Cinq généraux-majors et un colonel de l’ANP placés sous mandat de dépôt

généraux
Ces officiers sont poursuivis pour des affaires de malversation. D. R.

Par Kamel M. – Le tribunal militaire de Blida vient d’ordonner la mise sous mandat de dépôt de cinq généraux-majors et d’un colonel de l’ANP, a appris Algeriepatriotique de sources sûres. Les officiers de haut rang concernés sont poursuivis pour des affaires de malversation et ont été limogés récemment par le président Bouteflika, dans une vaste opération «mains propres».

Le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah, avait expliqué que les changements effectués au sein de l’institution militaire étaient «normaux» et qu’ils relevaient du processus normal d’avancement dans l’armée. Mais des informations révélées par les médias avaient contredit les «assurances» du vice-ministre de la Défense nationale.

En effet, le limogeage du directeur de la caisse des retraites au niveau du ministère de la Défense nationale pour avoir accordé une prise en charge à l’étranger au général-major Saïd Bey qui venait d’être révoqué, ainsi que du responsable de la PAF à l’aéroport international d’Alger qui avait permis à l’officier supérieur de quitter le territoire national, avaient confirmé indirectement que le mouvement opéré dans l’armée était motivé par des enquêtes des services de sécurité et que les concernés allaient tôt ou tard être convoqués par la justice militaire.

Les généraux-majors mis à la retraite et se retrouvent désormais derrière les barreaux, sont poursuivis pour des affaires liées à l’enrichissement illicite et l’utilisation de la fonction à des fins personnelles. Des perquisitions avaient été opérées la mi-septembre dans les domiciles de ces cinq hauts gradés de l’ANP. Des perquisitions qui ont été ordonnées par le tribunal militaire de Blida.

Les autorités politiques et militaires n’ont pas l’habitude de confirmer ou d’infirmer des informations concernant le sort réservé aux responsables qui ont été touchés par les changements opérés au sein des deux institutions militaire et sécuritaire. Les médias se réfèrent donc à chaque fois, dans ce genre de cas, à des sources informées.

K. M.

Comment (67)

    Anonyme
    16 octobre 2018 - 5 h 22 min

    C’est quoi la position de ces généraux par rapport au 5eme Mandat.

    Anonyme
    16 octobre 2018 - 1 h 31 min

    Si je comprends bien chakib est le voleur le plus propre.
    Pourquoi ces généraux n’avaient ils pas eu droit à une thérapie à la zaouïa.

    9
    3
    bedraham
    15 octobre 2018 - 21 h 52 min

    cinq generaux et pas des moindres en detention preventive et ni l’institution militaire ni la presidence ne daignant en souffler mots sur les conditions de leur detention et le comble de l’ironie c’est une chaine etrangere ennahar qui diffuse l’info, ils existent trois types d’Algeriens qui vivent indepedemment les uns des autres dans trois planetes differentes 1 les hauts grades militaires, 2 la mafia politici financiere et enfin 3 le petit peuple qui n’a pas besoin de savour….

    Malkovich
    15 octobre 2018 - 20 h 25 min

    le système politique a banalisé
    et democratise la corruption mais du moment que l’état vient d’attaquer les gros requins il y’a un grand espoir pour son éradication definitive.

    4
    10
      L'Etat c'est Chakib
      15 octobre 2018 - 21 h 32 min

      L’Etat c’est Chakib Khelil ses complices et protecteurs d’où son immunité contre toute poursuite car il est protégé même par la justice, la leur.

      12
      2
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 22 h 31 min

      Inchallah !!!

    Hamid
    15 octobre 2018 - 18 h 28 min

    No-one is above the law , and if the government’s signals of credibility in our justice system are genuine in this case, then I’d rather be happier to see these five major- generals stand trial live in full on TV to see the justice done if they are found guilty of wrongdoing .The televised trial is of great public interest , and I see no reason not to provide viewers the opportunity to watch such an important event .That’s my opinion , take care.And tahia Eldzair as always !

