Lutte contre le terrorisme : coopération ou soumission aux Etats-Unis ?

soldats thème
Des soldats américains dans la région sahélo-saharienne. D. R.

Par Bachir Medhajed – Le thème de la coopération en matière de lutte antiterroriste est inépuisable et il serait bon qu’on ne l’évacue pas dans notre vie quotidienne. On sait que des radars scrutent l’ensemble des pays arabes. Des inspections de grande proximité. Des attentions soutenues. Autant de la part des pays occidentaux que du reste du monde. Autant, surtout, des opinions publiques nationales qu’internationales. Aucun pays arabe n’échappe à la question de savoir s’il est réellement autonome, responsable. Les raisons en sont multiples.

Que de fois la presse nationale annonce que l’Algérie est considérée comme un pivot dans la lutte globale internationale contre le terrorisme. Un pivot autour duquel s’articulent actuellement les politiques internationales de lutte antiterroriste. Egalement, un relais dans l’architecture internationale de sécurité définie et animée par les Etats-Unis. Dès qu’un Américain de haut rang fait des déclarations quand il est en visite officielle en Algérie, une interprétation de ses propos laisse entendre que l’Algérie poursuit l’atteinte des objectifs américains dans la région. Quel genre de relations algéro-américaines pourrait découler de ces perceptions quand il est souvent répété que les Etats-Unis développent une politique de domination dans le monde ?

Depuis la fin de l’URSS, les Etats-Unis sont passés du stade de grande puissance à celui d’hyperpuissance. Sans adversaire de taille. Incontournable dans les questions que celle-ci considère comme hautement stratégiques. Les autres pays, y compris le nôtre, pour des raisons de realpolitik, savent que les données ont changé. Aucun pays ne peut se payer le luxe de devenir ennemi des Etats-Unis. Aucun, pour le moment.

Mais cela voudrait-il signifier que, fatalement, tous les pays, y compris le nôtre, devraient se soumettre inconditionnellement aux Etats-Unis ? Prenons un exemple. La lutte globale contre le terrorisme dans la région sahélo-saharienne a-t-elle été de l’initiative américaine, de la nôtre ou des deux en même temps, car les intérêts se confondent ?  La région sahélo-saharienne est notre étranger proche. Compte tenu qu’Al-Qaïda y trouve son refuge et ses armes et en fait acheminer vers l’Algérie pour y commettre des attentats, sans doute que la sécurité nationale est mise en péril à partir de cette région.  Sans doute qu’Al-Qaïda a choisi cette région pour compenser la perte de l’Afghanistan comme son sanctuaire et qu’à ce titre elle ne doit pas sortir des radars américains. Nous ne pouvons donc dire qu’il s’agit d’une stratégie exclusivement algérienne, ni exclusivement américaine.

La perception qu’il s’agirait d’une coopération sur instructions serait porteuse de danger car, là où les Américains se trouvent, où leurs intérêts se trouvent, plus particulièrement dans les pays musulmans, c’est Al-Qaïda ou Daech qui s’y présentent pour recruter sur place et faire une OPA sur les mouvements terroristes qui agissent localement.

Pour une fois, inversons la question. Se pourrait-il qu’il soit possible de considérer que pour ce qui concerne notre étranger proche, en particulier la région sahélo-saharienne, ce sont les Américains qui s’inscrivent dans la stratégie algérienne ?

Pourquoi faudrait-il croire que l’Algérie est un pilier dans la stratégie américaine portant sur le Sahel ? Un pilier, c’est-à-dire un sous-traitant ? Les conseillers américains peuvent toujours exprimer leurs ambitions, à savoir faire des pays maghrébins des piliers de «leur» propre lutte contre le terrorisme et selon leurs propres visions, ou encore intégrer les armées arabes dans leur initiative de défense  coopérative, ce qu’ils envisageaient de faire – est-ce fait ? – soit comme forces supplétives maquillées par l’appellation de pivots dans l’architecture internationale de sécurité, soit comme forces capables d’agir par procuration américaine.

L’interprétation selon laquelle ce sont les Algériens qui s’inscrivent dans la stratégie américaine du Sahel serait une tentative de faire discréditer la thèse de l’indépendance de la décision algérienne. L’absence de correction de trajectoire de cette tendance à aller à contre-courant de la diplomatie algérienne est difficilement compréhensible.

B. M.

Comment (14)

    berkoukes
    7 novembre 2018 - 21 h 26 min

    je préfère les américains que les russes qui soutiennent l’autonomie au sahara occidental, une trahison pour l’algérie. je préfère les américcains qui ont levé l’embargo sur les ventes d’armes à l’algérie que les russes qui respectaient scrupuleusement l’application de l’embargo laissant l’algérie seule combattre le terrorisme. les USA ont toujours été des amis à l’algérie et c’est pas le cas pour les autres

    4
    15
    Tredouane
    7 novembre 2018 - 20 h 26 min

    Le Terrorisme une appellation très vague,je pense que c’est pour cela qu’il y’a de la confusion dans la lecture des démarches politiques à se sujet,toute fois le monde est régis par des mutations et frictions,ou des puissances peuvent être substituer par d’autres inattendus.

