Les Algériens de Marseille agacés par la pègre qui ternit leur image

Marseille
La police sur le lieu d'un règlement de comptes à Marseille. D. R.

Par Houari A. – Des Algériens installés à Marseille ont réagi à nos articles sur la série de meurtres qui a visé un certain nombre de nos ressortissants dans la cité phocéenne depuis la fin de l’année 2017. Ces concitoyens qui vivent à Marseille se disent agacés par ces «voyous» qui ternissent l’image des Algériens et de l’Algérie à travers leur comportement criminel.

«Faites un reportage à Marseille et vous verrez de vos propres yeux ce qui se passe là où vivent les Maghrébins. C’est le chaos : vols, agressions, bagarres, trafic de drogue, prostitution, etc.», s’insurge une lectrice qui souligne qu’«à partir de minuit, c’est la discothèque à ciel ouvert et personne ne dit rien de peur de subir des représailles». Elle raconte qu’«il y a quelques jours, tous les pneus des voitures garées dans un quartier chaud de Marseille ont été crevés».

«Il s’agit bien de règlements de comptes et non pas de meurtres», s’indignent ces citoyens qui se considèrent comme les premières victimes de ces brigands, car leurs actes exacerbent la xénophobie et l’islamophobie et gonflent les rangs de l’extrême-droite. «Ce sont ces voyous-là qui font monter le Front national», regrette un autre citoyen. «Je suis d’origine algérienne et j’adore mon pays, l’Algérie. Mais quand je vois ce que ces vauriens font, ça me donne à réfléchir et je me dis que ce n’est pas possible qu’ils puissent se comporter de la sorte», maugrée-t-il.

«Nous vivons dans une ville qui fait peur. Parfois, je m’étonne de lire certains de vos lecteurs écrire dans leurs commentaires qu’en France, les choses se passent différemment et que la vie y est meilleure», confie un citoyen qui habite un quartier sensible de Marseille. «La France d’avant, oui, mais maintenant, c’est fini», insiste-t-il.

En France, tout le monde s’accorde à dire que les dirigeants politiques font preuve de laxisme dans la lutte contre le grand banditisme. La police reproche à la justice sa mollesse et réclame des lois autrement plus répressives pour en finir avec les zones de non-droit, autrement dit, les quartiers des banlieues à forte concentration d’émigrés maghrébins où ces derniers subissent les contrecoups des agissements de la pègre.

H. A.

Ndlr : Nous avons tu les noms des témoins pour leur éviter d’être inquiétés par les voyous dont ils se plaignent.

 

Comment (39)

    54
    26 octobre 2018 - 2 h 22 min

    Quand les allemands était en France ils voyaient les français qui buvaient de la nignole les pieds dans la boue , « ça c’est la boue et ça c’est la nignole » les allemands[in Ordnung]- ha d’accord- « boue-nioule  » .
    Y a na qui ont la mémoire courte.

    Hamid
    25 octobre 2018 - 20 h 48 min

    I’m born Algerian with Algerian parents .I live in the UK , in Scotland , a country I’m passionate about and I love .I’m university educated , fluent in English and materially I’m fine .However, money never changes me .I have never said I’m British because I am not .Being born in China for example doesn’t make you Chinese .I laugh at some compatriots who claim to be Franco-Algerien .I believe they are facing an existential crisis in which direction they have to head to .They have to come down to earth and understand that Franco-Algerien is two incompatible things .I don’t understand these people.Why do they emigrate to that country that killed about two million of us ? Where is our dignity ? Our honour? I’ve said earlier that I live in the UK but Algeria is above everything .I believe I made the right decision to come to the UK . I’d rather starve in Algeria than go and live in that colonialist ,inhuman, racist country .Please note that I’m insulting nobody .This is just a reflection on what’s going on in Marseille .So I’m speaking the truth.Take care .And as always tahia ElDzair !

    54
    2
    السلام
    25 octobre 2018 - 12 h 15 min

    سافرت السنة الماضية لأول مرة إلى مرسيليا في إطار تربص. كنت في البداية سعيد أنو سأكتشف مدينة يقال عليها الكثير. ….. ما استوقفني على و وضعية الجالية المغاربية التغير المريح و أقل ما يقال أنها تعيش على الأطراف و ما يميزها العنف التفكك الأسري و كأنهم غير مسلمين. انا ألوم الولدين الذين لم يروا أبنائهم. رجعت و انا عازم أن لا أزور هذه المدينة مما رأيته من تصرفات غير لائقة من طرف بعض أفراد هذه الجالية.