    1
    1
    Rach
    15 octobre 2018 - 17 h 46 min

    Donc,si j’ai bien compris la logique des négationistes et des suspects habituels,si il y a des campagnes d’assainissments qui mettent hors d’état de nuire des commis de l’état qui ont été impliqués dans des affaires de corruption,c’est des reglements de comptes.
    Et si l’état n’agit pas contre ces meme commis de l’état suspectés de malversations et de détournement de fonds a des fins d’enrichissement personnel,l’état est corrompu et ne fait le travail qui lui est alloué.
    Il y a une expressin anglaise qui résume bien cette mentalité propagandiste:
    Damned if we do and damned if we don’t!

    3
    1
    Algerien Pur et Dur
    15 octobre 2018 - 14 h 54 min

    Cet article aurait pu nous dire qui ils sont.

    4
    1
    Rachid Djha
    15 octobre 2018 - 14 h 43 min

    C’est pour quand le tour des Généraux-Civils ( Haddad, Rebrab, Saidani, Khallil…) ???

    20
    2
    Farida
    15 octobre 2018 - 14 h 03 min

    La liste des grosses affaires est longue. Ils doivent aller jusqu’au bout sans oublier les anciens ministres et les tetes de liste du fils d’ould abbas, les comptes au panama, la court de milan, les autoroutes, les sonatrach, les apparts a neuilly etc etc. Donc allez y jusqu’au bout sans oublier les reliquats. Cerise sur le gateau: METTRE LE FLN AU MUSEE car le sang des chouhadas est devenu un fond de commerce pour tous les brigands du monde. Ainsi tout sera nétoyé une bonne fois pour toute et l’Algérie commencera sa 2ieme république avec une nouvelle page blanche et propre.

    24
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 12 h 08 min

    La justice est justement très dépendante , rampante et absolument sous les bottes du régime.
    Faire justice n’a jamais été le fort des pharaons qui nous gouvernent par la force .
    C’est purement et simplement un règlement de compte: à ce raisonnement des centaines voire des milliers de gradés, aparatchiks et autres fléaux
    devrait être en prison y compris les sirs des sirs.
    Prenez cela comme un simple règlement de comptes à la mafia pour l’autoroute est ouest du cinquième mandat.

    12
    3
    timour
    15 octobre 2018 - 10 h 44 min

    Tout est normal. Dans d’autres lieux cela passerait pour un scandale hors norme, ici, chez nous, c’est dans l’air du temps. On parle de corruption, de justice, … mais personne n’y croit à cette justice! D’ailleurs croit-on à l’avenir de ce pays?
    Tout ce remue-ménage autour et dans la sphère de la nébuleuse de cette gouvernance en quoi cela nous concerne? A dire vrai en rien. Qu’on soit outré, indifférent, dégoûté, révolté, amusé nous sommes comme paralysés devant cette déliquescence des instances étatiques. On n’y peut rien et c’est comme ça depuis des années et des années.
    La corruption a non seulement gangrené le système politique mais elle a bouleversé nos rapports avec la démocratie. Et quand cette corruption touche la caste militaire, on peut dire que nous avons atteint le summum de l’ignominie.
    Nos militaires, dépositaires de la mission de défendre non seulement la terre de nos ancêtres mais qui sont aussi et surtout dépositaires du courage et de l’abnégation de ces fellahs, de ces ouvriers et autres intellectuels de notre pays qui ont combattu et se sont sacrifiés, non seulement pour chasser le colonialisme, mais aussi pour que notre peuple relève la tête, construise une société juste et prospère, pour que le travail et l’initiative rendent aux habitants et à leurs enfants un avenir et une vie d’homme et de femme libres et responsables, ces militaires dis-je doivent être, de par leur comportement les garants de cet idéal de courage et d’espoir ! Le sont-ils ? On peut en douter en lisant l’article de Kamel B.
    A moins que nous assistions à une comédie du pouvoir en place. Je me souviens du général Hamel qui avait dit : « Pour juger, encore faudrait-il être soi-même honnête » ou quelque chose comme cela. Cette petite réflexion a pu troubler le « rucher gouvernemental » et rendre les individus nerveux au point de les rendre agressifs entre eux.
    En définitive, autour de nous, le monde avance, invente, progresse, change, prospère, souffre et devient dangereux. Et nous, gens du peuple d’Algérie, nous sommes assis au bord de la route du Temps à attendre… quoi au fait ? Qu’est-ce qu’on attend ? Depuis qu’on attend, on ne sait même plus ce qu’on attend…