    9
    1
    Kassaman
    7 novembre 2018 - 19 h 49 min

    Lorsqu’on lit les commentaires, tous à mon sens très clairvoyant quant aux réels manipulateurs du « terrorisme », on peut pousser un ouf de soulagement.
    Car en effet les guerres de prédations que livrent actuellement les impérialo-sionistes ont pour préalable une manipulation et une division des peuples visés. La partie manipulation/division étant la mission des idéologies satanistes que sont le wahabisme et le frérisme.
    Les Algériens, fières, patriotes et clairvoyant voilà le principal rempart aux chaos, avec l’aide d’Allah (swt).

    8
    5
    Felfel Har
    7 novembre 2018 - 16 h 07 min

    Ne tombons pas dans le panneau: le terrorisme international a été conçu dans les labos d’officines de pays- voyous comme l’Otan et Israël! Ils l’ont implanté dans les pays bien ciblés pour justifier plus tard une intervention militaire. Il y a fort à parier que ce que les USA cherchent, c’est identifier les éventuelles faiblesses dans nos systèmes de défense et d’évaluer notre vulnérabilité. Je mettrais ma main au feu que les événements de la décennie noire étaient d’inspiration sioniste avec les wahabites et les salafistes comme supplétifs, leur tête-de-pont en Algérie. Restons sur nos gardes!

    27
    5
    Ch'ha
    7 novembre 2018 - 13 h 30 min

    Mr Mdhajed, Je vous renvoie à la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire ainsi qu’actuellement en Syrie où systématiquement les groupes terroristes DAECH Front Al Nosra et cie ont été soutenus par leurs maîtres occidentalosionistes et l’entité sioniste elle-même et chaque fois qu’ils étaient en difficulté la coalition a bombardé la Syrie (prétexte fallacieux de l’attaque chimique coup monté casques blancs affiliés eux-mêmes aux terroristes…) et a même évacué les chefs terroristes pour les placer en Afghanistan Libye….
    Le pays machallah ne fait pas partie du G5Sahel.
    Le pays défend ses frontières et lutte contre le terrorisme dans ses intérêts propres.
    Le reste on s’en tamponne.

    19
    7
    Ayweel
    7 novembre 2018 - 13 h 21 min

    C’est un plaisir de lire tous ces commentaires et d’essayer de décoder ce qui se cache entre les lignes, ce ci me rappelle le journal actualités des années 70 Où le lecteur doit non seulement maîtriser la langue française mais surtout être doté de cette faculté de lire entre les lignes et de décoder le vrai message envoyé par nos journalistes. Concernant le thème de l’article, moi personnellement je pense que saisir le sens et la gravité de la situation peut se faire au travers la réponse aux deux questions suivantes: 1- Où résident,actuellement, les représentants politiques et militaires de la mouvance islamiste des années 90 . 2- Où se soignent et résident la majorité la majorité de nos responsables et ex responsables civils. Une fois la mission accomplie le chargé rejoint son quartier !!!!!!!!!!!!!

    17
    Djillo
    7 novembre 2018 - 12 h 31 min

    Monsieur Medhajed, croyez vous sincerement que les usa combattent le terrorisme? Tout le monde sait que ce sont eux qui creent et dirigent les groupes terroristes…