      Anonyme
      25 octobre 2018 - 15 h 42 min

      لو سمحت، نوعية الحشيش؟

    Med
    25 octobre 2018 - 11 h 05 min

    Dans le film „le parrain“ on raconte l’histoire d’un garçon italien qui fuit l’Italie et débarque en Amérique (New York) à la suite de l’assassinat de son père par un boss de la mafia locale en Sicile. Il atterrit dans la « Little Italy », un quartier de New York à très forte concentration d’immigrés italiens. Le film décrit magistralement l’émergence de la criminalité au sein de cette communauté.
    Le problème de la pègre soi-disant algérienne est un problème français et plus exactement du capitalisme à la française (actuellement en déroute), soit un problème de rapports sociaux. La délinquance est toujours présente dans les milieux défavorisés. C’est la délinquance ou la criminalité des bas-fonds. Dans les années 60/70, la délinquance était purement française et présente surtout dans les banlieues et les villes dortoirs d’après-guerre, où les gens étaient « garés » loin du luxe des centres urbains auquel ils n’avaient pas accès. Ceci dit cette délinquance, le plus souvent considérée comme un problème policier ou de dysfonctionnement de la justice, est fonctionnelle au système car elle permet de détourner l’attention sur les vrais problèmes qui sont de nature socio-économique et d’intégration socio-économique et surtout symbolique des populations soi-disant d’origine immigrée. L’expression « origine immigrée » rime déjà avec exclusion, ce à quoi s’ajoute la concentration dans des quartiers (Paris Est était à l’époque la zone des cols bleus, des vagabonds, des démunis, de la prostitution et des voyous). Chirac avait évoqué autrefois la France des exclus. Qu’en est-il de nos jours ? Absolument rien. Des franges entières de la population soi-disant de « souche » sont concernées par l’exclusion. Capitalisme oblige!
    Aux USA la délinquance et la criminalité sont représentées en majorité chez les populations noires ou d’origine hispanique, notoirement exclues.
    Face à cette criminalité des quartiers pauvres, il y a celle des gouvernants et des cols blancs des quartiers riches (Paris Ouest), ignorée ou édulcorée et autrement plus néfaste pour la société.

    Question
    25 octobre 2018 - 3 h 29 min

    Qui a la preuve que les assassins sont d’origines algériennes et que les raisons de ces assassinats n’ont rien a voir avec la drogue ni l’extrême droite ?

    54
    7
      Anonyme
      25 octobre 2018 - 11 h 43 min

      Le dénie la particularité spécifique du musulman.

    Mhand
    25 octobre 2018 - 1 h 36 min

    rien qu a voir les algériens en Algérie , labas c est encore pire , tout ça viens du temps ou nos gouverneurs disaient aux Algériens que vous êtes un peuple 3adhim , un peuple fier ect… alors la réalité est toute autre

    11
    6
    Anonyme
    24 octobre 2018 - 23 h 50 min

    J’ai grandi dans cette ville et je l’ai quitte , de mon temps dans les années 50 et 60 nos pères travaillaient dur et élevaient leurs enfants dans la dignité et le respect des autres , ce sont ceux qui sont arrive dans les années 70 ,qui n’ont pas su élever leurs enfants , cette generation ne en France est la pire , ils ne sont pas tous comme cela, mais il y a énormément de pourritures! ils veulent devenir riche très vite, donc c’est la vente de drogue ( du Maroc de merde) et le banditisme et ce qui est triste c’est que c’est toute la communauté algérienne qui paye les pots casses , il y a des moment ou tu a honte d’être algérien , heureusement qu’ il y a encore des algériens qui nous rendent fier ,mais ils ne courent pas les rues les plus gros responsables, c’est les parents. meme ma soeur c’est fait attaque par un jeune de 14 ans( algérien ) qui lui a arrache son collier en or, heureusement un passant l’a rattrape.

    22
    2
      Anonyme
      25 octobre 2018 - 1 h 35 min

      Drogue vendu par des algériens.

      7
      9
        Lyes Oukane
        25 octobre 2018 - 10 h 26 min

        @ Anonyme de 1h35 . Si tu veux tarir une rivière ,il te suffit de boucher sa source !
        Le premier dealer ( le leader des dealers ) n’est autre que Momo Escobar . Le roi de Haschischland . The number one du cannabis in the world .T’avais oublié ? Chacun devinera aisément pourquoi ta mémoire est si sélective .

