ».

    26
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 13 h 13 min

    C’est grave ce que font et disent ces gens du FLN.
    Ils ont des dossiers compromettants sur Bouhadja. Ce qui laisse comprendre que ce monsieur avec un dossier noir a été élu au 3ème poste le plus important du pays.
    Ainsi selon ce que dit ABBAS, ces messieurs du FLN et autres responsables n’ont pas fait leur travail et ont désigné n’importe qui à ce poste, et s’il y a quelqu’un à qui demander des comptes il faut commencer par eux membres du FLN et ceux des autres partis qui s’agitent.
    Et si Bouhadja a fait quelque chose pendant son mandat, il fallait lui appliquer les lois de la constitution et ne pas laisser à ce jour pour sortir ces dossiers, car tous vous avez des dossiers.
    Ils ont failli à leur devoir et ont démontré qu’il y a négligence et incompétence dans leurs rangs à commencer par leur chef.
    Et au lieu de sortir des dossiers contre Bouhadja, apurez d’abord vos dossiers.

    Vous avez perdu toute crédibilité au sein de la population.

    28
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.