    28
    5
    LE NUMIDE
    7 novembre 2018 - 11 h 33 min

    le Terrorisme avancé comme terme bateau et sans qualification précise réelle et véridique est un concept de propagande ( un de plus ) qui rentre dans le cadre de la manipulation idéologique et médiatique qui sévit dans le monde au service exclusif de l’OSM ( l’Ordre Sémitique Mondial ) et pour disculper , renedre impunis ses crimes et ceux de ses mercenaires ..
    Le terrorisme dont il s’agit en Algérie , a une qualification et une destination réelles précises et sans aucune ambiguïté …c’est le terrorisme wahabiste d’obédience islamiste avec ses deux branches : salafiste saoudienne et frères musulmans égyptiens .. c’est un terrorisme comme projet de guerre et d’agression et de terreur tactique de conquête pour des buts stratégiques impériaux clairs et annoncés et qui consistent au final à détruire la nation algérienne libre et indépendante comme concept historique issu de la Révolution de 54 , à détruire ses 5 attributs les plus marquants et sur lesquelles repose cette nation : la République , l’Armée nationale , l’état national , le territoire national et la citoyenneté algerienne ;, pour les remplacer par une sorte de guerre civile sans fin d’inspiration théologique et qui aspire soit à un chaos Daeshien , soit à un régime monarchique wahabiste comme un dominion de l’empire arabo-sioniste saoudien ou qatarien , soit à une utopie califale de type cairote …. Dans tous les cas , le wahabisme comme ideologie d’arrieration n, de trahison et de regression est nuisible a ce pays et a tout pays dans le monde ..Et l’Algérie comme pays et comme nation sera une espèce de province et de wilaya servant au mieux de wilaya croupion ou comme de no mans land et de Dar el Harb pour tout le mercenariat au serive de l’Axe americain et isarelo-saoudien dans lequel les algériens cesseront d’être des citoyens mais mais des sujets des émirs , des rois et des troufions .. Les berbères après leurs lourds sacrifices pour arracher leur independance à Rome ( la France) rentreront dans un noiveau cycle d’esclavage et de soumission et dans une nouvelle phase carthaginoise et Ommeyade où ils seront au mieux des Mawalis mercenaires et de la chair à canon ,et au pire des masses décimées sur ordre des Naima Salhi, des GIA et autres Harkas et chaouchs et aghas locaux … leurs femmes seront comme par le passé des Djariates et des Sabayas, des mendiantes et des femmes de menages chez les prçnces d’Arabie et de Judée dans les capitales du monde … et leurs enfants les futurs esclaves et les futurs réfugiés de l’OSM
    il nous reste à parler de l’autre Terrorisme de l’OSM : le frère jumeau du terrorisme arabo-wahabiste son cousin et son autre face : La Terreur judeo-sioniste qui s’exerce sur les Cananéens depuis la conquête de Josué il y a 80000 ans et sur leurs descendants palestiniens depuis 1948 … et surtout sur les peuples Aryens d’Europe depuis 1945

    Le terrorisme dont il s’agit n’est pas extraterrestre pour qu’il soit servi comme ca sans Nom et Sans Patronyme pour entuber les Berbères et tromper les Goys et les Aadjams .. Non il est Terrestre même s’il se commet sauvagement au nom du Ciel …il est criminel malgré le Bla Bla des lâches et des Sorciers .. ils est aussi et surtout raciste à la base .. il est d’autant raciste et sanguin et sanguinaire que dans son ontologie il est de motif divin c’est à dire anti-humaniste , fondé sur le mépris de l’Autre : le Goy le Aadjam : c’est à dire , cette idéologie spécifiquement Sémitique de la supériorité tribale arabe et juive au nom de la soit-disant Supériorité théologique .. Et il est dans tous les cas Sémitique, hautement Sémitique .. Le germe terroriste prend racine dans un individu ou un groupe humain, dés lors que l’Idée d’Election divine prend racine dans son tempérament tribal de tueur ou de Sorcier

    15
    1
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 10 h 39 min

    de part de l histoire ,et cela remonte a la préhistoire, on sait que tout empire a une chute ,,,on déjà eu le/la notre ,oui la nation arabo-musulmane

    10
    4
    Anononyme
    7 novembre 2018 - 10 h 07 min

    Nos responsables devraient se méfier des Etats-Unis.
    Ce n’est un secret pour personne que ce pays est derrière le terrorisme qui sévit dans le monde.
    Et ces américains hypocrites qui viennent chez nous déclarer que l’Algérie est à la pointe du combat contre le terrorisme est une façon de faire endormir les algériens et de se faire accepter par les officiels.
    Hélas pour eux les algériens savent et savent aussi, qui sont leurs réels amis.
    Cette pommade made in Usa sioniste, ne passera pas.
    Et il est bon aussi que les algériens fassent comprendre qu‘ils ne sont pas les sous-fifres des Usa ni de personne d’autre.

    La décennie noire on ne l’oubliera pas sachant que ce sont eux Usa avec d’autres pays qui étaient derrière.

    24
    2
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 9 h 36 min

    Le concept de terrorisme ainsi que les auteures du terrorisme tél que connues sous le nom de daech ou isis ou autre denomination sont conçue et maintenue par un groupe de pays pour se faire autoriser à accéder à des pays tiers. Cet accès n est autre qu une forme de colonisation forcée pour contrôler les richesses de ces pays. C une soumission ni plus ni moins.

    16
    1
    1commentaire
    7 novembre 2018 - 8 h 43 min

    le comble du ridicule une coopération contre le terrorisme avec le plus grand terroriste de la terre qui et le yankee…

    31
    4
    Anonymeplus
    7 novembre 2018 - 8 h 33 min

    Il n’y a rien à comprendre, les relations ne sont pas d’état à état, ceux sont des relations dominant/dominé.
    Seuls les plus crédules pourront se convaincre de relations égales, respectant les limites à ne pas dépasser, ça c’est pour la consommation locale, pour la populace.
    Dans les faits, l’hégémonie de l’hyperpuissance américaine s’impose d’elle-même, nous ne sommes pas meilleur que l’europe ou l’Asie qui s’inclinent devant cette outrageante domination, nous nous inscrivons dans la même logique qu’eux et parfois même, nous sommes pire qu’eux.

    17
    6
    Gatt M'digouti
    7 novembre 2018 - 8 h 21 min

    Autant faire une coopération entre pompiers et pyromanes !!!!

    24
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.