Coup de colère du spécialiste du cinéma Ahmed Bedjaoui

Comment (5)

    Najib Aloui
    11 novembre 2018 - 21 h 16 min

    Télé-Ciné- Club animé par Ahmed Bedjaoui était pour moi et pour beaucoup d’amis et de membres de la famille un grand moment de joie et d’apprentissage. Beaucoup de choses qui nous semblaient, dans les films, anodines deviennent avec lui magiques et chargées de sens. Qui sait combien de jeunes ont embrassé le cinéma grâce à lui? Ce programme était de loin supérieur ce qui se faisait dans le même registre en France , à savoir les Dossiers de l’Ecran.

    Anonyme
    9 novembre 2018 - 9 h 23 min

    Ah notre grand critique du cinéma, du temps de la télé noir et blanc que nous avons acheter pour la maudite somme de 99000 centimes. J ai toujours regarder Ahmed bedjaoui..quel bonheur…Ahmed Bedjaoui l Algérie à besoin de vous … vraiment a besoins de vous pour la culture algérienne..la vraie culture algérienne…les cinémathèques etc..ou sont elles passer..

    Hibeche
    8 novembre 2018 - 19 h 13 min

    Je suis de ceux qui attendaient le mardi soir pour voir un beau film suivi d’un débat avec Ahmed Bedjaoui. Il décortiquait le film comme on le faisait pour une crevette. Il le faisait comme un chirurgien. C’est de la dissection. Avec 2 autres amis, on l’a invité à nous animer une conférence sur le cinéma,il a répondu présent. Pendant l’exposé, on le suivait comme des bambins les yeux écarquillés, le débat était à la hauteur du personnage.
    On a fini la soirée autour d’un repas, c’est un monsieur plein de culture, de simplicité, et de courtoisie.

    Anonyme
    8 novembre 2018 - 11 h 34 min

    Ahmed Bedjaoui était mon prof d’Anglais quand je faisais mes études supérieures dans les années soixante dix. Un pur bonheur que d’avoir eu un enseignant comme lui. Et ses émissions à la télé sur le cinéma aussi ont enchanté nos austères soirées des seventies.

    Zombretto
    7 novembre 2018 - 21 h 20 min

    Je n’ai pas pu écouter jusqu’au bout tellement ça me fait qu’on me rappelle ces vérités dont parle Bedjaoui. Cet homme est peut-être le meilleur critique de cinéma du monde entier. Je vis à l’étranger depuis 40 ans et je me rappelle toujours ses débats du télé-ciné-club. Je n’ai jamais trouvé un critique qui lui arrive à la cheville, que ce soit aux USA, en France ou ailleurs en Europe. Ils l’ont détruit en l’obligeant à faire son programme en arabe classique. De la pure z’kara.
    Je me rappelle une fois il a passé le film « Le Train sifflera trois fois » et un téléspectateur américain se trouvant à Alger l’a appelé et s’est excusé de ne pas pouvoir s’exprimer en français, et Bedjaoui s’est mis à lui parler en très bon anglais. L’américain a insulté les USA et les américains en général, les traitant de lâches et de peureux. Où d’autre dans le monde aurait-on pu voir ça ?

    6
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.