        8
        2
    Ch'ha
    24 octobre 2018 - 23 h 36 min

    C’est la RESPONSABILITÉ PLEINE ET ENTIÈRE de l’État Français qui a parqué ces citoyens français dans des cités les discriminant et considérant comme des citoyens de 2nde zone.
    Voilà ce que m’a dit mon père dès mon plus jeune âge BOUGNOULE TU ES BOUGNOULE TU RESTERAS mets toi bien ça dans le crâne.
    J’ai fait des études universitaires supérieures etc je suis une campagnarde auvergnate qu’a fait l’État Français et les français DISCRIMINATION À L’EMBAUCHE HARCÈLEMENT SEXUEL MORAL AU TRAVAIL….DROITS BAFOUÉS…VOITURE BÉLIER ET SES CONSÉQUENCES PLUS QUE BARBARES ….
    Ce sont tous ces gouvernements de droite comme de gauche qui entretiennent ce système et qui nous traitent tels des citoyens de 2nde zone.
    PRÉCARISATION voulue et IMPOSÉE PAR L’ÉTAT FRANÇAIS.

    26
    11
      Le Français
      25 octobre 2018 - 1 h 25 min

      « Voilà ce que m’a dit mon père dès mon plus jeune âge BOUGNOULE TU ES BOUGNOULE TU RESTERAS mets toi bien ça dans le crâne. »

      Cela en dit long sur la considération de ce père pour son fils, il déclare forfait dès le début.

      11
      17
        Ch'ha
        25 octobre 2018 - 2 h 51 min

        @Le Français
        Non un père très réaliste sur la mentalité française RACISTE de l’extrême gauche à l’extrême droite.
        La VOITURE BÉLIER et ses conséquences plus que barbares à mon encontre pour avoir ohh crime de lèse majesté oser défendre mes droits contre la DISCRIMINATION À L’EMBAUCHE….HARCÈLEMENT SEXUEL ET MORAL…avec CORRUPTION ÉTATIQUE À TOUS LES ÉTAGES jusqu’au sommet de l’État.
        Mon cas parle de lui-même et se passe de tout commentaire Mr le Français ZERMA.

        7
        5
          Anonyme
          28 octobre 2018 - 12 h 07 min

          Pourquoi votre père n est pas rentré au « Bled »?
          Moi j aurai pas hésité une seconde si on m avait traité de la sorte!!!
          Sauf s il avait plus d avantages que d inconvénients…alors arrêtez de vous plaindre SVP…

          1
          1
        Ch'ha
        25 octobre 2018 - 3 h 16 min

        @Le Français
        PS : vous n’avez pas compris la portée de la phrase.
        Vous avez toujours cet esprit POST COLONIAL et même néocolonialiste qui voudrait que NOUS BOUGNOULE ALGÉRIEN soyons toujours plus bête des moins que rien des indigènes bref votre sentiment VIRTUEL de supériorité, d’APARTHEID.
        À bon entendeur.

        9
        4
    Brahms
    24 octobre 2018 - 23 h 23 min

    Quand on fait des gosses, il faut payer des études supérieures et il faut que le père soit derrière eux pendant des années afin qu’à la sortie, son enfant trouve un emploi intéressant. Chez les algériens, ils font des marmots en pagaille avec plusieurs femmes pensant que le prophète va descendre du ciel ou que Allah va leur envoyer des sacs d’argent. Il faut donc arrêter la tétine. D’autres font des gosses, pour acheter des logements au pays (maisons, commerces, appartements en y logeant une autre chérie pour lui faire 05 à 10 marmots comme les lapins) ou encore pour alimenter le marché de la devise à 210 % pensant devenir millionnaire en dinars. Voilà, le bazar. A la fin, c’est le trafic de drogue qui prend leurs gosses car tous obnubilés par l’argent qui est un mauvais Maître. On récolte ce que l’on sème.

