Mohamed Balhi parle de son passionnant essai Dey Hussein

Comment (4)

    marri
    8 novembre 2018 - 21 h 12 min

    ne pas parler de son histoire c’est ne plus avoir de mémoire et ne pas connaître ses vrais origines. L’Algérie a connu différentes colonisations depuis leeees pheniciens jusqu’aux français en passant par les romains, les arabes et les ottomans. Mais les plus prédateurs au niveau humains ont été les français. ils voulaient éradiquer la population algerienne en pratiquant un génocide de masse. les édifications qu’ils ont réalisées ne l’ont certainement pas été pour les Algériens. les expropritions des terres agricoles et des différentes richesses c’était pour leur propre bien-être. Leur mission n’était en aucune manière civilisatrice mais exploitatrice et éradicatrice. les français avaient même passé un accord avec leurs ennemis ancestraux, les anglais, pour qu’ils ne leur mettent pas des batons dans les roues. il ne faut pas oublier que les algériens de l’époque terrorisaient toute navigation en méditerranée
    même les bateaux anglais dont la la marine était la première à ce moment là n’y échappait pas. la régence d’Alger était assez fort qu’il fallait le casser. Les historiens devraient nous parler beaucoup plus sur les méfaits ou bienfaits de la colonisation turque etcomment elle à était faîte pour lever toute les équivoques qui persistent dans les esprits des algeriens à ce jour.

    Ch'ha
    7 novembre 2018 - 0 h 27 min

    L’Histoire permet de se construire et d’aller vers l’avenir.
    « Influence du lobby néocolonial, des Indigènes de services nous dévient de nos vrais problèmes et on veut nous pousser vers un débat la sexualité l’islam le corps féminin et pourquoi ne parle-t-on des femmes violées pendant la période coloniale » voilà tout est dit en plus des excellentes contributions de Youcef Benzatat.

    1
    4
    algerian
    6 novembre 2018 - 23 h 05 min

    Voici donc un « intellectuel », a l’esprit colonisé , qui nous explique avec emphase
    les vertus du colonialisme turc par rapport au colonialisme français, et qui, quelque part,
    il fait écho au débat sur les bienfaits de la colonisation qui fait rage en France…

    Malheureusement, si cette région n’a connu que la colonisation pendant 2000 ans , c’est qu’il doit y avoir des raisons objectives a cela, et le syndrome de Stockholm dont souffrent certains de nos « élites » en est en!

    8
    4
      Blakel
      7 novembre 2018 - 23 h 57 min

      Pas étonnant quand on connaît la proportion de descendants de Koulouglis, parmi ceux qui se sont accaparés du pouvoir après 1962.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.