    15
    3
    conan
    15 octobre 2018 - 9 h 24 min

    LES RESPONSABLES DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A FAIT TOMBER DES GÉNÉRAUX DE L’ARMÉE ET ILS LES ONT MIS EN PRISON ( BRAVO ! ) . OU SONT PASSE LES AUTRES CORROMPUS QUE VOUS N’AVEZ PAS VOULU POURSUIVRE EN JUSTICE ? LES WALIS , LES MINISTRES MIS EN CAUSE , EL-HAMEL , ALI HADDAD , OUYAHIA , LE SYNDICALISTE SIDI SAID , LES CHEFS DE DAIRA , CERTAINS DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES GRANDES ENTREPRISES PUBLIQUES ……….ETC ?

    23
    1
    marri
    15 octobre 2018 - 8 h 41 min

    C’est quoi un général? c’est un mec comme ghoul, tliba, saadani, khlil, ould kadour, haddad ou ould abbas avec une tenue miltaire, un
    symbole de grade sur des épaulettes et une tresse compliquée sur la visière.
    j’ose espérer qu’ils ne sont pas tous comme ça.
    pour le colonel, c’était un future générale

    14
    1
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 7 h 57 min

    je crois les premiers qui doivent être juge c est bien les juges ;si non elle n aura aucun sens cette initiative.

    19
    Raïna
    15 octobre 2018 - 6 h 52 min

    Il sagit ni plus ni moins d’un grand nettoyage déguisé en pseudo lutte contre la corruption..Le cinquiéme mandat est en marche soutenu par des mafieux corrompus,des affairistes et opportunistes en tout genre dans le but de préserver leurs intérêts..Ces hauts gradés sont ils réellement des corrompus ou paient ils pour leur refus de cautionner cette supércherie de cinquiéme mandat??
    Avaient-ils l’intention de préparer un coup d’état?Tous occupaient des postes sensibles et stratégiques dont deux d’entre eux étaient présentis pour succéder à Gaïd Salah à la tête de l’ANP.
    Comment peut-on expliquer que ceux qui pillent et spolient l’Algérie à coup de millions et de milliards d’euros et ce au su et au vu de tout le monde ne sont guére inquiété et continuent de prospérer dans leurs affaires occultes.
    Tout laisse à croire qu’il sagit d’un réglement de compte,il faut évincer tous ceux qui risquent de compromettre le maintien de ce statut-quo et qui s’opposent au cinquiéme mandat déjà en marche.

    19
    2
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 15 h 53 min

      Ton commentaire s’adresse a des enfants ou des adultes?

      10
    Slam
    14 octobre 2018 - 22 h 24 min

    Dans un règlement de compte entre bandes rivales, les honnêtes gens regardent de loin. Ne boudons pas notre plaisir de voir des crapules tomber. Même si dans l’autre clan ils ne sont pas mieux. Ça facilitera le nettoyage pour le prochain président, dans 1 siècle ou 1 an, maaliche on attendra qu’il finisse le boulot en nettoyant l’autre face de la pièce.

    29
    5
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 7 h 43 min

      S’ils sont coupables des faits qui leurs sont reprochés, j’applaudis des deux mains. Maintenant qu' »ils » ont osé toucher et écrouer les hauts gradés, oseront-ils faire la même chose avec tous les fortunés de l’après décennie noire et leur demander par quel miracle, ils sont arrivés à ce résultat qu’aucun économiste au monde ne pourrait expliquer. S »ils » le font, nous sommes sur la bonne voie.

      14
      1
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 22 h 08 min

    Le manque en question s’ eleve aux centaines de milliards$. Sacrifier quelques generaux ne fait pas le 1/000eme. Cessez de prendre le peuple pour un pigeon.

    29
    3
    bedraham
    14 octobre 2018 - 22 h 05 min

    a mon avis ca sent le coup d’etat avorte, l’affaire de coruption n’est que facade mediatique, la coruption ne date pas d’aujourdhui chez cette categorie….