    28
    6
      Anonyme
      25 octobre 2018 - 0 h 33 min

      @ Ch’ha , il ne faut pas toujours accuser le gouvernement français, c’est vrai qu’il y a des discriminations et du racisme., mon père (qu’il repose en paix) nous disait toujours a mes frères et a moi ,c’est avec des notes meilleures qu’eux que tu peut les battre en classe , pas en étant violent ou en te bagarrent , et c’est comme cela que l’on s’en est sortie, mais ceux dont nous parlons ( les voyous) ne peuvent pas comprendre cela, quand j’avais de meilleures notes que Francois , he bien c’est la que j’avais ma revanche , être croyez moi j’ai très bien réussi ma vie et je suis fier de mon parcours en tant qu’algérien de Kabylie.

      12
      6
        Ch'ha
        25 octobre 2018 - 3 h 07 min

        @Anonyme
        Je suis née et grandit à la cambrousse pas en cité.
        J’ai fait des études supérieures et dispose machallah d’un excellent bagage. Cependant l’État Français et les français donc la France m’ont systématiquement discriminée car pour les français un bougnoule ALGÉRIEN ne peut intellectuellement être supérieur et meilleur en tout : cultivée sociable etc …mes qualités humaines et mes compétences professionnelles machallah ne sont plus à démontrer. Sauf que le français ne supporte pas une BOUGNOULE ALGÉRIENNE supérieure il préfère que l’on passe le balai ou simple secrétaire c’est parfait pour eux pas plus. Combien de médecins algériens du pays venus me demandez pas pourquoi en France ?! pour être traité comme de la merde et finir par s’expatrier aux USA où ils sont reçus et accueillis à hauteur de leur compétence leur niveau.
        C’est la RÉALITÉ DES FAITS une voiture bélier QUAND MÊME ! SANS OUBLIER LA PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE ET LES CRIMINELS ÉLEVÉS AU RANG D’HONNEUR À LA NATION FRANÇAISE…PAUVRE FRANCE😉

        6
        8
          silver
          25 octobre 2018 - 9 h 07 min

          ch’ha; Etes vous réellement né(E) en gaule?Si oui ,définissez moi le terme BOUGNOUL que vous utilisez à tord et à travers.
          A l’époque ,c’était la race arienne qui pour dévaloriser les français les qualifiait de la sorte par …Pour avoir une nation éduquée ……cela devra devra commencer par l’éducation des enfants au niveau de la mère et du père. Nous voyons en Algérie l’arrivée d’une génération mal « léchée  » comme des canins qui va droit au mur.

          5
          1
          Ch'ha
          25 octobre 2018 - 13 h 11 min

          @Sliver
          Yes I was born in Auvergne la campagne profonde.
          Je n’ai pas grandi en cité même si à Lyon j’y ai fait bénévolement de l’aide au devoir. Le niveau de l’enseignement public laisse plus qu’à désirer… Du temps de ma jeunesse pas qi lointaine😉 c’est le public qui avait un.bon niveau et allaient dans le privé les élèves virés du public ce qui n’est plus le cas actuellement.Ces français j’insiste sont parqués comme des animaux.
          Au CHLS hématologie où discriminée à l’embauche HARCÈLEMENT SEXUEL MORAL on me disait BONJOURBL’ARABE ou l’on m’apppelait par tous les prenoms arabes possibles alors que je travaillais depuis 7 ans déjà dans le service…..y compris les toubib femmes, jamais les toubib hommes qui m’ont toujours respectée …
          Un toubib algérien excellent niveau excellent relationnel a dû quitter le service traité comme une m… très apprécié de ses patients etc…il avait réussi avec brio le concours pour médecins étrangers etc..la gehenne chef lui ayant refusé le salaire et statut légitime.
          Donc BIUGNOUL ALGÉRIEN je pèse mes mots.
          Mon cas parle de lui-même et se passe de tout commentaire VOITURE BÉLIER ET SES CONSÉQUENCES PLUS QUE BARBARES ABSENCE TOTALE DE SOINS MÉDICAUX ALORS QUE J’AI FAILLI Y LAISSER LA VIE etc…QUAND MÊME ! PAUVRE FRANCE😉

          Anonyme
          28 octobre 2018 - 12 h 13 min

          Je ne sais pas pourquoi vous avez été autant discriminé en ayant fait des études…..je suis étonné…sauf si vous portiez le hidjab ou la burqua?

