Al-Sissi à propos du conflit palestino-israélien : «Je ne sais rien du ‘’deal du siècle’’»

Deal
Le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le président égyptien Abdelfattah Al-Sissi a nié ce mardi connaitre le contenu du «deal du siècle ». « Rien ne peut être dit sur l’accord du siècle», a déclaré le président égyptien lors d’une réunion avec des homologues étrangers à Charm El-Cheikh. Il a assuré toutefois que l’Egypte soutient la création d’un État palestinien aux côtés de l’État israélien, ajoutant que «nous ne pouvons pas imposer aux Palestiniens une solution qu’ils ne veulent pas».

Le président Al-Sissi a assuré qu’il n’a pas d’informations qu’il puisse dire ou partager. «Je dis que c’est une expression lancée parce que la question palestinienne est la question du siècle et que, par conséquent, la solution sera un accord du siècle, et je n’ai pas de détails», a-t-il précisé.

Le plan américain de résolution du conflit palestinien, baptisé «deal du siècle», serait en train d’être mis en œuvre avec la complicité «de grands pays arabes». Ce plan, rejeté dans la globalité et dans le détail par l’OLP, prévoirait l’établissement de la future capitale palestinienne à Abu Dis. En même temps, Israël annexerait les grandes colonies juives de Cisjordanie. Le nouvel Etat palestinien aurait une police, mais pas d’armée. Les forces israéliennes garderaient le contrôle sur la vallée du Jourdain et les montagnes de Cisjordanie ; elles se retireraient des localités administrées par l’Autorité palestinienne.

Israël serait le «foyer national du peuple juif» et l’Etat palestinien le «foyer national du peuple palestinien». Les familles arabes qui ont fui leurs terres lors de la création de l’Etat d’Israël auraient droit à une «solution juste» uniquement à l’intérieur de l’Etat palestinien.

S. S.

 

Comment (9)

    Anonyme
    7 novembre 2018 - 8 h 34 min

    @ Ch’ha
    6 novembre 2018 – 23 h 02 min

    Il n y a plus de solution que celle que vous evoquez….a condition que les Palestiniens autour de Mahmoud Abbas abandonnent leur naivete extreme de croire encore au pere Noel des negociations….Aucun pays vivant sous occupation etrangere n a retrouve sa liberte et son independance sans la resistance armee et les negociations en meme temps,c est le droit international qui vous l autorise et vous le garantie..combattre les occupants de votre territoire avec tous les moyens y compris les armes.Ceci est aussi valable pour les Sahraouis comme les Palestiniens.Point barre.Ch ha vous avez parfaitement raison et surtout ne jamais etre naif pour croire les discours de circonstance comme les baratins actuels de momo6 ….la frontiere restera fermee tant que les Sahraouis n auront pas retrouver leur independance et leur liberte.

    4
    3
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 19 h 37 min

      « Aucun pays vivant sous occupation etrangere n a retrouve sa liberte et son independance sans la resistance armee » Si ! Les hindous à leur tete Gandhi ont chassé les britanniques d’inde avec la résistance pacifique sans armes.

    Ch'ha
    6 novembre 2018 - 23 h 02 min

    Que d’humour. Comme s’il n’était pas au courant depuis le début sans parler de la virée des grands ducs effectuée par Jared Kushner en Arabie Yahoudite Jordanie Qatar Égypte.
    Ce deal du siècle est mort né. Il liquide totalement la cause palestinienne au profit de l’entité sioniste qui poursuit sa colonisation.
    Un État Palestinien sur quoi des confettis!!!
    Je réitère seule et UNIQUE solution GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE avec l’axe de la Résistance Hezbollah Iran Irak Syrie Yémen (si si le Yémen a toujours dit que la guerre ne leur fera jamais oublier la cause palestinienne).

    6
    3
    Tredouane
    6 novembre 2018 - 18 h 39 min

    Ce que je n’aime pas écrire sur les autres,mais bon, tout simplement je me poses ces questions,comment va ce conclure l’accord sur le frontières maritimes? ,pourquoi des territoires ont été céder?,alors que d’autres restent litigieux?,et finalement pourquoi une implication militaire à l’ouest alors que le vraie danger viens de l’est?.je pense que comprendre ces questions et y apporter des réponses pourrais nous renseigner. juste un peux sur ce qui ce dessine.

    6
    1
      Vroum Vroum ☺..
      7 novembre 2018 - 23 h 50 min

      Hello Tredouane…à mon avis c’est la raison du Pétrole et du gaz au large de Gaza….et touche le Liban Chipre Égypte « Israël « …Syrie…Le Champs Leviatan aiguisé les appétits…et puis C’est pour ça que le Régime Sioniste Israël s’accroche avec Usa….le Champ pétrole Gaz Leviatan…Cordialement.

    issam
    6 novembre 2018 - 18 h 29 min

    Il ne faut accepter aucun deal,les palestiniens recouvrons la totalité de leur territoire dans 4 ans .

    10
    4
    Mitch
    6 novembre 2018 - 18 h 29 min

    Les américains signent et persistent, les israéliens poussés par la faim grignotent encore plus de ce qui reste de la carte Palestine, enfin si on peut appeler cela comme ça parce que c’est un véritable gruyère mangé par une batterie de souricaux affamés , et les palestiniens eux peuvent toujours attendre la promesse de voir un jour le soleil avec ces voyous imprévisibles .

    11
    1
    Anonyme
    6 novembre 2018 - 16 h 17 min

    Personne ne peut decider a la place des Palestiniens ….c est eux qui a ccepteront ou rejetteront le « deal du siecle ».D apres leur conception actuelle,ils sont decides a n accepter que l independance de leur Etat Palestinien dans les frontieres d avant le 4 Juin 1967 avec Jerusalem Est comme capitale eternelle de l Etat Palestinien..et rien d autres.Malheureusement leurs grands ennemis d aujourd hui ce sont bien certain regimes arabes feodaux rejetes par leur peuple.

    22
    2
      Anonyme
      6 novembre 2018 - 18 h 02 min

       » Etat Palestinien dans les frontières d avant le 4 Juin 1967 avec Jérusalem Est comme capitale éternelle » c’est un vœu pieu qui se réalisera le jour du jugement dernier.

      14
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.