    34
    4
    eliamine
    14 octobre 2018 - 21 h 43 min

    Une question reste en suspend. Comment ce fait il que ces generaux major après des dizaines d’années de bon et loyaux services à la tête de haut commandement (chefs de regions) deviennent du jour au lendemain des pestiferer accusés de tous les maux. Pour se debarasser de son fidèle compagnon qui a protégé votre maison il suffit de l’accuser d’avoir la rage. La seul erreur de ses generaux est d’avoir continuer à servire un tel régime depuis 2008. Ils aurais du prendre leur retraite à ce momment. Le systeme est un hogre. Par contre aucun noms n’est cité.

    22
    6
    Chibl
    14 octobre 2018 - 21 h 17 min

    Un général algérien dans une École de guerre aux USA on lui pose la question suivante:
    -l’instructeur : Donnez- moi 2 noms de généraux américains célèbres.
    -le général : général motors et général electric.
    comme quoi…….. ils n’ont rien a voir avec la guerre.

    30
    23
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 3 h 52 min

      Espèce de racaille mokoko, tu crois vraiment que tu passes inaperçu?

      10
      6
      Davo
      15 octobre 2018 - 17 h 22 min

      C’est les génétaux trafiquants de drogue mokokos qui ont beaucoup a avoir avec la guerre,c’est ca!
      Le dernier des généraux algeriens a plus de fibres guerrieres que le plus guerrier des généraux-bergers mokokos.

      2
      1
      Escobar
      15 octobre 2018 - 17 h 33 min

      Oui,tu nous rappelles une autre histoire d’un général marocain a qui on a posé la meme question et il a répondu:
      Le cours général du cannabis et le prix général d’une passe dans les riads a marrakesh.Vos generaux proxenetes et trafiquants de drogue n’ont d’instinct guerrier que l’instinct aplatventriste connu et reconnu chez votre population en………général!

      2
      1
    صالح/ الجزائر
    14 octobre 2018 - 21 h 16 min

    Si ces officiers de haut rang sont poursuivis pour des affaires liées à l’enrichissement illicite et l’utilisation de la fonction à des fins personnelles et pour des affaires de malversation , comment expliquer dans ce cas que le plus petit Ali le goudron , inconnu avant 1999 en dehors de sa propre commune ou wilaya , s’est retrouvé plus riche que les plus hauts gradés civils et militaires ? .

    45
    3
      anonyme
      14 octobre 2018 - 23 h 44 min

      En effet Ali el goudronne est protégé pour l’instant
      On attend son heure avec grand plaisir

      18
      3
    Vangelis
    14 octobre 2018 - 21 h 03 min

    Une nouvelle fois, on prend les algériens pour des crétins.

    Comment peut-on expliquer que ces généraux ne sont inquiétés que maintenant ? Il est connu, vu et su de tout le monde que des hauts gradés de l’A.N.P font et ont fait fortune.

    Les services de renseignements ne sont-ils pas là pour surveiller tout le peuple, y compris les hauts gradés ?

    On nous aurait alors trompé on nous affirmant que ces services modifiés de fond en comble il y a à peine 2 petites années n’aient vu que dalle et/ou ont laissé filer leurs collègues de l’armée faire leurs petites ou plutôt leurs grosses affaires sur le dos du pays.

    Depuis des lustres des hauts gradés, donc des pontes du régime font ce qu’ils veulent, où ils le veulent et quand ils le veulent. Et, là, on nous enfume avec ces mises au cachot pour des enrichissements illicites et utilisation de fonction à des fins personnelles. Que diable ! Mais ils ont toujours agi ainsi. Ce sont fe3oun de chez fer3oun, tout comme dans toutes les ripoubliqques.

    34
    3
    La Viriti
    14 octobre 2018 - 20 h 13 min

    Il manque Hamel et toute sa tribu derrière les barreaux…Lui c’est du lourd en termes de violations de la loi et d’enrichissement illicite…En plus il avait placé que des gens de l’extrême ouest à tous les postes stratégiques de la dgsn…Faut jamais donner une once de pouvoir à ces gens là. ..le patriotisme ils ne connaissent pas et n’ont jamais connu

    40
    35
      Raïna
      14 octobre 2018 - 20 h 30 min

      Le maroki va cracher ton venin ailleurs,au lieu de tenter de semer la discorde commencez par balayer devant votre porte à ciel ouvert..les algériens sont un seul et unique et indivisible.