          1
          1
          Anonyme
          28 octobre 2018 - 12 h 20 min

          Il y a des milliers d algériens diplômés de haut niveau qu vivent en Algérie et qui ne trouvent pas de travail,est ce qu on peut dire qu il y a du racisme entre algeriens?
          Non,c est la loi de l offre et de la demande qui entre en jeu…tout dépend du diplôme que vous avez eu…

          1
          1
    Hamid
    24 octobre 2018 - 23 h 09 min

    To the lady from Marseille , I’m sorry to say that you can’t have your cake and eat it .You say ,  » je suis d’origine Algerienne , et j’adore mon pays , l’Algerie « . If you sincerely love Algeria, what are you doing in France ? Can you realise that being Franco-Algerien is two incompatible things ? Be French or Algerian . You can’t be both .Again , I’m sorry to say that you are talking nonsense .I’m Algerian living in the UK ,university educated .I will never ever call myself British .Born Algerian , die Algerian .Take care .Tahia Eldzair as always !

    6
    8
    MOHAMMED BEKADDOUR
    24 octobre 2018 - 22 h 58 min

    Un ami m’a dit : « On peut éduquer un chat, un chien, et même une vipère mais s’agissant de l’humain, rien à faire, « Elli emrabbi men 3and rabbi », bref il y a la catégorie des bien nés, je dirai en plus il y a les bénis, ET les mal nés, maudits… J’ai entendu des dirigeants de l’extrême droite clairement affirmer qu’ils ne sont pas racistes, il faut les comprendre, ils respectent les étrangers racés, il y a bien sûr des Italiens mal nés, tout comme pour les Algériens. Le cas du Front National : D’abord il a changé de logo, c’est désormais un Rassemblement National, le problème avec le FN c’étaient les Pieds Noirs, qui avaient une dent (cariée !) contre les Algériens, Marine Le Pen gagnerait si elle reconnaissait le tort de la France 1830-1962, mais est-ce possible ? On connait « Tel père, tel fils », sauf que là il s’agit d’une femme… Une chose est claire : Les mauvaises graines, les mal nés, impossible à dresser, éduquer, féconder, ils vont vivre de sales quarts d’heure en Occident

    8
    2
    Ch'ha
    24 octobre 2018 - 22 h 33 min

    PS : « la racaille d’en bas est au service de la racaille d’en haut ».

    18
    5
    Anonyme
    24 octobre 2018 - 22 h 22 min

    les HLM ont fait leur temps et doivent disparaitre et leur habitants reloger

    9
    3
      toto
      24 octobre 2018 - 22 h 30 min

      Et les centaines de milliers en construction en Algérie ,on rase tout et on fait des pavillons sur des milliers d’hectares pour tout le monde ?

      10
      1
    Karamazov
    24 octobre 2018 - 21 h 40 min

    Après avoir désigné ici-même que les victimes étaient visées en tant qu’Algérien mais pas comme pègre vous sautez le pas pour prendre le problème de la même façon de l’autre coté.

    Il se passe aussi des choses à Paris ces derniers temps, plusieurs règlements de comptes ont eu lieu dans le quartier le plus huppé de la capitale. Et des phénomènes de bandes sont apparus.

    Je ne me sens absolument pas concerné en tant qu’Algérien et en tant que citoyens pas plus que tous les autres habitants. Pour la bonne raison qu’à Paris je ne suis plus Algérien , au bout de sakata de vie en France je ne vois pas comment ce serait le cas. J’ai fait en sorte d’être un citoyen comme les autres , et tout pour épargner à mes enfants ces dérives et de se faire happer par la délinquance . Et pour cela je n’ai rien fait de plus que ce que font tous les pères de quelque origine, de quelque milieu social et où qu’ils soient.

    Ce qui se passe à Marseille est le fait de la troisième ou de la quatrième génération, que leur reste-il d’Algérien, pour que je me sente concerné en tant que tel moi qui vit en France comme eux mais qui n’est pas concerné directement par ces histoires-  ?

    Et vous comment pouviez-vous traiter ce sujet sous cet angle-là ?

    18
    4
      Merci à toi pour ton éclaircissements
      24 octobre 2018 - 22 h 01 min

      @ Karamazov
      24 octobre 2018 – 21 h 40 min

      Je te rejoins entièrement sur ton explication digne d’un vrai algérien .
      Certains nous stigmatisent en mélangeant tout.
      C’est un combat de tous les jours avec nos enfants pour les persuader de ne jamais rejoindre les délinquants qui pullulent partout.
      Seul l’aide d’Allah nous permet d’y arriver.
      Hamdoullah.

      9
      5
        Kamel
        24 octobre 2018 - 23 h 22 min

        Seule une bonne éducation peut les sauver, avec une cellule familiale à l’éducation d’antan.

