Sidi-Saïd prédit : «Le peuple plébiscitera le président Bouteflika en 2019»

Présidentielle Sidi-Saïd
Le patron de la Centrale syndicale, Sidi-Saïd. New Press

Par R. Mahmoudi – Quelque peu absent des grands débats qui ont rythmé la vie politique ces dernières semaines, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a abordé la question aussi sérieuse que sensible de la candidature du président Bouteflika pour un cinquième mandat, en laissant entendre que celle-ci est «acquise». Ceci bien que le Président lui-même ne se soit pas encore officiellement prononcé et que la présidence de la République s’est montrée agacée par l’annonce faite par le secrétaire général du FLN, reprise par certaines agences internationales comme une décision officielle.

S’exprimant, jeudi, lors de la cérémonie d’adhésion de la Centrale syndicale, avec des organisations patronales, au «front populaire uni», Sidi-Saïd considère la date du 19 avril 2019 comme «une formalité» et «une fête pour les Algériens». Le secrétaire général de l’UGTA s’est dit persuadé que l’élection présidentielle sera plutôt un plébiscite où les futurs postulants n’auront à jouer qu’un rôle de figurants dès lors que le nom du victorieux est connu d’avance.

Faisant attention à ses mots en évoquant le terme de «candidature», l’intervenant dira : «Nous ne dirons pas que le Président sera candidat à la présidentielle de 2019 ; pour nous, il est le Président et il ne fera que poursuivre sa mission.»

Selon lui, son adhésion et celle de son organisation à l’initiative du «front populaire uni» sont une autre forme de soutien aux «différents programmes» du président de la République et aux objectifs qu’il a tracés pour la consolidation des valeurs de la République démocratique et sociale», tout en plaidant que ce soutien ne relève aucunement de l’«hypocrisie» mais bien d’une «conviction».

R. M.

Comment (64)

    Tangoweb54
    5 novembre 2018 - 17 h 28 min

    Tu ressembles vraiment à un (…) qui a profité durant plus de 20 ans pour s en richire et acquérir des biens en France avec l argent des Algériens, tu as fait de l UGTA un syndicats pour la défense des droits sociaux et moraux des travailleurs, un parti politique pour te servir, soutenir et brosser les chefs du moments et ceci dans le seul but de durer longtemps et profiter au maximum.Voila ou nous sommes malheureusement par la faute des gens de ton espece, egoistes et serviles.

    BOUARIF-AURES
    4 novembre 2018 - 0 h 59 min

    Tous ceux qui parlent de BOUTEFLIKA, comme candidat au 5eme mandat, sont bien, les Voleurs, usurpateurs, sans passé Revolutionnaire, ce sont des profiteur afin de piller de ce qu’il reste de ses quatres mandats, afin de rester en Algerie et si le pouvoir survivra aux événements à venir, mais comme le 5éme mandat ne sera pas de la joie des voleurs, mais nous allons assister à une debondade de sauve qui peu, car le 5éme rounde et un enfer pour les parasites des brosseurs où CHYATINES, du 5ème cataclisme des laches !!!

    Nora
    3 novembre 2018 - 10 h 45 min

    Quand j’avais lu sur son cancer, j’avais une pensėe toute particulière pour les lampistes de l’affaire khalifa, leurs mères qui avaient perdu la raison de douleur et là j’ai sirotė doucement
    hein? peu à peu ‘yek’?, savourė mon petit cafė fumant et j’avais allongė mes petits pieds de plaisir et je remerciais intėrieurement le dialect qui nous avait inventė le mot ‘schah’ !!!! Faut appuyer sur la première syllabe Sinon ca ne marche pas!!!!

    6
    2
    Amine
    3 novembre 2018 - 9 h 41 min

    Et nous qui nous gère ???

    3
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.