      18
      27
        Raïna
        14 octobre 2018 - 20 h 36 min

        《Balayez devant votre porte les algériens sont un seul peuple uni et indivisible..
        Pauvre idiot!!

        29
        21
          Chibl
          14 octobre 2018 - 20 h 56 min

          je pense que c’est vous l’idiot, vous ne faites pas la différence entre un algérien et un marocain, VIRITI est bien algérien, de plus nous ne sommes pas un seul peuple sommes plusieurs peuples avec une seule nationalité.

          20
          12
        La Viriti
        14 octobre 2018 - 20 h 41 min

        Pour te répondre je dirais que je suis sûr que tu as 99% de caractéristiques culturelles linguistiques culinaires et mentales en commun avec le marocain moyen…Chose que je n’ai pas du fait que je suis né à 500 km de ce pays et pas à Sabra Maghnia Ghazaouet etc. .comme c’est ton cas.
        La Viriti doit toujours être entendu pour le bien de mon seul pays l’Algérie.
        Je finis ma Chorba accompagné de ma kessra et je te laisse essayer de noyer le poisson

        18
        18
    Chibl
    14 octobre 2018 - 20 h 02 min

    Ratko Mladić, le boucher des Balkans inculpé en 1995 par le TPI pour deux génocides, persécutions, complicité dans le génocide, extermination, meurtres, déportation, attaques contre des civils et prise d’otages, ce qui constitue cinq crimes contre l’humanité, et quatre violations des lois et coutumes de la guerre, il n’a ete arreté qu’en 2011 cad 16 ans de cavale, vous savez pourquoi tout ce temps? c’est juste que c’est le peuple serbe qui l’a caché, tout le peuple serbe Ratko Mladić.
    Imaginez cette situation chez nous (moi même je serais le premier a dénoncer),ces gens ne font pas partie du peuple, ils profitent de ce système jusqu’au jour ou ils ne s’entendent plus entre eux et c’est les règlements de comptes comme maintenant.

    16
    6
    MELLO
    14 octobre 2018 - 19 h 45 min

    Depuis le départ du Chef du DRS Tewfik Medienne, la stabilité de l’ANP est mise à rude épreuve. Des généraux ont été écartés, sans aucun motif .La communication reste un point noir pour nos institutions, ce qui provoqua des interrogations. Voilà que des semaines après, des données nouvelles viennent encombrées notre perception d’une armée patriotique et républicaine . On nous annonce que le corps le plus sûr de notre Algérie est finalement malade. Les maux sociaux, jusque là de la société civile, commence à toucher notre armée, est ce la fin d’une escalade ? L’avenir nous le dira.

    37
    12
      Chibl
      14 octobre 2018 - 20 h 20 min

      Mais monsieur ce corps est malade depuis des lustres, cela fait longtemps que les hauts gradés pillent le pays, font des affaires, font des sociétés à leurs enfants. c’est bien Toufik qui a facilité les choses à certains industriels, parmi eux Rebrab (quoique j’aime bien ce monsieur).

      53
      8
        MELLO
        14 octobre 2018 - 20 h 39 min

        Très belle conclusion , quoi que j’aime bien ce Monsieur. Oui ce Monsieur a bossé pour faire sa fortune, il a créé de l’emploi bien plus ce que le pays a créé dans l’industrie. Aujourd’hui, son autonomie dérange.

        25
        40
      Slam
      14 octobre 2018 - 20 h 46 min

      Cher Mello, tu sembles découvrir nos généraux trabendistes. N’importe quel corrupteur se présente sous la couverture d’un général ou d’un colonel pour faire son business. Toufik connaît très bien le système et les généraux trabendistes. Il a fermé les yeux peut-être pour mieux les contrôler ou par lâcheté. Ne faisons pas semblant de découvrir que tout le pays est sous la coupe de ces hauts gradés. Ce serait une insulte pour notre intelligence.