        Alfa
        25 octobre 2018 - 0 h 55 min

        @ Merci à toi,
        Allah n’a rien à voir la dedans.
        Aide-toi et le ciel t’aidera comme disent les FAFA chez qui vous habitez et aussi un fruit ne tombe jamais très loin de son arbre.
        pour le reste voici quelques anecdotes du temps ou la société avait son charme:
        Au temps du Prophète (PBUH) un homme s’en alla le voir pour se plaindre à l’effet que son fils lui manquait souvent de respect et le Prophète lui demanda de ramener son fils pour lui parler. Le Prophète remarqua d’entrée que le fils en question était mal vêtu avec une allure de vagabond, les traces de malnutrition peuvent se lire sur son visage. Il demanda alors au jeune homme comment tu t’appelles mon fils et le jeune homme de répondre je m’appelle, et il lui donna un nom bizarre, il se retourne vers le père et lui demande d’un temps moqueur, votre fils a raison de vous manquer de respect regardez son allure et sa physionomie quand on fait des enfants on prend le soin de bien les élever et non les abandonner et les laisser à la merci du ciel.
        Aussi un homme est allé se plaindre chez l’IMAM Abou Hanifa pour la même raison et Abou Hanifa en homme sage se retourne vers l’homme et lui dit aussi d’un temps moqueur; c’est trop tard maintenant mais par contre si tu étais venu me demander conseil avant de te marier, je t’aurais aidé à choisir la bonne femme qui saurait élevé ton fils.
        On ne ramasse pas une fille de petite vertu au coin d’une rue abandonnée pour se marier avec et puis on se demande pourquoi ses rajetons lui manquent de respect.
        On s’éloigne de tout ce qui est valeur humaine pour se rapprocher des comportements bestiales et on se demande pourquoi.

        3
        6
    Chibl
    24 octobre 2018 - 21 h 32 min

    Ont s’en fout, qu’ils s’entre tuent jusqu’au dernier c’est le dernier de mes soucis, ils sont français avant tout.

    12
    10
    Amazighkan
    24 octobre 2018 - 21 h 22 min

    Tant que ces vermines s’entretuent sans dommages collatéraux c’est tout bénéf pour tout le monde.

    24
    3
    Direction du vent
    24 octobre 2018 - 20 h 40 min

    @«Ce sont ces voyous-là qui font monter le Front national»
    ——————————————————————————————————————————————–
    Toute l’Europe va virer à l’extrême droite, et cela fait, les honnêtes gens vivront en paix.

    17
    4
    Brahms
    24 octobre 2018 - 20 h 17 min

    Venir en France pour rester dans une cité pendant 50 ans, voilà ce qui arrive. Un HLM, on y reste 02 ou 03 années, le temps de faire des fiches de paies et ensuite, on achète une maison pour partir de la cité. Mais, ces gens n’ont rien compris, ils restent dans la cité car le loyer est payé par la caisse d’allocations familiales et les parents touchent le RSA à 550 €, chacun pendant que leurs gosses vendent de la drogue pour s’acheter des vêtements de marque. Bouteflika ou le Roi du Maroc ne donnent rien à leurs populations donc tous ce s gens viennent en France pour prendre ce qu’ils n’ont pas chez eux. Ils viennent tous avec une cruche dans la main pensant vider les caisses françaises. L’hospitalité à des limites. Restez chez vous et bossez votre pays au lieu de quémander sans arrêt des aides sociales comme des mendiants.

    35
    15
      Jean-Boucane
      24 octobre 2018 - 20 h 38 min

      même quand vous parlez de la société française vous arrivez à mettre cela sur le dos de l’Algérie et de Bouteflika LOL

      24
      19
    Zemmour-dz
    24 octobre 2018 - 20 h 14 min

    Sans un pouvoir fasciste digne du nazisme hitlérien en France ,ce pays rejoindra le tiers monde puis disparaîtra .

    19
    11
    Babour Gharq
    24 octobre 2018 - 19 h 54 min

    …. « Les Algériens de Marseille agacés par la pègre qui ternit leur image » …

    Ouf, il était temps que les franco-algériens Marseillais honnête et qui respecte la république ainsi que les émigrés algériens Marseillais se réveillent ! C’est une très bone chose car il faut être sans pité, sans complaisance envers la délinquence, la mafia quelque soit sa nationalité, son drapeau, ses origines !

    35
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.