      14
      5
    elhadj
    14 octobre 2018 - 18 h 52 min

    la cour des comptes devra être réhabilitée pour assurer pleinement et en toute indépendance la vérification méticuleuse des comptes budgétaires et leur utilisation qu ils soient civils ou militaires des lors qu il s agit des ressources du peuple.les citoyens constatent avec effroi,relèvent impuissamment et s interrogent sans pouvoir réagir au sujet des subites fortunes accumulées et l enrichissement de simples fonctionnaires en si peu de temps par la nomenklatura.l assainissement devra être opéré a tous les niveaux par des enquêteurs intègres, compétents et influençables pour redresser la situation qui ne cesse d empirer et de prendre par ailleurs les mesures de récupération des montants du préjudice subi.il est vrai que celui qui devra investiguer dans ce domaine devra avoir les mains propres,dixit ex DGSN,pour que cette opération anti camorra s intéresse également aux oligarques, opérateurs, fonctionnaires, trabendistes , mis en cause trop souvent par les médias en ce qui concerne les marches douteux,les biens immobiliers dont la valeur dépasse de très largement les ressources déclarées.

    27
    4
    Obseravteur
    14 octobre 2018 - 18 h 43 min

    Hamel a disparu des radars, son limogeage n’était une comédie et déjà des rumeur sur sa nomination dans l’avenir à un poste important après l’avoir blanchi comme Chakib Khelil et les autres membres du cercle des intouchables.

    23
    21
      Le berbère .
      14 octobre 2018 - 19 h 46 min

      Je ne comprends plus rien dans ce pays ! ..D’après l’article se sont hauts gradés de l’armée qui ne sont plus dans l’armée ( donc ce sont des civiles ou des ex militaires) . Pourquoi les jugés par un tribunal militaire et pas un tribunal civil ? ..De ma connaissance le pays n’est pas sous le régime de la loi martial . A mon humble avis, c’est un règlement de comptes militaires.

      21
      3
    Gatt M'digouti
    14 octobre 2018 - 18 h 19 min

    La vérité est ailleurs !!!!!!!

    23
    5
    Rascasse
    14 octobre 2018 - 18 h 14 min

    J’achète pas, tout ca n’est qu’un spasme du 5è mandat, ni operation de lutte contre la corruption ni houm yahzanoune, un chien ne peut pas faire le chat

    39
    6
    Zaatar
    14 octobre 2018 - 17 h 59 min

    Voilà une opération main propre bien entamée. Des généraux majors auparavant intouchables se retrouvent à la barre à répondre à la justice. Ce qui serait bien, C’est que cette opération de poursuive jusqu’à faire le grand nettoyage et, une fois terminé, entamer le nettoyage de ceux qui au préalable nettoyé. Car entre nous, le nettoyage ne doit pas se limiter uniquement à ceux qu’on veut bien nous présenter comme sales.

    67
    5
      Abou Langi
      14 octobre 2018 - 19 h 28 min

      Wi, mais isk les nettoyeurs sont propres? Sinon ce serait plutôt des salisseurs. Comme disait Colluche, des fois qu’ils nous laveraient ces accusés à l’eau sale?

      21
      2
        abou bri
        14 octobre 2018 - 21 h 46 min

        ma foi, j’adhère complètement à vot’risonnemont!

    LotfiALN
    14 octobre 2018 - 17 h 37 min

    Et la présomption d’innocence? Sinon si ces hauts responsables de l’ANP avaient commis des infractions, délits ou crimes, la justice doit passer! Et les autres: anciens ministres, députés, walis, affairistes et barons de l’import-import… Une opération mains propres doit être globale ! LA LOI TOUTE LA LOI RIEN QUE LA LOI!
    Ce qui est intrigant quand même c de voir un « groupe de presse » se substituer à la Communication officielle et annoncer as la place des institutions les limogeages, les arrestations et les promotions au sein de l’ANP! Il faut s’attendre au pire en cette période cruciale que vit le pays! Alors restons vigilants et que celles et ceux qui « gèrent » le pays assument leurs responsabilités!

    66
    1
    Rayés Al Bahriya
    14 octobre 2018 - 17 h 24 min

    Eh bien l’opération Ettoufan 2018 , confirme bien son nom.
    Pourquoi ce regime , est en train de mettre à genoux l’état major de l’armée nationale populaire..?
    Obeit il à un plan bien ficelé en haut lieu, par le truchement de cercles occultes étrangers , comme la france….

    32
    5
    Kahina-DZ
    14 octobre 2018 - 17 h 06 min

    Je souhaite une chose: Que l’ÉTAT soit très ferme envers toute personne qui touche à la souveraineté de l’Algérie à savoir, ses frontières, son patrimoine culturel et historique, la réputation de l’Algérie, son institution militaire, ..etc.
    L’ÉTAT Algérien doit sortir du rôle de spectateur. Les limites rouges sont dépassées.

    48
    5
      abou bri
      14 octobre 2018 - 21 h 50 min

      bravo kahina!

      1
      1
    Raïna
    14 octobre 2018 - 17 h 04 min

    La justice a fait son travail et la lutte contre la corruption a porté ses fruits,désormais ce virus qui gangréne notre pays est définitivement éradiqué,l’Algérie ainsi que son économie vont decoller grâce à ses hauts fonctionnaires et hommes d’affaires propres et intégres créateurs d’emplois et de richesses à l’instar de (Tliba,Saadani,
    Ouyahia,Ould Abbes,Haddad,Kouninef,
    Gaïd Salah,Beleksir,Khellil,Ghoul,Ould
    Kaddour…et leur progéniture) sans oublier tous les barons de l’importation…
    Pauvre de nous!!

    103
    14
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 17 h 28 min

      Ton commentaire x (-1).
      Le nettoyage est encore long.

      14
      2
      Hassanovic
      17 octobre 2018 - 10 h 59 min

      Pauvre de vous qui pensez l’éradication de la corruption.. L’Algérie à encore de beaux jours année siècles de corruption devant lui si des gens pensent comme vous le faites sur votre commentaire. Ces militaires sont du petit lait comparé à ceux qui sont aux manettes à distance depuis certains pays que je nomme pas. Quand on mettra fin à la fuite de cerveaux quand cette jeunesse prendra les armes du savoir pour faire tombé ce régime là effectivement on pourra parler au passé de la corruption de ce pays. Notre richesse ce n’est pas le pétrole ou gaz mais notre force notre savoir notre jeunesse… Nous devons leur faire confiance mieux que la situation actuelle. Slm

    K. DZ
    14 octobre 2018 - 17 h 01 min

    Dans une affaire de corruption, il y a les corrompus et les corrupteurs, qui sont égaux devant la Loi, alors où sont les corrupteurs. Vivement qu’ils rejoignent leurs comparses.

    24
    4
    Citoyen Algerien
    14 octobre 2018 - 16 h 57 min

    Bonjour a tous
    Au paragraphe 4 de l’article, vous dites  » Les généraux-majors mis à la retraite et se retrouvent désormais derrière les barreaux, sont poursuivis pour des affaires liées à l’enrichissement illicite et l’utilisation de la fonction à des fins personnelles. », vous rigolez, c’est sérieux? par ce que les locataires de le présidence, du ministeres de la defense de l’interieur, les services ceux du premier ministres pour ne citer les principaux doivent etre derrière les barreaux, avec toutes les conséquences imaginables et imaginables, je rigole

    56
    2
    ziko
    14 octobre 2018 - 16 h 35 min

    quel que soit l’aboutissement « un tabou est tombé » ces personnes « généraux » maléfiques intouchables ont laissé un pays sans âme, ils sont responsables de la débacle de l’Algérie

    27
    5
      FaKOUUU
      14 octobre 2018 - 17 h 39 min

      @Ziko.
      Le seul,l’unique qui est responsable de la débacle en Algérie,c’est bien le président de la république,puisque c’est lui qui règne en maitre absolu.Puisque dans les medias proches de la présidence,on ne parle que de sa fakhamatouh et de l’application de son programme.C’est lui qui décide ce qu’on doit manger,comment dormir,comment ch..
      C’est avec sa bénédiction que ces maléfiques gééeraux ont dilapidé le pays.C’est avec sa bénédiction que des khelil,des ghoul pour ne citer que ceux là coulent des jours heureux .
      Une question se pose.Pourquoi avoir attendu ce moment pour interpeler et humilier des généraux-majors lesquels ,quelques mois auparavant étaient au summum de la notoriété et faisait trembler quiconque par leur seule présence.Pourquoi ne pas étendre cette purge et ces poursuites aux walis et leurs bouffons de directeurs ainsi que les chefs de dairas et présidents d’apc qui se remplissaient les poches,tissaient des relations d’affairisme au lieu d’appliquer le fameux programme du président.Et bien sur,il y a beaucoup de ministres ou d’ex-ministres et de députés qui ne devraient pas échappés à ces purges salvatrices.On voit dans quel état se trouve notre pays.Les islamistes salafistes bénis par le ministre Aissa sonnt également pour beaucoup dans notre débacle.Et c’est également le laxisme volontaire ou non de fakhamatouh qui leur donne des ailes.mais par contre,il harcèle les démocrates(les mvts mouwatana,barakat…) et les étouffe.

      71
      7
    Abou Langi
    14 octobre 2018 - 16 h 31 min

    Mwa si j’étais tenté de comprendre ce qui se trame autour de la présidentielle j’aurais fini par y renoncer tellement on m’a parasité l’âne-à-lyse avec Mouwatana.

    Ya3ni ontarnous , sérieusement, dans le champ opératoire où sont rassemblés les instruments pour analyser la situation, isk, Mouwatana n’est pas aussi inutile qu’un serre-joint , un démonte-pneu , un pied-de- biche( pas de chèvre) pour une appendicectomie?

    Mahsev thoura c’est comme s’il n’y avait que le cinquième mandat et Mouwatana ipicitou.

    16
    3
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 16 h 27 min

    Si vous jugez les voleurs inconnus que faite vous avec les escobars du haut pouvoir

    21
    4
    Abou Stroff
    14 octobre 2018 - 15 h 57 min

    si ces placement sous mandat de dépôt ne sont pas suivis par de placements sous mandat de dépôt de prédateurs confirmés mais supporters inconditionnels du cinquième mandat, alors, avec ma naïveté maladive, je conclurai que tous ces trépidations ne sont, en définitive, de des règlements de compte pour assoir encore place le pouvoir de la marabunta qui nous gouverne.

    51
    6
    Chibl
    14 octobre 2018 - 15 h 54 min

    Si on regarde bien et si on fait des enquêtes approfondies, on mettra tous les généraux sous les barreaux.
    le grade de général est associé a la prédation,a l’abus de pouvoir et au vol en Algérie

    31
    21
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 15 h 50 min

    Arretez le delire et laissez la justice faire son travail….il n y a aucun doute que la lutte contre la corruption et le trafic de drogue a pri un tournant tres serieux et que personne n echappera plus aux poursuites judiciaires s il s avere qu il a participe de pres ou de loin a des malversations candamnables par la loi.Par ailleurs nos inspecteurs du ministere des finances et de la douane nationale sont aux aguets sur tout enrichissement illicite visible a l oeil nu ne justifiant pas les revenus declares ou connus de certains fonctionnaires ou commercants.Il est totalement fondamental de faire la guerre a la corruption,a la fraude fiscale,aux transferts illicites de fonds a l etranger.au commerce parallele et au trafic de drogue.Nous sommes tous concernes par ces fleaux qui rongent nos institutions comme un cancer et qu il faut aneantir en Algerie.La justice doit faire son travail loin de toute pression d ou qu elle vienne,Dieu merci nous avons encore des juges et des auxilliaires de la justice totalement integres et fideles a la Patrie.Qassaman,nul est au dessus des lois.

    24
    47
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 16 h 00 min

      @Anonyme,j’ai comme l’impression que vous devez vivre sur une autre planète.

      33
      16
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 16 h 11 min

      Vous devez etre drogué avec de la bonne pour dire de telles aneries.

      36
      15
        Moi
        14 octobre 2018 - 19 h 57 min

        Il compte sur Louh le protecteur de Chakib Khelil pour faire fonctionner le cour des comptes.

        11
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.